Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2021-03-14T17:48:23+01:00

La pensée du dimanche 14/03/21 - Paroles de sage

Publié par divagations-et-balades

          On n'entend que peu de paroles de sage, mais sans doute, la raison en est-elle qu'il y a très peu de sages.

          Du moins à notre époque dont les préoccupations premières ne sont pas la recherche du savoir et de la sagesse. Peut-être parce que l'on se croit très fort, parce que l'on croit avoir tout inventé, parce que l'on croit que l'on n'a plus besoin d'apprendre puisque Wikipédia est là et qu'il suffit d'un clic de souris.

          Mais il fut un âge que l'on dit obscur, mais en réalité d'une grande clarté : le Moyen-Âge. Un âge durant lequel la quête du savoir fut intense, où ceux qui entamaient cette quête n'hésitaient pas à partir, à pied, vers des villes-phares où se concentrait le savoir du temps. Des villes où le temps était plus lent, dont le climat portait à la méditation, des villes où l'on réfléchissait à la pensée d'Aristote, d'autres où savants Juifs et Arabes débâtaient ensemble, comme à Cordoue ou Tolède, et cherchaient à comprendre ce qu'ils étaient et leur place dans ce temps et cet univers, dont ils osaient dire qu'ils n'étaient pas créations divines, tels Maïmonide le Juif et Averroès l' Arabe. 

La pensée du dimanche 14/03/21 - Paroles de sageLa pensée du dimanche 14/03/21 - Paroles de sage

          C'est d'ailleurs à ce dernier que je vais emprunter une phrase qui lui a été attribuée, à tort ou à raison, mais qu'importe : 

                " Le malheur est confié à la parole "

          Phrase que l'on pourrait rapprocher de notre dicton :

     " La parole est d'argent, mais le silence est d'or "

          Il semble bien que, à notre époque, le verbiage tous azimuts règne en maître, multiplié par les nombreuses chaînes des "étranges lucarnes".

          Peut-être que tout est-il trop facile, trop bruyant, et ne laissant aucune place au silence qui, parfois, laisse entrevoir l'essentiel, privilégiant la parole, quelle qu'elle soit, et trop souvent mensongère ou proférée dans une " langue de bois ", apanage des hommes politiques qui veulent nous y soumettre faute de nous voir y souscrire. 

          J'ai peur que l'on ne sache plus boire à la source du savoir, ou bien même que l'on n'en ait plus le goût.

          Dommage !!!!

 

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog