Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-06-15T13:02:27+02:00

Un petit tour à Montreal

Publié par divagations-et-balades

          New York, en hiver, peut être très froid. Ces jours-là, il y avait un méchant blizzard qui courait dans les rues. Le week-end, je fuyais, tantôt à Miami, tantôt à Los Angeles où j' avais des copains.

         Ce week-end, à cheval sur janvier et février, j' étais à Miami et me prélassais sur le sable doré de ma plage favorite, celle de Surfside; il faisait trente cinq degrés. Un pur délice ! J' y admirais le soir, les oiseaux venant y quérir leur pitance.

         Lundi matin, je repartais, mais avec une logique bizarre que les mauvaises langues masculines traiteront de féminine, au lieu de rentrer sur New York où il faisait si froid, j' avais pris un billet d' avion pour Montreal où il devait faire encore plus froid. La bougeotte, la curiosité et un peu le travail, l' avaient emporté sur la frilosité.

         L' atterrissage au milieu des congères de neige, et l' annonce de moins vingt degrés de température, m'a fait l' effet d' une douche glacée.

         " Mais qu'est-ce qui m' a pris de venir ici ? "

         J' ai eu le coup de grâce en arrivant à l' hôtel : il y avait de la glace dans le double vitrage de la fenêtre de ma chambre ! Je suis immédiatement redescendue à la réception pour demander la réservation d' une place sur le prochain vol pour New York.

         Pas avant mercredi aprés-midi. OUPS ! Allais-je survivre jusque là ?

         Décidée à boire le calice jusqu' à la lie, je suis quand même sortie. Je me dirigeais vers la ville souterraine en essayant de ne pas me casser la figure sur les trottoirs gelés. Et....j' ai croisé mon premier " esquimau ". Son visage au teint de pain d' épices émergeait de la fourrure d' une capuche. Je me sentis prise d' une jalousie féroce.

          Cette rencontre était un signe, car, arrivée dans la ville souterraine, goûtant une douce tiédeur à 21°, je vis qu' il y avait une exposition d' art inuit.

          Il y avait essentiellement des sculptures réalisées dans une belle pierre aux reflets verdâtres. J' en ai appris le nom, mais......je l' ai oublié. Ce dont je me souviens cependant, c' est qu' elle était polie à l' émeri, et que son aspect si brillant était du à une friction à la graisse animale.

          Ces sculptures étaient en majorité animalières. Je repérais quand même une sculpture humaine, celle d' un homme jouant du tambourin. 

Un petit tour à Montreal

          Il m'a fait penser à un troll, ou à un korrigan des forêts bretonnes.

         Tout à coup, j' ai ressenti cette impression bizarre d' un regard qui brûlait mon dos. Je me retournai, et vis une chouette des neiges qui me regardait d' un air malicieux, voire ironique.

Un petit tour à Montreal

          J' admirai vraiment l' expression que l' artiste avait su donner à son oeuvre. Un peu plus loin, un hibou, sans doute le mari de la chouette, me regardait, lui, d' un air si ahuri que je me demandais si je n' avais pas une tache au milieu de la figure. il en avait déployé ses ailes, oubliant qu' il était en pierre et ne pouvait s' envoler.

Un petit tour à Montreal

          Ces sculptures étaient véritablement pleines de vie. Ainsi, ce faucon semble réfléchir à un grave problème et ne pas trop savoir que faire. Je pense qu' il observe une bien petite chose. A manger, ou pas ?

Un petit tour à Montreal

         Par contre, celui-ci ne se pose aucune question; en bon chasseur, il a attrapé sa proie et sait déjà qu' elle est comestible. Allez, régale-toi, Ô cruel !

Un petit tour à Montreal

         Mais, qu' entends-je ? Des sortes de hoquets de rire. Qui peut bien rigoler comme ça ici ?

         Je les vois; deux copains morses dont l' un semble raconter des histoires drôles à l' autre, (en morse évidemment), qui le font se rouler par terre en émettant ces bruits bizarres.

Un petit tour à Montreal

         J' ai passé beaucoup de temps dans cette ville souterraine où bat, l' hiver, le coeur de Montreal. Une évidence s' impose à moi : il va me falloir regagner mon hôtel, et pour cela, remonter à la surface. Je le fais avec un remarquable courage. Mais si ! Et je me dis que demain, je serai à New York où il ne fait que moins quatorze ! Ah ! Les chocs thermiques !!!

 

( L' homme au tambourin,les morses et l' oiseau chasseur sont dus à Shaa Axangayuk - Chouette, hibou et faucon sont de Lyola Kingwatsiak).

Voir les commentaires

commentaires

Ramon 18/06/2016 20:32

Il donne froid, ton article. C'est décidé, il faut que tu écrives tes mémoires! Au fait, hier j'ai tenté de laisser un com, mais je n'ai pas pu. Un virus m'en empêchait. Je crois que tu es surveillée par le KGB ou la CIA, peut-être même par le RCIC (Renseignements Chinois Inter-Continentaux) :-) Amitiés. Ramon

Simone à Ramon 18/06/2016 22:23

C' était peut-être pendant le temps que mon ordi se mettait à l' heure de Windows 10, cadeau de Bill Gates. Cela a duré près de 4h.
Bon dimanche
Amitiés. Simone

aln03----- 17/06/2016 22:17

Ton Inuit est superbe ainsi que les sculptures .Mais oui ,écris -nous un livre .Tu pourras y faire vivre toutes ces sculptures .Ce seront les copains de Victor et de son grand-père. Quelle belle histoire tu nous raconteras !
Tes voyages , tes aventures de toubib méritent d'être racontées ..
Ton histoire vraie à Montréal me passionne ..
Bonne fin de soirée.Bises

Simone à aln03 20/06/2016 07:20

J' avoue que je me suis marrée moi-même en écrivant la généalogie de Victor et Valls.

aln03----- 19/06/2016 20:31

:-) :-) Là, c'est grand fou rire !

Simone à aln03 19/06/2016 17:16

Oui, ils ont le même grand-père. Valls est le fils de la soeur du père de Victor.Elle avait épousé un espagnol de l' armée en déroute et a nourri son fils aux grains de Vals.Victor et Valls sont donc cousins mais ne se fréquentent pas.

aln03 18/06/2016 23:22

Bon , on fera la Teuf !
Je sais qu'une autre personne parmi tes blogueurs , fêtera ses 100 ans, la même année que moi .Va falloir qu'on organise une grande TEUF!
Quoi, tu crois que VALLS a le même grand-père que Victor ? .Et là, je viens encore d'éclater de rire !Bonne nuit et Bises.

Simone à aln03 18/06/2016 22:24

je me demande si Victor n' est pas un peu de la graine de Valls !
Bon, la teuf à 100 ans ça me va, avec ou sans bouquin.
Bises

aln03 18/06/2016 21:57

Pour tes 100 ans, tu sors un bouquin .On ira faire la teuf avec toi pour le lancement de ton bouquin .
Tu peux romancer tes souvenirs.
Victor est bien un peu bredin , par moment.Il faudra faire son cariotype .Il doit être un peu humain !!!
Bonne nuit et bises

Simone à aln03 18/06/2016 06:26

Alors tu t' y mets toi aussi !!! Traitresse ! Quand j' aurai 100 ans peut-être. Et puis j' ai oublié plein de choses, qui reviennent par bribes. Je me suis interrompue, Victor vient encore de m' attaquer soudainement.
Bises

cocomil 15/06/2016 23:50

et voilà comment tu peux supporter le temps de ce magnifique printemps 2016 !!!!

cocomil 16/06/2016 17:55

trouve un nom d'auteur (amelie nothomb ? Harlan Coben ? Victor (couché le chien) Hugo ? marguerite yourcenar ? ....) je suis sure que tu vas CARTONNER !!!

Simone à Cocomil 16/06/2016 17:40

Allons bon ! Une de plus qui me dit d' écrire un livre. mais ma pauvre amie qui veux-tu que ça intéresse !
Ben non, je n' avais pas vu Michel Delpech, il était encore trop petit et il y avait trop de neige. Sa mère lui avait interdit de sortir

cocomil 16/06/2016 16:48

et dans le loir et cher tu n'as pas croisé Michel Delpech ?.... et pourquoi n'ecris tu pas tout ce vécu dans un livre ? ce serait génial... j'en veux un dédicacé !!!!! ... ou alors tu te fais conteuse ! c'est un très beau métier et j'adoooore qu'on me raconte .........

Simone à Cocomil 16/06/2016 08:51

Je le savais que le printemps finirait comme ça. C' est la faute à El Bouffi, il pourrit tout ce qu' il touche.
Mais tu as (peut-être) raison, avoir effleuré ce climat pendant 2 jours et demi m' a immunisée. Mais je me souviens tout à coup avoir fait une remplacement en hiver en 5ème ou 6ème année dans le Loir & Cher, en pleine cambrousse, j' avais eu un appel de nuit dans une ferme isolée. On me faisait des signaux avec une lampe tempête....total, je me suis retrouvée en plein champ avec de la neige jusqu' en haut des roues.Il a fallu réveiller le boeuf pour tirer ma voiture de là. En plus c' était un appel pour rien. Lors d' un pipi nocturne, la grand-mère avait vu le bébé dans son berceau qui jouait les marionnettes avec ses mains au lieu de dormir. Elle en avait déduit qu' il devait être malade. A mon avis c' était plutôt elle !! Mais...c' est le métier ! C' était car maintenant on ne se dérange plus la nuit. Vivement l' été quand même !

Simone à Kasimir 15/06/2016 14:38

Zut le comm est parti tout seul. Maintenant si tu parles de l' Inuit à la capuche de fourrure..........la fourrure m' aurait suffit.

kasimir 15/06/2016 14:22

ah j'adore tes sculptures
tu as bien fait d'aller à Montréal !
tu aurais pu ramener le premier dans tes bagages !

Simone à Kasimir 15/06/2016 14:37

J' en avais ramené un.......cassé depuis longtemps. J' avais râlé !

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog