Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2012-11-30T18:08:00+01:00

Cariatides & Atlantes

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link  link

 

 

          Il est à Bordeaux, cours de l' Intendance, un ancien hôtel du XVIIème siècle, qui est probablement un des immeubles les plus beaux et les plus décorés de la ville. il a été construit entre mille six cent dix et mille six cent quatorze, pour le président du Parlement de Bordeaux, François de Pichon, qui a donné son nom au célèbre domaine viticole de la région de Pauillac : Château Pichon Longueville.

1-IMG_3884.JPG

Au premier étage, on peut admirer des cariatides qui sont représentées tantôt de dos, tantôt de face.

1-IMG_3880.JPG

1-IMG_3881.JPG

1-IMG_3882.JPG

1-IMG_3883.JPG

Un pâtissier bordelais, acheta cet immeuble à Monsieur de Pichon. Son principal concurrent avait lui aussi, acheté un hôtel particulier cours du Chapeau Rouge, qui prolonge le cours de l' Intendance après la place de la Comédie. Il le fit surélever de deux étages. Jaloux, notre pâtissier fit de même, et, ajouta de la splendeur. Aux étages supérieurs, on peut ainsi admirer, colonnes de marbre vert et sculptures de part et d' autre.

1-IMG 3889

1-IMG 3885

1-IMG_3886.JPG

Notre pâtissier, grâce sans doute, à ces embellissements, eut l' insigne honneur d' héberger Louis XIV et Marie de Médicis, sur le chemin de retour vers Paris après leur mariage à Saint Jean de Luz.

Face à cet immeuble, l' ancien hôtel Acquart, datant de la même époque, permet d' admirer deux atlantes, sous la forme d' hommes-poissons, soutenant le premier étage.

1-IMG_3893.JPG

1-IMG_3876.JPG

1-IMG_3877.JPG

Laissons maintenant se reposer ces atlantes et cariatides qui depuis tant d' années soutiennent ces balcons et embellissent la ville.

 

 

Voir les commentaires

2012-11-28T09:21:00+01:00

Conte tragique de la Lune somnambule

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link  link

 

 

          Certains soirs de nuit noire, elle est là, ronde, brillante, comme un gros bonbon au miel accroché dans le ciel.

1-IMG_3432.JPG

Parfois, elle joue à nous faire croire qu' elle est là, tout prés, et qu' elle s' accroche à une fine branche de pin, pour peut-être s' y balancer.

1-IMG_3434.JPG

Quoi de plus normal qu' une lune bien ronde, brillant dans un ciel d' ébène ? Mais, j' ai la preuve qu' elle ne reste pas tranquillement à sa place, la lune vadrouille, se disant que la nuit, tout le monde dort, et qu' on ne la verra pas. Pourtant......

1-IMG_3436.JPG

Je la soupçonne de courir aprés le soleil, dont un jour, il y a bien longtemps, elle était tombée amoureuse. Bien sûr, l' astre du jour s' était bien aperçu de l' effet qu' il produisait, et il en jouait, avec une certaine cruauté, il faut le dire. Le soir, à son coucher, pour aguicher la lune, il nimbait le ciel d' or éclatant;

1-IMG_3329.JPG

La lune, pour lui plaire, se transformait en topaze géante;

1-IMG_3742.JPG

Le matin, il peignait le ciel de couleur de feu, comme si chaque nuage démultipliait sa flamme mensongère.

1-IMG_3443.JPG

La pauvre lune alors perdit la tête. Elle ne savait plus distinguer le jour de la nuit. Elle devint somnambule, et, on la vit divaguer dans le ciel.

Dans le ciel pâle du petit matin, quand finissaient de s' estomper les artifices du soleil.

1-IMG_3706.JPG

C' est là qu' elle commença à maigrir.

1-IMG_3453.JPG

on la vit, de plus en plus mince, dans le bleu de la pleine journée, où elle errait, sans savoir où aller, ni sans doute, où elle était;

1-IMG_3668.JPG

Et le soleil continuait à jouer au chat et à la souris, se cachant de l' autre côté du firmament, dès qu' il l' apercevait quelque part.

Devenue complètement démente, elle se parait d' écharpe diaphane, que, telle Iris, elle laissait traîner derrière elle.

1-IMG_3838.JPG

Et, le soir revenant, elle se drapait de voiles roses, pour aller, disait' elle, hanter les rêves des enfants, en tentant d' échapper aux griffes qui, croyait' elle, étaient là pour la déchiqueter.

1-IMG_3846.JPG

Pauvre lune !!!

Voir les commentaires

2012-11-27T09:16:00+01:00

Crops circles

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link  link

 

 

          Je crois qu' un , ou plusieurs drones extraterrestres ont atterri dans mon jardin. sans doute pendant la nuit. J' avais entendu un bruit sidéral, mais, je pensais que je rêvais. Or, le lendemain matin, nous avons détecté ces ronds étranges qui écrasaient l' herbe, et qui, immédiatement, nous ont évoqué des crops circles.

1-IMG_3794.JPG

Ils sont vraiment petits allez-vous dire, oui, mais, ou bien ce sont des drones qui se sont posés, ou bien c' est une race lilliputienne qui a atterri. Peut-être est-ce le prélude à une tentative d' invasion, car il y a quand même plusieurs engins qui ont vitrifié l' herbe.

1-IMG_3793.JPG

Où sont ces soucoupes volantes miniature ? Les extraterrestres sont' ils repartis pensant que les humains sont sans intérêt ? Ou bien ont' ils planqué leurs engins, et invisibles à nos yeux grâce à leur petitesse, sont' ils là, en train de nous espionner et de fomenter un mauvais coup ? Tiens ! un autre que nous n' avions pas encore vu !

1-IMG_3792.JPG

Celui-ci paraît plus grand et plus parfait que les autres. Est-ce le vaisseau-amiral qui a laissé cette trace ?

La question angoissante qui se pose est : y-a-t' il maintenant sur terre une cinquième colonne d' êtres venus de l' espace ? Et pourquoi ? Pour nous asservir ? Pour faire de nous une réserve de protéines ? Un zoo immense qu' ils feraient visiter à leurs enfants pendant les vacances ? Pour nous exterminer parce qu' ils nous trouveraient malfaisants et dangereux ?

Toujours est' il que ces traces sont bien mystérieuses.

 

Voir les commentaires

2012-11-26T09:56:00+01:00

Pampres pourpres

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link  link

 

         
                    L' automne a le secret des couleurs chaudes et chatoyantes que je ne me lasse pas d' admirer. Aussi, dès que j' ai un instant, je pars en chasse pour débusquer ces couleurs. Heureusement, je n' ai pas à aller très loin. Pourtant, cette année, j' ai peur d' avoir raté le moment où les vignes deviennent rouges. Sont' elles jaunes avant ou aprés le rougissement ?
1-IMG_3801.JPG
                    Je n' en reste pas là, et......prospecte. Et voilà, j' ai mes récompenses.
1-IMG_3798.JPG
1-IMG_3799.JPG
                    J' étais contente, je voyais quelques pampres pourpres, et, sympa, le soleil en vernissait les couleurs, presque en transparence.
1-IMG_3800.JPG
                    Je suis repartie chez moi, par la route romantique qui traverse le bois.
1-IMG_3803.JPG
                    La maison n' esst pas très loin. Aprés ce virage, cent mètres, puis, on tourne à droite, puis à droite, puis à gauche.......on y est !
1-IMG_3805.JPG

 

Voir les commentaires

2012-11-25T07:58:00+01:00

balade au jardin d' Eden

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link  link

 

 

          Une nuit, j' avais fait un rêve magnifique. Je me trouvais devant l' entrée d' un jardin qui me semblait beau et mystérieux.

1-Top-copie-5.jpg

J' en franchis le seuil; Et, je me suis rendue compte que je le connaissais.

1-Top-001-copie-3.jpg

Une allée bien tracée lui donnait un aspect ordonné, mais de part et d' autre, ce n' était qu' exubérance. Palmiers, bananiers, flamboyants, ( mais ce n' était pas la saison de sa floraison ), et tout à coup je me trouvais nez à nez avec des rhododendrons d' un rouge éclatant;

1-Top-002-copie-4.jpg

Il y avait des crotons géants, dont les feuilles n' ont jamais su décider de leur couleur, hésitant éternellement entre le vert, le jaune et le rouge;

1-Top-003-copie-4.jpg

Des tapis de fleurs multicolores embellissaient le sol; pourtant nous étions en novembre, et loin de la débauche du printemps.

1-Top-004-copie-5.jpg

1-Top-005-copie-5.jpg

1-Top-006-copie-4.jpg

parfois, s' y mêlaient quelques plantes exotiques;

1-Top-007-copie-3.jpg

et toujours des couleurs qui s' harmonisaient avec le bleu paradisiaque du ciel.

1-Top-009-copie-2.jpg

parfois, une échappée vers les Monts Moab, là-bas, si proches, en Jordanie.

1-Top-008-copie-2.jpg

J' étais arrivée chez Myriam qui m' avait invité pour le thé. Elle vivait au jardin d' Eden, et moi, la première fois que je suis venue à Ein Gedi, j' étais un peu l' étrangère au paradis, mais il y a eu beaucoup d' autres fois et très vite, bien que simple mortelle, j' ai cessé d' être cette étrangère. Et je me suis appropriée cet endroit, il est mon jardin de rêve, et je voudrais bien y revenir.

 

 

Voir les commentaires

2012-11-24T08:53:00+01:00

Massada : les vestiges

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link  link

 

 

          Depuis la tour Nord, nous commençons notre exploration en empruntant un chemin de ronde..

1-Top-014.jpg

Il nous conduit à des casemates, en ruines bien sûr; moi qui aime les vieilles pierres, je suis servie.

1-Top-015.jpg

Les anciens Bains Romains,

1-Top-016.jpg

où se devine encore un carrelage de mosaïque de l' époque hérodienne;

1-Top-017.jpg

on trouve des anciennes réserves de munitions;

1-Top-018.jpg

des ruines de postes de gardes où l' on avait trouvé beaucoup d' armes diverses.

1-Top-019.jpg

Il y avait plusieurs colombariums, l' un en ruines mais un autre mieux conservé.

1-Top-020.jpg

1-Top-022.jpg

1-Top-021.jpg

Il y avait trois colombariums à Massada. Les fientes de pigeons servaient d' engrais pour l' agriculture. Chacun d' eux était surmonté d' une tour qui servait de tour de guet.

Il y avait bien sûr une synagogue, dont on voit les restes.

1-Top-023.jpg

1-Top-024.jpg

et, bien évidemment, un établissement de bains rituels.Tels qu' ils sont :

1-Top-025.jpg

1-Top-027

et tels qu' ils sont reconstitués en coupe :

1-Top-026

Le problème de l' eau, qui se posait dans une telle forteresse en plein désert,avait été résolu de manière astucieuse;

Un système de barrages et d' aqueducs stockait l' eau des rares pluies ou des inondations,ou provenant de sources lointaines. Des animaux convoyaient cette eau jusqu' en haut, où elle était déversée dans d' immenses citernes.

1-Top-028.jpg

On imagine sans peine la vie des assiégés dans cet environnement aride, sous un soleil implacable été comme hiver, avec pour seule source d' ombrages, trois arbres seulement sut tout le plateau.

1-Top-029.jpg

Mais l' heure avance, le soir va tomber brusquement comme d' habitude, et il nous a été recommandé de revenir au kibboutz avant que l' obscurité ne s' installe.

Un coup d' oeil à la maquette en étain qui montre Massada au temps de sa splendeur:

1-Top-030.jpg

Allons-nous redescendre par le téléphérique ou le sentier du serpent, dont nous apercevons l' aboutissement, en bas;

1-Top-031.jpg

Non, ce serait trop long, environ quarante minutes; nous reviendrons, avec le projet de faire l' ascension par ce sentier.

Déjà, la mer de sel se transforme en flaque d' argent, le soleil dégringole. Nous partons.

1-Top-032.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

2012-11-23T08:25:00+01:00

Massada : le site

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link  link

 

 

          Il est extraordinaire. Enorme masse rocheuse, entourée de canyons.

1-Top-005-copie-4.jpg

1-Top-006-copie-3.jpg

On dirait des saignées faites dans ce granit ocre, par un boucher fou.

1-Top-007-copie-2.jpg

La falaise domine la mer Morte, pas très loin d' un endroit où l' on peut pratiquement rejoindre la Jordanie à pieds. Cet endroit se nomme : " la langue ".

1-Top-008-copie-1

On domine aussi un curieux endroit qui évoque un paysage lunaire. Ce sont des canyons de dolomite; à les voir, on ne s' imagine pas qu' il y a un véritable enchevêtrement de " trous " profonds de quarante à cinquante mètres. Nous y avons fait une balade inoubliable, à la pleine lune, avec l' ami Charly et son arme sécurisante. C' était fabuleux et féérique. On se serait vraiment cru sur une autre planète.

1-Top-009-copie-1.jpg

Arrivés sur le plateau, nous décidons d' aller vers la tour nord, de laquelle il nous semble que nous aurons une meilleure vue d' ensemble.

1-Top-010.jpg

1-Top-011.jpg

Il est vrai que du haut de cette tour, on a une belle vue sur le site. Vers le nord : les ruines du palais Occidental;

1-Top-012.jpg

vers le sud : une large vue d' ensemble.

1-Top-013.jpg

Nous apercevons de nombreux vestiges que nous allons explorer. Je vous les présenterai demain. A bientôt.

Voir les commentaires

2012-11-22T09:14:00+01:00

Massada : l' Histoire

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link  link

 

 

          En ce temps-là, Rome régnait sur la Judée. Hérode, qui avait été couronné par les Romains, avait fait construire, entre trente sept et trente et un avant notre ère, une forteresse au sommet en plateau d' une immense falaise, au bord de la mer Morte, dans le désert de Judée. il l' avait faite bâtir pour lui, en guise de refuge possible.

1-Top-copie-4.jpg

En l' an soixante six de l' ère chrétienne débuta la guerre des Juifs qui voulaient reprendre leur terre, contre les Romains. Un groupe de rebelles vainquit la garnison romaine de Massada, et s' empara de la forteresse. Fuyant Jérusalem, après la destruction du Temple, en soixante dix de notre ère, de nombreuses familles Zélotes les rejoignirent. Massada paraissait inexpugnable. Pour y accéder, un étroit sentier escarpé : le sentier du serpent, qui escalade la roche abrupte.

1-Top-003-copie-3.jpg

De nos jours, un téléphérique permet d' accomplir la plus grande partie du trajet, mais les derniers mètres se font toujours à pieds, sur une sorte de passerelle aménagée.

1-Top-001-copie-2.jpg

Depuis Massada, les Juifs firent des raids de harcèlement des Romains; ceux-ci envoyèrent alors la Xème légion romaine, qui installa son camp au pied de la falaise, et commença un siège qui allait durer plus de trois ans. On voit encore les traces du camp romain.

1-Top-002-copie-2.jpg

Mais, la faim et la soif vinrent à bout des assiégés. Les Romains avaient construit un rempart de plusieurs milliers de tonnes de pierres et de terre le long du flanc ouest de la falaise, et purent ainsi monter sur le plateau. Ils arrivèrent sur une esplanade jonchée de.....neuf cent soixante  cadavres. Les assiégés s' étaient tous suicidés plutôt que de tomber aux mains des Romains et d' aller vivre en esclavage.

1-Top-004-copie-4.jpg

Depuis, Massada, qui veut dire " forteresse " en hébreu, est le symbole du peuple juif voulant vivre libre sur sa terre.

 

 

 

Voir les commentaires

2012-11-20T17:47:00+01:00

Symphonie automnale

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link  link

 

 

          Aujourd' hui, j' ai décidé de profiter d' un doux soleil automnal. J' ai fermé mes livres d' études, et, aussitôt dit, aussitôt fait, me voila partie, déguisée en chasseur d' images. Direction : la forêt derrière chez nous. L' automne la rend somptueuse.

1-IMG_3835.JPG

Quelques minutes à pieds, et je suis à l' endroit où je laisse la route pour pénétrer dans les bois via un petit chemin sablonneux.

1-IMG_3807.JPG

Les couleurs se mélangent, et certaines rutilent sous le soleil. Elles se métamorphosent, rivalisent pour former une véritable symphonie aux couleurs de l' Automne.

1-IMG_3809.JPG

1-IMG_3811.JPG

Les pins, avec arrogance, s' élèvent vers le soleil, insensibles au drame de ceux qui perdent leur parure, eux, ils gardent leurs aiguilles.1-IMG_3816.JPG

Les jeunes chênes vernissent leurs feuilles, certaines encore vertes, d' autres passées à la peinture dorée.

1-IMG_3826.JPG

D' autres feuilles choisissent de se farder de rose.

1-IMG_3827.JPG

 

Par moment, la forêt devient immobile et se transforme en tableau impressionniste.

1-IMG_3822.JPG

Un avion trace un sillage silencieux dans le ciel d' azur pâle. Il vole vers le nord.

1-IMG_3821.JPG

Les jeunes pins arborent fièrement de fines et fraîches aiguilles vertes.

1-IMG_3832.JPG

L' heure du thé approche; je décide de prendre le chemin du retour. Les couleurs de novembre m' enchantent tellement que je traîne pour prendre encore quelques images.

1-IMG_3833-copie-1.JPG

1-IMG_3834.JPG

Et me voilà sur le chemin du retour !

1-IMG_3836.JPG

" Ma " forêt n' est' elle pas éblouissante ?

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

2012-11-19T08:37:00+01:00

Sauvés des eaux

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link  link

 

 

          En mil neuf cent soixante, le Président de l' Egypte, Gamal Abd El Nasser, décide de faire construire le haut barrage d' Assouan sur le Nil. L' UNESCO s' émeut et décide de sauver les deux merveilles nubiennes que constituent les temples de Ramsès II, qui allaient être engloutis.

Construits à l' origine sur deux collines sacrées, les deux temples furent entièrement démontés et reconstruits sur une colline factice, dominant le lac Nasser, et à l' abri de la montée des eaux.

1-Top-copie-3.jpg

Un ingénieur français, Jean Bourgoin, a été le chef pour l' UNESCO, de cette mission de sauvetage.

On distingue donc deux temples : le grand temple dévolu au culte d' Amon, de Ra, de Ptah, et de Ramsès II qui est ici déifié. Il a été taillé dans la falaise vers mille deux cents avant notre ère, par Ramsès II qui a voulu poursuivre l' oeuvre de son prédécesseur Amenhotep III qui avait fait bâtir des sanctuaires monumentaux en Haute Nubie.

Ce grand temple est une réalisation colossale, qui présentait à l' origine quatre statues du Pharaon assis en train

1-Top-001-copie-1.jpg

de contempler le lever du soleil. La porte centrale donne accès à des salles rupestres où le roi, debout sous l' aspect de colosses osiriaques, conduit au sanctuaire.

1-Top-004-copie-2.jpg

1-Top-005-copie-2.jpg

Ce grand temple est un "  temple caverne " que le soleil vient visiter tous les jours; à une certaine heure, un rayon solaire pénètre jusqu' au naos qu' il va illuminer.

1-Top-003-copie-2.jpg

Un des colosses de la façade montre Ramsès II coiffé de la double couronne de Basse et haute Egypte, et portant la barbe postiche. Ces détails révèlent la noblesse souveraine du Pharaon. Ce seul visage ne mesure pas moins de huit mètres de haut.

1-Top-007-copie-1.jpg

Taillé dans la falaise occidentale, se dresse le plus petit des deux temples. Il a été érigé au XIIIème siècle avant notre ère, commandé par Ramsès II en l' honneur de son épouse la reine Nefertari, déifiée sous les traits de la déesse Hathor.

1-Top-002-copie-1.jpg

La façade est composée de six statues colossales de Ramsès II et de Nefertari, de bas reliefs et de frises. On peut y voir Nefertari faisant une offrande à Anukhat, déesse de la cataracte.

1-Top-006-copie-2.jpg

Merci à l' UNESCO d' avoir su préserver ces temples splendides.

 

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog