Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2014-04-27T16:46:51+02:00

Tiens ! La Renaissance !

Publié par divagations-et-balades

          A force de marcher dans le Moyen-Âge, on finit par arriver à la Renaissance. Le changement est encore subtil, ce soldat en cotte de maille est encore moyenâgeux.

 

Tiens ! La Renaissance !

          Mais ce couple dans cette rue, si richement vêtu ? Je le crois en habits très " Renaissance ".

 

Tiens ! La Renaissance !

          En fait, à Lyon, la Renaissance avait pointé son nez dès le XVème siècle, et bien avant le reste de la France où elle ne se manifesta qu' au XVIème. Comme toujours, il y eut, au début, une imbrication des deux époques qui s' exprimaient côte à côte.

          Et moi, transférée d' un XXIème siècle qui a perdu en poésie, quoique non, pas perdue, mais cachée, comme honteuse d' être encore là, je régalais mes yeux du spectacle.

          Continuant ma balade dans le temps, je revis la danseuse en robe de soleil, et les deux jalouses.

Tiens ! La Renaissance !

          Les saltimbanques allaient réjouir les villageois d' un autre quartier.

          Chemin faisant, je tombais sur une placette où s' élève le Musée Gadagne, tout en haut d' un grand escalier. A ses pieds, un attroupement de villageois en tenues colorées. Les rues devaient être gaies avec de tels costumes.

 

Tiens ! La Renaissance !

          C' est le musée des marionnettes du monde, organisé, bien sûr, autour de Guignol. Il est situé dans l' hôtel Gadagne, qui, au XVème siècle, appartenait à une riche famille florentine : les Gadagni, dont l' un, Thomas, donna une partie de la rançon de François 1er, fait prisonnier après la bataille de Pavie.

          Continuant ma route, je rencontrais une dame accompagnée d' un élégant jeune garçon, sans doute son fils.

Tiens ! La Renaissance !

          Mais voilà que j' entends encore de la musique. Sont-ce mes saltimbanques ? Non, la musique est différente.

          Des ménestrels errants !!! Depuis que les troubadours les ont chassés des demeures seigneuriales, ils parcourent les rues pour distraire le bon peuple.

Tiens ! La Renaissance !

          Mais où vont ces gens qui ont l' air si joyeux ? Je vais les suivre.

Tiens ! La Renaissance !
Tiens ! La Renaissance !

          Ils rejoignent un groupe qui a l' air tout aussi heureux.

Tiens ! La Renaissance !

          Arrive quelqu' un sans doute important, sur un cheval souriant, blanc, pointillé de taches noires;

Tiens ! La Renaissance !

          Il est suivi d' une dame sur un cheval noir; et là, c' est elle qui sourit.

Tiens ! La Renaissance !

          Les participants sont de plus en plus nombreux. Sans doute, une fête se prépare, mais quoi ?

Tiens ! La Renaissance !

          Et soudain, je les vois : un homme et une femme portant des couronnes sur un coussin bleu.

 

Tiens ! La Renaissance !

          Couronnement ? Mariage ducal ? Voire, royal ? Je ne serai sûrement pas invitée, d' ailleurs, en bonne voyageuse du temps, suis-je visible pour eux ? J' en doute fort. Je suis tout près de ces deux hommes, et je me sens transparente.

 

Tiens ! La Renaissance !

          D' ailleurs, des hallebardiers en tenue d' apparat veillent, et ne me laisseraient pas passer.

Tiens ! La Renaissance !

          Dégoûtée, je repars au XXIème siècle.

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

hélène 29/04/2014 09:08

Tiujours difficile d'accéder chez toi. Ce matin j'ai pu voir tes superbes photos de cette fête si colorée qui fait honneur à la ville.Ne sois pas étonnée si mon com ne parait pas, il est reciyvert parfois par de la pub!!!

Bises
Hélène

Passion 28/04/2014 17:25

Bon! comme je suis "bonne fille" je réitère mes méfaits!!!!!!!!
Je disais donc.....
Que je ne croyais pas Lyon si loin ...dans le passé
Que heureusement tu connaissais le film " retour pour le futur" sinon nous t'aurions perdu
dans "les couloirs du temps" avec Godefroy de Montmirail...!
Diantre, ma Dame, aller à la brume giguedouiller avec pareil baronnet au risque de vous faire trousser dans quelques buissonades?! voilà malaventure qui nous aurait escagacé!!!
Au revoir dans une autre époque... la renaissance ne me parait plus trop loin...j'y viens, j'y viens

Simone 28/04/2014 18:15

Ah ma Dame, je crains d' avoir passé l'âge de me faire trousser dans les buissons,mais est-ce à dire que je ne courais point quelque danger ! Les tire-laines sont si adroits et si impitoyables. Il y avait bien les soldats de la Garde, mais auraient' ils couru pour sauver une damoiselle flêtrie. (enfin j' exagère, pas tant que ça quand même). Bon alors, je t' attends au détour du XVIème et du XXIème. Oui c' est vaste, mais j' achèterai une quenelle lyonnaise et tu me retrouveras par l' odeur alléchée. ( Beurk ! j' aime pas la cuisine lyonnaise).
(Escagacé me parait bien "sud-ouest" ou je me trompe ?)
Alors je t' attends

aln03 28/04/2014 10:53

Et te voila revenue en 2014.Personne ne t'empêche de t'habiller ainsi pour bosser ou conduire ta voiture .Tu as vraiment assisté à un joli événement et tu as bien fait de partir plus tôt .
Merci pour toutes ces photos .bonne journée .Bises
Nicole
PS :Moi , j'attends ma petiite-fille de l'an 2000 et je lui montrerai tes jolies photos .

Simone 28/04/2014 14:42

En fait, j' aimerais la robe de soleil. Et danser comme la zingara.
C' est sympa de montrer les photos à ta petite fille. Elle a 14 ans ? Sais-tu que je vais sans doute publier bientôt mes contes sur Amazon, en e-book !
Bonnes journées avec ta petite fille qui vient sans doute passer les vacances chez toi.
Bises

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog