Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2020-03-10T16:03:08+01:00

En garde !

Publié par divagations-et-balades

          Il était une fois, un mousquetaire chinois qui décida de conquérir le monde. Son chef tenta bien de l'en dissuader, car il avait besoin de tout son effectif, mais, ce soldat rebelle et mégalomane n'en fit qu'à sa tête et s'évada de ses quartiers.

          Certains voulurent le retenir de force. Devenu fou, il les passa au fil de son épée.

          Alors, le grand chef des mousquetaires avertit le monde entier qu'un guerrier fou s'était échappé, et qu'il était immensément dangereux.

          Aussitôt, les rois et princes de tous les pays, au lieu de rassurer leurs peuples, engendrèrent une panique que les scribes officiels répandirent avec une joie mauvaise, en tenant, au jour le jour, le décompte des gens occis par ce vindicatif chinois, et promettant une catastrophe telle, que l'on se demandait si l'humanité allait survivre à l'extermination entreprise par cet individu, rendu dément par toutes les tentatives de l'arrêter.

          L'avenir devenait sombre et menaçant.

En garde !

          Paniqués, les humains se précipitaient vers les supermarchés, faisant moult provisions de peur d'être obligés de se terrer chez eux. Ils achetaient des masques de carnaval, espérant passer inaperçus. La vie s'arrêtait.....On ne pouvait plus se réunir à plus de mille personnes. A neuf cent quatre vingt dix neuf, on pouvait être à, peu près tranquille, mais à mille, on risquait tout simplement la mort, car le mousquetaire chinois s'énervait en proportion.

          En fait, le monde était devenu fou. Aussi fou que le mousquetaire chinois, beaucoup plus disaient ceux qui avaient raison gardée.

          En Gaule, les druides-médecins tentaient, en vain, de calmer le bon peuple.

          C'est un gros imbécile monté en épingle, disaient les plus sensés; les plus courageux s'interrogeaient sur la vraie raison de ce déferlement de peur entretenue, somme toute on n'avait à faire qu'à un seul homme.

          Comme dans toute attaque par un illuminé, disaient-ils, les plus faibles meurent; c'est le triste lot de ceux qui ne savent pas, ou ne peuvent pas se défendre.

          Les plus sages recouraient à la magie ancestrale. S'ils avaient la chance de vivre à proximité d'une forêt de pins, ils allaient en respirer les effluves balsamiques au cours de " bains de forêt ". Ce rituel faisait grandir leur force intérieure, et fortifiait leurs muscles. Ainsi, non seulement la forêt les cachait aux yeux du fou, mais aussi leur donnait la capacité de s' en défendre.

         

En garde !

          

          Le mousquetaire, qui avait pris le nom latin du célèbre aurige Coronavirus, pour mieux tromper l'adversaire, n'y survivrait pas si fantaisie lui prenait de s'y introduire. La magie ancestrale des arbres le soumettrait à un bombardement d'essences aromatiques qui, très vite, le ferait s'écrouler, mort.

          Et pour peu que les humains se lavent les mains.........Ses jours sont d'ores et déjà comptés.  

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog