Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2020-07-19T09:58:08+02:00

Gaulois ? Non. Gascon !

Publié par divagations-et-balades

          Ici, notre ancêtre n'est pas Astéryx mais Egon le Vascon. Et...Attention, n'allez surtout pas croire, et pire, dire, qu' Astéryx est bien plus fort qu' Egon. Cela pourrait déboucher sur de vilaines complications, et même....la si tentante sécession qui fut celle de l' Occitanie il y a quelques décades, bien avant que Monsieur Hollande, dans un de ses délires, l'ampute de son aile ouest, car elle s'étendait de la Garonne au Rhône. 

          Robert Escarpit, en mille neuf cent quatre vingt neuf, avait raconté cette histoire gasconne à travers un album que j'avais bien sûr acheté, mais qui a disparu depuis, sans doute pas pour tout le monde; j'ai ma petite idée, mais....bon !

image Wikipedia

image Wikipedia

          Nous avons un autre héros, je présume descendant lointain d' Egon, je veux parler de Charles de Batz de Castelmore dit d' Artagnan.

image extraite de mon livre

image extraite de mon livre

          Je lui trouve l'oeil un peu polisson, mais quoi............c'est un gascon !

          On connait peu de choses du véritable d'Artagnan, même pas sa date de naissance exacte. On le suppose né entre mille six cent onze et mille six cent quinze, et même ce portrait n'est pas garanti être vraiment le sien.

          Mais, on est sûr qu'il était mousquetaire du roi; même Alexandre Dumas l'a dit, alors !!! On ne va pas chipoter quand même !

Wikipedia

Wikipedia

          On sait aussi qu'il est mort durant le siège de Maastricht, (nom funeste), le vingt cinq juin mille six cent soixante treize, pendant la guerre de Hollande.

          Mais qui était-il ? Qui se cachait sous la cape bleue des Mousquetaires du Roi ?

          Homme de guerre, bien sûr, et c'est Alexandre Dumas qui nous fait connaître un gentilhomme prompt à dégainer, et à s'enflammer pour de nobles causes, amoureux chevaleresque de Constance Bonacieux.

          Mais dans la vie réelle ? En fait, le sieur d'Artagnan cherchait toujours à se marier de manière avantageuse. Aurait-il été un coureur de dot ? Il semble, qu'en amour au moins, les scrupules ne le gênaient guère, et il avait même un petit penchant à vivre aux crochets des dames !!! Mais en ce temps-là, "pas de souci", les féministes n'avaient pas encore été inventées.

          Cependant, ces dames auraient été comblées et vengées, car, sa recherche forcenée du "beau mariage " aboutit un jour.............pour son plus grand malheur. Bien fait pour ce mysogine, égoïste, féroce et méprisant ?

          Puis, vingt sept ans après sa mort, parurent ses Mémoires. Elles étaient apocryphes, rédigées à partir de notes éparses qu'il avait laissées.

mon livre

mon livre

          On y trouve des " choses secrètes " qui se sont passées sous le règne de Louis le Grand, quatorzième du nom. On y découvre le verbe féroce mais non dépourvu d'objectivité, qui dépeint les travers des rois, des princes, des ministres et des cardinaux.

          On apprend que Monsieur de Saint Simon, (père), jouait aux dès, (s'encanaillait donc), que Madame de Sévigné, qui l'eut cru, ne se contentait pas d'écrire à sa fille, mais.........complotait !

          Et on rencontre Ninon de Lenclos, Bossuet, Bussi Rabutin......

      En fait, ces Mémoires déclinées en trois tomes, sont un e agréable chronique du Grand Siècle.

          Alors.....Gloire à notre gascon qui, du haut de sa statue à Auch,peut embrasser du regard jusqu'à l'horizon, sa belle terre gasconne.

       

 

photo personnelle

photo personnelle

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

khaz 19/07/2020 12:27

Ah ça n'est pas moi, je le jure !

Simone 19/07/2020 14:48

Bon, si tu le jures je te crois.....

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog