Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2020-04-16T09:48:08+02:00

Atmosphère....Atmosphère.....

Publié par divagations-et-balades

          Elle est bien étrange en ce moment dans cette France que j'ai peine à reconnaître, et pour laquelle je me dis " qu'a t-on fait de toi ? ".

          Je me souviens de ces printemps " d'avant ". Il y avait dans les rues comme une légèreté sautillant joyeusement, une sorte de petit bonheur qui courait dans les avenues et les jardins. Avec les robes légères retrouvées, on retrouvait aussi une certaine sensation de liberté.

          Puis, peu à peu, une ombre s'est étendue sur le pays, d'abord impalpable, mais qui, aujourd'hui, devient de plus en plus oppressante.

     * Et maintenant ? Notre liberté de circuler, (pourtant inscrite dans la constitution), nous a été volée. A cause du virus ? Mais, qu'en est-il de l'immunité collective rendue ainsi impossible ? Les pays qui n'ont pas, ou peu, confiné s'en sortent mieux que nous et ont préservé leur économie.Nous ruinons la nôtre, préparant ainsi des lendemains loin d'être enchanteurs.

     * Et maintenant ?  Nous sommes donc assignés à résidence, avec, comme dans les prisons, une sortie quotidienne d' une heure, avec autorisation, ausweiss, quand on est de mauvaise humeur.

     * Et maintenant ? Les EHPAD sont devenus des mouroirs au sens propre, générateurs d'un malaise interrogatif auquel on a presque peur de répondre.

     * Et maintenant ? Notre armée en blanc n'a toujours pas, trois mois après que notre "Chef de guerre " ait eu connaissance de l'arrivée de l'ennemi, les armes nécessaires pour le combattre, par incompétence et négligence de nos gouvernants et leur interdiction criminelle à cette armée l'utilisation d'une arme qui sauve au profit d'une autre qui tue.

          Alors, l'ombre devient de plus en plus épaisse.

          Dans les rues et les chemins, des êtres sans visage évitent soigneusement ceux qui en ont encore un, leur jetant des regards suspicieux et souvent  peu amènes.

          En France, la joie s'éteint, le silence s'étend, seulement troublé parfois par l'aboiement d'un chien ou le hennissement d'un cheval que personne ne monte plus.

 

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Le Mousquetaire des Mots 16/04/2020 20:04

Un réquisitoire puissant déroulant les événements qui se sont succédé tels des rouleaux-compresseurs... Qu'ajouter sinon que la forme et le fond correspondent admirablement et que la répétition du "et maintenant ?" nous assène des coups de gourdin étourdissants qui se nomment privation de liberté, assignation à résidence, mouroirs, absence de matériel... On sent à la fois monter le pessimisme et la colère devant un état de faits incompréhensibles car à l'opposé de que l'on pensait devoir attendre et donc bénéficier. Et voilà maintenant qu'on songe à interdire toute sortie aux vieux... Le comble ! Autant les enfermer dès à présent dans un mouroir où plus personne n'a le droit d'aller et les laisser dépérir dans une solitude infernale. Quand l'heure des comptes sonnera, qui osera lever la main pour parler et protester ? Il sera trop tard.

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog