Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-09-20T08:56:19+02:00

Facéties de septembre

Publié par divagations-et-balades

​          Hier encore, le soleil tentait de nous carboniser de ses rayons flamboyants. J' en avais profité pour aller rendre visite à des amis dans l' Entre-Deux-Mers.

          Sans méfiance, nous prenions le thé en mangeant ce délicieux gâteau amandine aux poires, 

Facéties de septembre

          que j' avais fait, spécialement pour Eliane, en guise de réconfort, car elle se remet juste d' une maladie qui l'a harcelée tout l' Eté. On discutait selon notre habitude, sans prêter grande attention à ce qui se préparait à l' horizon de l' ouest.

           Le grand ciel bleu avait disparu, et des nuages noirs et menaçants envahissaient le ciel, là-bas, au-delà de Malagar.

          Déjà, le matin, quand j' avais ouvert les volets, le ciel montrait grise mine.​

         

Facéties de septembre

          D' énormes nuages gris foncé commençaient à coloniser l' espace. Ils furent bientôt beaucoup plus nombreux et semblèrent danser dans l' air lourd.

Facéties de septembre

          Puis, contrairement à ce qu'ils laissaient présager, les nuages parurent se déliter, et le ciel bleu qui se cachait derrière eux se montra peu à peu,

Facéties de septembre

          Pour faire place bientôt à un ciel immaculé où le soleil triomphait à nouveau.

Facéties de septembre

          Pour cette raison, les nuages menaçants qui semblaient vouloir écraser les molles collines plantées de vignes et d' arbres, ne m' inquiétaient guère et n' altéraient en rien mon inébranlable optimisme. Et c' est comme ça, que, traînant pour repartir chez moi, je me suis trouvée sur l' autoroute au moment où de véritables cataractes se déversaient dans un fracas de fin du monde, et d' éclairs préfigurant une véritable apocalypse.

  ​       C' est comme ça aussi que j' ai mis plus de deux heures pour rentrer chez moi, au lieu des quarante cinq minutes habituelles.

          " Mais non, ça va passer " avais-je répondu à Michel qui me disait qu' il allait faire un bel orage. Je devrais m' installer voyante !
          Ce mois de septembre est quand même facétieux, car le lendemain matin, quand j' ouvris les volets.............
 
 
 

 

Facéties de septembre

          ...........et une trentaine de minutes plus tard...........

Facéties de septembre

          Mais quelle inconstance quand même !!!

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

cocomil 20/09/2016 16:58

ben dis donc la grenouille de ton pays doit en devenir bredine hi hi hi !!!!!

divagations-et-balades 20/09/2016 19:00

Ah toi aussi tu dis " bredine " ? Ou bien l' as-tu emprunté à aln03, parce que ce mot est bien rigolo.
Et si tu penses que je suis née en septembre....ça explique peut-être aussi mon penchant pour la....bredinerie !

kasimir 20/09/2016 15:42

le ciel est aussi changeant que les femmes !
imprévisible même à court terme

à moins que ce ne soit le contraire : les femmes sont comme le ciel...
oui, c'est ça : elle sont le ciel, le ciel de nos âmes !

divagations-et-balades 20/09/2016 16:00

Très joli Mr K. Il n' y a plus que les hommes de ta génération pour nous apprécier ainsi. Tu vois combien tu es précieux !!!!!

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog