Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2018-04-11T09:18:38+02:00

Un fief gascon

Publié par divagations-et-balades

          Ce dernier week-end, je suis allée assister à un séminaire médical dans le Lot-et-Garonne. J' en ai profité pour aller faire quelques visites dans les villages alentour.

          Le premier que j' ai visité est un fief gascon nommé Xaintrailles. A l' époque féodale, le fief, ou tenure, était une terre concédée à un vassal qui, en échange, avait la charge de foi et hommages, plus quelques autres menus devoirs envers leur seigneur.

          Après l' éclatement du Royaume Carolingien, cette pratique s' est fortement développée et son aboutissement fut la constitution d' une aristocratie foncière.

          Vieilles pierres et rues tortueuses, tel se présente Xaintrailles. 

Un fief gascon

          Mais bien sûr, l' édifice majeur est le château; je suis arrivée face à lui au détour d' une petite rue.

Un fief gascon

          J' aime beaucoup ces tours à chapeau pointu qui évoquent si bien le Moyen-Âge. Mais ma déception fut grande. Ce château est habité et..........a été défiguré. C' est du moins mon avis. Parmi les différents propriétaires qu' il a connu, lequel a eu l' idée saugrenue de cet ajout architectural qui pour moi est une verrue ?

Un fief gascon

          Il parait que depuis les jardins, on peut admirer ce château...intact, mais voilà, propriété privée......on ne rentre pas.

          Il y a néanmoins une austère, mais fort belle façade avec ses vieilles pierres et ses fenêtres à meneaux,

Un fief gascon

          Et un magnifique donjon carré au sommet duquel claque au vent un faucon de toile.

Un fief gascon

          Comme souvent, ce château est passé de mains en mains, mais le propriétaire le plus illustre fut Jean Poton, seigneur de Xaintrailles. Ce gentilhomme gascon était maître des écuries royales.

Un fief gascon

          Il prit part à la Guerre de Cent Ans où il fit montre d' un grand courage et d' audace. Fait prisonnier, il fut échangé contre John Talbot,brillant défenseur de la Guyenne anglaise.

          Jean Poton rejoignit alors Jeanne d' Arc, participa au siège d' Orléans, et força ensuite les Anglais à lever celui de Compiègne. Avec son compagnon Etienne de Vignolles, dit Lahire il prit une part active à la conquête de la Normandie et de la Guyenne.

          En récompense, le roi Charles VII le fit maréchal de France, et lui donna, en mille quatre cent cinquante quatre, la ville de Saint Macaire, en ce qui plus tard deviendra la Gironde.

          Le Traité d' Arras laissa désoeuvrés de nombreux mercenaires et capitaines. Comme il fallait bien s' occuper et vivre, ils s'organisèrent en bandes guerroyant et pillant pour leur propre compte : Les Ecorcheurs. C'est ainsi que Poton et Lahire saccagèrent et pillèrent les Pays Bas et la Lorraine en mille quatre cent quarante quatre.

          Toute vie ayant une fin, Poton mourut au Château Trompette à Bordeaux en mille quatre cent soixante et un. Sans postérité. Son testament, rédigé en gascon, nous est resté. Les registres du Parlement de Bordeaux qualifient Jean Poton ainsi :

     " Un des plus vaillants capitaines du Royaume de France, qui fut cause, avec Lahire,de chasser les Anglais ".

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

aln03 15/04/2018 10:53

Vraiment beau quand je peux voir en entier et qu'internet fonctionne chez moi.

claudine 12/04/2018 18:50

Ton grand gaillard a donc écorché en Picardie actuelle ! les Pays Bas s'arrêtaient à Amiens à peu près. Alors il est repassé ici sur la Seine en retournant au sud, mais il a a été sage car pas de traces dans l'histoire locale .
Le vin sera bon, un fort orage depuis plus d'une heure !

Simone 12/04/2018 19:04

J' aurais été fort marrie qu' il écorchat un de tes ancêtres

khaz 11/04/2018 13:47

autrement dit ce Jean Poton était ne grande brute

Simone 11/04/2018 19:36

Ils étaient de rudes gaillards ces mecs du Moyen-Âge !!!

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog