Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2019-02-24T09:37:09+01:00

La pensée du dimanche - 24/02/2019

Publié par divagations-et-balades

          Plutôt que "la pensée", je devrais dire que je mets mon grain de sel. Que voulez-vous, je ne peux pas m'en empêcher. Je sais, nos lumineux médias n'ont parlé que de ça pendant quelques jours, alors, arriver tel Jean Chrysostome pour en rajouter !!!!!!

          De quoi je parle ? Ah oui, je ne l'ai pas dit, mais d' Alain Finkielkraut bien sûr.

La pensée du dimanche - 24/02/2019

          Agrégé de Lettres modernes, titulaire d'une maîtrise en philosophie, il a été professeur dans plusieurs établissements tels : l' Ecole Polytechnique, l' Université californienne de Berkeley, il est Docteur Honoris causa de l' Université de Tel Aviv, officier de la Légion d' honneur, académicien, et.......de confession juive. Nous y voilà !

          C'est en tant que tel qu'il a subi cette odieuse agression la semaine dernière. Evidemment, elle a un écho en moi puisque je suis porteuse de la même tare originelle. Et c'est là que je décide de mettre mon " grain de sel " surtout en entendant ces mots : La France est à nous.

          Ces mots-là, on me les a dit et je les ai entendus. Dans un de mes remplacements réguliers de plusieurs années dans la région parisienne, une patiente tunisienne m'a dit un jour : " Tu sais ma fille, la France maintenant, elle est à nous ". Dans tes rêves, lui avais-je répondu; mais elle avait insisté : " Allons, tu le sais toi que là où il y a une mosquée c'est territoire musulman, et nous en avons plus de deux mille cinq cents, alors ! ". C'est malheureusement vrai; une mosquée n'a rien à voir avec une église ou une synagogue, ce n'est pas que religieux.

          Une autre fois, revenant chez moi au terme d' un remplacement de quelques semaines, toujours en région parisienne, je décidais de faire un petit détour par Chambord, car je n'avais jamais vu le célèbre château.

       

La pensée du dimanche - 24/02/2019

          Me mêlant à une cohorte de visiteurs, je me trouvais juste derrière deux femmes voilées dont l'une disait à l'autre : " Tu vois, tout ça c'est à nous maintenant ". Là encore, je n'ai pas pu m'empêcher de réagir. D'abord surprise parce que j'avais compris, alors qu'elle se croyait, comme la plupart de ses coreligionnaires, bien à l'abri dans sa langue, elle m'a insultée, alors....j'ai fait de même.

          Mais le pire, et là les choses ont failli mal tourner, c'est le jour où m'a été refusé la priorité sur un pont étroit avec ces mots : " Laisse passer les maîtres ". Ils étaient trois qui se sont mis à m'insulter avec ces mots choisis de la langue arabe, que mon frère, ma soeur et moi on se disait quand on se disputait, ce qui nous faisait de suite rigoler et arrêter la dispute. Mais là, comme je répliquais avec des horreurs identiques, ils sont devenus hystériques, et.......j' ai pensé qu'il valait mieux que je parte, étant en grosse infériorité numérique, et les menaces se faisant plus précises.

          Je pense à cette phrase d' Alain Finkielkraut lors de sa réception à l' Académie Française :

          " J'ai découvert que j'aimais la France le jour où j'ai pris conscience qu'elle aussi était mortelle et que son 'après' n'avait rien d'attrayant ".

          Avant tout cela, je ne posais pas la question de savoir si j'aimais la France, tellement c'était naturel. Mais j'ai découvert moi aussi qu'elle était mortelle, et que, peut-être, de sa vie ou de sa mort dépendrait mon sort.

          Quelqu'un s'est étonné un jour parce que je n'avais ni menton en galoche, ni grandes oreilles ni nez crochu, alors comment savoir ce que j'étais vraiment ? Je me suis donc excusée de ne pas ressembler aux caricatures de la propagande nazi, mais me suis montrée rassurante en disant qu'il y avait une façon très simple d'être reconnue, il suffisait de remettre ça :

          

La pensée du dimanche - 24/02/2019

          On l'a gardée.......en cas........

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

aln03 24/02/2019 13:02

J ai pu lire sur mon téléphone.Bien ton texte.La loi de 1905 , en plus ne s applique pas à eux.Ils sont loi 1901 ( associations )

Simone 26/02/2019 13:45

CQFD

khaz 24/02/2019 11:44

Je partage tes craintes, chère Simone ...

Simone 26/02/2019 13:48

Le plus drôle c'est que depuis que je suis enfant, j'ai toujours pensé que je finirais comme ma grand-mère, mes oncles, tantes et petites cousines partis en fumée à Auschwitz, d'une autre façon peut-être mais pour les mêmes raisons. Inch Allah !

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog