Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2018-01-29T19:41:26+01:00

Week-end à Bin el Ouidane

Publié par divagations-et-balades

          Lors de ma vie marocaine, nous avions l'habitude d'aller passer, au moment de Pâques, un week-end prolongé dans une petite île du lac de Bin el Ouidane. Elle est située dans le haut-lac, près de l'embouchure de la rivière des Esclaves.

          C'est vraiment une île minuscule. Nous partions à quatre, avec un couple ami. Il n'y avait rien, et, bien sûr, nous campions. Le décor était fantastique; la beauté sauvage à l' état pur. Nous étions à huit cents mètres d'altitude, dans les premiers contreforts du Haut Atlas. (Malheureusement, je n'ai retrouvé qu'une diapo potable).

Week-end à Bin el Ouidane

          Nous quittions Casa en début d'après-midi pour Beni Mellal, où nous faisions étape à l' hôtel Chems. Je sens encore l'odeur des orangers en fleurs à mesure que nous approchions de cette ville. L'hôtel lui-même était au milieu des orangers, sur la route de Marrakech. Il parait qu'il y a maintenant un autre hôtel Chems, situé au bord du lac, mais " de mon temps " les rives du lac étaient désertes et sauvages.

          Le lendemain matin, nous disions au-revoir à la civilisation pour quelques jours. Nous prenions la direction du village de Bin el Ouidane, mais nous n'allions pas jusqu'au bout, on s'arrêtait à Aït Haliouane, au bord du lac, où l'on gonflait le canot pneumatique. Un jour, où je regardais mon ami en train de procéder au gonflage, un vieux Marocain, surgi de nulle part, l'a invectivé :

     * Alors elle, elle ne fait rien ! a t' il dit en me regardant d' un air peu amène. Si tu fais comme ça elle va devenir insupportable et se croira tout permis, fais-lui faire ça.

     * Dis-donc, de quoi tu te mêles, ai-je dis ulcérée.

     * Tu vois, reprit' il, qu'est-ce que je te disais ! Elle parle trop ta femme, tu ne l'as pas bien dressée. Mets-lui une gifle et fais-la taire.

     * Non, mais, fiche le camp espèce de vieux fou ! Et toi, tu rigoles, ma parole, tu meurs d'envie de l'écouter.

          Et tout ça a fini dans une crise de rire, sauf le vieux qui est parti dégoûté de la faiblesse du Français.

          Marc et Aline, les deux amis, avaient déjà embarqué à bord de leur canot et étaient arrivés sur l'île. Nous n'avons pas tardé à les rejoindre.

          Et nous restions là, dans un isolement total pendant quatre ou cinq jours. Nous emportions quelques légumes; Marc pêchait avec succès, le lac était généreux. En bonne fille de l'océan,je n'aime pas trop les poissons d'eau douce, mais bon, je n'allais pas faire la fine bouche.

          J'adorais aller à Bin el Ouidane, et ne me lassais pas de ces montagnes d'ocre doré qui nous entouraient, sous un ciel qui restait inexorablement bleu dans la journée, et nous régalait d'un foisonnement d'étoiles dès que la nuit se déployait sur nos têtes.

          Il parait que maintenant le lac a perdu de son aspect sauvage, des hôtels et des équipements pour touristes l'ont envahi. 

          Je n'y retournerai pas. 

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

khaz 04/02/2018 19:25

cette vieille photo est bien émouvante, pleine de je ne sais quelle nostalgie
mais c'est comme les dinosaures : nous ne reverrons jamais plus ce monde là !

divagations-et-balades 06/02/2018 06:33

L'ancien monde comme dirait Jupiter

Ramon 01/02/2018 15:14

Et les serpents? As-tu pensé aux serpents dans cette île du diable? Et les lions de l'Atlas? Tu te rends compte si le lendemain au réveil, tu te retrouves nez à nez avec une bestiole qui vient chercher son petit déj? :-(

divagations-et-balades 02/02/2018 05:59

Mais tu veux me flanquer une trouille rétrospective !!!!!

Ramon 31/01/2018 21:26

L'odeur des orangers en fleurs a quelque chose de magique. Je comprends que cela t'ait marqué sur la route de l'hôtel Chems (qui veut dire soleil, je crois?). Cette île a l'aire superbe. Dommage que le tourisme et le béton l'ait dénaturée. Bonne soirée. Amitiés.

divagations-et-balades 01/02/2018 11:37

Yes, chems = soleil en arabe; en hébreu : shemesh....
Amitiés

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog