Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2021-10-20T08:58:20+02:00

Un jour mémorable

Publié par divagations-et-balades

          Les.......incongruités, (terme poli), de notre président de la République sur l'Algérie, outre l'indignation et la colère, ont ipso facto envoyé mon esprit franchir la Méditerranée, pour aller se poser là-bas, non loin d'Alger, et allez savoir pourquoi, au milieu des ruines de Tipasa la Romaine.

          J'y ai vu déambuler le fantôme de l'étudiante en médecine que j'étais alors, l'été entre troisième et quatrième année, en mille neuf cent soixante, déjà appareil photos à la main. Les ruines s'étalaient, dévalant une petite colline vers la mer.

Un jour mémorable

          Ce ne sont pas les ruines romaines qui manquent en Algérie, Timgad......Djemila.....mais j'ai un petit faible pour Tipasa, d'ailleurs, je ne connaissais pas encore les autres, ma période algérienne ne se prêtant pas trop au tourisme, ( je m'étais cependant débrouiller pour y aller), je m'étais déjà faite attraper parce que j'étais allée seule à Tipasa. J'admets, ce n'était pas très malin, mais si on devait penser à tout !!!

          J'avais lu Camus bien sûr et " j'écoutais parler les dieux dans le soleil et l'odeur des absinthes, la mer cuirassée d'argent, le ciel bleu écru, les ruines couvertes de fleurs et la lumière à gros bouillons dans les amas de pierres..."

         En mille huit cent cinquante quatre, un certain Demonchy, entrepreneur parisien avait eu l'idée folle de rebâtir Tipasa. Mais quelques mois plus tard, le paludisme qui sévissait dans la région du Chenoua, que l'on apercevait tout proche, eut raison de lui et de son épouse. 

Un jour mémorable

          Et Tipasa ne fut jamais reconstruite. Un jardin musée fut créé pour protéger les ruines du vandalisme.

          J'avais moins de chance que Camus. On ne pouvait plus s'asseoir sur un banc et se laisser aller à la rêverie; et je devais me dépêcher de rejoindre Alger où j'avais rendez-vous avec un des internes de l'hôpital de Beni Messous pour aller y reprendre notre service après cette journée d'évasion.

          Quand il apprit ce que j'avais fait de ma journée, il me mit plus bas que terre, (quel caractère !), et quand je lui ai dit, innocemment, " la lumière est bizarre ce soir, on dirait une lumière de tremblement de terre ", il me demanda carrément si ça fonctionnait bien dans ma tête.

          Hélas pour lui, vers 21h30 ce soir-là, un grondement souterrain puissant se fit entendre et......la terre se mit à trembler. Nous étions le 15 août 1960.

          Jour resté pour moi mémorable. Oh, mais j'ai oublié de parler du Tombeau de la Chrétienne !!! Je vais revenir !

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog