Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2019-03-06T10:15:25+01:00

Les oiseaux des Marais - 2ème partie

Publié par divagations-et-balades

          La famille des canards est bien représentée dans ces marais, car voici le Canard chipeau dont j'ignorais totalement l'existence et dont le nom me fait rigoler.

Les oiseaux des Marais - 2ème partie

          On le trouve dans les marais et les zones humides, en Asie, en Europe et en Amérique. Son plumage est plus terne que celui de ses cousins colvert ou souchet.

          Et voilà un petit oiseau, le plus petit de sa famille, dont le nom : Grèbe castagneux lui vient de sa comparaison avec une châtaigne dont il a la couleur et la taille.

Les oiseaux des Marais - 2ème partie

          J' avoue un contresens révélateur; pour moi, fille du Sud-Ouest, l'adjectif accolé à son nom évoqua immédiatement la castagne, au cours de laquelle, d'ailleurs, on se flanque des châtaignes. Mais ce petit tonneau flottant est quand même rigolo. Il est aussi le seul grèbe d' Europe à pondre deux fois par an.

          Contrairement aux autres espèces de grèbes qui se nourrissent de poissons, le grèbe castagneux se nourrit d' insectes ce qui, vu sa taille, se conçoit très bien.

          Mais voilà un oiseau que tout le monde connait bien, d'autant plus qu'il ne craint pas de s'installer près des humains : le Héron cendré.

Les oiseaux des Marais - 2ème partie

         Cet échassier est un éclectique en fait de nourriture, ou alors, il est particulièrement gourmand ! Poissons, batraciens, reptiles, crustacés, petits mammifères, insectes, et même autres oiseaux....... tout est bon pour lui.

         Il peut rester très longtemps à guetter sa proie, parfaitement immobile, le cou dressé, et lorsqu'elle passe à sa portée, il s'en saisit très vite en projetant vers l'avant la partie supérieure de son cou.

         Le Héron cendré a une rivale qui va manger dans les ....mêmes restaurants : l' Aigrette garzette. 

Les oiseaux des Marais - 2ème partie

          Comme lui elle se nourrit de poissons, d'insectes, de crustacés, d' amphibiens, de mollusques, de reptiles et.......de petits oiseaux.

          L' Aigrette garzette ne supporte pas le froid. On la trouve en Europe, du sud de la France à la Turquie. Chez nous, elle a fortement colonisé le Sud-Ouest, sur la côte atlantique où l'on trouve 60% de l'effectif nicheur.

          Il fut un temps où elle était très recherchée pour son plumage par les chapeliers.

          Un autre bel oiseau habite momentanément ces marais. Il est reparti chez lui vers la mi-février ce qui fait que je l'ai raté, c'est la Cigogne blanche. En fait, une sous-espèce blanche et noire de ce bel oiseau mythique.          

Les oiseaux des Marais - 2ème partie

          En France, l'espèce avait presque disparu dans les années 1970, mais elle est actuellement en train de reconquérir le pays.

          La cigogne ne craint pas l'homme et niche souvent très près de lui; c'est peut-être pour cela qu' elle occupe une place particulière dans la culture et le folklore.

          Dans l'ancienne Egypte, elle était le hiéroglyphe de  qui signifie l'âme. En hébreu, cigogne se dit hasidah. Ce mot est dérivé de hesed, qui sur l'Arbre de la Qabale représente la miséricorde. ceci, à cause d'une croyance selon laquelle la cigogne serait gentille et serviable avec les autres membres de son espèce.

          Les Grecs et les Romains pensent que les cigognes sont des modèles de piété pour leurs parents, qui ne meurent pas de vieillesse mais s'envolent vers des endroits mystérieux où ils prennent l'apparence d' êtres humains.

          Les cigognes ont inspiré Esope et La Fontaine.

          Et n'oublions pas que ce sont les cigognes qui apportent les bébés ! Cette légende s'est répandue partout dans le monde. Les trouvent'elles, comme en Allemagne, dans les grottes ou les marais ? Elles les apportent dans des paniers qu'elles tiennent dans leur bec et les lâchent dans les cheminées des couples qui les avaient " commandés " en mettant pour elles, des sucreries sur le rebord de leur fenêtre.

          Mais, il y a aussi une légende noire. Les Polonais pensent que c'est le diable qui a teint en noir les plumes des ailes, insufflant en même temps, une certaine noirceur de l'âme.

          En Allemagne, les enfants mort-nés ou handicapés seraient la punition de mauvais actes des parents.

          Au Moyen-Âge en Angleterre, la cigogne était associée à l'adultère et administraient des coups de bec aux femmes infidèles. Les hommes n'étaient pas concernés. Voilà qui ne plairait pas à Madame Schiappa qui, heureusement, ne me lit pas.

A bientôt !

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

khaz 06/03/2019 10:38

ton savoir encyclopédique m'impressionne !
c'est bien parfois de jeter un coup d'oeil général sur des groupes animaux
merci de cette étude

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog