Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2014-07-14T18:16:50+02:00

Le château de son père

Publié par divagations-et-balades

          Au bout de la superbe allée de cèdres se trouve le château où Montaigne naquit, et la tour où il mourut, après y avoir écrit toutes ces pages qu' il nous a léguées.

          C' est la tour que nous voyons en premier, massive, puissante à défier encore plusieurs siècles.

Etait' elle sa tour d' ivoire ?

Etait' elle sa tour d' ivoire ?

          Mais nous y reviendrons. Nous passons sous un vieux portail rongé,

....des ans l' irréparable outrage..........

....des ans l' irréparable outrage..........

          et nous trouvons devant le château;

Il fait plus jeune que la tour !

Il fait plus jeune que la tour !

          A vrai dire, ce château-là date du XIXème siècle. La famille de Montaigne, ruinée, vendit le château en mille huit cent onze. Il fut racheté en mille huit cent soixante, par Pierre Magne, ministre des finances de Napoléon III. Celui-ci le fit reconstruire à l' identique, après qu' il eut brûlé en mille huit cent quatre vingt cinq. Selon la mode éclectique de l' époque, néo-gothique et néo-renaissance s' y côtoient. Ce château, comme très souvent, connut plusieurs avatars.

          A l' origine, ce n' était guère qu' une gentilhommière, puis une esquisse de décor végétal apparait, et le château évolua au fil des siècles, comme on le voit sur la photo suivante.

Le château de son père

          Mais, le blason et la devise de Michel Montaigne ont été respectés, et on peut toujours les voir sur la façade du château.

Trèfles d' or sur champ d' azur et patte de lion de gueule rouge, griffes sorties.

Trèfles d' or sur champ d' azur et patte de lion de gueule rouge, griffes sorties.

qui a inspiré le nom d' une célèbre collection.....

qui a inspiré le nom d' une célèbre collection.....

          Il semble que Michel Montaigne naquit dans le deuxième avatar du château. Il était l' aîné de huit enfants dont peu survécurent à la petite enfance. Son père prit en main son éducation. Il semble que sa mère ne l' aimait guère, et il n' y avait entre eux aucune complicité, contrairement à ce que ce portrait pourrait laisser croire. Montaigne y avait alors trois ans.

Je ne connais pas l' auteur du tableau.

Je ne connais pas l' auteur du tableau.

          Dès son plus jeune âge, son père exigeât que l' on ne s' adressa à son fils qu' en latin. Un précepteur allemand fut engagé, qui ne parlait pas le français pour que l' enfant ne fut tenté de parler autrement qu' en latin, qui devint sa langue maternelle. Même les domestiques durent apprendre cette langue.

          Plus tard, il fut envoyé au Collège de Guienne à Bordeaux, où il apprit le français et le grec.

          La famille Montaigne était catholique au milieu d' un pays protestant. La tour, inchangée depuis le XVIème siècle, participait à la défense. Elle surmontait deux portes séparées par un passage coudé : la barbacane qui permettait de bloquer les éventuels assaillants.

Le château de son père

          Ceci parait rébarbatif, mais la famille Montaigne avait l' esprit large et accueillant. Voici ce qu' en disait Montaigne lui-même :

          " Elle n' est close à personne qui y heurte. Il n' y a pour toute provision qu' un portier d' ancien usage et cérémonie, qui ne sert pas tant à défendre ma porte qu' à l' offrir plus décemment et gracieusement ".

          La famille Montaigne vivait en autarcie; la cour du château, datée du XVème siècle, avait été aménagée par Pierre Montaigne, père de Michel; il y avait fait bâtir sur trois côtés, des ailes de communs.

          A gauche du corps de logis se trouvaient les chais, car des vignobles entouraient le château, ( et existent encore ),

Le château de son père

           A droite, la boulangerie et les abattoirs, en face, les écuries.

Ane ou mule ?

Ane ou mule ?

          En fait, Montaigne, quand il revint au château après avoir pris sa retraite de maire de Bordeaux, ne faisait que prendre ses repas au château, et y dormait occasionnellement. Il vivait surtout dans sa tour où il consacra le reste de son âge à l' écriture.

Voir les commentaires

commentaires

nath p 21/07/2014 18:50

Je viens de lire avec beaucoup de plaisir tes billets sur Montaigne ...plein de choses que je ne connaissais pas ! les secrets des salles et ces poutres avec des inscriptions ...merci pour cette découverte bisou

Ramon Basagana 14/07/2014 22:15

Eh bien, tu nous a rendu Montaigne plus humain.
Ou plutôt, tout simplement humain.
Merci pour ce super reportage.
Bonne soirée,
amitiés,
Ramon

Simone 14/07/2014 23:54

Dans quelques jours on le connaitra encore mieux.
Bonne nuit Ramon. Au fait, l'arrière grand-père de Montaigne s' appelait...Ramon Eyquem.....

aln03 14/07/2014 20:49

Trés intéressant reportage .Montaigne est bien le vrai bordelais .Il aimait le vin , ce monsieur et devait être connaisseur .J'avais oublié qu'il écrivait dans une tour .Un joli château ! Merci pour la visite .Mais avant de relire du Michel Montaigne , comme je te l'ai déjà dit en secret , je lirai du Ramon Basagana avec "Les amants d'Exodus " .Bonne soirée .Bises
Nicole

Simone 14/07/2014 23:51

Ton secret est bien gardé Nicole...
Bises

kasimir 14/07/2014 20:27

oh , tu sais quoi ?
j'ai cru que c'était ta maison de campagne !

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog