Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

2012-09-11T18:01:00+02:00

Soleil, Lune et Poésie

Publié par divagations-et-balades

 

 

          Aujourd'hui, je voudrais vous livrer quelques vers de poètes qui se sont emparés de la Lune et du Soleil;

" La lune au jour est tiède et pâle

Comme un joyeux convalescent;

Tendre, elle ouvre ses yeux d' opale

D' où la douceur du ciel descend ".           ( V. Hugo )

1-IMG_0098.JPG

" Il y a des moments doublement mélancoliques et mystérieux, où notre esprit semble éclairé à la fois par le soleil qui se couche, et par la lune qui se lève ".         (V. Hugo )

1-ph-10014.jpg

1-IMG_2759.JPG

" L' amitié n' est pas un soleil; c' est une jolie lune qui éclaire surtout le soir de la vie " .     ( Anne Barattin )

1-IMG_0135.JPG

A bientôt

Voir les commentaires

2012-09-11T08:14:00+02:00

Petit Bonus : Poulet Yassa

Publié par divagations-et-balades

 

          Comme dernièrement je vous ai beaucoup parlé du Sénégal, j' ai décidé d' offrir aux amateurs de cuisine exotique, la recette de l' un des plats importants de la gastronomie sénégalaise : le poulet yassa.

1-220px-Yassapoulet.jpg

Pour quatre personnes;

Temps de cuisson        : 40 à 60 minutes 

Attention : Temps de marinade : 12 heures

Ingrédients :  1 gros poulet coupé en morceaux

                          500 grammes d' oignons + 1 oignon pour la marinade

                          1 piment frais

                          125 grammes d' huile d' arachide

                          10 citrons verts

                          Sel, poivre, thym, laurier, 1 clou de girofle

Préparation :

                         Faire la marinade avec le jus des citrons verts, l' oignon et le piment coupés en lamelles, sel, poivre, thym, laurier et clou de girofle.Y déposer le poulet et laisser mariner 12 heures;

                         Retirer le poulet; éponger; le faitre griller sur le gril ou dans le four bien chaud pendant 45 à 60 minutes;

                         Pendant ce temps, préparer la sauce : chauffer l' huile dans une casserole, ajouter les oignons, la marinade, ( préalablement  passée au chinois ) et porter à ébullition;

                         Ajouter les morceaux de poulet et laisser mijoter 15 minutes;

                         Servir avec du riz.


Si vous laissez craquer votre vernis civilisé : Au Sénégal, on sert le poulet sur un lit de riz, dans un grand plat disposé au centre de la table, et chacun le déguste.......... avec les doigts. 

Historiette : Le Génie de l' arc-en-ciel.

1-Top.jpg

          Il est représenté comme un serpent multicolore qui arrête l' eau des nuages avec son dos, et qui va l' enfouir dans les puits grâce à la corne qu' il a sur la tête.

( dessin réalisé par un prêtre du Niger, et rapporté dans le livre " Afrique Noire " éditions Odé - 1952 )

( l' image du plat de poulet yassa est tirée de Wikipédia ).

                        

Voir les commentaires

2012-09-10T07:24:00+02:00

Une aurore de septembre

Publié par divagations-et-balades

 

 

          J' aime me lever de bonne heure le matin, pour " traîner " en prenant mon petit-déjeuner, et lire sans être....distraite, et pour voir le soleil se lever.

D' abord, il reprend ce qu' il faisait au coucher : il incendie le ciel;

1-IMG_2662.JPG

puis, il va penser au travail qu' il aura à faire tout au long de cette journée : ensoleiller une grande partie de la planète, lutter contre des nuages malveillants qui voudraient cacher son éclat avec une impudence folle, car, enfin, c' est à lui que la royauté appartient. Bien que palissant un peu devant ce programme, il ne se décourage pas,

1-IMG_2663.JPG

au contraire, il décide de jouer la carte de la séduction; il peint les délicats nuages qui flottent dans un ciel qui, très bientôt, va enlever complètement sa chemise de nuit.

1-IMG_2664.JPG

Il se fait une auréole aux tons pastellisés qui tempère l' ardeur de son incandescence.

1-IMG_2665.JPG

Epouvantés par cet éclat qui devient insoutenable, les petits nuages tentent de fuir. Un autre, plus grand essaie d' aller le ternir.

1-IMG_2666.JPG

Mais, imperturbable, l' astre royal poursuit son ascension, chaque jour recommencée,

1-IMG_2667.JPG

jusqu' à prendre possession du ciel et entamer sa longue chevauchée sidérale, dans un firmament que l' on devine dompté.

1-IMG_2668.JPG

Voir les commentaires

2012-09-09T06:39:00+02:00

Le jeune homme et la mer

Publié par divagations-et-balades

 

 

          Il était une fois, un océan qui étincelait au soleil.

1-IMG_2873.JPG

C' était une belle journée d' été de septembre, et l' on pouvait voir, parmi les baigneurs, quelques-uns avec de bizarres planches;

1-IMG_2783.JPG

1-IMG_2792.JPG

Couchés dessus, ils se tenaient en embuscade, attendant " La Vague " . Dès que celle-ci arrivait, pas très haute car c' était marée basse, ils commençaient à se dresser,1-IMG_2794.JPG

ce qui réussissait pour l' un, mais l' autre allait vite boire la tasse;

1-IMG_2797.JPG

mais il a quelques problèmes d' équilibre, on dirait !

1-IMG_2819.JPG

Et......Plouf !!!

1-IMG_2823.JPG

Opiniâtre, il se relève, et dès lors va nous offrir un petit festival;

1-IMG_2824.JPG

1-IMG_2825.JPG

1-IMG_2826.JPG

Quelle décontraction maintenant !

1-IMG_2827.JPG

mais....ça se gâte !!!

1-IMG_2831.JPG

Eh oui ! Plouf !!!

1-IMG_2832-copie-1.JPG

Les filles, seraient' elles meilleures ?

1-IMG_2836.JPG

Pas vraiment !

1-IMG_2838.JPG

Force reste à la vague !

1-IMG_2849.JPG

Moralité : la nature est toujours la plus forte !

Dégoûté, il s' en va !

1-IMG_2871.JPG

Voir les commentaires

2012-09-08T07:57:00+02:00

Les cigales ne chantent plus

Publié par divagations-et-balades

 

          Et pourtant, avec trente deux degrés cinq au thermomètre, on devrait les entendre, mais voilà, la forêt n' est plus verte, la forêt est blessée, peut-être à mort.

1-IMG_2768.JPG

Ce matin, j' ai entendu à la radio régionale, que les risques d' incendie étaient toujours présents, et qu' il était interdit d' aller dans les chemins forestiers ou les pare-feu.

J' avoue que j' ai un peu outrepassé l' interdiction pour vous montrer ce spectacle désolant.

1-IMG_2769.JPG

1-IMG_2770.JPG

J' ai toujours ressenti, d' une façon quasi biologique, la mort d' un arbre; comme si existait au fond de moi, une cellule commune à tous les êtres vivants de cette planète, et peut-être au-delà, et qui entre en résonnance avec tout autre être vivant, et pas forcément humain, quand il arrive un malheur.

1-IMG_2771.JPG

J' ai failli ensabler ma voiture en allant .......là où il ne fallait pas, pour prendre la photo suivante;

1-IMG_2882.JPG

Je trouve qu' il y a quelque chose d' émouvant et de grand, dans cette façon de rester, calciné mais droit. Puis, j' ai continué ma route vers la plage, et, alors que j' entendais déjà le souffle puissant de l' océan, sont venues s' y mêler, les stridulations retrouvées des cigales. La forêt, ici, est à nouveau verte.

 

Ici, si vous voulez les entendre....

1-IMG_2881.JPG

Et du haut de la dune, je la vois, océan immobile, qui va tutoyer l' horizon.1-IMG_2878.JPG

Voir les commentaires

2012-09-07T07:05:00+02:00

L' île de la Lune de Miel

Publié par divagations-et-balades

 

 

          Pendant notre séjour à Saint Thomas, nous avons embarqué un jour sur un catamaran, pour aller visiter l' île de Saint John, appelée aussi " Honeymoon Island ", en français : Île de la Lune de Miel.

1-Top-002-copie-2.jpg

Il s' agit, bien sûr, de la seconde des trois îles qui composent les Îles Vierges Américaines. Elle est pratiquement déserte, avec une belle plage, enchâssée dans la verdure tropicale.

1-000009.JPG

1-Top-001-copie-2.jpg

Cette île est protégée à soixante pour cent, grâce au Virgin Island National Park, initié par Lawrence Rockefeller, qui avait été séduit par la beauté de l' île, en mil neuf cent cinquante quatre. Les Danois, à qui les Américains avaient acheté ces trois îles, avaient tout laissé à l' abandon au XIXème siècle.

Trunk Bay est la plus belle plage de l' île, celle de la lune de miel. Accessible uniquement par mer.

1-Top-copie-2.jpg

Un sentier de randonnée, le Reef Bay Hike, permet de faire une petite exploration de Saint John. Au hasard de son parcours, on rencontre un imposant vieux moulin abandonné,

1-000007.JPG

et les ruines d' anciennes plantations sucrières, avalées depuis longtemps par la folle végétation tropicale.

1-012.JPG

Nous avons eu la chance fugitive de voir un colibri en train de se griser d' un nectar de fleur; le temps d' armer mon appareil.... il avait disparu. Dommage !

Parfois, la vue s' échappait vers le bleu chatoyant de la mer,

1-Top-003-copie-2.jpg

le découpage de la côte,

1-000012.JPG

mais, comment ai-je fait ça ?

1-000018.JPG

Dans cette île, ce n' est pas sur le tronc d' un arbre que les amoureux gravent leurs noms,

1-000021.JPG

C' était à la fin des années soixante dix; une éternité passée à la vitesse d' un éclair !

Voir les commentaires

2012-09-06T08:24:00+02:00

Orca

Publié par divagations-et-balades

 

 

 

          Chaque fois que j' allais à Miami, j' allais faire un tour au Seaquarium, où le travail des dresseurs avec les orques me fascinait.

1-Top-copie-1.jpg

Voir ces énormes animaux aquatiques, s' élever avec une certaine grâce, pour attraper un ballon rouge, comme un enfant veut attraper la queue de Mickey sur un manège, était un sacré spectacle;1-Top-001-copie-1.jpg

1-Top-002-copie-1.jpg

Elle savait aussi retomber avec élégance.........en arrosant tout le monde....

1-Top-003-copie-1.jpg

on arrivait à les faire danser, dressées sur leur queue;

1-Top-004-copie-1.jpg

et c' était amusant de voir l' orque, déguisée en taxi, transporter sur son museau, une dame à l' autre bout du bassin;

1-Top-005-copie-1.jpg

En voyant ces images, on a peine à imaginer que les termes anglais pour les nommer soient " killer whale ", c' est à dire : baleine tueuse. Il est vrai que c ette orque, ou épaulard, a, à son actif, de redoutables attaques d' autres mammifères marins, dont elle fait ses repas. C' est aussi un animal intelligent, une des rares espèces qui transmet son savoir aux générations suivantes. Ce que les humains ne font pas toujours !!!

Au Seaquarium de Miami, on peut aussi admirer des dauphins, mais c' est un spectacle plus banal auquel on peut assister dans de nombreux endroits du monde.

Eux aussi, savent danser sur leur queue.
1-Top-006-copie-1.jpg

Et c' est un plaisir de les voir travailler ensemble, dans une " presque " parfaite synchronicité.

1-Top-007-copie-1.jpg

J' aurais bien aimé que le jeune homme de douze ans, à qui je faisais passer, cette année-là, des vacances américaines, m' obéisse toujours ainsi, au doigt et à l' oeil !!!

mais je médis; il était le plus souvent un charmant garçon; la preuve ! j' ai récidivé deux ans plus tard.

Voir les commentaires

2012-09-05T08:17:00+02:00

Enfants du Sénégal

Publié par divagations-et-balades

 

 

          Sont' ils très différents de leurs camarades nigériens ? Allons voir ça. Hum ! Ils sont curieux eux aussi, car ils sont vite venus voir ce que l' on faisait, et voulaient tous être sur la photo.

000010.JPG

A quel âge s' arrête l' insouciance pour les garçons ? Je crois que très vite, il faut mettre la main à la pâte.

000016.JPG

pendant que les plus grands font béatement la sieste.........

000019.JPG

Ces deux-là, travaillent' ils pour les " pirogues bleues " ?

000039.JPG

C' est bientôt l' heure de l' école. rendez-vous au pied du baobab;

000044-copie-1.JPG

Tout le monde est là ! Le cours commence;

100038.JPG

On voit déjà de la gravité dans le regard des petites filles;

100040.JPG

100046.JPG

D' autres, déjà coquettes, sourient à la vie. profitez vite de votre courte enfance, petites demoiselles, la vie passe si vite !

000002-copie-1.JPG

Et pendant ce temps, ce jeune homme exprime la joie naturelle de ces enfants d' Afrique.

100032.JPG

A bientôt !

Voir les commentaires

2012-09-04T06:34:00+02:00

Le temps oriental

Publié par divagations-et-balades

 

 

          Aujourd'hui, je voudrais vous faire partager un texte, extrait d' un livre de Jeanne Terracini : " Si bleu le ciel, si blanche ma ville ", et qui participe tellement de ma philosophie personnelle. Ce livre est dans ma bibliothèque depuis sa parution en mil neuf cent quatre vingt seize; c' est un chant pour une ville qui me tient à coeur, Alger, celle d' avant....Depuis, je le ressors de temps en temps, pour relire, en particulier ce passage sur le temps oriental.

1-IMG_2759.JPG

          " Autrefois, il n' y avait pas d' heures, mais des lunes et des ombres longues ou courtes. Le temps était approximatif, capricieux, anarchique. Léger comme un danseur à l' aube, il s' appesantissait à midi et se métamorphosait pendant que le soir rongeait son corps impatient de se dissoudre dans l' infini de la nuit.

          Voué au hasard, il engendrait des instants uniques, séparés par des intervalles plus ou moins longs, ou bien, il se multipliait en parcelles qui s' incrustaient dans la durée comme des pierres semées sur la couronne du jour.

          L' intrusion des horloges et des carillons, avec leurs sonneries qui s' ébranlaient toutes ensemble,

1-P9044158.JPG

interrompit une méditation séculaire et pour la plupart, la pulsation de ce coeur mécanique devint une réalité obsédante..............

          ............Relégué dans un enclos, cerné de tic-tac et mal nourri par la succession monotone des jours, le temps oriental dépérit, se ratatina, prit un aspect terne et se rida sous les hâchures fines et régulières des secondes.............

          ............Il s' agit d' un temps subtil que l' on vit en profondeur, d' une minute aristocratique qui se détache de la procession, arrête sa course et reste magnifiquement suspendue dans l' espace. Une de ces minutes immobiles qu' il faut des heures pour traverser ".

1-IMG_2526.JPG

Voir les commentaires

2012-09-03T07:38:00+02:00

L' Île aux Oiseaux

Publié par divagations-et-balades

 

          " Je suis tombée pour elle, je n' ai d' yeux que pour elle, ma maison, ma tour Eiffel....quand mes amours prennent l' eau, l' Île aux Oiseaux..." chante pascal Obispo.

 

          Quand le catamaran Tip Top One nous a emmenés en balade sur le Bassin d' Arcachon, nous sommes passés à proximité de l' Île aux Oiseaux; c' était marée basse, et  nous n' avons pas pu nous en approcher de près; dommage, car j' aurais bien voulu mieux voir les fameuses cabanes tchanquées,c' est à dire, construites sur pilotis, à proximité de l' île; elles ont les " pieds " dans l' eau à marée haute.

1-IMG_2579.JPG

Un banc de sable semblait en défendre l' accès, certains, d' ailleurs, s' y étaient déjà échoués.

1-IMG_2542.JPG

1-IMG_2543.JPG

Les " naufragés " prenaient leur mal en patience agréablement, en attendant que la marée remonte assez pour qu' ils puissent repartir. Cela me rappelle un des sports favoris des garçons de ma jeunesse, qui emmenaient leurs conquêtes féminines dans l' île, et s' arrangeaient pour être coincés par la marée, de préférence en fin de soirée, assurés d' y passer la nuit. Ma Mère m' avait interdit de partir en bateau avec ces  " rusés ".

1-IMG_2544.JPG

Des bateaux plus légers pouvaient s' en approcher, mais le nôtre était trop lourd. On apercevait déjà les deux cabanes rescapées, la rouge et la blanche. Nous nous sommes rapprochés jusqu' au maximum du tirant d' eau, notre pilote prenant bien soin de rester dans le chenal.

1-IMG_2545.JPG

Autrefois, les chevaux des habitants de Claouey et Petit Piquey, venaient paître dans cette île. La partie nord s' appelle d' ailleurs " La Pointe aux Chevaux ". Site naturel classé depuis deux mille huit, l' île est un paradis pour les oiseaux. De nombreuses espèces s' y donnent rendez-vous chaque année, aigrettes, oies bernaches, courlis, sarcelles....Elles s' y cachent au milieu des landes de bruyère et d' acacias du Japon. Les hommes y sont rares, quelques cabanes signent leur présence.

1-IMG_2554.JPG

Cette île est un lieu magique, comme tout ce Bassin d' Arcachon; qui y va une fois, est ensorcelé pour toujours.

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog