Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

2012-09-20T13:21:00+02:00

Rattrapage : Poulet Yassa

Publié par divagations-et-balades

link

 

 

 

Bonjour à tous, voici à nouveau la recette qui avait si mystérieusement disparu au centre de l' article primitif. Je soupçonne un sorcier sénégalais de ne pas vopuloir que je transmette ce patrimoine culinaire de son pays. Je lui demande la permission et voilà, je vais essayer de l' importer directement:

1-Top.jpg

J' espère cette fois pouvoir vous dire " bon appétit " !

Voir les commentaires

2012-09-20T08:27:00+02:00

Un opéra fait maison

Publié par divagations-et-balades

link

 

 

          En Ville d' Hiver, les villas ont souvent porté plusieurs noms avant celui qu' elles portent aujourd'hui. Ainsi en est' il de la Villa Sigurd, qui fut d' abord Nadine, Shakespeare et Vélasquez, au gré des propriétaires successifs. De nos jours, elle s' appelle toujours du nom de ce héros mythique des légendes scandinaves, sans doute l' équivalent du Siegfried germanique. Construite en mil huit cent soixante deux, ce n' est que trente trois ans plus tard que lui fut adjointe une tour qui, ici aussi, loge le grand escalier.

1-IMG_3013.JPG

Cette tour est dominée par un belvédère, comme plusieurs de ses soeurs arcachonnaises.

Contrairement aux autres villas, celle-ci n' a pas de barrière en bois, mais une grille aérienne, en fer forgé, et une haie végétale. Mais la hauteur est respectée.

1-IMG_3016.JPG

Une marquise domine la porte d' entrée principale.Au premier étage, on remarque des balcons à balustres qui lui donnent un petit air classique et respectable, mais j' avoue un faible pour ceux du deuxième étage, qui, ajoutés à ses couleurs, lui donnent une grande partie de son charme,

1-IMG_3012.JPG

ainsi que quelques sculptures au hasard de ses angles.

1-IMG_3010.JPG

A ma connaissance, aucun personnage ayant laissé son nom dans l' Histoire, n' a habité cette villa, mais elle porte le nom d' un opéra qui connut un énorme succès. Il était l' oeuvre de Camille du LOCLE et Alfred BLAU, sur une musique d' Ernest ROYER. Représenté pour la première fois, le sept janvier mil huit cent quatre vingt quatre à Bruxelles, il fut repris à Paris le douze juin mil huit cent quatre vingt cinq. Aujourd-hui, son éclat passé rejaillit sur la villa.

Certainement encore une des plus belles de cette Ville d' Hiver si riche en beautés architecturales.

Voir les commentaires

2012-09-19T06:05:00+02:00

La villa du mystérieux écossais

Publié par divagations-et-balades

 

 

          Il était une fois, un mystérieux écossais Laird Mac Gregor, vraisemblablement très riche, qui était venu s' installer à Arcachon pour soigner ses bronches remplies de brouillard nordique, à l' air balsamique des grands pins. Il avait deux villas, Glenstrae et Hermosa, mais en voulait une autre. Il s' était mis dans la tête d' acheter une dune, et d' y bâtir une magnifique villa. Il fit venir pour cela, un architecte londonien qui lui construisit une superbe villa néo-palladienne,

1-IMG_2943.JPG

qu' il baptisa du nom bien écossais de Craigcrostan.

1-IMG_2944.JPG

Mac Gregor avait fait venir de Londres les portails de sa villa, ainsi que les meubles.

1-IMG_2942.JPG

Curieux homme cet Ecossais, et tout à fait conforme à l' image excentrique qu' une certaine littérature du XIXème siècle donnait des Britanniques. Tous les jours, il faisait atteler sa voiture et partait en promenade dans les rues tortueuses de la Ville d' Hiver. Il quittait sa maison, couvert de multiples couvertures, et, à des endroits très précis du parcours, il en retirait une, et, à chacun de ces endroits, un valet l' attendait, chargé de ramener ladite couverture à la maison.

La villa est très caractéristique avec ses colonnes, ses balustrades.....

1-IMG_2945.JPG

1-IMG_2946.JPG

Elle aussi comportait une tour d' où l' on pouvait sentir et respirer les odeurs de la forêt environnante et des essences du parc.

1-IMG_2948.JPG

1-IMG_2947.JPG

Les balcons, nombreux, permettaient de profiter au maximum du " bon air ".

1-IMG_2950.JPG

A la mort de Laird Mac Gregor, la maison connut plusieurs propriétaires; la dernière en date, une parisienne, la découpa en appartements.

Il semblerait que le nom de Craigcrostan signifie en gaélique : " falaise des puffins ". Les puffins sont des oiseaux marins de la famille des albatros, qui ne viennent vers la terre que la nuit pour se reproduire.

A bientôt pour d' autres beautés de cette ville d' hivernage.

Voir les commentaires

2012-09-18T06:47:00+02:00

Les villas " Chalets "

Publié par divagations-et-balades

 

 

                                                                              LA VILLA BREMONTIER :

         

          Construite en mil huit cent soixante trois, elle représentait le plus prestigieux des " chalets de location ", et, par là, la maison la plus recherchée.

1-IMG_2941.JPG

elle possède trois niveaux d' habitation, une tour imposante dans laquelle se trouve l' escalier; on y trouve : salon, salle à manger, cuisine, neuf chambres de maîtres et une chambre de domestiques. Son confort, pour l' époque, expliquait son succès. Vers la fin du siècle, elle avait : une salle de bains attenante à la cuisine, six cabinets de toilettes, une salle de repassage, et une salle de billard, jeu qui devenait très en vogue en cette fin du XIXème siècle.

1-IMG_2940.JPG

Sur l' arrière de la villa se trouve un beau parc arboré; il est planté d' essences variées, toutes choisies pour leur bienfait sur la santé : palmiers, chênes pédonculés, robiniers, pins maritimes, épicéas, marronniers, cèdres.........

1-IMG 2952

De grands balcons permettaient aux malades de respirer les effluves bénéfiques. Le compositeur russe, Rimski-Korsakov aurait séjourné dans cette villa, où se sont succédés maints personnages de haut-rang.

          Non loin de là, Place Brémontier, se dresse une autre magnifique villa :

 

                                                                             LA VILLA TROCADERO

 

1-IMG_2936.JPG

C' est un ancien chalet landais qui a été remanié. Elle illustre l' engouement girondin pour les décors en bois découpé qui régnaient à cette époque, avec ses balustrades ouvragées, ses éléments d' architecture qui rappellent les maisons coloniales des Indes.

Jusqu' à sa transformation, en mil neuf cent, elle se nommait " Graciosa ".

Elle aussi a vu défiler entre ses murs, de riches Européens venant soigner leurs poumons fragiles, tant que Monsieur Fleming n' avait pas encore inventé la pénicilline.

En remontant l' allée Brémontier, se trouve une autre belle villa, restaurée dans le style de la précédente :

 

                                                                            LA VILLA SYLVABELLE


1-IMG 2906

Celle-ci a connu une période très frivole et joyeuse. La Princesse Louise, fille de la Reine Victoria, y organisa fêtes, bals et concerts dans le vaste jardin, auxquels participait la colonie anglaise nombreuse venue s' installer à Arcachon, depuis que le Docteur Dominic Corrigan, médecin de la Reine Victoria, en avait vanté le bon air.

En continuant d' arpenter ces rues sinueuses, nous sommes passés devant la petite

 

                                                                               VILLA MONFLEURY

.1-IMG_2927.JPG

gaie et charmante, elle a été construite entre mil huit cent soixante deux et mil huit cent soixante quatre. Elle a été flanquée au XXème siècle, d' une aile que je me suis débrouillée pour masquer sur la photo. Décidément, le raffinement s' était perdu !

A demain, pour un rendez-vous avec un Laird écossais.

 

         

Voir les commentaires

2012-09-16T18:12:00+02:00

Si je t' oublie Jerusalem.....

Publié par divagations-et-balades

 

 

          Ces mots étaient prononcés depuis des siècles, depuis que les Hébreux avaient été contraints de la quitter et de s' asseoir sur " les bords des fleuves de Babylone ".

La première fois que nous sommes allés à Jerusalem, c' était peu de temps après la guerre des Six Jours, et on voyait encore les traces des combats contre les Jordaniens. C' était une grande émotion de la voir s' étaler soudain sous nos yeux, enserrée dans ses remparts.

000013.JPG

Jerusalem, la ville d' or et de lumière, la cité sainte du Judaïsme, comme les Chrétiens ont Rome et les Musulmans La Mecque. En cette ville, chacun a son lieu sacré, la mosquée du Rocher au dôme d' or,

000012.JPG

l' église orthodoxe, a l' air typiquement russe,

000048.JPG

l' église arménienne, dont la cour est encore remplie de gravats,

000039.JPG

et celle des Chrétiens d' Occident.

1-000118.JPG

Entrés par la Porte de Jaffa, que j' ai si souvent franchie depuis,

PIC00400.JPG

nous traversons le quartier arménien,

PIC00401.JPG

pour arriver là où bat le coeur des Juifs : le Kotel, qu' on appelle en Occident : Mur des Lamentations. On pouvait y accéder depuis peu, après si longtemps..........L' esplanade n' était pas encore complètement dégagée.

000113.JPG

De nos jours, aller au Kotel pour féter sa Bar Mitzva est sans doute ce qui est le plus émouvant, et c' est tellement joyeux d' y danser la Hora !

1-Top-copie-1.jpg

On admire les somptueux costumes de ces Caucasiens;

Top-001-copie-2.jpg

Puis, nous nous sommes promenés dans la vieille ville et ses souks, où nous sommes entrés par une porte monumentale,

000040.JPG

000033.JPG

000035.JPG

En ce temps-là, hors des remparts, il n' y avait pas grand'chose, la Jerusalem moderne n' était pas encore née;

000046.JPG

depuis, elle est apparue, avec de beaux immeubles dans lesquels il doit être agréable de vivre......si l' on aime vivre en ville;PIC00395.JPG

Comment t' oublier, Jerusalem !

Voir les commentaires

2012-09-16T07:05:00+02:00

La villa du diable

Publié par divagations-et-balades

 

 

          Comme la plupart des " people " de son temps, Gounod séjourna en Ville d' Hiver, dans une villa, où le nom de son oeuvre la plus célèbre fut gravé en lettres de flammes.

1-IMG_2956.JPG

Certains disent que Gounod ne séjourna pas dans cette villa, mais à l' hôtel, cependant, les historiens sérieux d' Arcachon affirment le contraire. Il jouait alors à l' orgue de l' église Saint Ferdinand.

Au temps de Gounod, la villa était entourée de grands pins, comme en atteste c ette vieille carte postale.

1-Faust2

Au sommet du pignon central, se trouve une grande " potiche " ornementale;

1-IMG_2958.JPG

Plus tard, en hommage à Gounod, un masque de Méphisto fut sculpté en dessous de la potiche, et la rue devint l' avenue Faust.

1-IMG_2959.JPG

la perspective de cette avenue, qui aboutit Place Brémontier, est fermée par une autre villa extraordinaire, qui a aussi abrité un musicien, et dont je vous parlerai plus tard.

Dans une rue adjacente, j' ai aperçu une ravissante petite maison bleue, peut-être sans histoire, mais que je ne résiste pas à vous montrer.

1-IMG_2928.JPG

A demain peut-être, car je suis en pleine fête !!!

Voir les commentaires

2012-09-14T18:04:00+02:00

Les villas hispaniques

Publié par divagations-et-balades

 

 

 

           Nous allons nous trouver là, devant une des plus belles villas de cette ville d' hivernage : La Villa ALEXANDRE DUMAS.

1-IMG 2924Elle a été construite en mil huit cent quatre vingt quinze, par l' architecte Jules de Miramont et l' entrepreneur P. Blavy. Son premier propriétaire, le banquier mécène Daniel Iffla, la nomme de son surnom : Osiris. En mil neuf cent sept, à sa mort, la villa  est rebaptisée Alexandre Dumas, en l' honneur de l' écrivain qui séjournait au Grand Hotel Régina. 

1-IMG_2988.JPG

Cette villa est très originale; elle mélange style hispanique et un belvédère comparable à celui des villas rustiques italiennes; il avait été ajouté pour que Madame Iffla puisse jouir de la vue de la mer et du soleil à l' abri des indiscrets.

1-IMG_2923.JPG

La polychromie joue un rôle important. Les bandeaux d' arcature des baies et les travées sont composés de briques alternées rouge, bleues, jaunes et vertes. La villa est mise en valeur par un beau jardin aux essences variées.

Tout en bas de la rue, existait une buvette dite de la Cadoueyre, ce qui signifie " barrique " en gascon, où l' on buvait de la sève de pin dans du chocolat chaud.

          En continuant l' exploration, on arrive devant une villa d' allure plus " sage " : la Villa MONACO.

1-IMG_2934.JPG

Le Roi d' Espagne, Alphonse XII y séjournait pour rencontrer Marie Christine d' Autriche, avec qui il resta fiancé pendant six ans.

1-IMG_2935.JPG

L' Archiduchesse, bien sûr, logeait dans une autre villa : ATHENA, de style chalet.

1-IMG_2955.JPG

1-IMG_2954.JPG

En ce temps-là, même si l' on était roi, on n' allait pas seul à des rendez-vous " galants ", et la Reine Mère d' Espagne accompagnait son fils, mais logeait à la villa CARMEN.

1-IMG_2972.JPG

Quand Alphonse XII allait visiter sa fiancée, il traversait le square Brémontier, au milieu duquel se trouvait la statue en buste de ce sauveur des dunes. Elle fut démontée lors de la première guerre mondiale. A l' origine, elle regardait la villa Monaco, mais, elle fut remontée à l' envers. Alphonse XII  trouvait à Brémontier une ressemblance avec les Bourbon.  .

1-IMG_2938.JPG

Villas folles ou sages nous racontent des histoires. Il y en a d' autres que nous verrons plus tard.

Voir les commentaires

2012-09-14T07:47:00+02:00

Villas folles, villas sages

Publié par divagations-et-balades

 

          En sortant du parc Mauresque, rue du Moulin Rouge, nous nous trouvons très vite devant la villa TOLEDO, une excentrique interprétation d' un chalet suisse combiné à une imitation de maison à pans de bois du XVème siècle.

1-IMG_2908.JPG

On a peine à croire qu' à l' origine, c' était une construction rustique où l' on prenait des cours d' équitation et de culture physique. Elle avait alors un toit de chaume et pour décoration, des rondins. C' était le " gymnase Bertini ". En mil huit cent soixante dix huit, Gustave Alaux, architecte départemental, la transforme en villa Romeo à structure de bois et murs de briques, avec escalier, balcons et ferme en bois découpés.

1-IMG_2909.JPG

1-IMG 2911

Le nom de Toledo lui vient du banquier Noel, qui en fut le propriétaire, en souvenir de sa carrière espagnole. Sa clôture basse, faite de planches et poteaux de bois, respecte une règlementation du XIXème siècle, qui voulait que les clôtures maintiennent un paysage naturel continu et une unité enttre les parcelles.

Toute proche est une petite villa qui était le bureau des frères Péreire, ceux-ci firent construire de nombreuses villas de la Ville d' Hiver pour les louer.

1-IMG_2913.JPG

Cette villa, comme bien d' autres, nous le verrons,comporte un belvédère du haut duquel on pouvait voir la mer. Celui-ci a été tronqué.

1-IMG_2914.JPG

Bien que plus modeste, cette villa présente quand même un balcon ouvragé caractéristique. C' est une villa plutôt sage!

Demain, je vous montrerai d' autres....folies.

Voir les commentaires

2012-09-13T12:51:00+02:00

Extravagante Ville d' Hiver

Publié par divagations-et-balades

 

 

          La ville d' Arcachon se divise en quatre quartiers : la Ville d' Eté, celle de la majorité des habitants, celle que les touristes amateurs de plage, de bateaux et de soleil, envahissent de mai à octobre, la Ville d' Automne, la Ville de Printemps, et, la reine, la Ville d' Hiver.

          La Ville d' Eté, depuis le Second Empire, était déjà une station balnéaire huppée, quand, en mil huit cent soixante, la Ville d' Hiver sortit du sable des dunes dominant la station, pratiquement d' un seul jet.

1-IMG_2917.JPG

Ceci, grâce à l' alliance incongrue des Frères Pereire, banquiers de leur état, avec............la phtisie, que l' on n' appelait pas encore tuberculose. C' était l' âge d' or où les banquiers étaient des philanthropes.

Les vents marins, adoucis par les pins résineux, induisent un climat qui donne à ceux qui ont la chance de le respirer, une santé pulmonaire à toute épreuve. Je le sais, j' y passais plus de trois mois par an, pendant toute mon enfance et ma jeunesse, et je suis persuadée que c' est à cela que je dois de ne pas savoir ce que sont rhume ou grippe.

Des villas, toutes plus extravagantes les unes que les autres surgirent. Elles empruntèrent leurs styles au mouvement dit " architecture pittoresque ", c' est à dire, propre à charmer les yeux et l' esprit. La Ville d' Hiver est conçue comme un parc, où les rues montent, descendent, toutes en courbes douces pour qu' il n' y ait aucun courant d' air. On y venait du monde entier; les malades d' abord, puis, très vite, les riches bien-portants. Têtes couronnées, musiciens, poètes......Pour les distraire, un casino fut construit, le superbe Casino Mauresque qu ' un incendie détruisit en mil neuf cent soixante dix sept. Il est resté dans le coeur de tous.

1-IMG_2893.JPG

1-IMG_2894.JPG

Cet âge d' or persista jusqu' en mil neuf cent quatorze.

Combien de fois, avec mes copains d' enfance, avons-nous couru autour de ces galeries, essayant de rentrer et.....nous faisant refouler à chaque fois !

On dit qu' il était inspiré de l' Alhambra de Grenade et de la Mosquée de Cordoue. Il ne reste qu' un parc de huit hectares au milieu duquel une pinasse marque l' emplacement du casino disparu.

1-IMG_2896.JPG

C' est un très agréable jardin pour les Arcachonnais, et j' adore le traverser.

1-IMG_2897.JPG

1-IMG_2898.JPG

J' aime beaucoup son air exotique,

1-IMG_2899.JPG

et le ravissant petit kiosque à musique,

1-IMG_2904.JPG

qui devient féérique quand on le pare d' un collier de fleurs.1-IMG_2905.JPG

Bientôt, je vous emmènerai voir ces extravagantes villas, dont chacune, ou presque, a une histoire à raconter.

Voir les commentaires

2012-09-11T21:57:00+02:00

Rectificatif

Publié par divagations-et-balades

 

       

 

Bonsoir à tous.

 

Aujourd'hui, j' ai eu la mauvaise surprise de voir qu' une bonne partie de ce que j' ai écrit dans l' article " Poulet Yassa ", n' apparaît pas sur l' écran. Mais je m' aperçois que si je passe la souris avec clic gauche enfoncé, le texte de la recette apparaît surligné en bleu.

Je ne comprends pas ce qui s' est passé, mais je vous prie tous de bien vouloir excuser ce couac.

J' écrirai à nouveau cet article un de ces jours, dès que je disposerai du temps nécessaire pour le faire.

Bonne soirée à tous et merci de votre compréhension.

1-IMG 2760-copie-1

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog