Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2014-07-28T18:51:28+02:00

Les troglodytes de l' Estuaire

Publié par divagations-et-balades

          Toujours au milieu des poissons volants, nous filons à belle allure, vers la côte charentaise. Nous voyons ses falaises crayeuses, et, déjà, distinguons une kyrielle de " trous ".

Les troglodytes de l' Estuaire

          Nous approchant davantage, nous apercevons deux bunkers, vestiges du mur de l' Atlantique, très bien " fondus " dans le décor.

Les troglodytes de l' Estuaire
Les troglodytes de l' Estuaire

          D' encore plus près,nous voyons mieux ces " trous " qui, nous explique le Capitaine, ne sont pas des grottes, mais d' anciennes câches creusées par les Sarrazins, quand ils occupaient nos terres et faisaient la contrebande du sel.

Les troglodytes de l' Estuaire

          Une petite plage,

Les troglodytes de l' Estuaire

          Un carrelet solitaire,

 

Les troglodytes de l' Estuaire

          Et nous apercevons la première habitation troglodyte, celle-ci très rudimentaire, et apparemment faite dans un ancien bunker, lui-même creusé dans la roche.

Les troglodytes de l' Estuaire

          Un escalier, d' autant plus vertigineux qu' il est à moitié détruit, en permettait l' accès.

          Plus loin, une vraie maison troglodyte, mais qui semble abandonnée.

Les troglodytes de l' Estuaire

          Une autre petite plage tranquille, et qui, quasiment jusqu' au début du XXème siècle, le fut moins. C' est la plage de Talais, du nom d' un naufrageur ravageur célèbre dans la région.

Les troglodytes de l' Estuaire

          Et celle-ci, au pied de cette falaise bizarre;

Les troglodytes de l' Estuaire

          L' accès en est plutôt .....sportif !

Les troglodytes de l' Estuaire

          Les petites plages secrètes se succèdent. J' imagine que seuls, de bienheureux initiés peuvent les trouver.

Les troglodytes de l' Estuaire

          Puis, plusieurs carrelets laissent à penser que nous arrivons dans une zone d' habitation.

Les troglodytes de l' Estuaire

          Nous y sommes; ici, les maisons sont plus coquettes. Il parait que la température y est constante, hiver comme été.

Les troglodytes de l' Estuaire
Les troglodytes de l' Estuaire
Les troglodytes de l' Estuaire

          Et toujours ces escaliers presque à-pic pour descendre sur la plage privée.

Les troglodytes de l' Estuaire

          Ou même une simple échelle pour rejoindre le carrelet.

Les troglodytes de l' Estuaire

          Il y a même un hôtel où j' aimerais bien aller passer une nuit, pour voir l' effet que cela fait de dormir dans une grotte. Je mets ça sur mes tablettes.

Les troglodytes de l' Estuaire

          Une de ces chambres avec balcon sur l' estuaire me conviendrait très bien.

Les troglodytes de l' Estuaire

          En attendant, après une bonne nuit dans mon lit habituel, j' espère vous retrouver demain pour la suite du périple estuarien.

Voir les commentaires

commentaires

Ramon Basagana 30/07/2014 21:51

Franchement, ces maisons troglodytes, vues de Marseille, ne me disent rien qui vaille. Comment font ces troglotiens s'ils oublient le beurre? Ou s'ils pèsent le quintal? Les barreaux de l'échelle ne m'inspirent guère confiance...
Quoique... toute réflexion faite, il y en a bien une qui me botte!
Bon, je poursuit la balade.

nath p 29/07/2014 17:11

Salut Simone oui c'est beau ces maisons dans la roche lorsqu'il y a la tempête les vagues viennent frapper les fenêtres !!!! Tu as fait une jolie promenade sur l'eau de l'estuaire . J'ai essayé de te téléphoner il y a quelques jours je t'ai laissé un message .Bisou nath

Simone 30/07/2014 18:04

C' est " ta " côte ! Elle est belle et intéressante. J' ai trouvé ton message mais l' heure n' était pas très convenable pour te rappeler;.
Cela doit être chouette les jours de tempête, comme vendredi dernier par exemple.!!! Bises

kasimir 29/07/2014 10:54

ah tu m'as bien eu !
j'ai cru que tu allais nous parler d'oiseaux nichant dans des trous qu'ils creusent dans la falaise, comme le font les hirondelles de rivage.
Mais ce sont donc des habitations humaines

et bien ça me plairait bien à moi aussi
Mais... pas les escalier vertigineux.

Pourrais-tu m'en trouver un d'accès plus aisé ?
Si oui, garde le moi

bises pour ta peine

Simone 29/07/2014 14:53

Et l' hôtel, par hélicoptère ! Tu descendrais au bout d' un filin........directo dans ta chambre....
Bises

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog