Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-01-20T16:43:22+01:00

Gorée : Le poids de l' Histoire

Publié par divagations-et-balades

         Un jour, il y a un certain nombre de lunes, ma soeur et moi, accompagnées de Malcolm, un ami sénégalais originaire de Gambie, nous avons embarqué à bord de la navette et mis le cap sur l' île de Gorée, que l' on apercevait à un horizon proche.

Gorée : Le poids de l' Histoire

         Située dans la baie de Dakar, cette petite île dont le nom vient du néerlandais " Goede Reede " qui signifie " bonne rade ", est une sorte de symbole mémoriel de la traite négrière.

         La balise rouge, signe que nous approchons de l' île, se balance doucement au gré d' une houle légère.

Gorée : Le poids de l' Histoire

         Quelques minutes plus tard, nous débarquons.

Gorée : Le poids de l' Histoire

         Commence alors une balade colorée dans les petites rues tranquilles du village.

Gorée : Le poids de l' Histoire
Gorée : Le poids de l' Histoire
Gorée : Le poids de l' Histoire

         A ce moment-là, il était assez délabré et mal entretenu, mais le charme était là, dans ces ruelles, et sur une petite place où un " maître d' école " donnait ses leçons à une troupe d' enfants, assis en cercle sous des arbres tutélaires.

Gorée : Le poids de l' Histoire

         Une autre place était lieu de rencontres, sources de ces palabres si emblématiques de la vie africaine. Du moins en ce temps-là, où nous parcourions l' Afrique en tous sens, librement et en sécurité. 

Gorée : Le poids de l' Histoire

         Mais, comme je l' ai dit plus haut, Gorée est un symbole. A vrai dire, la traite y fut peu importante. Au Sénégal, les futurs esclaves étaient réunis à Saint Louis, l' ancienne capitale, plus au nord. Cette ville était le point de convergence de la traite arabo-musulmane et européenne. Les Maures, m' a-t-on dit, inspiraient aux Sénégalais une véritable terreur, à cause des razzias qu' ils ont effectuées jusqu' au début du XXème siècle, en traversant le fleuve Sénégal, frontière naturelle avec la Mauritanie.

Gorée : Le poids de l' Histoire

         Si les Maures razziaient eux-mêmes leurs esclaves, les Arabo-Musulmans et les Européens se " fournissaient " auprès des rois Ouolofs du Cayor, et des rois Toucouleurs du haut Sénégal. Ceux-ci capturaient les vaincus d' un clan ennemi, les " stockaient " dans des villages négriers leur appartenant, et les vendaient contre de la pacotille.

         D' après l' historien américain Philip Custin, le passage des esclaves par Gorée fut très minoritaire; entre neuf cents et mille cinq cents personnes. La traite négrière perdura quand même trois siècles le long des côtes d' Afrique de l' Ouest. mais l' esclavage ne s' est pas arrêté pour autant et il perdure dans de nombreux pays arabes. Notre propriétaire à Casa, avait une petite esclave d' une douzaine d' années, qu' il allait acheter dans le sud, bien que ce fut officiellement interdit au Maroc.

         Il y a à Gorée, une maison des Esclaves qui est surtout symbolique. Un poète y a inscrit quelques lignes;

Gorée : Le poids de l' Histoire

         J' ai vu, sur Wikipédia, qu' il y avait maintenant un monument commémoratif qui n' existait pas lors de notre visite.

Wikipedia

Wikipedia

         Notre balade à Gorée fut entrecoupée d' une escale déjeuner à l' Auberge du Chevalier de Boufflers.

Gorée : Le poids de l' Histoire

         Celui-ci mérite qu' on lui consacre un petit chapître, et qu' on raconte son histoire, ce que je ferai bientôt.

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

cocomil 21/01/2016 17:01

hop je passe de la Belgique au Senegal ... un grand plaisir ! encore! encore!

Simone à Cocomil 21/01/2016 19:35

gare au chaud et froid !!!!

aln03----- 20/01/2016 20:00

Gorée, je connais uniquement par des copains sénégalais de mon fils qui étaient étudiants avec lui.
Merci pour ton reportage, Simone avec de jolies photos.!
On te suit avec plaisir ainsi que ta soeur !
Bises aux deux voyageuses.

Simone à aln03 21/01/2016 10:51

Les photos sont un peu abîmées mais c' est....l' âge. Elles commencent à se faire un peu vieilles.
bises des 2 voyageuses

kasimir 20/01/2016 19:52

O K, nous te suivrons, Simone l'africaine !

Simone à Kasimir 20/01/2016 19:54

Merci, tes vaccins sont à jour ? Non ! tant pis de toute façon ils ne servent à rien

nath 20/01/2016 19:14

Quelle expédition !!!! je ne connais pas ce pays et je pense que je ne suis pas prête à y aller vu tout ce qui se passe partout ça fait un peu per alors grand merci pour la découverte ...Le Sénégal ... mon patron dit que c'est pays attachant les gens y sont très aimables , Le frère de beau papa y va souvent depuis sa jeunesse il a des amis là bas ... merci Simone pour cette promenade dans tes souvenirs de voyages ! Tu as vu Bordeaux !!!! encore une victoire !!!!! Maël y est allé avec ses amis ! Bonne soirée et bisous de nath

Simone à Nath 20/01/2016 19:56

C' est exact, les Sénégalais sont gentils et accueillants. J' y avais passé plusieurs semaines, c' était chouette.
Bises

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog