Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2018-09-30T18:22:13+02:00

La pensée du dimanche 30/09/18 - Et si les robots...

Publié par divagations-et-balades

          De temps en temps, D. regarde vers la Terre, cette planète bleue sur laquelle, un jour d' euphorie déraisonnable, il s'était amusé à créer la vie. Alors, il ouvre grand son oeil cosmique et examine ses créatures.

La pensée du dimanche 30/09/18 - Et si les robots...

          Quelquefois, il tombait, par hasard, sur des scènes fort divertissantes. C'est ainsi qu'un jour, il vit courant dans une forêt, une petite fille en pèlerine rouge. Elle allait chez sa grand-mère malade et lui portait quelques douceurs pour la réconforter. Mais un loup, qui avait grand faim et de grandes dents, arriva le premier chez la grand-mère, et, après l'avoir croquée, s'installa dans son lit espérant manger la petite fille pour dessert.

La pensée du dimanche 30/09/18 - Et si les robots...

          Une autre fois, il vit un ogre horrible égorger ses propres filles pour les manger. Il est vrai que c'était une terrible erreur, résultat d'une mystification.

La pensée du dimanche 30/09/18 - Et si les robots...

          Et D. se disait que tout allait bien; les loups mangeaient les vieilles dames, les ogres mangeaient les enfants et parfois, les hommes se faisaient des guerres meurtrières. C'était bien car, ainsi, il n'y aurait pas de surpopulation.

          Mais voilà qu'un jour une voix l'interpella : 

          " D. pourquoi n'as-tu pas créé un prédateur pour l'homme ? "

          La question amusa D. qui répondit : 

          " Parce que celui-là, je l'ai fait assez stupide pour pouvoir s'éliminer tout seul ".

          Je ne sais pas qui a énoncé cette phrase, et je ne sais plus dans quoi je l'ai lue. Mais qu'importe, elle m'a entraînée dans certaines élucubrations étranges.

          Et si les post-humains, bioniques aux organes interchangeables, vivant bien au-delà des limites humaines traditionnelles, décidaient un jour de se débarrasser de la sous-race des humains ordinaires, parce qu'il existe en biologie un principe dit de l'exclusion concurrentielle qui dit que deux espèces en compétition pour les mêmes ressources ne pourront pas coexister longtemps et que l'une exterminera l'autre  

          Qui serait le plus fort ? celui qui aurait perdu une bonne part de son humanité, ou celui qui saurait puiser dans les sentiments humains la force qui le ferait triompher ?

          Et si les robots apprenaient un jour à se répliquer eux-mêmes, sans avoir besoin des hommes ? Et s'ils se révoltaient contre les humains cherchant à les exterminer ?

          Qui des robots ou des hommes seraient alors les plus forts ?

          Qui donc parlait de lendemains qui chantent ???

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Ramon 03/10/2018 18:01

Cette idée "d'exclusion concurrentielle" est géniale. Il y avait l'homme de Néanderthal, qui a disparu, et un autre en Sibérie, tout aussi bizarre. Peut-être bien que l'homme de Néanderthal était plus humain que nous! Les robots, ça ne me dit rien qui vaille.

Simone 03/10/2018 19:58

Il me semble et il parait que Néanderthal avait une intelligence plus fine qu'Homo Sapiens mais était moins combatif.Les robots............méfiance !

passion 02/10/2018 06:11

Ici, on parle de lendemains qui chantent...
Une bonne journée Voisine et merci de tes vœux
Bises

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog