Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-11-08T06:54:00+01:00

Les heures noires du Vatican : les femmes au pouvoir

Publié par divagations-et-balades

          Autour de cet An Mil, si important dans l' histoire de notre civilisation, les rois et la papauté étaient très affaiblis.

          C' est au cours de cette période, qu' à la suite d' Algitrude, les femmes prirent le pouvoir au Vatican.

         Je pense que le garde suisse va nous laisser entrer.

Les heures noires du Vatican : les femmes au pouvoir

          Voilà qui est fait.

          La magnificence du lieu éblouit d' entrée; ce n' est pas étonnant qu' il ait suscité autant de tentations.

Les heures noires du Vatican : les femmes au pouvoir

          Donc, en ces jeunes siècles de la Chrétienté, les femmes " s'emparèrent " du Vatican.

          Hélas pour l' Eglise, c' étaient des femmes de la haute noblesse romaine, débauchées, qui ne reculaient devant rien, et qui bafouèrent la papauté, sapant son autorité.

          Cette période fut connue sous le nom significatif de " pornocratie pontificale ". Il semble que se fut la plus sombre de l' histoire du Vatican.

          Trois femmes de la famille Théophylacte : Théodora l' ancienne et ses deux filles, Théodora la jeune et Marozie, furent les muses noires de cette époque qui les vit faire et défaire les papes à leur guise.

          Tout commença en neuf cent quatre quand le pape Léon V fut déposé au cours d' une révolution de palais, deux mois après son accession au trône pontifical. Un de ses prêtres, Christophore, prit sa place, s' auto-proclama pape et jeta Léon V en prison.

          Mais, il avait compté sans les trois muses noires. Celles-ci décidèrent de le renverser, et firent élire à sa place, un de leurs protégés, l' Evêque de Cère qui prit le nom de Serge III.

Wikipedia; Il n' avait pas l' air très sympathique !

Wikipedia; Il n' avait pas l' air très sympathique !

          Et hop ! Christophore rejoignit Léon V en prison. On ne peut pas dire qu' il ne l' avait pas mérité. Par principe de précaution sans doute, ( mais est-on jamais assez prudent ?), Serge III les fit assassiner tous les deux. Ce vilain Serge était l' amant de Marozie, bien qu' encore adolescente, eut avec elle un fils que, quelques années plus tard, Marozie fit pape.

          Les deux papes suivants furent bien falots et entièrement dominés par les trois harpies qui devinrent les véritables maîtresses de Rome.

          A leur disparition, c' est son amant que Théodora fit pape sous le nom de Jean X, mais celui-ci, manquant de prudence et surtout de jugeotte, tenta de s' émanciper de la tutelle des femmes.

          Malheureusement pour lui, Marozie se méfiait; elle déjoua les plans de Jean X, organisa un coup d' état, le fit jeter en prison, et, pour être tranquille, le fit étouffer sous un oreiller.

          Sans complexe, Marozie prit les titres normalement réservés aux hommes : sénateur et patricien, qui, pour la circonstance devinrent sénatrix et patricia.

          Les papes suivants furent ses créatures : Léon VI, Etienne VII, puis enfin, son fils adultérin qu' elle fit pape sous le nom de Jean XI.

Wikipedia

Wikipedia

          Il parait même qu' elle eut des relations incestueuses avec lui.

          Cette Marozie était la plus terrible des trois. Il se dit même qu' elle fit assassiner son second mari pour épouser le roi Hugues d' Italie, ennemi de sa famille.

Wikipedia

Wikipedia

          Le mariage fut célébré par Jean XI qui envisagea même de poser la couronne impériale sur la tête des nouveaux époux, mais............c' est alors que survint le grain de sable : une querelle familiale minable au cours d' un banquet tourna en révolution de palais.

          Albéric, un autre fils de Marozie, prit le pouvoir, chassa Hugues d' Italie et jeta sa mère en prison où elle resta jusqu'à la fin de ses jours.

          Ainsi finit la plus terrible des faiseuses de pape.

(A suivre)

Source : Larichesse 2012

Voir les commentaires

commentaires

aln03----- 11/11/2016 20:17

Je n'ai pas vu cette newletter .Mais qu'est ce que j'apprends sur la papauté avec toi!
Comme Ramon, je suis ravie de connaître ces trois mégères ! Des vraies "toupies"!

divagations-et-balades 14/11/2016 10:50

Il y en a encore une dont je veux parler, mais elle est peut-être une légende. Bonne journée Madame aln03

Ramon 08/11/2016 20:06

Je croyais tout connaître sur la papauté de l'an mil, et bien, rien du tout, tu m'apprends plein de choses. Vraiment ravi de faire la connaissance des trois harpies!

divagations-et-balades 14/11/2016 10:58

Tu vois Ramon, en ce temps-là les femmes ne s' embarrassaient pas de scrupules ni de morale, et dire qu' elles touchaient la religion de si près.....mais les hommes étaient à moitié idiots de se laisser manipuler comme ça....

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog