Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2019-02-28T17:54:34+01:00

Les oiseaux des Marais - 1ère partie.

Publié par divagations-et-balades

          Toute l'année de nombreux oiseaux viennent s'ajouter aux sédentaires et s'installer dans les étangs des Marais. Ces migrateurs, soit reviennent d' Afrique au printemps, soit viennent du nord et de l'est de l'Europe fuyant les hivers trop rudes de ces régions.

          Parmi les sédentaires, il y a la poule d'eau; nichant dans les feuillages au bord des étangs, elle est très fidèle à son territoire.

Les oiseaux des Marais - 1ère partie.

          Elle a une caractéristique amusante : elle hoche la tête en permanence quand elle nage. Héritage lointain des dinosaures ?

          On la confond facilement, quand on n'est pas initié (!), avec le foulque macroule. Celui-ci se distingue de la poule d'eau par son bec blanc surmonté d'une plaque frontale également blanche, et des yeux ronds et rouges. 

Les oiseaux des Marais - 1ère partie.

          Ce foulque a mauvais caractère et n'aime pas que l'on s'introduise dans son territoire, même si les intrus sont des congénères. Si ceux-ci ne se montrent pas intimidés par les postures des occupants des lieux, le conflit est inévitable et les oiseaux s'affrontent en se donnant des coups de pattes et en criant de manière assourdissante.

          Les foulques ne viennent chez nous que pour passer l'hiver. En général, dès la fin du mois de février, ils repartent chez eux dans le nord de la France.

          Les canards souchet font de même; ils viennent du nord et de l'est de l'Europe pour passer l'hiver dans nos multiples étangs et lacs.

Les oiseaux des Marais - 1ère partie.

          Si les mâles sont bien colorés, les femelles sont beaucoup plus ternes. (J'entends des voix : "normal, les mâles sont naturellement plus beaux dans toutes les espèces, humaine en particulier"(laugh) Désolée Messieurs, mais c'est faux, c'est pour passer inaperçues aux yeux des prédateurs pendant la période de reproduction

          Sur le plan des couleurs, le canard souchet a un concurrent sévère : le martin-pêcheur.

Les oiseaux des Marais - 1ère partie.

          Celui-ci est de l'espèce européenne. Il existe un martin-pêcheur d' Amérique, beaucoup moins coloré, mais dont cependant la tête est surmontée d'une grande huppe bleue, souvent hérissée, et qui part du nez pour se terminer sur la nuque.

Photo Mike Baird – Baywood CA 12506

Photo Mike Baird – Baywood CA 12506

          Le sexe du martin-pêcheur européen se différencie par la couleur du bec : presque noir chez le mâle, il est orangé chez la femelle.

          Se nourrissant de petits poissons et de petits animaux aquatiques, il habite prés des étangs et des lacs où sa présence est un gage de la qualité des eaux.

          Ayant repéré sa proie dans l'eau, et se prenant pour un pélican, il plonge en percutant violemment la surface. La proie attrapée, il l'avale tête la première dans le sens des écailles. Si par cas elle n'est pas dans le bon sens, il la lance en l'air et, avec une phénoménale adresse, la rattrape dans le sens qui lui convient et l'ingurgite d'un seul coup.

          Ce martin-pêcheur est un sédentaire qui habite en permanence dans les Marais.

          En Europe, cet oiseau est menacé par la destruction des zones humides et par la pollution des eaux. En France, il bénéficie d'une protection totale depuis un arrêté ministériel du 17 avril 1981.

          Bien d'autres oiseaux peuplent ces marais, nous les verrons plus tard.

A bientôt donc.

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Danielle 02/03/2019 21:30

Bonsoir Simone, très bel article ! En effet le canard Souchet est joliment coloré, tout comme le Colvert quand on l'observe bien avec ses couleurs "métalliques" et j'aime aussi beaucoup le magnifique Tadorne de Belon, est-ce que tu le connais ?
La poule d'eau est vraiment très belle, la foulque aussi. Et tu as raison, les coloris des mâles sont bien plus éclatants que les plumes ternes des femelles, ce qui n'a rien à voir avec l'espèce humaine (et là on pourrait citer l'expression : "tout ce qui brille n'est pas or") Bonne fin de soirée, merci pour le partage. Danielle

Simone 03/03/2019 10:24

merci de ta visite Danielle. Non je ne connais pas le Tadorne de Belon. Je vais aller voir sur Wikipedia. Je l'ai peut-être vu sans savoir son nom. Je ne suis pas très ferrée en ornithologie.
Bon dimanche

khaz 28/02/2019 20:14

j'essaie de deviner ce qui va suivre
et je ne trouve que le héron cendré
mais que vas-tu trouver ?

Simone 01/03/2019 14:15

Surprise ! surprise !!!

suzie 28/02/2019 18:45

kknkn

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog