Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-05-28T21:43:45+02:00

La pensée du dimanche

Publié par divagations-et-balades

         Aujourd'hui, c' est un proverbe juif que je vais prendre comme pensée du dimanche.

         Il illustre ce que ma Mère et mon Père ont su me donner.

         Ils ont toujours été indissociables dans mon coeur; c' est à eux, désormais réunis dans l' Eternité, que je dis toujours : merci, et, je vous aime.

         " On ne peut donner que deux choses à ses enfants : des racines et des ailes ".

       Vous m' avez donné ces deux choses, dans un emballage d' amour.

           Et en ce jour de fète des Mères, je pense à toi, Papa, qui a cherché la tienne pendant plus de 20 ans après sa déportation à Auschwitz, et qui est mort avant d' avoir su qu' elle, et tous ceux du même convoi n° 12, avaient été gazés dès leur descente du train.

La pensée du dimanche

         Un récent orage les a abimés, mais, souviens-toi Maman, c' est toi qui les avais plantés.

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

passion 15/06/2016 05:05

c'est parfaitement juste! "des racines et des ailes"

Et c'est touchant cet hommage à tes parents , indissociables dans tes pensées

Bisous

Simone à Passion 15/06/2016 05:34

Je vois à qui tu penses.....On a les ailes, mais les racines ne s' effacent jamais.
Bisous à toi

cocomil 15/06/2016 00:37

Oh je regrette de découvrir cet article maintenant. Je comprends, je voudrais tant changer les choses mais, je suis souvent perdue dans ce monde. Je n'ai que des bisous bien dérisoires a offrir

Simone à Cocomil 15/06/2016 05:32

Les bisous ne sont jamais dérisoires car ils sont lourds d' affection, d' amitié....
Bisous Cocomil

Ramon 30/05/2016 20:50

Ce sont des mots poignants.
Ton papa en quête de sa maman…
Les déportés du convoi n° 12, gazés dès leur descente du train…
De tout coeur avec toi, Simone.
Amitiés,
Ramon

simone 30/05/2016 23:16

Merci Ramon de ton amitié.
Mon père a fait faire des recherches dans toute l' Europe, même en URSS car ce sont les soviétiques qui avaient délivré Auschwitz. Il n' a jamais pu faire son deuil.Et moi, chaque fois, et même encore, quand je vois des films ou des photos de ce camp, je cherche ma grand-mère.C' est fou non ?

Sittelle 29/05/2016 17:54

Nos pensées vers nos parents se confondent, Simone... avec le même amour, chacun ayant un destin différent qu'aucun n'avait choisi. Le drame de la première guerre a toujours un gros impact sur ma famille. Shalom mon amie.

simone 30/05/2016 23:12

Bonsoir Sitelle...C' est fou ce que certains évènements s' impriment de façon durable alors même qu' ils sont déjà si anciens.
Bonne soirée mon amie

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog