Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2021-06-25T18:43:16+02:00

L' été dans le rétroviseur

Publié par divagations-et-balades

          Ce matin, quand je me suis levée, il faisait 11°C et.........j'avais froid !

          Mais qu'est donc cet été où les températures flirtent avec les 20° !!!!

          Où sont passés les étés de mon enfance quand le goudron fondait dans les rues en juin, et qu'en allant à l'école, je me délectais en trempant mon doigt dans le goudron et le léchais comme une sucette ? (Jusqu'au jour où ma mère m'a surprise et bonjour l'algarade!)

          Où sont passés les étés de ma jeunesse, quand j'allais m'installer, en maillot de bains, au fond du jardin, sous le bananier, pour réviser mes cours de médecine avant les examens de juin ?

          Où sont passés ces étés si chauds qu'on ne pouvait pas mettre les pieds nus sur le sable de la plage sans se brûler ?

          Où sont passées ces douces soirées de juin, où l'on restait des heures au clair de lune à discuter avec les copains, sans avoir besoin de mettre " une petite laine " ?

          Où sont passées ces journées de fin janvier, quand je commençais à bronzer visage, bras et jambes, sur la terrasse à l'abri de l'oranger du Mexique ?

          Cela m'arrivait encore à la fin des années 90; et j'énervais une camarade car j'ai toujours bronzé sans passer par l'étape " coup de soleil " à laquelle elle était condamnée.

          Et que dire de cette année 1990 quand les grands voiliers de la Cutty Sark sont venus à Bordeaux ? Il faisait 41°5 à l'ombre et il y avait eu maintes insolations sur les quais.

          Le ciel était incandescent, d'un bleu céruléen, et les voiliers si beaux que je ne résiste pas à  en remettre quelques photos bien qu'il y a une dizaine d'années j'avais dû toutes les montrer déjà. 

L' été dans le rétroviseur
L' été dans le rétroviseur
L' été dans le rétroviseur

          Je me souviens de cet ami, aujourd'hui malheureusement disparu, qui m'avait téléphoné de Casablanca où il vivait, en me disant : " Viens me chercher à l'aéroport demain, je viens passer quelques jours chez ma mère, je n'en peux plus, ça fait une semaine qu'il fait 35° ici ".

          Je ne lui avais rien dit pour lui laisser la surprise, et je revois la tête qu'il faisait alors qu'à l'atterrissage l'hôtesse venait d'annoncer 41° à Bordeaux.

          Qui me rendra mes étés d'avant ?

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires
A
Ici .Il a fait chaud .Mais on a surtout eu de la grêle en quantités importantes.
A St Pourçain sur Sioule le gel avait detruit les vignes et la le ble et autres detruit par la grêle.
Bonne soirée
Répondre

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog