Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2012-10-31T08:48:00+01:00

Corvéables.....

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link link

 

 

 

          Ces deux ou trois jours de froid que nous venons d' avoir, nous ont été finalement profitables.Bercés de douceur d' un été qui s' attardait, nous avions oublié de faire rentrer du bois, pour les soirs de fraîcheur méritant un feu de cheminée. Aujourd'hui, profitant de la douceur revenue, le jardinier est venu couper les mimosas qui avaient malencontreusement, et pour la première fois, gelé lors de la semaine glaçante  que nous avions eu en février dernier, alors qu' ils étaient en pleine floraison.

Pas la peine d' acheter du bois, et en avant pour la corvée.

1-IMG_3735-001.JPG

Aidé de son assistant, il a coupé neuf mimosas, un dixième, heureusement, est en train de se remettre de ce gel dévastateur. Puis, il a débité les branches en un tas de bûches qui n' arrêtait pas de grandir.

1-IMG_3723.JPG

1-IMG_3728.JPG

Et, c' est là que ma soeur et moi sommes intervenues. Combien de fois avons-nous chargé, trimbalé et déchargé cette brouette ?

1-IMG_3729.JPG

nous allions du jardin de l' est au jardin de l' ouest, l' une chargeant et charroyant, (moi), l' autre déchargeant et rangeant les bûches,(ma soeur). Le tas montait, relativement vite.

1-IMG_3730.JPG

1-IMG_3736.JPG

Première téserve remplie, attaquons la deuxième;

1-IMG_3737.JPG

Je crois que nous avons eu raison de ne pas acheter de bois, Nous regardons quand même un peu tristement les souches des mimosas qui bordent le Rond-Point, mais il y en a plein qui poussent autour. mais d' aprés le jardinier, qui est censé s' y connaître, peut-être ne refleuriront' ils qu' en deux mille quatorze.

1-IMG_3738.JPG

La corvée d' Automne est terminée, les serves ont bien droit à une petite récompense, car les soirées sont fraîches désormais. Alors, voilà :

1-IMG_3650.JPG

mais, je ne peux m' empêcher d' avoir devant les yeux du souvenir, l' image des mimosas d' avant ce gel fatidique.

1-ph-10069.jpg

Voir les commentaires

2012-10-30T08:00:00+01:00

La nuit de tous les dangers

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link link

 

 

          On croit qu' il s' agit d' un cauchemar, mais non, c' est la nuit des sorcières. On pensait les avoir bannies pour toujours, mais............elles reviennent une fois par an pour hanter notre sommeil. C' est Halloween, et sur l' écran noir de nos nuits, elles dansent de vertigineuses et fantomatiques sarabandes autout de la citrouille infernale.

1-Halloween.jpg

Elles se font effrayantes pour mieux nous asservir; et, quand elles ont bien dansé, elles sortent de l' écran pour mieux nous tourmenter chacune à son tour.

1-IMG_3709.JPG

Elles se font séductrices, pour mieux nous tromper, recourant à tous les artifices;

1-IMG_3710.JPG

Se font fantômes, pour mieux nous faire peur;

1-IMG_3711.JPG

1-IMG_3712.JPG

Ou bien, deviennent vraiment très maléfiques.

1-IMG_3708-001.JPG

( Mais je la connais celle-là, elle est installée dans mon bureau ! Et moi qui la croyais inerte et inoffensive ! )

Elles sont accompagnées du terrifiant Jack O' Lantern, qui a un rire tellement sinistre, et qui semble toujours prêt à nous dévorer.

1-jackol001.jpg

Pourtant, nous l' honorons, pour l' amadouer. Nous avons même son totem en permanence à la maison. ( il est vrai que nous aimons manger des citrouilles).1-IMG_3713.JPG

mais, je crois que rien ne peut y faire. jack O' Lantern n' a pas d' âme. Le seul espoir qui nous reste est de passer cette nuit sans encombres, et que vienne vite le lever du soleil.

Attention aux sorcières !

Voir les commentaires

2012-10-29T07:02:00+01:00

Conte du soleil de glace

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link link

          Avant-hier, c' était encore l' été, et hier, brutalement, l' hiver s' est abattu sur nous, sans prévenir et alors que ce n' est vraiment pas le moment. je n' ai pas le souvenir d' un froid pareil à cette période de l' année, où normalement nous prenons encore nos déjeuners dehors pendant au moins deux semaines.

Et l' oranger du Mexique qui est justement en train de nous offrir sa quatrième floraison de l' année !

1-IMG_3691.JPG

Cela m' incite à aller faire un tour au jardin, pour voir comment se portent les dernières fleurs de l' été. A peine étais-je sortie sous ce soleil glacé, que j' ai entendu leurs plaintes; certaines même, pleuraient. Tels ces bégonias-dragon et ces géraniums blancs.

1-IMG_3688.JPG

1-IMG_3692.JPG

" Le temps est bien cruel cette année " disaient' ils; et pourtant, les fleurs luttaient vaillamment pour garder la tête haute et l' éclat de leurs couleurs.

1-IMG_3697.JPG

Mais, elles avaient perdu leurs odeurs; déjà, une flétrissure se devinait sur le bord des pétales de dipladénias.

1-IMG_3689.JPG

Un dahlia baissait tristement la tête; il avait compris que l' heure était proche où le monde se ternirait autour de lui.

1-IMG_3702.JPG

Des cosmos, qui se dressaient toujours avec grâce, semblaient inconscients du danger, malgré les avertissements d' un zinnia plus âgé et expérimenté qu' eux.

1-IMG_3705.JPG

Ne doutant de rien, certaines présomptueuses, se prenaient pour des soleils et prétendaient pouvoir réchauffer l' atmosphère.

1-IMG_3695.JPG

Les entendant se vanter, la vieille capucine, déjà bien malade, hochait la tête avec chagrin.

1-IMG_3698.JPG

Elle écoutait cette jeune verveine inconsciente, fière d' une jeunesse qu' elle croyait éternelle, se vanter de pouvoir résister à tout.

1-IMG_3690.JPG

Le dahlia rose, comme son frère blanc, semblait s' abandonner à son funeste destin.

1-IMG_3701.JPG

Blottis au pied d' un acacia, les impatiens poursuivaient une conversation insouciante,1-IMG_3696.JPG

et, ils n' étaient pas les seuls, les amarantes bavardaient sans se soucier de rien.

1-IMG_3694.JPG

Ce cosmos solitaire avait déjà perdu ses amis.

1-IMG_3700.JPG

Levant les yeux vers le ciel, alertée par un subtil changement de lumière, je vis arriver un nuage, faisant dans le ciel une tâche grise que le soleil couchant rougissait peu à peu.

1-IMG_3707.JPG

Bon ou mauvais présage ? Je rentrais alors, triste pour ces pauvres fleurs qui allaient affronter une inattendue et si précoce nuit hivernale.

Voir les commentaires

2012-10-28T05:54:00+01:00

La Collégiale d' Uzeste (2)

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link link

 

 

            L' intérieur de la Collégiale est aussi impressionnant que l' extérieur. La nef et les bas-côtés présentent une succession de piliers fins et épais, pour soutenir les voûtes à six pans, qui sont la particularité d' Uzeste, car la plupart des églises et des cathédrales ont des voûtes à quatre pans.1-IMG_3601.JPG

1-IMG_3604.JPG

1-IMG_3603.JPG

Le choeur est très élégant avec ses colonnes et ogives élancées. Il est entouré par un déambulatoire sur lequel s' ouvrent trois petites chapelles. Au centre, celle consacrée à la Madone.

1-IMG 3602

L' alternance des piliers fins et épais donne beaucoup d' élégance et de légèreté.

1-IMG_3605.JPG

Les vitraux du XIXème siècle, sont du Maître verrier bordelais Joseph Villiet. Ceux du haut sont dédiés à la Vierge, ceux du bas racontent l' histoire du pape Clément V.

1-IMG_3607.JPG

1-IMG_3608.JPG

Quelques belles statues ornent la nef;

1-IMG_3609.JPG

1-IMG_3610.JPG

1-IMG_3611.JPG

Il y a de rares vestiges de l' église romane ancienne sur laquelle la collégiale a été bâtie, telle cette tête par exemple;

On y devine quelques traces de la polychromie originelle.

1-IMG_3606.JPG

Avant de partir, allons dans le déambulatoire, face à la chapelle centrale de la Madone; là, se trouve le tombeau de celui à qui Uzeste doit cette splendide collégiale : le pape Clément V.

1-IMG_3614.JPG.

Voir les commentaires

2012-10-27T08:18:00+02:00

La Collégiale d' Uzeste

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link link

 

 

          Quand on arrive à Uzeste, petit village du sud de la Gironde, on est un peu surpris d' y voir un édifice religieux aussi important. C' est la collégiale Notre Dame, qui paraît complètement disproportionnée au milieu des quelques maisons qui constituent le village.

1-IMG_3584.JPG

On se pose la question : pourquoi une telle église dans un aussi petit village ? Uzeste la doit à un homme : Bertrand de Goth, né en mil deux cent soixante quatre, à Villandraut, à quatre kilomètres de là. devenu pape en mil trois cent cinq, sous le nom de Clément V.

1-IMG_3593.JPG

C' est à lui qu' elle doit sa splendeur gothique. Elle a connu bien des vicissitudes de l' Histoire de France et de la Guyenne depuis le XIIème siècle : la domination anglaise, la guerre de Cent Ans, les épidémies de peste, les guerres de religions, la révolution...etc...

1-IMG_3594.JPG

1-IMG_3598.JPG

1-IMG_3623.JPG

Quand on en a fait le tour, on arrive devant la façade et l' on est presque étonné de la trouver si austère.

1-IMG_3600.JPG

Dès le XIIème siècle, elle est un lieu de pèlerinage réputé. Les pèlerins venaient en nombre prier une Vierge miraculeuse, dont la statue qui la figurait en train d' allaiter, a maintenant disparu.

Un petit ruisseau la borde, qui va alimenter le lavoir du village.

1-IMG_3591.JPG

Cette collégiale a été inscrite aux Monuments Historiques dès mil huit cent quarante.

Voir les commentaires

2012-10-26T12:50:00+02:00

Demeures antebellum

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link - link

 

         Dans le " Sud Profond " des Etats Unis, on trouve encore des plantations avec de splendides demeures " antebellum " comme on dit là-bas, c' est-à-dire datant d' avant la guerre civile, ou " guerre de sécession " comme on dit ici.

Pour les admirer, il suffit de se promener de la Virginie à la Louisiane, en passant par les " Caroline ",

1-000023.JPG

la Georgie, Tara' s plantation  est encore hantée  par les fantômes de Scarlett et Rhett, qui, sans doute, ont eu une de leurs orageuses disputes dans ce petit salon.

1-000022

 

Et en suivant la côte du Golfe du Mexique, l' Alabama,

1-Top-007-copie-2.jpg

le Mississipi,

1-Top-006-copie-2.jpg

pour arriver enfin, aprés la traversée du lac Pontchartrain et son interminable pont, dans les faubourgs de La Nouvelle Orléans, capitale du Jazz et point de départ vers quelques fameuses plantations.

Parmi les plus célèbres:

Oak Alley,

1-Top-001-copie-3.jpg

que l' on découvre au bout de son impressionnante allée de chênes;

1-000024.JPG

Une des plus grandes : San Francisco :

1-Top-008-copie-1.jpg

Une anonyme, mais qui a aussi une allée de ces chênes magnifiques que l' on trouve dans ces régions du sud des Etats Unis.

1-Top-005-copie-2.jpg

Et pour terminer cette brève revue de ces maisons chargées d' Histoire, Bagatelle à Fausse Rivière, que l' écrivain Maurice Denuzière a rendue célèbre à travers deux ou trois romans, qui sont dans ma bibliothèque, mais où ?

1-Top-004-copie-2.jpg

Malheureusement, beaucoup de mes photos ont pâti du passage du temps. De plus en Louisiane, il fait facilement plus de quarante degrés l' été avec un taux d' humidité qui dépasse les quatre vingt dix pour cent, et ceci n' arrange pas les pellicules photographiques. Celles que j' ai pu récupérées ne sont pas d' une très bonne qualité, mais elles permettent de se faire une petite idée du romantisme et du charme ( à mes yeux ) des états du sud-est, si différents de tous les autres.

Voir les commentaires

2012-10-25T14:30:00+02:00

Bicentenaire à San Antonio

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link

 

 

          En mil neuf cent soixante seize, nous étions, je crois, dans notre première ou deuxième année américaine. et nous étions au Texas, à San Antonio au moment où le Mexique venait donner un concert en l' honneur du bicentenaire des Etats Unis.

C' était le soir, et la fête avait lieu au petit théâtre de part et d' autre de la rivière Serpentine, qui entourait la ville. Les gradins sur une rive, la scène sur l' autre.

1-000005.JPG

Les musiciens sont arrivés les premiers,

 

1-000009-001.JPG

Et les danseurs,

1-000012-001.JPG

1-000013-001.JPG

Parfois, une barque chargée de touristes passait entre la scène et nous.

1-000006-copie-2.JPG

Et la soirée s' est terminée sur une dernière sérénade.

1-000010.JPG

Et, sur le chemin du retour " at home " nous avons été arrêté par le sheriff, comme au cinéma. Persuadés que nous n' avions commis aucune infraction, nous n' avions pas obtempéré à l' ordre nous intimant de nous arrêter, ne le prenant au sérieux qu' à l' annonce qu' il allait tirer si on ne stoppait immédiatement. Nous avions abordé l' autoroute en phare et nous aurions du être en code. Dans ce cas, on oublie instantanément que l' on parle anglais, on ne comprend rien, jusqu' à ce que désespéré d' être tombé sur des idiots qui ne savent même pas aligner trois mots, il nous dise de partir. Bingo !

Voir les commentaires

2012-10-24T08:21:00+02:00

Araignée du matin...........

Publié par divagations-et-balades

voyage.cambodge

link

 

 

          Ce matin, au lever du soleil, je suis allée faire un tour au jardin; et là, je suis tombée en arrêt devant une toile d' araignée qu' elle avait brodée de perles de rosée.

1-IMG_3674.JPG

Elle avait bien travaillé, mais...........araignée du matin.........chagrin. Allons bon, voilà autre chose ! Mais je n' ai vu que la toile, pas l' araignée......alors, je ne risque donc rien.

Je suis quand même admirative devant ce piège, car l' araignée est un vrai prédateur et ses outils sont impressionnants. Un tissage de fils de soie d' une solidité extrême, si solide que sa résistance à la rupture en traction se situe quelque part entre..............l' acier et le kevlar, à ceci s' ajoute un venin paralysant d' une redoutable efficacité, et un appétit insatiable.

Elle a mauvaise réputation, et pourtant, l' avoir dans son jardin est presque une bénédiction, tant elle débarrasse nos plantes d' insectes qui les dévoreraient.

Ses huit pattes lui assurent une vélocité remarquable. Souvent, aprés avoir tissé sa toile, elle va se cacher à proximité, et dès qu' une proie est prise au piège, elle fond sur elle à toute allure.

1-IMG 3677

Les araignées appartiennent à la famille des arthropodes qui sont les premiers animaux à avoir colonisé la Terre il y a cinq cent millions d' années. On en trouve des fossiles inclus dans de l' ambre.

Des légendes s' attachent à l' araignée. Par exemple, la tarentule, dont le nom vient du fait qu' elle vit dans la région de Tarente, en Italie : on disait que toute personne mordue par une tarentule, faisait des crises de démence. Pour les en guérir, il fallait que tous les habitants du village dansent la tarentelle.

En Afrique, l' araignée symbolise sagesse, intelligence et clairvoyance. Les Indiens Cherokee pensent que la toile d' araignée est un capteur de rêve, et pour cela, suspendent une toile d' araignée au-dessus de leur lit.

Chez les Aztèques, elle représente le dieu des Enfers.

Dans les montagnes vietnamiennes, elle est une partie de l' âme qui s' échappe du corps pendant le sommeil. La tuer risque de tuer le dormeur. Pour certains autres peuples d' Asie, elle est l' âme libérée du corps.

En Colombie, c' est sur un bateau en toile d' araignée que les âmes des morts traversent le fleuve conduisant aux enfers.

Le roi David et Mahomet auraient été sauvés de leurs ennemis par une araignée tissant sa toile à l' entrée de leurs refuges.

1-IMG_3678.JPG

Enfin, certains, ont rapproché araignée et temps, et je terminerai par cette citation de Jacques Lesourne, économiste français contemporain :

          " le temps, c' est la toile dont je suis à la fois l' araignée et la mouche ".

 

 

 

Voir les commentaires

2012-10-23T07:36:00+02:00

Les ânes-taxi de Muchamiel

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link

 

 

          Il y a déjà quelques décades, nous étions allés passer un mois de vacances à Playa San Juan, à une dizaine de kilomètres au nord d' Alicante. Nous avions loué un appartement, et il nous suffisait de traverser la route pour être sur la plage. Une fois par semaine, un vieil homme descendait de la montagne, et nous approvisionnait en beurre frais et en miel délicieux. Il venait de Muchamiel. C' était alors un gros village perché à huit ou dix kilomètres dans la montagne. Nous avons décidé d' y aller, et c' était un rendez-vous avec le pittoresque.

1-000032-001.JPG

Le premier était cette femme, isolée dans ce paysage aride et désertique, en train de faire sa lessive dans un trou d' eau.

Un peu plus loin, alors que nous commencions l' ascension vers le village, nous avons traversé ce curieux endroit où des habitations nous semblaient troglodytes.

1-000034.JPG

Au fur et à mesure de la montée, nous rencontrions des paysans allant au pas tranquille de leur âne. La route était caillouteuse, et le paysage de plus en plus chaotique.

1-000031-001.JPG

Un peu plus loin, une grande noria déversait son eau.

1-000036.JPG

La route montait, un petit âne, bien chargé, peinait. Som maître, compatissant, marchait à côté de lui.

1-000029-001.JPG

Et soudain, à un détour de la route, nous avons aperçu le village, étalé sur son plateau rocheux.

1-000025-001.JPG

Peu aprés, nous avons laissé la voiture au parking, et pénétré à pied dans le village. Et là, nous avons eu la surprise du jour : l' Âne-taxi n° 1 du service public.

1-000026-001.JPG

Et nous commençons notre balade dans les ruelles escarpées de Muchamiel.

1-000027-001

1-000001-001.JPG

Une dentellière retient notre attention un moment; c' était fascinant de la voir travailler avec une telle dextérité.

1-000028-001.JPG

Voilà, la balade est terminée; il est temps de repartir et de laisser Muchamiel avec ses nuages accrochés au-dessus de lui.

1-000022-001.JPG

J' espère que les ânes ont eu droit à un bon picotin !

Voir les commentaires

2012-10-22T05:46:00+02:00

Le roi de Bordeaux

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link

 

 

          Ici, en Gironde, en Automne, chaleur suivie d' une bonne averse, et les yeux se mettent à pétiller, et les narines à frétiller. On sait que quelques jours plus tard, le cèpe va montrer le dessus de son chapeau. Alors on va courir les bois, ou bien on vadrouille sur les petits marchés locaux  pour trouver celui qui, connaissant les bons coins, va nous vendre sa cueillette à un prix raisonnable, et voilà :

1-IMG_3660.JPG

Ils sont encore imprégnés de grains de sable, mais une petite brosse douce, puis un papier de cuisine humide, éviteront de les sentir crisser sous nos dents. Le chapeau ne se pèle pas, les queues, oui, avant de les couper en petits morceaux que l' on fera revenir dans l' huile, à part, dans un premier temps. Puis, on s' occupe des chapeaux. Les plus gros sont coupés en deux, en trois, ou même en quatre, et hop, dans la même sauteuse. On remue pour bien les mélanger.

1-IMG_3663.JPG

Rien d' autre, pour l' instant, que sel et poivre; et l' huile bien sûr. Quand tout est pratiquement cuit, on ajoute un hachis d' ail et de persil.

1-IMG_3664.JPG

On mélange bien, on laisse cuire encore un peu, à petit feu, et...........à table !

1-IMG_3665.JPG

Nous nous sommes régalés. Il en reste...........Eh oui ! on n' allait pas manger tout ça à deux quand même ! Demain, nous aurons une bonne omelette.

Qui m' avait dit que le Sud-Ouest était un pays de Cocagne ? Ah, oui, un prof de la  fac de médecine d' une ville du nord de la France, chez qui j' avais fait un stage d' explorations vasculaires, et qui rêvait d' une mutation à Bordeaux qui n' est jamais arrivée. Mais comme il doit être à la retraite, peut-être est' il dans le coin ? Obèse !

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog