Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2017-10-15T16:08:57+02:00

Il était une fois un peuple !

Publié par divagations-et-balades

          Il s' était construit sur un territoire situé aux confins de l' Occident, face à l' immensité d' un océan tumultueux.

          Au commencement, il était un ensemble de tribus disparates belliqueuses, qu' un autre peuple, plus civilisé, était venu envahir, et la soumission forcée l' avait éveillé à ce qui allait devenir un des trois piliers de son existence : la liberté.

          Un homme s' était levé, un guerrier chevelu, et il avait été le premier fédérateur. Certes, il avait été battu par le plus grand stratège de ce temps, un certain Jules César; il avait été emprisonné, puis exécuté, mais la graine qu' il avait semée allait germer et grandir, et former ce qui allait devenir le peuple de France, notre peuple.

Wikipedia

Wikipedia

          Avec lui était aussi née l' Histoire. Elle serait chaotique mais souvent grande. Le peuple se donna des chefs; Pendant des siècles se construisit, sous leurs règnes, une nation au contour harmonieux.

Wikipedia

Wikipedia

          Ce peuple est devenu un des plus grands que la Terre ait porté. Il alluma des lumières qui éclairèrent le monde.

          Pendant des siècles il bâtit son identité, et son génie s' affirma à travers les grands hommes et femmes qui en firent cadeau à l' humanité, et parfois la rendirent meilleure.

          Ombre et soleil ont alterné, mais ce peuple sut continuer de briller aux temps de soleil, et espérer et combattre aux temps ombreux.

          Sa force lui venait de son enracinement, de la fierté de ses ancêtres, de son attachement à sa culture, ses écrivains, ses peintres, ses musiciens, ses philosophes, ses docteurs et ses savants.

          Ses périodes de grandeur étaient dues à la qualités des chefs qu' il savait se donner, mais il lui arrivait de se tromper, et l' ombre s' étendait sur lui. Mais il lui restait ses certitudes et sa force ancestrale.

          Mais voilà qu' était venu, presque par inadvertance, ou par une sorte de lassitude désenchantée du peuple, un nouveau chef que l' on n' attendait pas. Il était jeune, ambitieux et croyait planer quelque part entre la Terre et l'Olympe. Il se voulait majestueux, il n' était que condescendant, hors sol, et tellement au-dessus du peuple, qui, à part quelques élites comme lui, n' était pour lui, qu' un ramassis indifférencié de riens presque inutiles.

          On l' appelait Jupiter, ce qui semblait ne pas lui déplaire.

Wikipedia

Wikipedia

          Et sans qu' il y prenne garde, le détricotage du peuple commença. Il se croyait cultivé, il n' était qu' illettré, d' ailleurs, il n' existait pas de culture qui lui soit propre. il n' était qu' un ramassis d' alcooliques fainéants, lui qui avait su bâtir des cathédrales. Il ne pensait qu' à mettre le bazar, (version édulcorée, j' ai été bien élevée selon les règles de l' ancien monde....), il se croyait généreux et civilisateur, il n' avait fait acte que de barbarie et de crimes contre l' humanité. D' ailleurs, c' était un peuple de jaloux et d' envieux. Pourtant, il avait su inventer l' amour courtois, la chevalerie et l' honneur.......

          Celui qui s' était donné l' apparence de l' enchanteur Merlin, n' était qu' un transfuge du Petit Peuple qui voulait jouer dans la cour des grands.

          Où es-tu, Peuple de France ? Vas-tu te laisser détruire ?

 

 

 

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Ramon 17/10/2017 21:53

Dans ton texte, c'est le "non dit", qui est intéressant. Jules César, Vircingétorix, Jupiter… Tiens, tu as dit Jupiter? :-) Bonne soirée.

Simone 18/10/2017 14:10

Voilà Ramon, tu as tout compris !!!

aln03 15/10/2017 18:12

Passer de Jules César à Jupiter en France .Quel méli mélo ( Lol) Je ,ne dois pas faire partie des vrais gens pour ne pas tout piger.

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog