Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-10-25T12:48:13+02:00

Entre Titus et Emmanuel

Publié par divagations-et-balades

          Cet Automne plein de douceur et la présence d' une amie d' enfance, m' ont entraînée hier vers Arcachon, oubliant l' escapade romaine.

          J' avais mission, d' un autre ami d' enfance vu dans son antre du Lot vendredi dernier, d' aller photographier la villa de notre enfance commune. Pour m' acquitter de ce devoir, nous sommes parties vers Les Abatilles en passant par la Ville d' Hiver et le parc du casino Mauresque qui m' a  toujours été sujet d' enchantement. Et là, commençant à se parer des couleurs de l' Automne, sa fascination sur moi est revenue.

clic gauche et hop ! la photo s' agrandit

clic gauche et hop ! la photo s' agrandit

          Se promener dans ses allées est un vrai délice;

Entre Titus et Emmanuel
Entre Titus et Emmanuel

          Et ce n' est pas ce vieux magnolia qui me contredira, lui qui a décidé de vivre ici les longues années de son âge.

Entre Titus et Emmanuel

          Quittant cet éden, nous sommes vite arrivées dans un autre endroit emblématique de sottises que les trois mousquetaires du groupe, ( les deux frères et moi ), avions faites en prenant bien soin de les cacher à nos parents : la place des Palmiers et son petit kiosque à musique.

Entre Titus et Emmanuel
Entre Titus et Emmanuel

          Sur la première photo, on aperçoit, à gauche, une maison dont le rez-de-chaussée était occupé par un bureau de tabac où l' on vendait aussi des bonbons.

          C' est l' un des lieux de nos nombreux méfaits, avoués à nos parents plus de trente ans après, quand il y avait prescription. Nous avons échappés à de belles algarades (bof ! on supportait !) et punitions, et on en a senti le regret dans la voix de nos parents. Trop tard avons-nous pensé avec un certain cynisme.

          Puis, nous avons traversé la forêt qui longe le cimetière vers lequel nous nous échappions la nuit pour contempler les feux follets qui dansaient souvent au-dessus des tombes, en nous faisant délicieusement peur. 

          Cette forêt fait la transition entre la Ville d' Hiver et le quartier des Abatilles. Les colombes, ou les pigeons, y ont leur habitation.

Entre Titus et Emmanuel

          Enfin, nous sommes arrivées devant la villa de l' enfance. Le portail était ouvert, une dame était dans le jardin; Je lui ai demandé la permission de photographier cette maison en lui expliquant ce qu' elle représentait pour moi, et................je n' ai obtenu qu' un NON catégorique et définitif.

          J' ai déplaisir à admettre que les femmes sont parfois bien cruelles.

          ( J' en ai quand même, en douce, photographier le portail. Chut ! )

Entre Titus et Emmanuel

Voir les commentaires

commentaires

Ramon 26/10/2016 21:04

Rien que pour ça, cette espèce de grue, t'aurais dû photographier la maison en caméra cachée, la publier et déclarer qu'elle avait transformé un palais en gourbi. Non, mais! Quant au magnolia, dis, il a quel âge?

divagations-et-balades 27/10/2016 09:24

Ce genre de magnolia vit environ 200 ans. Te dire que je ne verrai pas (sauf miracle) celui de mon jardin dans cet état.Bonne idée pour cette sale bonne femme, mais je n' avais pas de cameraman caché à portée de la maison. Zut, c' est bête, la prochaine fois, j' en louerai un à FR3

kazimir 26/10/2016 19:27

une vache devant une cheminée...
c'est ça qu'il te faudrait photographier !

kazimir

divagations-et-balades 27/10/2016 09:25

Alors ça Mr K. ce serait un vrai scoop !

cocomil 25/10/2016 23:33

alors làààà ! tu nous enchantes de tes fredaines d'enfant et tu n'es pas capable de retrouver cette legereté pour prendre en photo un lieu qui te parle tant !!!! fi donc, il y a mille façons d'obtenir cette photo sans le consentement de la revéche péremptoire !!! ... j'espere bien que ce n'est que partie remise !!!!!!!!!... et ne me parle pas de respect ou de politesse. Tu ne vas rien en faire d'autre que de la contempler et de la partager avec ton ami... HOP !!!!!!

divagations-et-balades 26/10/2016 10:27

Bien sûr que c' est partie remise, mais hier la revêche montait la garde et je n' allais pas passer le temps à guetter son départ. mais j' y retournerai, en hiver quand elle sera devant sa cheminée....la vache !

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog