Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2017-05-13T19:17:06+02:00

L' aventureux retour d' Ali - Chapitre 5

Publié par divagations-et-balades

          Au terme d' un voyage assez facile, Ali arriva dans une petite cité au bord de la mer Rouge.

          Il se dit que le plus simple pour trouver un marin, était d' aller dans une de ces tavernes que l' on trouve dans tous les ports du monde connu.        

L' aventureux retour d' Ali - Chapitre 5

          A force d' interrogations, de discussions, il finit par trouver un homme qui faisait le trafic entre l' Arabie heureuse et l' Egypte. Il consentit à lui faire traverser le bras de mer, et à le déposer dans un petit port de pécheurs nommé Barânîs.

Wikipedia

Wikipedia

          La traversée n' était pas sans péril, car, cette mer était infestée de pillards.

          Le bateau du marin était un zaroug, petit boutre très rapide et pour cela, favori des pillards de ces contrées.

, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=27120994

, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=27120994

          Ils en rencontrèrent plusieurs, mais au grand étonnement d' Ali, aucun ne les attaqua. Il finit par comprendre que le marin qui l' avait accepté à son bord, était lui-même un pillard. En fait, Ali lui servirait de caution s' ils étaient arraisonnés par la police maritime; le marin dirait qu' il assurait le transport des voyageurs.

          Enfin, ils accostèrent à Barânîs. A nouveau, Ali devrait traverser un désert pour rejoindre la ville d' Assouan, sur le Nil. Là, il espérait trouver une felouque pour l' emmener vers la grande mer bleue, qui, loin vers l' occident, baignait les côtes de son pays.

         Après une marche harassante, il arriva au bord du fleuve-roi.

L' aventureux retour d' Ali - Chapitre 5

          Fou de joie, il se jeta à l' eau et s' ébroua dans sa fraîcheur bienfaisante. Mais, de l' autre rive, des femmes lui faisaient des gestes frénétiques en criant. Il ne comprenait pas ce qu' elles voulaient dire, quand, soudain, un frémissement dans l' eau attira son regard.

          Epouvanté, il n' eut que le temps de grimper sur la rive, un crocodile avait jeté son dévolu sur lui pour son repas du soir.

          Un long moment après, revenu de sa frayeur, Ali se mit en quête d' un batelier. Il en aperçut deux ou trois en train de discuter au bord de l' eau.

L' aventureux retour d' Ali - Chapitre 5

          Il s'approcha, et les palabres recommencèrent. C' était un long voyage qu' il leur demandait d' entreprendre. Enfin, l' un d' eux, un jeune nubien déluré accepta.

          Rendez-vous fut pris pour l' aube suivante.

         Y serait-il ?

Voir les commentaires

commentaires

Ramon 15/05/2017 21:01

Débuter par une évocation des tavernes, le meilleur endroit possible pour trouver un marin, donne immédiatement du tannin à l'histoire. Bien vu pour les crocodiles! A suivre! Bonne soirée.

divagations-et-balades 18/05/2017 13:35

A suivre, à suivre...tu parles bien Ramon, et si Sobek me croque !!!!!

khaz 14/05/2017 06:30

ce zaroug a une voile qui ressemble à un aileron de requin
ce qui va bien avec a profession du bonhomme
Requins humains, crocodiles, pas le temps de s'ennuyer !

divagations-et-balades 14/05/2017 19:03

Les felouques aussi ont des voiles en ailerons de requins, tu verras. Tant mieux si tu ne t' ennuies pas Mr K;

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog