Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2015-02-11T09:59:31+01:00

Gorges rouges

Publié par divagations-et-balades

         Non, je ne vais pas faire un cours sur les angines.

         A l' issue d' un congrès médical à Nice, au lieu de rentrer sagement à Bordeaux, j' avais décidé, selon mon habitude, d' explorer un peu la région. C' est ainsi que j' étais allée à Eze Village, perché sur son piton,(photos hélas perdues), et dans les gorges du Cians, dont je viens de retrouver des photos encore assez bien conservées.

Un clic sur la photo permet de l' agrandir

Un clic sur la photo permet de l' agrandir

         Le Cians est un torrent alpin au caractère changeant, qui prend sa source dans le Mercantour, et va se jeter dans le Var, après s' être frayé un chemin biscornu au fond de gorges étroites, taillées entre des parois abruptes rouges ou grises.

         Une route, volée à la roche, en suit les méandres.

Gorges rouges

         Ce torrent est un phénomène qui, sur un trajet de vingt cinq kilomètres à travers ce défilé, descend de mille six cents mètres. 

         Lors de la fonte des neiges, il prend un caractère très impétueux et creuse la montagne. L' été, il se repose en un mince filet d' eau ou, est à sec.

          Parfois, la route passe sous un arc rocheux, ou même, carrément dans un bref tunnel.

Gorges rouges

         Il parait incroyable qu' un si petit cours d' eau puisse avoir autant d' affluents : pas moins de quinze.

         Un petit pont permet de temps en temps d' enjamber le torrent, et l' on se trouve alors face à la roche rouge, née à l' ère primaire, et au pied de la grise, formée au secondaire.

Gorges rouges

         Et quelques virages plus loin, on repasse de l' autre côté.

 

Gorges rouges

         Je ne me souviens plus par quel bout j' ai pris ces gorges, sans doute pas de la source du Cians, car, il commence sa vie par une cascade dont je n' ai aucune image en tête,

Wikipedia

Wikipedia

         et à ce que je vois, c' est bien dommage ! Je ne sais pas non plus, ou plutôt, j' ai oublié, où je suis sortie de ces gorges; sans doute vers Touët-sur-Var, non loin de son émergence dans le Var.

         Tant d' années plus tard j' en garde encore un souvenir ébloui.

         A bientôt, pour de nouvelles résurrections du passé.

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

aln03 12/02/2015 21:25

Je suis allée à Eze , il y a plus de 20 ans et je garde un excellent souvenir de ce coin .Que tes photos retrouvées sont belles ! Bravo.Bises
Nicole

kasimir 11/02/2015 14:09

et toutes ces roches sont faites de pur rubis?
j'espère que tu en as gardé un ou deux morceaux.
Sinon, tu pourrais y retourner
et tu nous ramènerais aussi de nouvelles photos

cocomil 11/02/2015 11:46

jolies resurrections ! nous te suivons avec plaisir.... et puis moi j'aime le rouge

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog