Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2012-03-30T08:18:00+02:00

Monuments emblématiques : La Colonne des Girondins

Publié par divagations-et-balades

link - link

 

 

          On ne peut imaginer Bordeaux sans elle. Erigée sur l' immense Place des Quinconces, face aux Colonnes Rostrales, qui, loin, à l' autre extrémité de la place, montent la garde au bord de la Garonne. Elle commémore le souvenir des Girondins, laminés par les Montagnards parisiens lors de la Révolution de 1789.

P3293450.JPG

Elle est surmontée d' une Femme Oiseau de onze mètres de haut, représentant le Génie de la Liberté brisant ses fers, symbole de la République triomphante.

Côté ville, un groupe de trois femmes, la plus haute représente Bordeaux, les deux autres la Garonne et la Dordogne

P3293451.JPG

qui semblent en pleine conversation, comme le montre cette photo qui date déjà de quelques années, avant la rénovation du monument, qui en avait bien besoinTop-001.jpg

A l' opposé des trois femmes, le Coq Gaulois regarde vers le fleuve. Il est entouré de l' Eloquence et de l' Histoire.

Aujourd' hui, pas de chance, la fontaine est tarie. La sècheresse règne en Gironde, est-ce pour cela ? Ou bien suis-je (mal) tombée, au moment du nettoyage des bassins ? Encore une photo ancienne pour voir, arrosés, les chevaux marins.

Top-copie-6.jpg

Côté Grand Théâtre se trouve le Char Triomphe de la République.

P3293453.JPG

Il fait l' apologie du Travail, représenté par le forgeron, de la Sécurité et de la Force. Trois enfants, à droite, symbolisent l' Education Obligatoire; ceux de gauche, le Service Militaire. La République tient dans sa main droite, une boule; celle-ci, à l' origine, était surmontée de trois statuettes : la Liberté, l' Egalité et la Fraternité. Elles auraient été volées.

Les chevaux marins ont jeté dans le précipice, le Mensonge,( l' homme au masque ), le Vice, qui se cache, et l' Ignorance, ( l' homme aux oreilles d' âne ).P3293452.JPG

De l' autre côté se trouve le Char du Triomphe de la Concorde. Elle tient un rameau d' olivier.

P3293454.JPG

Elle protège la Fraternité, symbolisée par l' ouvrier et le bourgeois qui se parlent.

P3293455.JPG

Les enfants à gauche, représentent la Paix et la Fraternité qui encouragent au Commerce. Ceux de droite représentent la Prospérité, qui favorise les Arts.

P3293456.JPG

Enfin, dernier symbole : le Bonheur, représenté par la famille jouant avec un dauphin.

Merci de votre visite. Une petite trace ? Pour mon plaisir !!!

Voir les commentaires

2012-03-29T17:59:00+02:00

Jalousie

Publié par divagations-et-balades

link - link

 

 

          Aujourd' hui, j' ai commis un impair impardonnable je le crains. Le tulipier s' était paré de ses plus belles fleurs pour illuminer le jardin, et,...........je l' ai oublié. Imaginez un peu la scène de jalousie que j' au eu à subir. Alors, je veux réparer mon erreur, et je vopus le présente comme un des joyaux du jardin :

P3263382.JPG

Pour lui faire plaisir, le voilà en habits 1960, un peu jauni,

P3263382-copie-1.JPG

Mais c' est ainsi qu' il devrait spontanément apparaître, rouge de honte de sa jalousie hargneuse;

P3263382-copie-2.JPG

parce que je peux être méchante si je veux, et le punir en lui enlevant toutes ses couleurs;

P3263382-copie-3.JPG

Mais allez, je ne vais pas forcer ma nature, et pour me faire pardonner, je vais même lui offrir un cadre.

P3263382-copie-4.JPG

Ne l' oubliez pas SVP.

Voir les commentaires

2012-03-29T08:33:00+02:00

Mon jardin se réveille.....

Publié par divagations-et-balades

link - link

 

 

          Après nous avoir régalé, en février, de la splendeur de ses mimosas,

P3142242.JPG

P3142245.JPG

mon jardin a fait une petite sieste; maintenant, le voilà qui s' est réveillé, et qui nous prépare d' autres plaisirs pour les yeux.

Toujours modestes, et au ras du sol, les pâquerettes déploient leurs collerettes,

P3193291.JPG

Le forsythia est le premier à vouloir rivaliser de jaune avec les mimosas,

P3193289.JPG

Et il est tellement fier, qu' il passe son temps à se mirer dans une vitre;

P3233324.JPG

Les muscaris ne sont pas en reste,

P3252265.JPG

et les jonquilles, coquettes, sortent presque une par une;

P3222258-copie-1.JPG

Les arbustes ne veulent pas se laisser distancer,

P3222256.JPG

 

P3142246.JPG

Et le houblon rivalise d' ardeur,

P3252266.JPG

le romarin, lui, essaie de cacher ses sommités fleuries, car il connait son destin de tisane, mais chez nous il est pourtant tranquille, nous n' aimons pas les tisanes......

P3193304-copie-1.JPG

Le prunier, exubérant, nous annonce des fruits succulents pour l' été prochain.

P3263384.JPG

 

P3222254.JPG

 

Qu' il soit sûr que nous serons au rendez-vous.

 

Vous êtes les bienvenus dans mon jardin. Merci de votre visite

Voir les commentaires

2012-03-27T06:26:00+02:00

Une merveille gothique (suite)

Publié par divagations-et-balades

link - link

 

 

          Finalement, je suis rentrée par la porte occidentale, celle qui ne paie pas de mine. Les dimensions intérieures de cette cathédrale sont importantes : cent vingt quatre mètres de long - une nef de dix huit mètres de large au transept, avec une hauteur de vingt trois mètres, et vingt neuf mètres au niveau du choeur.

P3253357.JPG

P3253355.JPG

Dans la nef, une chaire en marbre et bois polychrome;

P3253356.JPG

Les colonnes sont élancées, images parfaites du gothique rayonnant.

P3253360.JPG

P3253361.JPG

De chaque côté de la nef, on trouve les tombeaux de deux éminents atchevêques  : celui du Cardinal Donnet, qui fit rénover un grand nombre d' églises girondines. On lui reprocha d' avoir défiguré de belles églises romanes pour les transformer en églises néogothiques. A l' âge de trente et un ans, en 1826, il aurait été déclaré mort au cours d' un de ses sermons, et enterré. Un de ses amis, qui avait entendu des coups dans le cercueil, exigea son ouverture, et lui sauva la vie.

P3253358.JPG

L' autre tombeau est celui du Cardinal de Cheverus. Celui-ci fut le dernier à recevoir l' ordination publique avant la révolution de 1789. Sa vie fut mouvementée. Il fut archevêque de Boston, aux Etats Unis, pendant quinze ans. Il y connut une grande popularité. Rappelé en France par Louis XVIII, il reçut à Bordeaux un accueil triomphal. Il y mourut d' une attaque d' apoplexie en 1836.

P3253359.JPG

Le choeur est magnifique, fermé par une barrière en bois massif à colonnes.

P3253363.JPG

La promenade est un plaisir architectural.

P3253364.JPG

P3253368.JPG

P3253367.JPG

P3253369.JPG

P3253374.JPG

En 1535, un chroniqueur anglais a affirmé : " Ici, se trouvent les plus belles et les plus grandes orgues de la Chrétienté". Malheureusement, elles ont été vendues suite à de mauvaises réfections, et les tuyaux fondus pour l' armée. Il y a longtemps, mon ami et moi avions assisté là, à une superbe interprétation du Messie de Haendel.

P3253370-copie-1.JPG

P3253376.JPG        Des chapelles latérales exhibent leurs décorations;

P3253371.JPG

Cette cathédrale est inscrite au Patrimone Mondial de l' Humanité.

Une horloge me rappelle qu' il est l' heure de partir. Ainsi donc, je m' en vais.

P3253377.JPG

Merci de me rendre visite.

Voir les commentaires

2012-03-26T07:48:00+02:00

Une merveille gothique

Publié par divagations-et-balades

link - link

 

 

          La Primatiale Saint André de Bordeaux, grâce à son Archevêque Bertrand de Goth, futur pape Clément V, a une richesse décorative et une allure imposante, qui en font l' une des cathédrales gothiques les plus remarquables de France.

P3253381.JPG

          Sa construction s' est étalée du XIème au XVème siècle. Elle a une étrange particularité : elle repose sur des " Tchanques ", ( échasses en gascon), c' est à dire sur des pieux de bois, profondément enfoncés dans ce sol marécageux, jusqu' à atteindre la roche dure du sous-sol.

P3253328.JPG

          Actuellement en cours de réfection intérieure et extérieure, certaines parties sont délà grattées et ont retrouvé la blondeur de la pierre bordelaise, alors que d' autres présentent encore les traces du passage du temps.

P3253333.JPG

Au XVème siècle, l' Archevêque Pey-Berland, fit construire un clocher à une vingtaine de mètres derrière le chevet de la cathédrale, pour pouvoir lui donner les cloches dignes d' elle. Des cloches puissantes installées dans ses flèches  auraient ébranler la structure par leurs vibrations. C' est ainsi que l' on installa un bourdon de onze mille kilos et trois autres cloches.

P3253329.JPG

De style gothique flamboyant, elle était surmontée à l' origine d' une flèche de douze mètres cinquante de haut, mais qui fut abattue par un ouragan en 1667. Ce n' est qu' en 1863, qu' elle fut remplacée par une statue colossale de Notre Dame d' Aquitaine, en métal doré, qui scintille toujours au soleil. Pourvue d' un escalier à vis de deux cent soixante neuf marches, et de deux terrasses à quarante et cinquante mètres, elle offre une vue magnifique sur la ville.

Elle a été classée Monument Historique en 1848.

Cette Primatiale est ceinturée d' arcs-boutants.

P3253349.JPG

Le portail nord, la Porte Royale, a vu passer Aliénor d' Aquitaine lors de son somptueux mariage, en 1137, avec celui qui, un mois plus tard, devenait Roi de France sous le nom de Louis VII. En ce temps-là, Bordeaux était entouré d' orangeraies qui au Printemps embaumaient la ville d' odeurs suaves. Près d' un siècle et demi plus tard, la Porte Royale fut passée par le roi Edouard 1er d' Angleterre, qui y fut reconnu par les Bordelais, comme Duc d' Aquitaine. Quelques siècles après, ce sont Louis XIII et Anne d' Autriche qui la franchirent à l' occasion de leur mariage. Entre temps, Bertrand de Goth y choisit son nom de pape.

P3253334.JPG

Réalisée en 1250, cette porte présente, à son tympan, une scène du Jugement Dernier.

La porte sud est aussi très belle.

P3253347.JPG

Cette façade sud est surmontée de deux clochers carrés, contrairement à la façade nord, surmontée de deux flèches de près de quatre vingt dix mètres de haut.

P3253348.JPG

Curieusement, la façade occidentale est très austère et dépouillée. Elle n' a pas pu être construite à l' image des autres car les bâtiments de l' Archevêché l' en empêchaient. De plus, elle tournait le dos à la ville ancienne.

P3253350.JPG

La cathédrale a été consacrée en 1096 par le Pape Urbain II. Elle fait partie des trois églises bordelaises admises sur le Chemin de Compostelle, avec les Basiliques St Michel et St Seurin.

          Demain, je vous ferai passer vous aussi la Porte Royale pour aller visiter l' intérieur de la Primatiale.

Bonne promenade.

Voir les commentaires

2012-03-25T07:55:00+02:00

La route des laves

Publié par divagations-et-balades

link - link

 

 

          La Réunion compte un des quatre volcans les plus actifs de la planète : Le Piton de la Fournaise. Il est le plus surveillé avec le Kilauea, l' Etna et le Stromboli. Lors de ses éruptions qui sont relativement fréquentes, d' énormes coulées de lave vont mourir, en se pétrifiant, dans la mer, formant de nouveaux rochers.

Top-copie-5.jpg

Les coulées de lave fabriquent un monde noir, que les Réunionnais appellent : Le Grand Brûlé. Cependant, la vie étant plus forte que tout, cet espace mort ressuscite en une dizaine d' années, colonisé par des arbres, tels les filaos, et des arbustes.

Top-1-copie-4.jpg

L' ocean Indien vient se fracasser contre ces blocs de basalte noir. La route des laves est la nationale qui va de Sainte Rose à saint Philippe, dans sa traversée du Grand Brûlé.

La lave, que la mer immobilise pour l' éternité, forme des éperons rocheux qui avancent dans l' océan, ou bien y dissémine des récifs plus ou moins gros.

Top-2-copie-5.jpg

Mais, parfois, la lave circonscrit un lagon, où la mer, calmée, favorise une baignade plus sûre. Il y a des requins à La Réunion, et certains sont des mangeurs d' hommes. Alors cette barrière, comme du corail noir, rassure sans doute,

Top-3-copie-8

et à la longue, donne à cette partie austère des côtes de l' île, une allure plus riante.

Top-4-copie-6.jpg

Je n' ai malheureusement pas vu le volcan........Il était dans les nuages !!!

A bientôt, et merci de votre visite.

Voir les commentaires

2012-03-23T20:02:00+01:00

Un amoureux éconduit

Publié par divagations-et-balades

link - link

 

 

          C' était une de ces journées éclatantes, bleue et or, comme il y en a souvent à cet endroit des bords de la Mer Morte, appelée ici, Mer de Sel. Nous venions d' escalader le Nahal David,

Top-7-copie-3.jpg

et, pour récupérer un peu notre souffle, nous nous sommes arrêtés sous un bouquet de jujubiers. Peu après, la chaleur de novembre retombant un peu, avant que la nuit ne s' abatte brusquement vers six heures du soir, nous avons vu arriver un, puis deux ibex, ces gazelles à longues cornes du désert.

Top-copie-4.jpg

Les ibex adorent les fruits du jujubier, nous dit l' ami qui nous accompagnait, et qui habite ce kibboutz-oasis, qui est mon coin de paradis sur terre. En effet, on les voyait le nez au ras du sol, en train de chercher leur friandise.

Top-1-copie-3.jpg

Et il en arriva un, puis deux, puis trois, tous absorbés dans la même quête.

Top-2-copie-4.jpg

Mais, voilà-t' il pas qu'arriva une jeune gazelle, qui fit aussitôt frétiller un grand mâle.  Celui-ci partit illico à l' assaiut de celle sur qui il avait jeté son dévolu.Top-4-copie-5.jpg

Mais la belle ne l' entendait pas de cette oreille, et voulait quand même qu' on lui fit un brin de cour. Le grand mâle se lança alors dans une sorte de parade. Mais.......il ne parvint pas à séduitre la belle ingrate qui tourna les talons et le planta là.

Top-5-copie-4.jpg

Le grand mâle, dépité, se tourna alors vers la consolation de la gourmandise. Mais, son oeil était triste, et ne voulant pas être témoins plus longtemps de son humiliation, nous reprîmes le chemin du kibboutz, en lui souhaitant bonne chance pour la prochaine fois. Il avait pourtant de si belles cornes !!!

Top-6-copie-3.jpg

Merci de lui faire une petite visite compatissante !

Voir les commentaires

2012-03-23T07:47:00+01:00

Images de l' île Elephantine

Publié par divagations-et-balades

link - link

 

 

          Il y a quelques années, nous avons visité le sud de l' Egypte. A Assouan, l' hôtel Old Cataract nous semblait  romanesque; il évoquait les romans anglais du XIXème siècle ou du début du XXème. Des personnages célèbres y avaient séjourné, même, nous avait' on dit : Winston Churchill.

Top-copie-3.jpg

Il se situe au niveau de la première cataracte, et surplombe le Nil.

Top-1-copie-2.jpg

La voile triangulaire d' une felouque traversait souvent notre champ de vision.

Top-3-copie-5.jpg

Nous avions été " adoptés " par un jeune Nubien qui était devenu notre guide attitré quand nous voulions faire un tour en bateau, ou aller " en ville ". Un jour, il nous a demandé timidement, si nous accepterions de venir rencontrer sa famille qui habitait l' île Eléphantine. Nous avons bien sûr, accepté avec plaisir et curiosité, car nous allions avoir de l' Egypte une image insolite et peut-être assez rare.

Nous voilà donc partis.

Top-4-copie-4.jpg

Et nous sommes rentrés dans un royaume de paix et de sérénité.

          Abed était très fier de nous montrer son île. A un moment donné, il a avoué avoir mal à la tête. En bon médecin allopathe, l' ami qui nous accompagnait a sorti de l' aspirine de sa poche, et en a offert à Abed. Celui-ci a refusé et lui a dit : " non merci, mais regardes, ici, nous avons tout ce qu' il nous faut, cet arbre va me guérir ". C' était un saule qui allait lui apporter une aspirine naturelle. L' homéopathe en moi, jubilait.

A l' entrée du village, un homme taillait des roseaux.

Top-5-copie-3.jpg

Cette vie ancienne, tranquille, en accord avec ce temps oriental qui n' est pas celui que nous découpons en minutes et secondes, et qui, plus on le découpe, plus il semble nous manquer, induisait une nostalgie diffuse.

Top-8-copie-3.jpg

Les " biquettes " et les ânes, vivaient au même rythme, en harmonie.

Top-7-copie-2

Top-9-copie-1.jpg

          Nous avons été reçu comme des hôtes de marque. Le carcadé était bon, et la famille très chaleureuse. Des gamins curieux, sont venus en riant voir la tête de ces étrangers. On se sentait un peu comme Tintin au Congo, Abed était le héros du jour. Mais tout a une fin, et il a fallu repartir, la lumière se faisant moins contrastée.

Top-10-copie-1.jpg

Un ultime regard au village, et nous réembarquons dans la felouque.Des femmes finissent leur lessive dans le fleuve sacré des anciens Egyptiens. Mais que font les crocodiles !!!

Top-6-copie-2.jpg

L' île s' éloigne, davantage dans le temps que dans l' espace.

Top-11-copie-1

Et la felouque nous ramène à notre hôtel, la tête pleine de souvenirs, déjà, et charmés de notre journée.

Top-2-copie-3.jpg

L' aimerez-vous autant que nous ? A bientôt pour une autre aventure ? Qui sait ?

Voir les commentaires

2012-03-22T08:52:00+01:00

L' île montagneuse : La Réunion

Publié par divagations-et-balades

link - link.

 

 

          Une de mes " prouesses " fut d' aller à la Martinique et de ne pas pouvoir mettre les pieds à la plage car il a plu sans arrêt, sauf......le jour de mon départ. J' ai récidivé à La Réunion où je suis arrivée juste après un cyclone et que l' île subissait déjà les prémices du suivant. Et je n' ai pas pu mettre les pieds dans l' eau. Au moins, dans les deux cas, je me suis promenée. Malgrè que je sois montée assez haut, je n' ai rien vu des cirques, ni Mafate, ni la Salaizie, car j' étais au-dessus des nuages. Mais j' ai vu quand même les montagnes, et la végétation exubérante, je vous laisse admirer malgrè tout.

Top-1-copie-1

Top-copie-2.jpg

Oh ! un coin de ciel bleu ! Il fut très fugace.

Top-2-copie-2.jpg

La végétation s' en donne à coeur joie dans cet environnement chaud et humide.

Top-3-copie-4.jpg

Déjà, le ciel se charge de nuages;

Top-4-copie-2.jpg

Il est maintenant uniformément laiteux, et, par endroit, les sommets s 'embrument;

Top-5-copie-2.jpg

Top-6-copie-1.jpg

Top-7-copie-1.jpg

Et pourtant, que la montagne est belle !!!! Et cette île est magnifique. Et peut-être est' elle plus poétique sans le soleil !

A bientôt pour une autre balade. Et merci de me rendre visite.

Voir les commentaires

2012-03-21T08:37:00+01:00

Un bijou breton

Publié par divagations-et-balades

link - link

 

 

          Lors de mes nombreux séjours en Bretagne, j' ai souvent visité une petite bourgade qui, pour moi, est un enchantement pour les yeux. Les fleurs éclatantes qui la paraient, remplaçaient le soleil toujours absent, comme une fatalité, à chacune de mes visites. Dès l' entrée, on est séduit.

Top-copie-1.jpg

Top-3-copie-1.jpg

Où que les yeux se portent, c' est cette même débauche de fleurs, et cette dominante rouge qui donne de la vie et de la gaîté.

Top-5-copie-1.jpg

Top-9.jpg

De vieilles maisons, transformées en boutiques ou en restaurants, dressent leurs façades granitiques que les fleurs adoucissent;

Top-6.jpg

Top-7.jpg

En quittant la rue principale, et ses nombreux magasins, un peu piège à touristes il faut l' avouer, mais l' endroit le mérite, on se promène dans des petites rues tranquilles et ravissantes, pleines de poésie;

Top-13.jpg

On s' y croirait dans un conte de fées, le vieux château à demi ruiné, les maisonnettes de lutins. C' est la magie de la terre bretonne. Mais revenons vers la rue principale, car des gourmandises s' offrent à moi, et n' ont pas besoin de me solliciter longtemps. J' y retourne l' oeil aux aguets.

Top-8

Tiens, une boutique de jouets en bois ! Si j' avais su que quelques années plus tard naîtrait une petite nièce j' aurais fait une petite razzia dans la boutique. J' y reviendrais donc plus tard.

Top-2-copie-1.jpg

Un vieux puits, lui aussi, s' exhibe orné de ces superbes géraniums rouges.

Top-10.jpg

Je vous recommande les pains d' épices aux multiples saveurs du " Rucher fleuri ". ( Non, je ne suis pas payée pour la pub...).

Mais voilà que l' heure avance; une fois de plus je suis pressée par le temps. Alors un dernier petit tour......

Top-4-copie-1.jpg

Ah ! mais je comprends pourquoi il n' y a pas de soleil. Ces sacrés Bretons ont réussi à le capturer, et à le vendre, rayon après rayon dans une boutique.

Tiens, une ruelle qui descend .........

Top-11.jpg

Elle mène vers une de ces églises en granit, trapue, comme on en trouve souvent en Bretagne, mais qui a un certain charme,

Top-12.jpg

Dans son écrin fleuri.

Voilà, la balade est finie. A bientôt pour la prochaine, je ne sais encore où.............

Merci de votre visite.

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog