Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-03-30T11:50:47+02:00

la grive et le Bouddha (suite 3)

Publié par divagations-et-balades

         " Vite, réveilles-toi, dit Gautama à la grive, les deux fous sont prêts à refaire l' expérience, mais je crains qu' ils ne fassent une grosse sottise ".

         " Pourquoi dis-tu ça ? " dit la grive, sentant enfler la vaguelette d' inquiétude qui était tapie en elle.

         " Je t'explique, dit Gautama : l' Oeuf Cosmique doit être séparé en deux parties avec beaucoup de soin; la partie supérieure forme le Ciel et la partie inférieure, la Terre. mais, regarde comment agissent ces deux fous, n' importe comment........"

         A peine eut' il dit cela, que le ciel s' embrasa.

image télé modifiée

image télé modifiée

         En même temps, on entendit les sifflements de mille serpents en colère. C' étaient tous les vents qui tourbillonnaient, chacun dans un sens différent.

         Puis, la Terre trembla, et des immeubles s' écroulèrent, dans un épouvantable fracas?

la grive et le Bouddha (suite 3)

         Les deux fous avaient déchaîné la folie et le chaos. La désolation s' étendait sur le monde. De rougeoyant, le ciel, peu à peu, devenait noir.

image télé modifiée

image télé modifiée

         Humains et animaux, en proie à une terreur absolue, redevenaient sauvages.

         Bouddha et la grive étaient atterrés. Les deux idiots riaient à en perdre haleine. Ils étaient en train de détruire le monde, certes imparfait, mais dont on avait l' habitude, pour ce monde terrifiant de noirceur et qu' ils ne maîtrisaient pas.

         L' Homme était en train de devenir un loup pour l' Homme, et les animaux s' entre-dévoraient.

         " Mais, ne peut-on donc rien faire ? " gémit la grive.

         " Laisse-moi réfléchir, dit Bouddha, peut-être y a-t'il un moyen de contrer ce funeste résultat ".

         Il fallait faire vite; la noirceur s' étendait à une vitesse effrayante, mangeant, non seulement les couleurs, mais aussi toutes les symboliques et les beautés de l' Âme du Monde. Bientôt, tout allait s' éteindre.

image télé modifiée

image télé modifiée

         C' est alors que Gautama, perdant sa légendaire impassibilité, sauta en l' air en s' écriant : " J' ai trouvé ! ".

         " Quoi ? Quoi ? Dis vite ! " dit la grive trépignant presque sur place.

         " Eh bien, voilà, dit Bouddha, en fait, tout dépend de toi ".

         " De moi !!! Mais je ne suis qu' un oiseau de modèle primitif, c' est toi-même qui l' as dis ".

         " Justement. Il faut rétablir l' amitié dans le monde,...."

         " L' amour ", interrompit la grive.

         " Non, j' ai bien dit l' amitié; l' amour est trop fragile et demande beaucoup d' entretien; pour l' amitié, une goutte de rosée suffit pour lui assurer l' Eternité. Mais, pour la retrouver et la remettre dans le monde, tu dois aller chercher la fleur bleue du souvenir ".

         " D' accord ", dit la grive dont l' inquiétude était proportionnelle à l' urgence de la situation. " Où est-elle ? ".

         " Dans les Montagnes Bleues de la Terre du Milieu " dit Bouddha.

         " ????????? ". La grive resta bec bé.

         "Allons, dépêche-toi, dit Gautama avec impatience, ne vois-tu donc pas que bientôt il sera trop tard ? "

         La grive partit à tire d' ailes, l' esprit tendu vers les Montagnes Bleues, priant ardemment pour être guidée et arriver vite.

         Elle vola longtemps, et, tout à coup, devant ses yeux éblouis......

Wikipedia

Wikipedia

         En rase-motte, et à toute allure, elle les survola, regrettant de ne pas avoir l' oeil de l' aigle, mais......qu' était donc cette petite lueur qui semblait lui faire signe ? Elle s' en approcha et vit avec bonheur que c' était la fleur bleue du souvenir.

         " Cueille-moi vite, et emporte-moi " dit la fleur.

         Et la grive reprit son envol. A bout de souffle, elle arriva enfin aux pieds de Bouddha et y déposa son précieux fardeau.

la grive et le Bouddha (suite 3)

         Bouddha prit délicatement la fleur, souffla trois fois dessus en échangeant avec elle des paroles sibyllines, et............le miracle s' accomplit.

         Une lueur bleue déchira le noir du ciel, et commença à grandir, grandir, jusqu' à bientôt le recouvrir presque en entier.

image télé

image télé

         Les vents cessèrent de tourbillonner, les immeubles cessèrent de s' effondrer et la Terre de trembler. Les animaux s' apaisèrent, et le sourire refleurit sur les lèvres des Hommes.

         " Bien, dit la fleur, je peux maintenant rentrer chez moi, mais.....ne m' oubliez plus ! ". Et elle partit, faisant un dernier adieu qui ralluma un grand soleil dans le ciel.

Image télé

Image télé

         La grosse bêtise des deux fous était réparée. Mais, au fait, vous avais-je dit leurs noms ? Ils se nomment Tohu et Bohu.

         " Mais....j' y pense....dit la grive, en bon oiseau primitif, que font ces deux fous pendant que l' on fête le retour de l' amitié ? "

         " C' est vrai ça ! " dit Bouddha, en remettant son sonotone pour écouter ce que disaient les deux fauteurs de troubles, qu' il imaginait bien marris de leur échec.

         La grive le vit pâlir soudain, et vaciller sur ses jambes.

         " Quoi ? Quoi ? Que font-ils ? " dit-elle, sentant le froid de la peur surgir à nouveau au fond de son âme.

         " Ah ! Quel malheur ! s' exclama Bouddha, ils sont partis en expédition vers les Montagnes Bleues, pour arracher la fleur du souvenir, et l' empêcher d' intervenir à nouveau lors de leur prochain essai. Quand à toi, ma pauvre amie......" Bouddha se tut, la voix étranglée par l' émotion.

         " Quoi moi !!! Dis-moi Bouddha, que me réservent-ils ? Parle enfin ! ".

         " Ils ont mis ta tête à prix pour te transformer en pâté ".

         A ces mots, la pauvre grive s' évanouit, tout en pensant que Tohu et Bohu, ne comprenant rien à l' amitié, il était urgent de se débarrasser d' eux de manière radicale.

         Il en allait de sa vie, quand même !

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Ramon 05/04/2016 14:55

Je m'attendais à tout, sauf à voir notre aimable grive transformée en pâté!
N'empêche que c'est drôlement bien raconté!
Bien trouvé pour Tohu Bohu: il s'agit bien du désordre originel?

Simone à Ramon 05/04/2016 15:23

Oui c' est bien ça Tohu et Bohu = le chaos originel.
La grive sauvera peut-être sa tête. Va savoir. Pour l' instant, elle est dans le coma. Je ne sais pas si elle reviendra. On verra

cocomil 02/04/2016 11:48

hein c'est vrai que ta premiere photo en vrai c'est de la pizza ???? !!!!!!!!...... mdr.... ah ah la fin du monde dans une pizza ! y a plus de respect pour rien ma pôv' dame!
en même temps c'est un peu ça la vie, chacun a sa recette et parfois il y a des pizzas. Je vais les regarder différemment maintenant ........ rire

Simone à Cocomil 05/04/2016 15:21

Vas-tu te méfier des pizzas maintenant ?

aln03----- 02/04/2016 11:30

Et moi , je n'ai pas vu cette partie du conte .Et je viens de le lire avec grand plaisir .
Pour sauver sa tête , que ne ferait pas une grive ?
Pour le pâté , tu nous invites ....enfin si ça arrive !
Je ne suis pas sûre qu'il n'y ait que ces deux fous en liberté dans le monde .
Merci pour ce conte.Bises

aln03----- 05/04/2016 16:01

Je vais aller me balader et je pense trouver une pizzeria qui peut nous accueillir pour la fin du monde.
Je n'ai jamais goûté de pâté de grive, mais merci quand même

Simone à aln03 05/04/2016 15:20

Des Bouddhas fous ça ne doit pas courir les rues quand même, sinon....où allons-nous ? Pour le pâté de grive je te laisse ma part.
Bises

cocomil 01/04/2016 23:46

La fleur du souvenir.... j aimerais bien poser mes souvenirs dans une fleur ...on doit etre plus leger, on doit meme pouvoir voler Il faut la proteger cette fleur..... mais comment ??? ........ ah tu y viens au paté de grive hi hi !!! .....

Simone à Cocomil 02/04/2016 10:33

Alors tu n' as qu' à cueillir des myosotis et y déposer tes souvenirs. Qiuand au paté de grive ma chère Cocomil, c' est toi qui m' a donné l' idée !!! hi ! hi !

kasimir 31/03/2016 07:31

ohlala... ça s'arrange pas !

Simone à Kasimir 31/03/2016 10:17

Oh non ! La pauvre grive est dans les vapes, les deux fous sont en liberté et fomentent d' autres vilaineries...........Ainsi va le monde ! et je vais en rester là. Peut-être ou peut-être pas.

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog