Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2019-01-08T19:13:24+01:00

Le jardin Coca Cola

Publié par divagations-et-balades

          L'interstate 10 est sans doute l'une des routes que j'ai le plus empruntées aux Etats-Unis. Elle part de la côte est, au niveau du nord de la Floride, et va jusqu'à la côte ouest, vers Los Angeles.

          Partant vers l'ouest, le premier état que l'on traverse en quittant la Floride est l' Alabama. En fait, une toute petite partie, à l'extrémité sud de cet état, où se trouve la ville de Mobile.

          Nous nous y étions arrêtés pour la visiter et surtout pour aller rêver parmi les azalées des jardins de Bellingrath. Ils sont situés au bord d'une rivière dont j'ai oublié le nom, dans une localité proche de Mobile nommée Theodore. Les jardins ont été ouverts au public en mille neuf cent trente deux.

          Ils ont été créés par Bessie Morse Bellingrath sur la propriété achetée par son mari Walter Bellingrath, un des premiers embouteilleurs de Coca Cola du sud-ouest des Etats-Unis. S'étant bien enrichi avec le Coca, il a fait construire une maison somptueuse en style européen mêlant styles anglais et français.

Le jardin Coca Cola

          Le véritable enchantement commence dans le jardin et en particulier près du lac Miroir. Nous étions en juillet et les azalées étaient en pleine exubérance.

Le jardin Coca Cola

          Plus loin, des arbres magnifiques s'ornaient, comme partout dans ces régions, de mes vieilles amies : les mousses espagnoles. ce sont ces sortes de guirlandes qui pendent des arbres.

Le jardin Coca Cola

          Une vieille légende s'y rapporte :

          " Un jour, il y a longtemps, un villain nommé Gorez Goz, était venu d'Espagne et voyageait en Floride. Les Indiens le craignaient car ils sentaient qu'il avait le coeur mauvais. Cependant, il acheta auprès de l'un d'eux, pour un yard de ruban et un savon, une jeune indienne qui avait éveillé son désir. Mais celle-ci, prise d'une peur incontrôlable devant cette brute barbue, s'enfuit en courant. Mais Gorez la poursuivit. Pensant lui échapper, elle grimpa à un arbre au bord d'un étang, mais l'espagnol fit de même. Alors elle plongea, préférant un bain matinal à ce corbeau espagnol barbu. Celui-ci était bien ennuyé de voir sa proie tomber à l'eau. Il voulut suivre la jeune indienne mais...l'arbre eut pitié d'elle. Les branches se saisirent des poils du menton du barbu et l'entortillèrent.

          La jeune indienne fut sauvée; l'espagnol perdit sa vie. Mais sa barbe continue de vivre sous la forme des mousses espagnoles pour que l'on se souvienne de cette histoire ".

          Ce jardin est un jardin des quatre saisons. Au printemps et en été on y trouve azalées, bougainvillées, roses... en automne une foison de chrysanthèmes, et en hiver, jonquilles, tulipes, et pendant la période de Noël, des poinsettias éclatants.

          Cela valait la peine de s'y arrêter à nouveau, étant usagers fréquents de la route n° 10. 

Le jardin Coca Cola
Le jardin Coca Cola

          Je dois montrer de la gratitude à la grêle de juillet qui a détruit le plafond de ma chambre. Le plâtrier a fini par venir, ce qui m'a obligée à la vider entièrement et.....j'ai retrouvé des tas de photos oubliées, certaines un peu altérées, comme celles-ci, d'autres en si mauvais état qu' elles sont inexploitables. Dommage ! Mais merci quand même la grêle, sinon elles continueraient de dormir.

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Passion 13/01/2019 18:47

Un bien heureux coup du sort si la grêle te fait repartir vers ce jardin magnifique
Contente de te savoir "plus au sec"
Je ne suis pas très active sur le blog ces derniers temps , mais je ne t'oublie pas
Bises

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog