Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2014-04-09T13:31:24+02:00

Le rêve passe...

Publié par divagations-et-balades

          J' aime me lever de bonne heure, pour plusieurs raisons, et, l' une d' elles est pour traquer le lever du soleil, qui, souvent, nous offre des spectacles grandioses.

          Et hier matin, se fut magnifique et incandescent. Vite, l' appareil photo.

         

 

          

Flèches blanches

Flèches blanches

          J' étais éblouie. Ce n' était pas qu' un banal lever de soleil, car deux flèches blanches avaient l' air de faire la course, en transperçant les légers nuages.

Le rêve passe...

          Elles se dirigent vers le sud, venant du nord. Quelles sont' elles ? Des avions ? Ou quelques magiciens parcourant l' aurore sur des flèches d' argent pour enchanter le ciel ?

          Où vont' ils ? Avions ou magiciens, ils emportent nos rêves. Ils tracent dans le ciel une trajectoire rectiligne, et, si on a la chance de les apercevoir, ils nous emmènent avec eux.

          Je saute pour m' accrocher à l' un d' eux. Celui qui est en tête va trop vite, est trop haut; d' ailleurs, il disparait déjà. Mais, je réussis à attraper le second. Je vogue dans un océan d' or, juchée sur cette flèche comme une sorcière sur son balai.

 

Le rêve passe...

          Mon rêve devient d' Afrique, continent que colore la laterite rougeâtre.

          Quand souffle le vent du désert sur ces terres désolées, aux confins du Niger et de l' Algérie saharienne, on est vite soi-même maquillée de cette terre rouge orangé, qui s' infiltre dans les pores, et il faut ensuite des jours avant d' en être débarrassée malgré les douches. Je le sais, cela m' est arrivé.

          Dans le rêve, le déplacement est instantané. Il suffit de penser à un endroit, et, pouf.....on y est !

          Il y a un instant, je me promenais dans l' oasis de Nefta, le long de ces sources ténues qui font vivre les Hommes, ou, dès que l' on s' aventure un peu dans le chott El Djerid asséché, tout proche, on peut voir les mirages, ces pièges sahariens qui faisaient marcher, encore et encore, ces caravanes qui apportaient le sel.

 

Nefta, sud tunisien

Nefta, sud tunisien

          Et maintenant, où suis-je ? Ces tours carrées.....Je suis dans la vallée du Todra ! Ainsi, j' ai sauté sans transition du sud tunisien au sud marocain. Je suis dans l' un de ces ksour qui parsèment la vallée, le long de l' oued aux eaux si claires, mais si traitres aussi, car, si la neige a été abondante sur le Haut Atlas où il prend sa source, la fonte peut entrainer une montée spectaculaire, soudaine et impitoyable des eaux qui noient les malheureux imprudents qui se promenaient par là.

 

Ksour, vallée du Todra

Ksour, vallée du Todra

          Ces images qui flottent devant mes yeux sont des souvenirs évanouis du temps de ma jeunesse, qui reprennent une vie éphémère.

          J' entends tout à coup une musique dont je reconnais les sons lancinants. C' est une musique du désert, celle des musiciens ambulants, entendue un jour à Beni Abbès, l' oasis blanche, qui s' étend au bord de l' oued Saoura s' insinuant au travers des dunes roses du Grand Erg Occidental, où il va vite se perdre.

          De là était parti Laperrine, en route pour Taoudeni, l' enfer du sel.

 

Le rêve passe...

          Le désert s' étend, immense, infini. C' est la terre d' un dieu solitaire, jaloux et impitoyable. Il est fait aussi peut-être, pour ces hommes solitaires, qui, dune aprés dune, tentent de fuir un soleil meurtrier.

Le chamelier solitaire

Le chamelier solitaire

          C' est une terre nue, sous un ciel nu, où nous sommes confrontés à nous-mêmes. Certains ne le supportent pas. Un jour, j' y avais amené une amie pour qu' elle en ressente la grandeur, l' impression de grandir soi-même jusqu' aux limites de l' Univers. Elle s' était sentie écrasée, angoissée, et nous avions du repartir très vite.

          Ce minaret trapu, dressé au sommet d' une colline conique, cette ville aux toits blancs étalée à ses pieds : Ghardaïa, la perle du Mzab, celle qui m' a faite rêver dans mon enfance, et où je suis allée, quand l' Algérie était en pleine tourmente. Le Corbusier se serait inspiré de ses maisons.

 

Le rêve passe...

          Ghardaïa, avec ses murailles ocrées est un ksar, un gros village fortifié. Elle est la capitale du Mzab, longée par l' oued éponyme, pratiquement toujours à sec.

          Pour moi, et je ne sais toujours pas pourquoi en réalité, Ghardaïa est mystérieuse. Peut-être parce que là se trouve la piste qui part vers le Hoggar, terre gardée par des Génies, et qui inspira, dit' on, Pierre Benoît quand il écrivit " l' Atlantide ". Parce que le mot " Mzab " contient en soi une part du mystère de cette langue mouzabite qui l' a nommé. Ou bien parce que l' épicier mozabite du coin, me racontait des histoires invraisemblables.

          Dans l' Algérie de mes souvenirs, Ghardaïa aura toujours une place particulière, celle des rêves d' enfant réalisés.

          Elle est inscrite au patrimoine mondial de l' UNESCO.

          ll faudrait peut-être que je retombe sur terre, sinon, je serai en retard. Allez, je décroche, comme disent les pilotes de chasse.

          Tiens ! Un autre avion trace sa trajectoire. Celui-ci part vers le nord. Aucun risque que j' essaie de m' y accrocher !!!

Fin du voyage

Fin du voyage

( Les photos sont de moi, les images sont extraites d' un de mes livres " l' Afrique du Nord ", éditions Odé, 1952)

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

aln03 14/04/2014 12:56

J'ai relu et ton rêve est magique
C'est vraiment merveilleux ce que tu écris sur tes souvenirs .Mes difficultés de connection étaient dues à la wifi des hôtels Donc rien de méchant .Mais je te croyais à Lyon pour la semaine et n'avais pas lu ton mail où tu disais le contraire .En fait je ne suis pas passée très loin de chez toi, je pense .
Bon séjour à Lyon .Bises
Nicole

Passion 12/04/2014 07:28

Heureuse surprise pour la nouvelle présentation des commentaires... serais-tu passée à la nouvelle version de O.B ? c'est la même présentation que chez Nath...
Ton nouveau métier???? tu m'expliqueras?
Lyon , ce weekend? pour moi ce sera l'île d'Oléron... mais chacune, nous allons avoir des photos plein l'APN
Quant au rêve il est partout ... heureusement car sans lui, la vie serait monotone
Vois-tu Simone, la chose qui me manquera le plus lorsque j'aurai rejoint quelque latérite ou sable noir, ce seront ces ciels matinaux, cette Aurore lumineuse, et ces tombées de soleil derrière les grands pins Crois-tu que sous d'autres cieux, il reste encore un peu de ces tableaux magiques???
Bisous, Voisine et bon voyage...Bons voyages aussi!

Simone 14/04/2014 16:07

Bonjour Voisine, oui, j' ai opté pour le nouvel O.B. Pas mal à part quelques flops; par ex. ce matin j' étais en train d' écrire mon article du jour et....la sauvegarde automatique n' a pas marché quand j' ai du m' arrêter et tout est parti. A refaire !
Je t' expliquerai mon nouveau métier sur ta boite perso. La médecine devient minable, on ne peut plus soigner les gens comme on veut....si c' était à refaire, sachant l' évolution, je ferais autre chose, pilote de chasse par exemple..' espère que ton WE a été beau et serein. Et ne t' en fais pas, on aura toujours des aurores lumineuses...
Bises

kasimir 11/04/2014 12:08

j'adore ta façon de voyager
elle est mienne aussi

tu as superbement photographié le ciel !

Simone 14/04/2014 16:09

Bonjour Mr K, et merci pour ton comm. Tu vas me rendre bêcheuse !!!!! Enfin, non parce que j' en connais qui me ramèneraient vite à une réalité plus modeste.
Bise

aln03 10/04/2014 21:20

bonjour
Je découvre tes coms et mail en rentrant car j'ai eu des difficultés de connection dans les lieux où je me trouvais .Je lirai tout dans les jours prochains .Bises
Nicole

Simone 11/04/2014 09:18

Bonjour Nicole,
Alors toi aussi tu as des problèmes de connexion ! C' est une épidémie ! On m' a changé le modem et !maintenant ça va sur ce plan-là Je pars à Lyon pour séminaire ce week-end pour mon nouveau métier. Je pars en avance pour faire quelques photos.
A bientôt;
Bises
Simone

hélène 10/04/2014 11:11

Excellente note où le rêve se mêle à la réalité, ce que j'aime et les couleurs du ciel sont admirablrs, on en prend plein les yeux, tout est beauté, merci.
Bises
Hélène

Simone 10/04/2014 12:11

Merci Hélène, ces couleurs sont aussi celles de l' Afrique et c' est tout naturellement que j' y ai pensé;
A bientôt, sur ton blog ou le mien
Bise

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog