Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2020-06-19T16:59:20+02:00

Jours de glace

Publié par divagations-et-balades

          En hiver à New York il peut faire très froid. Depuis plusieurs semaines, la température plafonnait à moins quatorze degrés, aussi, le vendredi soir, je prenais un vol de nuit pour Los Angeles ou Miami. Le plus souvent Miami, car il y faisait plus chaud.

          Nous étions le week-end à cheval sur janvier et février, et je me prélassais sur la plage de Surfside, dans la partie nord de la reine de la Floride, quand tout à coup, je ne sais pas ce qui m'a pris, j'ai décidé de reprendre l'avion, non pour New York où je résidais, mais pour......Montréal.

          C'est ainsi que le lendemain, vers midi, j'atterrissais au milieu des congères de neige par une température de moins vingt degrés. Durant tout le trajet pour aller rue Sherbrooke, en plein centre ville, où se trouvait l'hôtel, je me demandais ce que je faisais là, et me disais que je n'allais pas y faire long feu.

          C'est alors que j'entendis un rire moqueur, et une voix avec un drôle d'accent qui me disait :

     * Il faisait bon à Miami, et même à New York il fait moins froid, et quand on n'aime pas le froid il faut être stupide pour venir ici en hiver.

          Croyant que c'était le chauffeur de taxi, je lui fis remarquer que même s'il avait raison, rien ne l'autorisait à me morigéner.

          Il se mit à rire et me dit :

     * Ah ! Vous l'avez entendu ! C'est le Hibou des neiges, il se mêle de tout, se moque de tout le monde, vous n'allez pas tarder à le voir.

          Effectivement, quelques secondes plus tard, je le vis, planté sur le dossier du siège devant moi, en train manifestement, de se payer ma tête.

Jours de glace

          Malgré mon envie de rire, je l'apostrophais :

     * Quelle impertinence ! De quoi te mêles-tu ? File rejoindre tes forêts boréales et je ne veux plus t'entendre.

     * Sois polie avec moi, tu ne sais pas à qui tu as à faire, me dit-il d'un air mauvais, et croyant me faire peur, il ébouriffa ses plumes et se déguisa en chef indien, tout en devenant noir de rage.

Jours de glace

     * Ah! Que j'ai peur ! dis-je en m'esclaffant. mais pour qui, ou plutôt, pour quoi te prends-tu ?

          Il prit alors un air si contrit et malheureux que j'eu pitié de lui.

Jours de glace

     * Allons ! Ce n'est pas si grave ! Je te taquinais, en fait, tu as raison de me trouver stupide d'être venue en cette saison, mais je suis contente de t'avoir rencontré et suis admirative de t'entendre parler aussi bien.

          Rasséréné, il m'offrit alors un cadeau, un air de tambour joué par un sien ami inuit.

Jours de glace

          Et c'est ainsi, qu'arrivée à l'hôtel, nous nous quittâmes les meilleurs amis du monde.

Ces figurines sont de l'art inuit, représentatives de l'époque " Dorset " qui s'étendait de mille ans avant notre ère, à mille ans après.

Elles sont sculptées dans un bloc de serpentine, minéral appartenant au groupe des silicates, contenant du magnésium, du fer, du nickel et du silicium.

Sa couleur est le plus souvent verte avec un aspect marbré. Ces statuettes étaient frottées de graisse pour leur donner un aspect brillant.

Celles-ci sont évidemment des reproductions.

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Le Mousquetaire des Mots 20/06/2020 06:00

Pas mal du tout la statuaire inuit. J'avoue : j'aimerais bien en posséder une. Merci pour ce récit très "imagé" et ces photos.

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog