Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2017-10-21T13:55:47+02:00

Mes premiers pas de photographe amateur

Publié par divagations-et-balades

          Ils étaient aussi mes premiers pas aux sports d' hiver. C" était à Barèges dans les Pyrénées, dans les années cinquante.

          On m' avait offert un petit appareil photo à mon anniversaire précédent, et je m' en donnais à coeur joie en mitraillant à tout va. Certaines photos ont bien jauni !

Mes premiers pas de photographe amateur

          Je me souviens que je glissais sur cette pente, ou une autre qui lui ressemblait, quand j' ai réalisais qu' elle devenait de plus en plus raide et que je ne savais pas m' arrêter. Alors j' ai choisi la seule option raisonnable qui se présentait : foncer sur un arbre qui lui, saurait m'arrêter. Du moins, je l' espérais !

Mes premiers pas de photographe amateur

          D' après ce que j' avais écrit au verso de la photo, cette piste s' appelait " La Laquette ".

          Par hasard, j' avais trouvé là un copain qui habitait une maison voisine de la nôtre. Nous ne savions pas que nous allions au même endroit. Nous avons passé une semaine à prendre de vraies gamelles et à faire de la luge n' importe où et n'importe comment. En résumé, à faire les idiots; j' ai toujours été douée pour ça.

          Mais j' étais aussi sensible à la beauté sauvage de ces montagnes.

Mes premiers pas de photographe amateur

          Barèges est située au pied du col du Tourmalet et du pic du Midi de Bigorre. Sa station thermale est ainsi la plus élevée des Pyrénées. Celle-ci est réputée depuis le XVIIème siècle. En ce temps-là il n' y avait pas encore de station de ski, et le village s' appelait tout simplement " Les Bains ". C' est Madame de Maintenon, venue y séjourner avec le jeune duc du Maine pour soigner sa boiterie, qui lui donna le nom de Barèges, qui était celui de toute la vallée.

          Cinq ans plus tard, en mille six cent quatre vingt, Louvois vint y soigner une fracture de jambe. A son retour à Versailles, il obtint de Colbert des crédits pour une installation militaire et pour améliorer le confort de la station thermale.

          Dans l' histoire de la vallée de Barèges, une période me plait bien, ( il y en a qui ne seront pas contents), c' est le VIIème siècle. En ce temps-là, le peuple de la vallée de Barèges était soumis.......aux femmes. La coutume voulait que les dames soient servies par leurs maris avec les marques du plus grand respect.

          Ah ! L' heureux temps !!!!!!

          Et puis, il a fallu repartir parce que les vacances de Carnaval se terminaient. Nous redescendions par la route du Tourmalet. Bye Bye ! les montagnes ! Derniers virages, derniers coups d' oeil. A la prochaine fois !!!!

Mes premiers pas de photographe amateur

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

aln03 21/10/2017 17:30

Que ces anciennes photos me plaisent .Dans les années 50, pas de sports d'hiver pour moi.Mais de la luge dans les prés.Les paysages sont beaux .
Réjouis toi ( ou pas )car certaines femmes reprennent le pouvoir.L'écriture intuitive ( cette c...) est bien faite pour ça .:-)en plus de ce qu'écrit Ramon.
Bravo Simone pour ces souvenirs des années 50 ! Les stations de l'époque n'étaient pas bétonnées .

Simone 22/10/2017 11:49

L( écriture inclusive....Je suis d' accord avec toi, c' est encore une c....de plus. Moi qui toute ma vie me suis toujours projetée vers l' avant, à l' affût de la moindre nouveauté technique ou technologique, je commence à réviser tout ça car le monde nouveau que Jupiter nous propose me parait d' une sècheresse et d' un vide sidéral sur le plan transcendental qui ne me dit rien qui vaille.

Ramon 21/10/2017 15:28

Ce sont des paysages de neige qui me rappellent aussi les années 50. J'ai l'impression qu'ils 'n'existent plus, ils sont remplacés par des pistes tirées au cordeau. Séquence nostalgie… Merci pour ces rappels historiques. J'ignorais que Mme de Maintenon y venait avec le duc du Maine… Quant aux coutumes du VII siècle, on va peut-être y revenir après l'actuelle épuration à boulets rouges contre les abominables producteurs harceleurs… Bon WE!

Simone 22/10/2017 11:45

Tu as raison Ramon, et Nicole aussi, en ce temps-là les stations n' étaient pas bétonnées, il y avait le village et les pistes un peu plus haut et en fait les pistes selon les valeurs actuelles n' en étaient pas tout à fait, on skiait sur des pentes presque vierges etc' étaient les skieurs qui traçaient la piste. Tout gardait un air un peu sauvage et c' était chouette.

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog