Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2017-02-08T09:14:04+01:00

Dansons la diablada

Publié par divagations-et-balades

          Il y a, à Sarlat, un manoir qui est un des plus anciens monuments de la ville. Ce manoir de Gisson a été bâti au XIème siècle, et, malgré de nombreuses transformations au fil du temps, a toujours été habité. 

Dansons la diablada

          Dans la première pièce de visite, on se trouve soudain devant une figure inquiétante et grimaçante, qui nous transporte aussitôt dans un autre lieu, dans un autre temps.

Dansons la diablada

          Nous voilà tout à coup bien loin dans le temps, quand les Incas régnaient sur un empire qui allait de la Colombie à l' Argentine et au Chili, du Pérou à la Bolivie.

          La civilisation inca prit naissance au début du XIIème siècle, dans la région de Cuzco, actuel Pérou. Selon la légende, les Incas descendent de Manco Capac. Celui-ci, création de Viracocha et de Inti, dieu du soleil, fut envoyé pour apporter la civilisation aux Hommes après que le grand déluge eut tout dévasté.

          D' après une autre légende, il sortit du lac Titicaca avec sa soeur-épouse Mama Ocilo. Ils voyagèrent jusqu'à ce que le bâton magique en or de Manco s'enfonça entièrement dans la terre, indiquant ainsi le lieu où ils allaient s' établir. Ils fondèrent alors la première ville inca : Cuzco. 

          L' empire inca fut l' un des trois grands royaumes de l' Amérique précolombienne. Il perdura jusqu'à sa conquête par les Conquistadors espagnols emmenés par Francisco Pizarro en mille cinq cent trente deux

Wikipedia

Wikipedia

          Les Incas nous ont laissé Machu Pichu,

Wikipedia

Wikipedia

          Mais aussi des traditions qui sont encore vivantes de nos jours. Et c' est là que nous retrouvons ce masque inquiétant du Manoir de Gisson.

          Il représente Supay, dieu de la mort et maître des Uku Pachas, race de démons du monde d' en-bas, sous la surface de la Terre.

          Pour les Incas, le monde était divisé en trois parties, et outre ce monde des démons, on trouvait le Kay Pacha, celui où vivent les Hommes, et le Hanan Pacha, monde d' en-haut où vivent le Soleil et la Lune.

          Les Incas invoquaient Supay, lui demandant de ne pas leur faire de mal.

          Mais Supay était un dieu exigeant. Quand un Inca mourait, deux de ses femmes, un guerrier et un serviteur, soi-disant volontaires, mais choisis depuis leur plus jeune âge, étaient sacrifiés pour l' accompagner dans son voyage vers l' autre monde; ils étaient enterrés vivants. Le corps de l' Inca décédé était embaumé et placé face au temple du Soleil à Cuzco, où il attendait que les vents le dessèchent.

          Ce Supay était le personnage principal des diabladas du Pérou. Il s' agit d' une danse traditionnelle répandue dans tout le plateau andin. Elle divise les danseurs en deux camps : d' un côté les démons, joués par les hommes, portant des costumes impressionnants,

Wikipedia

Wikipedia

          De l' autre les anges, joués par les femmes, ( évidemment !) en mini-jupes argentées, portant des épées et des boucliers. Chaque démon avait un ange à combattre.

          L' affrontement durait jusqu'à ce qu' apparaisse un archange qui allait vaincre les démons.

          En fait, la diablada est apparue après la conquête espagnole, initiée par les prêtres chrétiens qui avaient fait de Supay le diable, et ceci, dans un but d' évangélisation.

          De nos jours, alors que la civilisation inca a disparu depuis longtemps, les Quechuas du Pérou continuent la tradition de la danse supay à Mamacha Candicha, festival de danse qui peut durer deux semaines, et au cours duquel les touristes n' ont pas le droit de danser

          

Voir les commentaires

commentaires

cocomil 22/02/2017 18:28

ton savoir m'époustouflate complétement !!!!

divagations-et-balades 22/02/2017 19:53

C' est le résultat d' une bibliothèque bien garnie et de l' amour de la lecture que mes parents m' ont donné depuis que je sais lire. Alors pas de quoi être " époustouflatée " il me suffit de rechercher, mais ce n' est pas toujours facile, il y a 13 bibliothèques dans la maison, toutes débordantes, ça n' aide pas....

khaz 08/02/2017 19:13

Sarlat et les Incas, ça rime
mais je ne m'attendais pas à cela ...........
c'est en effet un grand dépaysement

divagations-et-balades 08/02/2017 20:00

Voyage dans le temps et l' espace, le rêve ! Ah si seulement je savais claquer des doigts comme Joséphine !

aln03----- 08/02/2017 10:45

Elle est bien jolie cette tenue de diable .On pourrait peut-être organiser , sur une place de Sarlat, par exemple, une grande fête pour danser la Diablada , en costume .Merci pour ces photos et cette intrusion chez les Incas.Bonne journée

divagations-et-balades 08/02/2017 17:47

BANCO !

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog