Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2020-03-05T15:16:09+01:00

Le feu est à l'orange

Publié par divagations-et-balades

          Bonjour à tous,

          Ce n'est pas mon habitude de repasser de vieux articles, mais.....l'actualité parfois le justifie, et c'est peut-être le cas aujourd'hui.

          Néanmoins, pas de panique au sujet du fameux coronavirus, la grippe classique pour l'instant, tue davantage, et a les mêmes cibles. Tiens ! on n'en parle plus. Dépassée la bonne vieille grippe, hop ! à la trappe, et place au jeune.

          Et n'oubliez pas, les antibiotiques sont inefficaces sur les virus !

          Et rions un peu, pour détendre l'atmosphère !

Le feu est à l'orange
Le feu est à l'orange

          J'ai conscience de jouer les " rabat-joie " mais............nous sommes en guerre, et ce sont les bactéries qui l'ont déclenchée.

          Ont' elles donc décidé de se débarrasser de l'humanité ? oui, peut-être, car elles sont entrées en résistance vis-à-vis de tous nos médicaments, même les plus performants.    

          Alors, médecins, chercheurs.....commencent à s'inquiéter, la prochaine épidémie mondiale se profile et on la craint catastrophique, faisant des dizaines de millions de morts.

Le feu est à l'orange

          En 2015, au Sommet Mondial sur les Maladies infectieuses à Boston, on a tiré la sonnette d'alarme; la gravité de la sur-utilisation des antibiotiques est devenue évidente. Pourtant, (mais on va dire que je prêche pour ma paroisse), nous, les médecins homéopathes, disions depuis des années, que l'on pouvait soigner autrement les affections courantes sans avoir recours aux antibiotiques, qui, de toute façon, sont inefficaces sur les maladies virales. Mais.........on nous traitait de charlatans irresponsables, déjà !!!

          Mais voilà :

* 13600 Français sont morts en 2015 à cause de l'antibio-résistance;

* Il y avait, la même année, pour la même raison, 700000 morts dans le monde

          Et le phénomène s'amplifie à vitesse supersonique.

      Mais qu'est-ce qu'il leur prend aux bactéries ?

          On les trouve partout :

* dans l'atmosphère,

* dans le sol

* au fond des océans

* même dans la mer Morte où aucune autre forme de vie ne s'y trouve.

Le feu est à l'orange

          Et elles sont beaucoup plus nombreuses que nous, les Humains. Un gramme de sol en contient, en moyenne, quarante millions. Dans notre corps, elles seraient entre quarante et mille milliards, on ne sait pas encore le nombre exact, mais en tous cas, elles sont plus nombreuses que nos propres cellules.

          Certaines sont "sympas" et empêchent même la prolifération des "méchantes". Mais il ne faut pas s'y fier. Les bactéries communiquent entre elles, elles sont en compétition pour la nourriture,(nous), et quand les méchantes sont assez nombreuses......l' équilibre se rompt et toutes deviennent virulentes.

      En fait, comme chez les humains, les bandes sont plus violentes et agressives que les individus isolés.

          J'ai parlé de l'incroyable vitesse d'adaptation des bactéries. Les Américains et les Israéliens ont réussi à la filmer. En dix jours, elles s'adaptent à des doses d'antibiotiques multipliées par mille.

          Depuis 1987, aucun antibiotique nouveau n'a été découvert. Il faut dix ans pour en développer un, à condition que l'on ait trouvé une molécule intéressante, et de toute façon plus on utilise d'antibiotiques, plus les bactéries deviennent résistantes. 

          A l'hôpital, déjà, des patients meurent d'affection différente de celle pour laquelle ils ont été hospitalisés. Ce sont les fameuses maladies nosocomiales.

          Et ces bactéries nous menacent partout.

* Dans les végétaux que nous mangeons, arrosés par des eaux contaminées. (Il y en a environ un milliard dans un litre d'eau de rivière).

* 61% des viandes que l'on achète sur le marché en sont porteuses.

          La France est championne de l'antibio-résistance par abus des antibiotiques, pas seulement du fait des médecins, mais aussi par l'élevage industriel.........

          Si nous continuons ainsi, on pense que d'ici 2050, c'est-à-dire demain, une personne saine sur deux cents mourra d'une infection bénigne antibio-résistante.

          Certaines maladies sont déjà revenues, par exemple la tuberculose, et sous une forme nouvelle contre laquelle le BCG n'a aucune efficacité.

        ALORS ! N'AVONS-NOUS AUCUNE CHANCE ? 

          A notre petit niveau individuel, nous avons des moyens d'agir, au moins pour essayer de ne pas exciter leur appétit :

* Booster nos défenses immunitaires et nos capacités de réaction : Vitamine C à hautes doses, (je viens d'apprendre que le scorbut frappe à nouveau en France, merci les pesticides et autres), vitamine D à hautes doses aussi, échinacea, propolis....

* Mesures d'hygiène drastiques au quotidien et dont la première est toute simple : se laver les mains. Elémentaire me direz-vous.........et pourtant.....29% des hommes et 8% des femmes ne se lavent pas les mains en sortant des toilettes.

* Se changer de chaussures en rentrant à la maison; On ramène des tas de choses sur la semelle de ses souliers !

* Désinfecter régulièrement le frigo, les poignées de portes, le volant de la voiture...

* Penser au nombre de bactéries qui nous guettent sur les poignées de caddies ou l'anse des paniers de supermarchés. Alors lavez-vous les mains en rentrant chez vous. 

          Mais attention, il ne faut pas devenir maniaque ou obsédé car un environnement trop propre fragilise. Les dermatologues disent même que l'on se lave trop ce qui détruit le film hydrolipidique protecteur de notre peau.

          Et qu'est-ce qu'elles croient les bactéries ? Que nous allons les laisser gagner la guerre parce qu'elles ont annihilé les fleurons de nos armes de défense ?

          Nous sommes plus malins que ça nous, les Humains, nous avons nos armes secrètes :

* L'antibiotique d'avant les antibiotiques : l' argent colloïdal, abandonné après la découverte des sulfamides et de la pénicilline, mais qui revient en force, sûr de sa revanche.

* Les merveilleuses huiles essentielles. Sachez que quelques gouttes d' HE de sapin baumier ou d'eucalyptus dans un diffuseur sauront vous protéger des pathologies hivernales, tout en embaumant votre maison.

 

 

Le feu est à l'orange

          Et si vous ramenez quand même une infection, quelle qu'elle soit, elles sauront vous soigner. Certains médecins hospitaliers à l'esprit ouvert, ont déjà recours à elles.

     ALORS,PAS DE PANIQUE.NOUS N'AVONS PAS ENCORE PERDU !

                      MAIS LE FEU EST A L'ORANGE

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

aln03 21/08/2019 21:29

La tuberculose a atteint mon frére en 1977.5 cas parmi les joueurs de foot du coin.Il était paysan.Donc au bon air .Mais un an sans travailler.
La rougeole est terrible.En 1974, mon fils a failli en mourir.J avoue avoir été ravie quand les vaccins sont apparus pour mes petits enfants .
Moi ce qui m effraie c est la condition de fabrication des médocs qui ramassent plein de saletés au passage.
En chimio je sais que j avais un médoc à base d if.
Je me suis faite vacciner contre le redoutable tetanos ( rappel )avant mon op car il est méchant depuis toujours .Un cas dans la famille.J ai déja pris des antibios ( 3 ou 4 fois ) .Les sulfamides j y suis allergique .
Avant on ne craignait rien .Gamine j errais dans la cour de la ferme , me lavant les mains juste pour passer à table .
Doit on supprimer tous les antibios ? J ai quand même un doute.Enfin je ne suis pas médecin.
Je reconnais que ma belle fille a bien combattu les staphylos pris en césarienne parce qu ellle n avait jamais pris d antibios avant.Les antibios ont quand méme sauver des vies

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog