Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2017-10-18T14:08:19+02:00

J' ai marché sur le sentier des dieux

Publié par divagations-et-balades

          La côte amalfitaine est bordée par la mer Tyrrhénienne, formant à cet endroit le golfe de Salerne.

J' ai marché sur le sentier des dieux

          Elle tire son nom de la principale ville de cette côte : Amalfi. Constituée de falaises rocheuses, elle est renommée pour sa beauté et la douceur de son climat. Ceci la fit choisir par les notables romains qui en firent un lieu résidentiel apprécié. De charmants villages précèdent l' arrivée à Amalfi, capitale de cette côte.

Wikipedia

Wikipedia

          A, environ six ou sept kilomètres avant, se trouve Minori dont le nom dérive de celui du fleuve Reghinna et de l' appellation latine de Reghinna Minor.

          En poursuivant son chemin, on trouve, à moins d' un kilomètre d' Amalfi, la petite ville d' Atrani, l' unique village de la côte amalfitaine à être demeurée un bourg de pêcheurs, qui, la nuit, vont pêcher au lamparo.

          Atrani est coincée entre la roche et la mer. Elle est traversée par un petit fleuve au nom inquiétant : le fleuve des Dragons, venant de la vallée du même nom. 

          Comme Amalfi, Atrani a été fondée au temps de la décadence de l' Empire Romain. Les deux cités furent réunies en une seule au XVème siècle, et séparée à nouveau, un peu plus de cent ans plus tard.

          Au XIIème siècle, à deux ans d' intervalle, elles furent pillées par les Pisans.

          Puis, on arrive en vue d' Amalfi.

J' ai marché sur le sentier des dieux

          La ville est implantée sur les parois et au fond d' une gorge, et se trouve dominée par le mont Cerreto, haut de mille trois cent quinze mètres.

          Amalfi a une riche histoire. Dès le VIème siècle, la ville devint puissance maritime, pour être un des principaux ports d' Europe du IXème au XIIème siècles. On y faisait commerce des céréales, du sel et........des esclaves. Les marins d' Amalfi furent les premiers en Occident à utiliser la boussole. Au IXème siècle, les marchands amalfitains utilisaient une monnaie en or, alors que le reste de l' Italie en était encore à l' économie de troc.

J' ai marché sur le sentier des dieux

          Les relations d' Amalfi avec l' Orient peuvent encore se voir à travers les portes de la cathédrale, qui furent fondues à Constantinople en mille soixante six.

          Si la façade est néo-gothique,

J' ai marché sur le sentier des dieux

          le clocher, datant de mille cent quatre vingt, a un faux air de minaret avec ses arabesques de faïences jaunes et vertes.

J' ai marché sur le sentier des dieux
J' ai marché sur le sentier des dieux

          En mille cent trente sept, la ville fut prise par les Pisans et amorça alors un lent déclin. Cependant, les Tables Amalfitaines, manuscrit constitué de soixante six articles, les premiers en latin, puis en italien, furent le premier code maritime réglant la circulation en Méditerranée. Il demeura en usage pendant plus de quatre cents ans.

          Une catastrophe médiévale toucha rudement la ville en novembre mille trois cent quarante trois : un terrible raz de marée qui en ruina l' économie.

          Cette côte était magnifique, et une légende s' y rattachait. Un peu plus loin qu' Amalfi, en allant vers Sorrente, il y avait le sentier des dieux.

          Quand ils voulaient écouter les sirènes chanter, les dieux empruntaient ce sentier qui surplombe la mer. De là, ils apercevaient un petit archipel qui était le refuge des femmes-oiseaux dont la voix les ensorcelait.

J' ai marché sur le sentier des dieux

          Aujourd'hui, leurs voix se sont tues, et les dieux n' existent plus que dans la mémoire des Hommes. Et pourtant, en marchant sur ce sentier,  sachant que je mettais mes pas dans ceux des dieux antiques, je jurerais avoir entendu des voix devenues fluettes et lointaines, me chanter une belle et triste mélodie.

Ulysse et les sirènes - Marc Chagall

Ulysse et les sirènes - Marc Chagall

Voir les commentaires

2017-10-15T16:08:57+02:00

Il était une fois un peuple !

Publié par divagations-et-balades

          Il s' était construit sur un territoire situé aux confins de l' Occident, face à l' immensité d' un océan tumultueux.

          Au commencement, il était un ensemble de tribus disparates belliqueuses, qu' un autre peuple, plus civilisé, était venu envahir, et la soumission forcée l' avait éveillé à ce qui allait devenir un des trois piliers de son existence : la liberté.

          Un homme s' était levé, un guerrier chevelu, et il avait été le premier fédérateur. Certes, il avait été battu par le plus grand stratège de ce temps, un certain Jules César; il avait été emprisonné, puis exécuté, mais la graine qu' il avait semée allait germer et grandir, et former ce qui allait devenir le peuple de France, notre peuple.

Wikipedia

Wikipedia

          Avec lui était aussi née l' Histoire. Elle serait chaotique mais souvent grande. Le peuple se donna des chefs; Pendant des siècles se construisit, sous leurs règnes, une nation au contour harmonieux.

Wikipedia

Wikipedia

          Ce peuple est devenu un des plus grands que la Terre ait porté. Il alluma des lumières qui éclairèrent le monde.

          Pendant des siècles il bâtit son identité, et son génie s' affirma à travers les grands hommes et femmes qui en firent cadeau à l' humanité, et parfois la rendirent meilleure.

          Ombre et soleil ont alterné, mais ce peuple sut continuer de briller aux temps de soleil, et espérer et combattre aux temps ombreux.

          Sa force lui venait de son enracinement, de la fierté de ses ancêtres, de son attachement à sa culture, ses écrivains, ses peintres, ses musiciens, ses philosophes, ses docteurs et ses savants.

          Ses périodes de grandeur étaient dues à la qualités des chefs qu' il savait se donner, mais il lui arrivait de se tromper, et l' ombre s' étendait sur lui. Mais il lui restait ses certitudes et sa force ancestrale.

          Mais voilà qu' était venu, presque par inadvertance, ou par une sorte de lassitude désenchantée du peuple, un nouveau chef que l' on n' attendait pas. Il était jeune, ambitieux et croyait planer quelque part entre la Terre et l'Olympe. Il se voulait majestueux, il n' était que condescendant, hors sol, et tellement au-dessus du peuple, qui, à part quelques élites comme lui, n' était pour lui, qu' un ramassis indifférencié de riens presque inutiles.

          On l' appelait Jupiter, ce qui semblait ne pas lui déplaire.

Wikipedia

Wikipedia

          Et sans qu' il y prenne garde, le détricotage du peuple commença. Il se croyait cultivé, il n' était qu' illettré, d' ailleurs, il n' existait pas de culture qui lui soit propre. il n' était qu' un ramassis d' alcooliques fainéants, lui qui avait su bâtir des cathédrales. Il ne pensait qu' à mettre le bazar, (version édulcorée, j' ai été bien élevée selon les règles de l' ancien monde....), il se croyait généreux et civilisateur, il n' avait fait acte que de barbarie et de crimes contre l' humanité. D' ailleurs, c' était un peuple de jaloux et d' envieux. Pourtant, il avait su inventer l' amour courtois, la chevalerie et l' honneur.......

          Celui qui s' était donné l' apparence de l' enchanteur Merlin, n' était qu' un transfuge du Petit Peuple qui voulait jouer dans la cour des grands.

          Où es-tu, Peuple de France ? Vas-tu te laisser détruire ?

 

 

 

Voir les commentaires

2017-10-11T18:04:00+02:00

L' invité surprise

Publié par divagations-et-balades

          Profitant de la prolongation de l' été, mais ce n' est pas inhabituel ici, nous déjeunions dehors, sur la terrasse.

          En entrée : crabe/mayonnaise, à savourer religieusement car j' avais passé beaucoup de temps à le décortiquer tant il était gros et plein. Ensuite, une poêlée de mini-pâtissons, oignons et tomates cerises rouges et jaunes.

          Franchement, y avait-il dans ce menu de quoi faire venir s' imposer à notre table un invité inattendu ?

          Eh bien, si. Sans aucune gêne, il est arrivé et s'est installé, et, comble de toupet, il s' est emparé de l' assiette de ma soeur. Il faut dire qu' elle l' avait abandonnée, effrayée par l' audace du squatter, et s' était réfugiée à l' intérieur de la maison, me laissant rigoler toute seule.

          Mais que je vous présente l' individu :

L' invité surprise

          Il était arrivé tant que nous en étions au crabe, ne s' en prenant qu' à l' assiette de ma soeur, comprenant sans doute qu' elle avait peur de lui et le laisserait picorer tranquille. Il avait chipé un micro-morceau et l' avait emporté pour le déguster au coeur de quelque fourré.

          Et le voilà qui revenait pour la suite de son repas. Il se posa d' abord sur le bord de l' assiette, et avança avec circonspection, en reconnaissance. Puis, il s' enhardit et alla se choisir un morceau.

L' invité surprise

          L' ayant trouvé, il en découpa un autre micro-morceau, et alla le déguster sur la lame d' un couteau.

L' invité surprise

          S' en était trop pour ma soeur, qui, prenant une autre assiette, (l' insecte impoli avait léché la première), était définitivement rentrée dans la maison.

          Avant de partir, il est venu tournoyer autour de moi, puis, est allé rejoindre l' endroit mystérieux d' où il venait.

          Ma soeur suspecterait' elle une obscure collusion entre les insectes et moi ? Les moustiques ne me piquent jamais, les guêpes, frelons et autres bourdons ne viennent pas voler dans mon assiette.........Elle me regarde d' un air bizarre ! Devrais-je m' inquiéter ?

Voir les commentaires

2017-10-09T05:15:00+02:00

Questions bêtes et méchantes

Publié par divagations-et-balades

          Aujourd'hui, je vais grimper vers l' Olympe et interpeller Jupiter. Mais que je rassure ses adorateurs, ce n' est pas pour dire du mal de lui, non, non, mais pour lui demander de bien vouloir m' expliquer, car mon esprit simplet a quelquefois du mal à suivre le sien sur les hauteurs où il se promène avec tant de facilité. Normal, il appartient au Panthéon de ce mont sacré entre tous.

Mont Olympe - Wikipedia

Mont Olympe - Wikipedia

          Il doit faire froid là-haut, c' est pour cela qu' il a un regard si glacé.

          Bon, voilà Ô Jupiter, ce que je voudrais que tu m'expliques : il y a quelques jours tu as dit : " Je discutais de vrais problèmes avec de vrais gens ".

          Les bras m' en sont tombés. (Encore). Avec ma façon sommaire de raisonner, je me suis dite : " Mais alors, s' il y a de vrais gens, c' est donc qu' il y en a de faux ! ". Et c'est là que je ne comprends plus. Je ne sais pas ce que sont les faux gens; je n' en ai jamais rencontrés.

          Est-ce que ce sont les gens faux, les hypocrites ? Non, ça n' a pas l' air d' être ça. Alors quoi ?

          Des robots peut-être, qui auraient l' apparence humaine ? Ou des hologrammes ? Mais oui, peut-être, car un de nos brillants hommes politiques, (pardon pour le pléonasme), n' a t' il pas utilisé cette technique dans sa dernière campagne ? cela me parait quand même peu vraisemblable, peut-être parce que c' est à Haunted Mansion à Disney World (Orlando), que j' en ai vu pour la première fois, et un parc d' attraction, ça ne fait pas très sérieux.

          Cette question est quand même angoissante, car elle touche à l' existentiel. Inévitablement, j' en viens à me demander si je suis classée dans la catégorie des vrais gens, ou des autres, les faux.

          Et puis, quand je raisonne en opposant les faux aux vrais, suis-je dans le vrai ou bien ai-je tout faux ?

          C' est alors que me vient une pensée glaçante : et si, face aux vrais gens il n' y avait rien ?

          Mais oui, voilà la vérité, rappelez-vous ; " Dans les gares, on croise ceux qui ont réussi et ceux qui ne sont rien ". 

          Oui mais, comment peut-on être rien et exister en même temps ? Oh ! la! la ! Je ne comprends plus rien.

          Rien c' est quoi ? Est-ce zéro ? Oui, mais lequel ? Car il y en a au moins deux. Celui que l' on obtient en faisant par exemple 4 - 4 = 0, ou l' autre, celui qui marque un vide dans un nombre : 2017 par exemple, ou 108, ou 10; pas de centaine, pas de dizaine ou pas d' unité.

          Ah ! la pensée jupitérienne est réellement très complexe. C' est ça être un dieu.

          Alors je me pose une question qui me remplit d' effroi : si nous ne sommes ni des gens faux ni des zéros...........sommes-nous bien sûrs d' exister ? Et si nous n' étions que des illusions dans l' esprit de Jupiter ? des ombres qui passeraient sans qu' il les voit vraiment ? Pire, des algorithmes ?

          Help ! Je sens que je me désagrège ! J' étais dans son rêve, je vais essayer de rentrer dans ses cauchemars. Adieu !

Voir les commentaires

2017-10-07T16:59:39+02:00

Paestum

Publié par divagations-et-balades

          Nous avions visité Pompéi dont je n' ai pas retrouvé de photos, (ou " pas encore " avec un gros morceau de chance comme disent les Anglais), et ce lieu reste celui où mes mauvais instincts d' ado voleuse de chocolat se sont réveillés. Mais.....j' étais en état de légitime défense. Je venais de faire remplir le réservoir d'huile par le garagiste auquel j' avais acheté le bidon. Tranquilles, nous grimpions vers Pompéi, et, à mi-parcours, le moteur s' était mis à fumer. Un coup d' oeil au tableau de bord : lampe rouge allumée, plus d' huile. J' aurais du me méfier, il avait gardé le bidon disant qu' il était vide.

          Dès cet instant, j' ai décidé de me venger de ce vol et je n' ai plus payé une seule des cartes postales que j ai envoyées.......bien plus nombreuses que d' habitude.

          Hé ! halte-là ! Il y a prescription.

          Nous sommes donc allées voir Paestum, l' ancienne Poséidonia des Grecs. On ne sait pas exactement quel est l'âge de cette antique cité. Strabon, fameux géographe grec, mort dans le premier quart du premier siècle, parle d' un village fortifié appelé Poséidonia qui aurait été édifié au VIIème siècle avant J.C. La cité aurait été au faîte de sa gloire aux VIème et Vème siècles avant J.C.

Strabon. Wikipedia

Strabon. Wikipedia

          Il y a trois temples grecs doriques à Paestum.

          Le premier est un temple dédié à Héra,très grand, mais dont malheureusement je n' ai plus de photo. On l'a dit " basilique " au XVIIIème siècle, car son agencement rappelait davantage un tribunal ou une salle de réunions publiques qu' un édifice religieux.

          Ce temple a une particularité : le nombre impair de ses colonnes frontales interdit la vue de la statue de la divinité depuis l' extérieur et la coupe ainsi du peuple.

          Le second temple, voué à Poséidon, est plus récent et date environ de moins quatre cent cinquante. Sans doute à l' époque de la gloire de la ville.

Paestum

          Il est presque mieux conservé que ma photo dont les couleurs sont quand même un peu altérées.

          Il semble que ce temple soit inspiré du temple de Zeus à Olympie. Ses colonnes sont doriques et il est de type hexastyle. Pourtant, le nombres de colonnes latérales ne correspond pas aux normes strictement doriques. Elles sont au nombre de quatorze au lieu de treize. Certains temples grecs, dont celui de Ségeste en Sicile, ont la même particularité.

          Les colonnes sont plus minces mais plus hautes que celles du temple d' Olympie, et le nombre de cannelures, vingt quatre, ne correspond pas non plus au canon dorique.

          Mais peut-on pour autant parler d' imperfection ?

          La cité de Paestum fut abandonnée dès les premiers siècles de l' ère chrétienne, en raison du paludisme qui y sévissait. C' est peut-être pour cela que les temples, les remparts, les quatre grandes portes romaines, sont si bien conservés.

          En ce qui concerne le troisième temple, dit temple de Cérès, plus petit que les deux autres, je n' ai pas de photos qui aient résisté au temps.

          On pense qu' il fut bâti environ cinq cents ans avant J.C. Il a été probablement transformé en église car on a trouvé trois tombes médiévales dans son sous-sol.

          Et maintenant, enfin............plus tard (!!!), cap sur la côte amalfitaine.

Voir les commentaires

2017-10-04T16:59:47+02:00

Le rêve brisé

Publié par divagations-et-balades

          Au temps heureux de la fac, je me souviens d' une année, je ne sais plus laquelle, qui est restée particulière dans mon souvenir.

          Mon ami vivait dans un appartement, en colocation avec deux copains. L' un, Michel, étudiant en mathématiques, était le cousin de Marie Laforêt dont il avait les yeux; l' autre, Jacques, futur prof de gym, est décédé la semaine dernière.

          Leur souvenir se rattache à cette histoire.

          Toute cette année-là, nous avions rêvé, échafaudé des plans, des parcours, toute une logistique. Nous avions décidé que les prochaines grandes vacances, nous irions.........en Afghanistan, voir les Bouddhas de Bamyan.

Wikipedia

Wikipedia

          Nous étions loin d' en imaginer le funeste destin.

          C' était décidé, et nous partirions tous les quatre avec deux voitures. La mienne, ma Simca 1000 blanche, ( dont le nom était les premières syllabes de mes prénom et nom), et la Citroën de Jacques, dont j' ai oublié le nom du modèle et qu' il confondait souvent avec celle d' un voisin.

          Nous y avions cru jusqu'à la fin du mois de juin, date du résultat des examens. Et......patatras...........Mon ami était encore collé. ( A sa décharge, il faisait médecine contre son gré, détestait ça, mais était obligé par son père qui rêvait de lui faire épouser la fille du pharmacien du village. Et puis quoi !!!).

          Collé !!! Cela voulait dire tout l' été bloqué à la maison, à se morfondre, en attendant que je vienne l' aider pour la session d' octobre. ( Et, éventuellement, râler après moi si je tardais trop à revenir de vacances).

          Alors bien sûr, l' Afghanistan est tombé à l' eau. Pas question de partir sans lui. Et c'est ainsi que nous n'y sommes jamais allés. De même une autre année, en Croatie, pour la même raison.

          Quand à moi, j' ai battu le rappel de ma soeur et d' une copine, et (dépitée, au moins moi), nous sommes parties en Italie.

          C' est au cours de ce trajet que nous avions failli embarquer Tony Perkins, planté sur un trottoir varois, et qui était monté dans un bus le temps que l' on se décide. Mais je crois avoir déjà raconté ça.

          Notre premier objectif était Naples et la côte amalfitaine. La ville de Naples m' a laissé un souvenir un peu....." pagaille ". mais la baie de Naples est superbe.

          Quand on part vers Amalfi, la côte est assez déchiquetée, et la vue sur la ville changeait à chaque virage. Il me reste heureusement la vue que je préférais :

Le rêve brisé

          Dans le recyclage des vieilleries photographiques, celle-ci est une des moins abîmées.

          Dans la région de Naples, il y a Paestum, et je ne me souviens plus si c' était avant ou après la ville, mais c' était incontournable, et comme il m' en reste une photo rescapée, nous irons donc à Paestum......Plus tard !

Voir les commentaires

2017-10-02T05:15:00+02:00

La mal-pensance du lundi

Publié par divagations-et-balades

          Avec l' accumulation des années, je m' aperçois tout à coup, avec horreur bien entendu, que mon impertinence originelle est devenue de la mal-pensance.

          " Gare à la mal-pensance " a écrit naguère Jean-François Kahn. Oula ! Vais-je être vouée aux Gémonies ?

          Il se pourrait, car, je cogitais ce matin sur un sujet sensible J' avais juste remis mon nez dans un livre acheté il y a quelques années aux USA, mais toujours d' actualité :

La mal-pensance du lundi

          Son auteur : Robert Spencer, est un écrivain américain, spécialiste de l' étude de l' Islam et du Djihadisme.

          Il est aussi directeur et chroniqueur de Jihad Watch (*), un site dédié à l'information du public sur l' idéologie du Jihad et le rôle qu' elle joue dans le monde moderne, et pour corriger la méconnaissance de celui que jouent Jihad et religion musulmane dans les conflits actuels. En éclairant aussi bien que possible, Jihad Watch espère alerter les peuples de la vraie nature de ces conflits.

Wikipedia

Wikipedia

          La bien-pensance s' est, bien sûr, déchaînée contre Spencer, (qui vit dans un lieu sécurisé et inconnu), et lui a attribué la paternité de l' islamophobie.

          Mais qu'est-ce que la phobie ? Une peur irrationnelle. Certains ont la phobie de l' avion, des araignées, des serpents.......Attention ! Ces gens-là sont dangereux, il faut les punir, ce sont des délinquants ! Non ? Ah bon ! Alors la phobie de l' Islam ne peut pas être un délit non plus.

          Et voilà, je suis rentrée dans la catégorie des méchants, des médisants, des fachos racistes, je vais être punie !

          Je crois que je vais être encore plus mal-pensante, car........ voyons un peu..... qui est vraiment à l' origine de l' islamophobie ? Il y a de la surprise dans l' air, mais je ne parle pas au hasard, je n' invente pas.

          Je suis allée dans la bibliothèque de ma chambre prendre ce livre :

La mal-pensance du lundi

          Cela fait pas mal d' années que je l' ai lu, mais en le feuilletant, j' ai retrouvé ce que je cherchais : sourate 3, verset 151 :

          " Nous jetterons l' effroi au coeur des effaceurs car ils ont associé à Allah, un pouvoir qui n'est pas descendu de Lui. Le Feu sera leur abri, horreur du refuge des fraudeurs ".

       Oui, c' est bien Allah lui-même qui demande aux croyants d' instiller la peur dans le coeur des mécréants que nous sommes. Et les Occidentaux, qui, décidément, ont perdu toute faculté de discernement, en ont fait un délit punissable par la trop fameuse 17ème Chambre Correctionnelle.

          Dans ses guerres de conquête Mahomet n'a t-il pas dit :

          " J' ai été fait victorieux par la terreur ".

          C' était il y a quatorze siècles. Qu' y a t-il de changé aujourd'hui ?

          Il y a eu ce dimanche un autre attentat au couteau à Marseille. Il y a deux morts dont le seul tort est sans doute d'avoir été des " kouffars ".

          Le soldat d'Allah qui les a tués a été abattu. Super ! Il est maintenant avec les Houris aux yeux noirs qui les attendaient au paradis, mais..........il est innocent, ce n'est pas lui qui a tué car le verset 17 de la sourate 8 le dit bien :

          " Vous ne les avez pas tués, c' est Allah qui les a tués. Quand tu as tiré ce n' est pas toi qui a tiré, c' est Allah qui a tiré pour éprouver les adeptes par l' excellente épreuve venue de Lui. Voici Allah, entendeur, savant ! ".

         Cet innocent faisait vraisemblablement partie de l' armée d' Allah pour la conquête du monde qui doit être tout à Lui. Et pour cela, qu'a t-il dit encore ? Sourate 8 verset 60 :

         " Préparez contre eux ce que vous pourrez de forces et de chevaux montés. Vous effraierez, avec les ennemis d' Allah, vos ennemis, et d' autres qu' eux, vous ne les connaissez pas mais Allah les connaît. Quoi que vous prodiguiez sur le sentier d'Allah, vous en serez récompensés, vous ne serez pas lésés ".

          Pour gagner, les soldats d' Allah doivent, selon Son commandement, emplir de terreur le coeur des mécréants. 

            Il semble que ce soit une réussite. Voici les résultats d' une étude récente faite par la Fondation pour l' innovation politique, Fondapol, dont l' objet est de nourrir la réflexion politique, d' analyser et de prévoir les évolutions du monde.

          L' enquête avait pour but de savoir si l' immigration musulmane était perçue comme un danger pour l' Europe, et engendrait la peur de l' Islam.

              

Site Web

Site Web

          No comment !

(*) : https://www.jihadwatch.org

Voir les commentaires

2017-09-29T15:44:51+02:00

L' effet papillon noir

Publié par divagations-et-balades
L' effet papillon noir

          On m' avait bien dit qu' il fallait se méfier quand on voyait des papillons noirs ! Sous prétexte que le dessus des ailes était si coloré, j' ai baissé la garde.

          Et voilà ! ça n' a pas traîné, la mésaventure m 'est tombée dessus. Et c' est la faute du réfrigérateur/congélateur, que je soupçonne d' avoir une obscure connivence avec les papillons noirs.

          Cet engin, soi-disant haut de gamme, super silencieux, à dégivrage automatique etc...etc... a trouvé le moyen, hier matin, de bloquer les tiroirs du congélateur avec de la glace. Impossible de les ouvrir, sinon en cassant tout, ce qui pourrait devenir une option selon l' humeur, mais, il est très difficile de me mettre de mauvaise humeur, et, je surveillais ma soeur.

          Mais, avec ces fantaisies, nous n' avions rien à manger, car il y avait dedans le poisson que je voulais faire ce jour-là, et surtout le traditionnel poulet que je voulais faire pour Kippour, (aujourd'hui et demain), et qu' il me fallait donc sortir à l' avance.

          Pas question d' aller à Bordeaux au magasin casher, où, de toute façon, il ne devait rien rester, tant pis pour le poulet ! Pour le repas de midi, il ne me restait plus qu' à filer chez le poissonnier pour le poisson du jour.

          Vue la température de ces jours-ci, je partais en short et baskets. Voilà qui était résolu pour midi.

          Mais, quand la scoumoune s' y met, il n' y a pas de raison qu' elle s' arrête, d' abord : coupure d' eau (?) pendant plus d' une heure, et voilà qu' SFR continue ses harcèlements alors que je le croyais calmé par ma dernière lettre recommandée. Depuis plus d' un mois, je suis bombardée de SMS et de mails me réclamant le matériel que je devais restituer suite à ma résiliation. Malgré mes courriers avec photocopie de l' attestation de dépôt signée et tamponnée par le tenancier du magasin pickup désigné par SFR, où j' ai remis le matériel, rien ne les arrête et, hier matin : avis de SFR m' annonçant que j' allais être débitée le 01/10 de 249€, dont 200 pour non restitution de matériel.

          Je crois que je vais finir par me mettre en colère ! Bien sûr, j' ai donné ordre à mon banquier de rejeter tout prélèvement émanant de ce têtu, et j' ai envoyé une autre lettre recommandée AR à l' attention personnelle du directeur du service clients, dans laquelle j' ai glissé le chèque de 49€ des frais de résiliation, puisque ça, je ne le conteste pas.

          Et me voilà partie au bureau de poste.

          Tout cela est bien banal allez-vous dire, il n' y a pas de quoi en faire tout un cirque, mais voilà, ce n' est pas tout, car en revenant de la poste, je me suis aperçue que depuis le matin, je me promenais ainsi :

L' effet papillon noir

          Vous ne voyez pas ? Mon short est à l' envers, et impossible que cela ne se voit pas, (sauf pour ma soeur et moi qui sommes génétiquement miros), surtout à cause des poches noires qui pendaient bêtement.

          C' est là que, tout à coup, j' ai compris le sens de certains regards !!!

          Qu' est-ce qu' on a ri avec ma soeur ! Même pas honte !

          Néanmoins, si vous voyez des papillons noirs.......Méfiez-vous !

Voir les commentaires

2017-09-27T18:47:37+02:00

Papillon noir

Publié par divagations-et-balades

          Voilà, l' été est fini; pour l'instant cela ne se voit pas, sauf, peut-être, si je veux chipoter un peu, un ciel un peu plus pâle le matin quand j'ouvre la fenêtre de mon bureau.

Papillon noir

          Mais à part ça tout va bien. L' oranger du Mexique est en fleurs, et même s'il est un peu moins odorant, il est là pour le plaisir des yeux.

Papillon noir

          Le sedum, (volé il y a quelques années chez un confrère que je remplaçais et ramené chez moi dans un pot de yaourt...Mais c'est un ami, il ne m'en voudra pas, hein !), en fleurs lui aussi, lui fait de la concurrence.

Papillon noir

          Les oliviers font leur boulot et nous promettent quelques olives;

Papillon noir

          Les arbouses rougissent et honte à celles qui traînent; mais chez elles, la honte est verte.

Papillon noir

          Et le citronnier prépare les citrons de l'été prochain. Petit citron deviendra gros, j'espère.

Papillon noir

          Tout cela réjouit le regard, mais en plus il y a les papillons, ces fleurs volantes qui ne se privent pas de venir butiner.

          Il y a les vieux habitués : le papillon jaune, papillon de chou disait ma mère;

Papillon noir

          Et le blanc, avec sa petite tache noire;

Papillon noir

          Mais, que vois-je ? Un papillon noir !!! Funeste présage dit-on ! Il est là, en train de prendre la pose sur le tronc d'un pin. Vite, mon appareil. Je lui demande d'attendre et je cours à la maison.

         Ouf ! Il m' a attendue. Sympa !

Papillon noir

          Les papillons noirs n'ont pas bonne réputation. Mais, je suis vite rassurée, celui-ci n'a de noir que le dessous des ailes, et des couleurs tellement chatoyantes sur le dessus.....

          Je crois qu'il s'est pris d'amitié pour moi. J'ai du flatter son ego en le photographiant. Il me suit vers la terrasse et va déployer ses ailes sur le sedum.

Papillon noir

          Et cet après-midi alors que je prenais le thé avec ma soeur sur la terrasse, un autre est venu parader sur l'oranger.

          Est-ce le même ? Un frère ? Il me parait légèrement différent.

Papillon noir

          La nature est généreuse qui nous offre tant de beauté !

         Dites, elle est pas belle la vie ?

Voir les commentaires

2017-09-25T05:17:00+02:00

La méditation du lundi - Revoilà la grincheuse !

Publié par divagations-et-balades

          J'avais décidé de ne plus critiquer, au moins pendant un certain temps, mais voilà que ça me reprends, et pourquoi ? Parce que certains mots prononcés par notre Jupiter incarné, ont fait grincer le moteur de ma vie : la liberté. Et ce d'autant plus que je reconnais dans certains mots la patte délirante de Jacques Attali, contre qui j'avais déjà fulminé je ne sais plus quand. (cf " au fait M. Attali....").

          Et puis, pourquoi le cacher, je suis très méfiante envers nos hommes et nos femmes politiques.

          Tiens ! Puisque nous parlons des femmes....la parité m'énerve, pire, je trouve cela humiliant, parce que les femmes ne sont pas choisies pour leur compétence, mais parce qu'il faut assurer le quota. Alors, en avant les potiches !

          Le vrai respect des femmes serait qu'en cas de compétence supérieure d'une femme par rapport à un homme pour une charge donnée, ce soit la femme qui soit choisie. Et dans ce cas, ou bien il y a davantage de femmes que d'hommes, ou l'inverse. Cette notion de parité n'est qu'une ânerie de plus.

          Mais il y a autre chose. Dans son discours à l'ONU que les thuriféraires de service disent si brillant,

Wikipedia

Wikipedia

          Notre président a livré des bribes de son esprit complexe. Bien sûr, je ne vais pas prétendre avoir l'équipement neuronal suffisant pour tout comprendre, je suis du peuple par définition nigaud, et ne suis que bac + 10, alors restons modeste, mais je vais faire un effort, et en plus, je vais essayer d'être juste.

          Dans cette optique de justice, le discours jupitérien est porteur d'espérance. En effet, n'a t'il pas la solution quand il dit que tous nos problèmes actuels : climat, migrations, pollution.......seraient réglés par le multilatéralisme et le gouvernement mondial ?

          Ah ! Que voilà une idée enthousiasmante ! Mais oui, mais c'est bien sûr ! Et voilà les Bobos-Gogos revigorés. Quel homme notre président ! Et en plus c'était si simple ! Les prédécesseurs étaient vraiment nuls pour ne pas y avoir pensé ! Ils ne disaient rien, ne voyaient rien, n'entendaient rien !

 

Wikipedia

Wikipedia

          Seulement voilà, il y a la suite, et celle-ci fait réfléchir.

          Comment ça il y aura une cour de justice mondiale pour réguler les relations entre les pays, et aussi........QUOI ? Guider la reproduction humaine grâce au métissage, à la PMA, à la GPA, à l'eugénisme.......!!!! Et pourquoi pas l'euthanasie à soixante cinq ans comme le prône l'ineffable Monsieur Attali, dont j'attends l'annonce du suicide car, enfin, il est né en mille neuf cent quarante trois !!!! Et il fait partie des maîtres à penser de Jupiter. Cela ne rassure pas finalement !

          Le métissage ! Ah oui ! M. Juncker, qui lui non plus n'en rate pas une, dit que les migrants devront épouser de jeunes Européennes. (Lesquelles devront se convertir car la majorité des migrants est musulmane, et que c'est la règle).

          La PMA pour tous. Quand j'étudiais la psychiatrie, j'avais appris que l'enfant humain avait besoin des deux composantes masculine et féminine pour bien construire sa personnalité  et aller vers l'équilibre. Et......en même temps, ce qui me choque, c'est que le droit de l'enfant est devenu le droit à l'enfant.

          " Qui, et, où, est mon père " dira t'il un jour, parce que nous tous, éprouvons un jour ou l'autre le besoin de connaître nos racines et de s'y rattacher. Ou alors, je suis plus ringarde que je ne le crois, ou bien c'est parce que la moitié de mes racines ont été coupées dans les années quarante.

          Mais dès l'instant où la PMA pour tous sera une loi de justice sociétale, la GPA s'imposera au nom de cette même justice. Alors le ventre de la femme, (et la femme elle-même), ne sera plus sacré, il ne sera plus qu'un bien de consommation courante. Il suffira d'aller à l'agence de location adéquate.

          Sait-on exactement où l'on va ???

          Quand à l'eugénisme.........J'ai un vague souvenir de ce que nos ennemis d'hier appelaient " lebensborn ".

          Je m'aperçois que je ne fais que critiquer, j'ai vraiment mauvais esprit. Alors je prends connaissance de la suite, je vais bien y trouver du positif !

         AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH !!!!!!!!

Wikipedia

Wikipedia

          " Il faut réduire la population mondiale à cinq cent millions d'êtres humains ".

         Alors là, je ne vois qu'une solution :

Wikipedia

Wikipedia

          Quoi nos hommes et femmes politiques ??? Oh, ne vous en faites pas pour eux, les bunkers sécurisés sont bien entretenus !!!

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog