Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2015-04-08T06:03:05+02:00

La vie au fil des rues

Publié par divagations-et-balades

          Les rues extrême-orientales ont quelques points communs avec les rues africaines. Un aspect hétéroclite où les autochtones semblent parfois perdus au milieu des touristes,

La vie au fil des rues

          Et ou, malgrè les différences de latitude, on voit les femmes portant de la même façon, les plus lourds fardeaux sur la tête.

         Les mêmes cahutes sommaires où le coiffeur, ici en sarong, là en djellaba ou en boubou, s' active sur la tête du client.

La vie au fil des rues

         Le restaurant ouvert à tous les vents,

La vie au fil des rues

         Et les laveurs de vaisselle, faisant la plonge sur la chaussée;

La vie au fil des rues

         Ou le restaurant concurrent, tenu par des gamins, proposant un mets douteux à manger avec des baguettes, dans un plat tout aussi douteux !

La vie au fil des rues

         ou l' atelier, un peu plus élaboré et technique, du tisserand aux cheveux blancs filant, assis devant son métier. L' artisanat des origines !!!

La vie au fil des rues

         L' épicerie " de luxe " où les vendeuses ont de quoi s' asseoir de façon confortable,

La vie au fil des rues

         Ou un peu moins,

La vie au fil des rues

         Et encore un peu moins;

La vie au fil des rues

         En Birmanie, les marchandises paraissent un peu mieux traitées qu' à Dakar par exemple, où le poisson est sur le sol, ou qu' au Niger où l' étalage de viande est un vrai défi à l' hygiène.

En Birmanie, à Dakar et au Niger
En Birmanie, à Dakar et au Niger
En Birmanie, à Dakar et au Niger

En Birmanie, à Dakar et au Niger

          Et j' allais oublier nos.........demi-frères, très bien intégrés à, la vie urbaine,

La vie au fil des rues

          Font' ils du stop sur le bord des pistes, comme leurs parents kényans ?

La vie au fil des rues

         Et quelquefois, on a la chance de voir parmi la foule, une jolie demoiselle à l' air timide, avec de beaux atours, peut-être une nouvelle mariée auprès d' un élégant en veston jaune.

La vie au fil des rues

         Ainsi va la vie dans les rues birmanes.

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

aln03 13/04/2015 20:09

Ces photos me font penser à celles de Monom sur blogenchine. Quand j'étais enfant , pas de frigo , pas de douche, pas de labo pour confectionner beurre et fromage ...Et nous étions en meilleure santé que les enfants de maintenant .
J'ai bu à 10 dans le même verre au lycée et fait comme toi avec le tube de lait concentré .
Mon père ( 96 ans ) dit toujours que nous sommes trop propres et n'est pas très contente de la toilette journalière par aide soignante .

kasimir 10/04/2015 11:09

pas plus faim que "passion" en voyant ses images
et même pas envie d'y aller
je vais me contenter de ton reportage !
bises

divagations-et-balades 10/04/2015 18:50

Tu sais Kasimir, je me doutais que les marchés afro-asiatiques ne te plairaient pas....
Bises

passion 09/04/2015 07:42

C'est drôle... je n'ai pas vraiment faim!!!
Beaucoup d'images me rappellent ma vie africaine... c'était le marché où je connaissais presque tout le monde ... et les grands éclats de rire faisait fuir les microbes!!! Comme dit Cocomil, on veut aujourd'hui nous faire vivre dans un cocon aseptisé ... et on ne va pas mieux, au contraire!!!
Bisous Voisine et j'espère que tu profites du jardin plein de soleil

divagations-et-balades 09/04/2015 09:58

Fais-moi confiance Madame la Voisine, je profite bien du soleil. Ah! les marchés d' Afrique, c' étgait quelque chose et c' était le bon temps !
Bisous

cocomil 09/04/2015 00:16

plus il y a d'hygiene, plus nous sommes malades .... mais quand même !!! hi hi

divagations-et-balades 09/04/2015 09:30

Quand j' étais petite, avec mes deux copains d' enfance, on économisait sur l' argent de poche en achetant une glace pour 3 et on léchait chacun notre tour. J' ai recommencé à la fac. On avait des cours le vendredi soir de 19h à 21h. J' achetaais un gros tube de lait concentré et toute la rangée en aspirait une goulée et le tube passait et repassait jusqu' à épuisement. Aucun problème ! J' ai lu récemment que l' excès d' hygiene était nocif et qu' on ne devrait se laver entièrement qu' un jour sur 2, le jour intermédiaire ne s' intéressant qu' aux seules zones " sensibles "......

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog