Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2018-12-30T14:35:17+01:00

La pensée du dimanche 30/12/18 : La vie devant nous

Publié par divagations-et-balades

          Victor HUGO a dit un jour que :

     " Les plus belles années de notre vie sont celles que nous n'avons pas encore vécues ".

          Jusqu'à maintenant j'adhérais parfaitement à ces paroles, avec un optimisme inébranlable, et aujourd'hui..........voilà que j'ai quelques doutes. Oui, moi, que l'on surnommait Miss Gadget, toujours à l'affût des nouveautés, surtout en physique, et qui rêvais du temps où les robots nous dégageraient de tous les travaux ennuyeux, je deviens méfiante.

          Pas parce que mon idiot de robot aspirateur se cogne partout, prouvant ainsi que l'intelligence artificielle ne l'a pas encore atteint, mais parce que l' IA, comme on dit quand on est branché, (évidemment), s'étale de plus en plus et que nos gouvernants s'enthousiasment pour elle.

          Alors, cet engouement me semble suspect, parce que, par exemple :

     * voitures sans chauffeur. (Quelle horreur, moi qui ai toujours aimé conduire et qui aime toujours, et que je m'ennuyais déjà, quand, aux Etats-Unis, j'avais une voiture à boite automatique !)

     * consultations médicales par internet. (Quelle horreur, et le rapport singulier médecin/malade alors ! Et je pense à l'un de mes vieux maîtres, un des derniers de cette longue tradition de cliniciens remarquables, qui nous disait : " quand un patient rentrera dans votre cabinet, dès le premier regard vous devrez avoir 50% du diagnostic ").

          Tout cela me rend méfiante parce que je pense que l'individu sera rendu passif, et que cette passivité conduira à l'asservissement.

          Et qu'est-ce j'ai appris aujourd'hui ! La Chine expérimente dans plusieurs grandes villes, le " crédit social ". Cela implique une surveillance étroite des citoyens, grâce à l'IA, qui ont tous droits à un certain capital de crédits sociaux, mais si l'un de leurs comportements se révèle déviant, comme traverser hors des clous par exemple, il en perdra quelques-uns, n'aura plus accès aux hôpitaux, et son portrait sera affiché en grand sur les murs de la ville. Entre autres.

          Oups ! Où allons-nous ? car je crains que ce système ne séduise d'autres gouvernants de notre pauvre monde. Sous une forme ou sous une autre. Mais nous finirons par devenir des esclaves dociles ayant perdu à jamais l'idée d'enfiler un gilet jaune, une humanité à qui le gris ira si bien.

          Et s'il y avait un autre danger ! Quand nous passerons de ce robot joueur,

La pensée du dimanche 30/12/18 : La vie devant nous

          A celui-là, déjà moins souriant,

La pensée du dimanche 30/12/18 : La vie devant nous

          Ou à celui-ci, beaucoup plus inquiétant.

La pensée du dimanche 30/12/18 : La vie devant nous

          Qu'est-ce qui nous garantit que trouvant les humains trop primaires et inutiles, ils ne décideront pas de nous parquer dans des réserves comme matériel d'expérimentation, ou de nous éradiquer.

          Et dans nos rues, nous laisserons la place à des androïdes tels celle-ci :

La pensée du dimanche 30/12/18 : La vie devant nous

          Science fiction ? Ou pas ?

          Et la pensée de Victor Hugo dans tout ça ? Malgré mes doutes j'y crois toujours, ne serait-ce que parce que je suis curieuse et pour être là et me rebeller pour aider à refaire un monde humain....au cas où.....Et parce que je crois toujours que la vie est le plus beau cadeau que nous ayons jamais reçu.

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

khaz 30/12/2018 16:15

j'adhère aussi !
( ... mais ton dernier androïde n'est pas mal du tout !)

Simone 30/12/2018 17:24

Dragueur va !

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog