Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2017-10-18T14:08:19+02:00

J' ai marché sur le sentier des dieux

Publié par divagations-et-balades

          La côte amalfitaine est bordée par la mer Tyrrhénienne, formant à cet endroit le golfe de Salerne.

J' ai marché sur le sentier des dieux

          Elle tire son nom de la principale ville de cette côte : Amalfi. Constituée de falaises rocheuses, elle est renommée pour sa beauté et la douceur de son climat. Ceci la fit choisir par les notables romains qui en firent un lieu résidentiel apprécié. De charmants villages précèdent l' arrivée à Amalfi, capitale de cette côte.

Wikipedia

Wikipedia

          A, environ six ou sept kilomètres avant, se trouve Minori dont le nom dérive de celui du fleuve Reghinna et de l' appellation latine de Reghinna Minor.

          En poursuivant son chemin, on trouve, à moins d' un kilomètre d' Amalfi, la petite ville d' Atrani, l' unique village de la côte amalfitaine à être demeurée un bourg de pêcheurs, qui, la nuit, vont pêcher au lamparo.

          Atrani est coincée entre la roche et la mer. Elle est traversée par un petit fleuve au nom inquiétant : le fleuve des Dragons, venant de la vallée du même nom. 

          Comme Amalfi, Atrani a été fondée au temps de la décadence de l' Empire Romain. Les deux cités furent réunies en une seule au XVème siècle, et séparée à nouveau, un peu plus de cent ans plus tard.

          Au XIIème siècle, à deux ans d' intervalle, elles furent pillées par les Pisans.

          Puis, on arrive en vue d' Amalfi.

J' ai marché sur le sentier des dieux

          La ville est implantée sur les parois et au fond d' une gorge, et se trouve dominée par le mont Cerreto, haut de mille trois cent quinze mètres.

          Amalfi a une riche histoire. Dès le VIème siècle, la ville devint puissance maritime, pour être un des principaux ports d' Europe du IXème au XIIème siècles. On y faisait commerce des céréales, du sel et........des esclaves. Les marins d' Amalfi furent les premiers en Occident à utiliser la boussole. Au IXème siècle, les marchands amalfitains utilisaient une monnaie en or, alors que le reste de l' Italie en était encore à l' économie de troc.

J' ai marché sur le sentier des dieux

          Les relations d' Amalfi avec l' Orient peuvent encore se voir à travers les portes de la cathédrale, qui furent fondues à Constantinople en mille soixante six.

          Si la façade est néo-gothique,

J' ai marché sur le sentier des dieux

          le clocher, datant de mille cent quatre vingt, a un faux air de minaret avec ses arabesques de faïences jaunes et vertes.

J' ai marché sur le sentier des dieux
J' ai marché sur le sentier des dieux

          En mille cent trente sept, la ville fut prise par les Pisans et amorça alors un lent déclin. Cependant, les Tables Amalfitaines, manuscrit constitué de soixante six articles, les premiers en latin, puis en italien, furent le premier code maritime réglant la circulation en Méditerranée. Il demeura en usage pendant plus de quatre cents ans.

          Une catastrophe médiévale toucha rudement la ville en novembre mille trois cent quarante trois : un terrible raz de marée qui en ruina l' économie.

          Cette côte était magnifique, et une légende s' y rattachait. Un peu plus loin qu' Amalfi, en allant vers Sorrente, il y avait le sentier des dieux.

          Quand ils voulaient écouter les sirènes chanter, les dieux empruntaient ce sentier qui surplombe la mer. De là, ils apercevaient un petit archipel qui était le refuge des femmes-oiseaux dont la voix les ensorcelait.

J' ai marché sur le sentier des dieux

          Aujourd'hui, leurs voix se sont tues, et les dieux n' existent plus que dans la mémoire des Hommes. Et pourtant, en marchant sur ce sentier,  sachant que je mettais mes pas dans ceux des dieux antiques, je jurerais avoir entendu des voix devenues fluettes et lointaines, me chanter une belle et triste mélodie.

Ulysse et les sirènes - Marc Chagall

Ulysse et les sirènes - Marc Chagall

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Ramon 21/10/2017 17:41

Voilà encore un coin d'Italie que j'ignorais. Comme partout ailleurs dans la péninsule, je vois que les turbulences de l'Histoire ne l'ont pas épargné. Amalfi détruite par un raz-de-marée… Je croyais que cela n'existait qu'en Asie! Bon dimanche.

Simone 19/10/2017 17:46

Tu vois, tu n'es pas aussi mécréante que tu crois.... LOL

passion 19/10/2017 09:13

Mazette ! Quelle chance tu as eu... mais pourquoi pas?
Dimanche, j'ai bien entendu le varech me parler de ma grand mère...............!
Bises

khaz 18/10/2017 19:14

tu vas finir par nous flanquer la nostalgie de l'Italie !

aln03 18/10/2017 17:53

Merci pour cette superbe promenade.Simone , tu es bénie des Dieux après être passée là.

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog