Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2020-08-15T09:42:18+02:00

Un trop beau jeune homme

Publié par divagations-et-balades

          Il était une fois, en ces temps immémoriaux où les dieux descendaient se mêler aux humains, un jeune homme d'une beauté si grande que toutes et tous, déesses, nymphes, humaines .......éphèbes .... en tombaient amoureux.

          Il se nommait Narcisse, fils de la nymphe Liriopé et du dieu fleuve Céphyse.

          Conscient de son incroyable beauté, Narcisse était d'un orgueil démesuré. En fait, il n'aimait que lui, et était totalement insensible à l'amour. N'a t-il pas, un jour, envoyé au plus fidèle de ses soupirants, Ameinias, une épée avec laquelle le pauvre garçon se tua de désespoir devant la porte de Narcisse ! Avec cependant, au moment de mourir, un appel au courroux des dieux.

          Il rejetait sans état d'âme tout ce qui n'était pas lui, l'amour qu'on lui portait le laissait froid. La nymphe Echo en fit un jour l'expérience. Très amoureuse de Narcisse, elle fut rejetée sans ménagement.

          Mais Echo était d'une autre trempe qu'Ameinias; celui-ci avait cédé au désespoir, Echo céda au désir de vengeance; et, elle jeta un sort à cet insensible.

          Les dieux lui donnèrent un coup de main, car ils avaient entendu l'appel d'Ameinias. Alors, ils firent ce qu'il fallait pour conduire Narcisse à sa perte en exploitant son orgueil.

          Narcisse, un jour, se penchant vers une source d'eau claire y vit son reflet.

          

Peinture de John William Waterhouse

Peinture de John William Waterhouse

          Il se savait beau, mais....l'image que lui renvoyait l'eau dépassait ce qu'il avait pu imaginer. Il tomba fou amoureux de....son image. Dès lors, la passion le dévora.

          Mais cette passion pour lui-même était bien sûr impossible à assouvir. Elle le rongeait.

          Et que se passa t-il ? Il en mourut.

          Sur cette mort, les avis divergent. Pour les uns il mourut donc d'une sorte de consomption; pour les autres, et pour Ovide en particulier dans ses Métamorphoses, face à cette passion sans espoir, il préféra se suicider d'un coup de poignard.

          Mais, dans tous les cas, une fleur naquit, soit de l'endroit où l'on trouva son corps, soit du sang qui jaillit quand il se poignarda.

          C'était une jolie fleur blanche au coeur jaune, que l'on nomma évidemment "narcisse" en souvenir de lui.

Un trop beau jeune homme

          Les siècles passèrent, et arriva Oscar Wilde. Pour lui, Narcisse se noya dans le lac d'eau douce vers lequel il se penchait pour admirer son reflet, et il ajoute que ce lac, après la mort de Narcisse, devint une urne de larmes amères.

          Les divinités de la forêt interrogèrent le lac et celui-ci leur confia cela :

     * Je pleure pour Narcisse, mais je ne m'étais jamais aperçu que Narcisse était beau. Je pleure pour Narcisse parce que, chaque fois qu'il se penchait sur mes rives, je pouvais voir au fond de ses yeux, le reflet de ma propre beauté.

          Le lac lui-même était donc devenu.......narcissique.....selon le terme que Freud allait créer plus tard.

          Mais on devine comme une sorte de fatalité dans cette mort de Narcisse, tellement liée à l'eau qui le reflète.

          Il aurait du s'en méfier car on peut penser que ses parents l'avaient averti de la mise en garde du devin aveugle Tirésias. Celui-ci avait prévenu sa mère que son fils vivrait très longtemps, à une seule condition : Qu'il ne voit jamais son image.

          Echo, était-elle au courant de cette prophétie ? S'en est-elle servie quand elle lui a jeté le sort fatal ?

          Le saurons-nous jamais ?

          Et pour nous que symbolise le narcisse ? Fort logiquement : vanité, égoïsme et amour de soi.

 

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

khaz 15/08/2020 11:43

il faut tout de même un peu d'amour de soi pour fonctionner !

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog