Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2020-10-20T19:28:22+02:00

Ode à l'automne

Publié par divagations-et-balades

          C'est l'heure exquise et matinale 

          Que rougit un soleil soudain   

          A travers la brume automnale

          Tombent les feuilles du  jardin

          

Ode à l'automne

          Cette année, l'été esqt parti brusquement, sans rien nous laisser de cette douceur automnale dont nous avons l'habitude.

          Comme nous, la nature est sidérée de ce froid soudain, le général Hiver a t-il perdu la tête ? Un petit arbre, encore jeune, a rougi tout d'un coup, il était le seul encore et le premier il y a seulement trois ou quatre jours.

Ode à l'automne

          Tout autour de chez nous, les feuillus avaient encore leur parure estivale et affichaient une majesté orgueilleuse.

Ode à l'automne

          Il y avait même un pin qui dansait.

Ode à l'automne

          Et aujourd'hui.........la nature a décidé de nous offrir une débauche de couleurs, mêlant en une symphonie magique les ors, les verts, les jaunes et les rouges.

Ode à l'automne
Ode à l'automne
Ode à l'automne

          Les bananiers, fraternellement serrés les uns contre les autres, savent que c'est en eux que va dormir l'été.

Ode à l'automne

          Et pendant que des branches effrontées tentent de déchirer le ciel dans leur délire coloré,

Ode à l'automne

          Les feuilles jaunies des grands arbres, fantômes de l'été,  commencent à virevolter en molles sarabandes.

Ode à l'automne

                    Feuille rousse, feuille folle, 

                  Tourne, tourne, tourne et vole

                      Tu voltiges au vent léger

                      Comme un oiseau apeuré

 

PS : le 1er poème est de François Coppée, le deuxième de Luce Fillol

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Le Mousquetaire des Mots 22/10/2020 12:04

De fort belles photos qui rappellent qu'en ville, les arbres perdent leurs feuilles qui viennent, grâce à un vent fou, remplir balcons et rues passantes.
C'est vrai que l'automne et ses rougissements n'a guère fait son apparition et que le froid quasi hivernal renforcé par le vent ne donne guère l'envie d'aller fouler les feuilles mortes. Que veux-tu, nous subissons le contrecoup du réchauffement climatique.

A bientôt

Hifi Mathis 22/10/2020 09:48

Un plaisir de venir ici, passez me voir sur mon blog. https://hifi-mathis.blogspot.com/

Simone 22/10/2020 10:35

Eh bien non, je n'arrive pas....parce que j'ai bien copier votre adresse mais...rien ne s'ouvre qui ressemble à votre blog. Pouvez-vous m'aider à venir me balader chez vous ?

Simone 22/10/2020 10:23

Merci de votre visite. OK j'arrive....

aln03 21/10/2020 18:13

J ai reçu aujourd hui l avis de ton blog
Que les arbres sont beaux et quelle belle histoire
Bravo Simone pour ces photos.Bises

Simone 21/10/2020 18:38

Merci Nicole
A un de ces jours au tél.

khaz 21/10/2020 09:31

ah je croyais que les poèmes étaient de toi ! .....
tu parles très bien de cette curieuse fin d'été

Simone 21/10/2020 17:08

Merci Mr K

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog