Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2015-08-03T13:58:33+02:00

L' incroyable destin de You: la fin des vacances

Publié par divagations-et-balades

         Et You s' installa. Il batifolait dans l' eau verte ou bleue, selon les jours, et se sentait très heureux car, il était libre et avait un public qui l' admirait.

photo Sud-Ouest

photo Sud-Ouest

          You s' offrait avec délectation à cette admiration; en vrai cabotin, il prenait des mines, se laissait aller avec nonchalance dans les vaguelettes, et, bientôt, apprit à jouer avec les surfers.

         You était facétieux, et peut-être avait' il appris la malice avec tous ces êtres bizarres qu' il avait rencontrés sur son chemin océanique, alors, pour s' amuser, ilvolait les planches des surfers.

Photo Sud-Ouest

Photo Sud-Ouest

          Mais, la confondant sans doute avec une prise de guerre, il ne voulait pas la rendre.

         Se rappelant soudain qu' il avait lui-même surfé sur une plaque de glace, il s' invitait parfois sur la planche d' un surfer, ses nombreux kilos la faisant basculer. You devint la coqueluche de tous ces sportifs, qui lui donnèrent son nom.

         You faisait du cabotage tout le long de la côte, passant d' une plage à l' autre, et, se plaisait de plus en plus en compagnie des humains, les considérant vraisemblablement comme des jouets.

         Il mordillait les doigts, grimpait sur les planches de surf, batifolait au milieu des baigneurs......sans se rendre compte évidemment, que l' ado de cinquante kilos, devenait un jeune adulte de quatre vingt dix kilos, qui, sous peu, en pèserait cent vingt. Et les jeux, peu à peu, poseraient problème.

Photo Sud-Ouest

Photo Sud-Ouest

          En grandissant, You redevenait un animal sauvage, potentiellement dangereux, et, peut-être, porteur de germes pathogènes pour l' homme.

         De plus, en pleine puberté, les jeux de You prenaient un petit côté sexuel qui devenait gênant. Alors, il a fallu interdire la baignade quand You était dans les parages. Mais les touristes se mirent à râler. Alors, le préfet du département décida de la capture de You.

         Ce qui fut fait, et You est parti à l' Océanopolis de Brest, où il est à l' isolement pour deux mois, n' ayant plus de contact avec l' homme que pour le nourrissage.

         Pauvre You, il a troqué l' infini des plages, l' océan sans limite, pour un bassin étroit et sinistre.

         Comme cela ne lui plait guère, il mord ceux qui viennent le nourrir.

Photo Sud-Ouest

Photo Sud-Ouest

          Comme il a l' air triste maintenant !

Photo Sud-Ouest

Photo Sud-Ouest

          Dès qu' il sera " désimprégné " de l' homme, il sera emmené dans une colonie, là-bas, très loin, dans les eaux froides de l' Europe du Nord.

         Le journal Sud-Ouest titre :

L' incroyable destin de You: la fin des vacances

         Voire !!! Je gage qu' il y aura toujours dans ses yeux, cette étrange lueur que le phoque-chaman avait découverte : l' envie d' ailleurs.

         Alors, qui sait ???

          Et les Girondins, que disent' ils ? Eh bien, une pétition demande son retour, car, on craint pour You. Il vivait joyeusement ici, en totale liberté, et le voilà en captivité, seul, dans l' isolement le plus complet; il risque de périr d' ennui.

         You avait choisi de vivre en solitaire, et était heureux; comment supportera t' il d' être réintroduit auprès de ses semblables ? Et surtout, comment les autres l' accepteront' ils si You les mord en arrivant ?

              RENDEZ-NOUS YOU LE PHOQUE

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

kasimir 04/08/2015 09:49

le problème est insoluble
pourquoi donc nous croyons-nous tenus de modeler le destin de chaque être en ce monde ?
nous ne sommes même pas capables de diriger le nôtre

Simone 05/08/2015 08:09

parce que les humains sont une race arrogante et suffisante

nath p 03/08/2015 19:00

Oui YOU est bien triste dans son petit bassin les vacances sont finies ... mais il reviendra il a ça dans la peau , pas besoin de GPS pour retrouver les plages girondines ...
Il y a un crétin qui a jeté un mégot dans ma commune ... ou autre ...le feu est parti d'un pré, en bordure de route , a gagné un petit bois mais a vite été maitrisé par les pompiers ouf ... mon Dieu donnez nous un peu d'eau cette nuit pour rafraichir tout ça !!! bisou bonne nuit nath p

Simone 05/08/2015 08:09

les crétins malheureusement courent les rues et les routes.
Alors, la reprise ?
Bises

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog