Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

2012-12-20T17:13:00+01:00

Les couleurs du rêve

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link     link

1-Top-001.jpg

 

          Pendant la période des fêtes de fin d' année, les couleurs des rêves prennent parfois celles des pierres, vert, bleu, rouge, violet, cristalline. pas n' importe quelle pierre, on l' a compris, mais les pierres précieuses ou fines. Elles ont des noms qui chantent et enchantent : émeraude, saphir, rubis, améthyste, diamant.

          Dans ma vie américaine, un ami, un jour, m' a offert un bloc d' améthyste brut, en me disant :

1-IMG_4131.JPG

" tu gardes ça dans ta chambre, près de ton lit, et tu seras protégée des maladies " . Ce que j' ai fait. Je ne suis jamais malade, c' est vrai. Est-ce la protection de l' améthyste ?

          J' ai voulu en savoir plus. Cette pierre est la plus précieuse dans le groupe du quartz. Sa couleur varie du mauve pâle au violet.

On la considère comme une pierre de l' esprit qui apporte calme et clarté, qui aide à entrer en contact avec l' intuition, les vraies valeurs.

C' est la pierre des évêques car elle favorise l' élévation spirituelle, et aide à se détacher des futilités matérielles. Elle orne les bagues pontificales et les couronnes des rois chrétiens.

          Elle a une étymologie amusante; son nom vient du mot grec " améthustos " qui signifie " qui n' est pas ivre ". C' est ce qui explique peut-être que les Grecs et les Romains buvaient dans des coupes d' améthyste, pour se protéger des effets de l' alcool. Et quand on sait qu' elle tonifie et protège le foie, on comprend les coupes d' améthyste !

Mais sur le plan de la santé, ce n' est pas tout. Elle calme les hyperactifs et les stressés, soulage les céphalées, les migraines, les brûlures........Les Chinois l' utilisent comme remède pour les maux d' estomac et les cauchemars. Elle est une aide précieuse pour les troubles oculaires, les névroses d' angoisse, les vertiges, les colères........

          Elle stimulerait même la pousse des cheveux.

          Une pierre douée de tant de qualités peut exciter l' envie. Taillée, elle est une belle ornementation de beaux bijoux.

1-amethyst_m.jpg

          En astrologie, c' est la pierre des Poissons, des Béliers et des Sagittaire......

1-Top-003

 

 

Voir les commentaires

2012-12-19T19:31:00+01:00

Une mission espagnole au Texas

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link   link

 

 

          C' est en mil six cent quatre vingt dix que fut fondée la première mission espagnole au Texas : San Francisco de los Tejas. Elle ne dura que trois ans; tout le monde, Indiens, ( surtout ), et Européens, fut décimé par la petite vérole. Les moines survivants durent fuir devant la colère des Indiens qui accusaient les aspersions d' eau bénite d' avoir apporté la maladie.

          Cette mission fut suivie de beaucoup d' autres. Parmi elles, San Antonio de Valero devint célèbre cent dix huit ans plus tard sous le nom d' El Alamo. De Guello

          La plus importante fut San José y San Miguel de Aguayo, fondée deux ans plus tard.

1-Top-copie-5

1-Top-002-copie-4.jpg

 

D' impressionnants murs d' enceinte la protégeaient des raids des Apaches et des Comanches, très fréquents dans cette région proche du Mexique, où il leur était facile d' aller se réfugier une fois leur raid accompli.

1-Top-003-copie-3.jpg

Une magnifique porte monumentale permettait d' entrer.

1-Top-001-copie-5.jpg

Superbement restaurée, on voit encore très bien les arcades du cloître.

1-Top-004-copie-3.jpg

          D' autres missions furent fondées, comme San Juan de Capistrano, et cent ans plus tard, les cinq plus importantes furent sécularisées, et ceci, quarante ans avant les missions de Californie.

          Elles font maintenant partie du patrimoine historique des Etats Unis.

1-IMG_4155.JPG

Préparez-vous. Soyez sages. Il va bientôt se mettre en route

Voir les commentaires

2012-12-17T19:30:00+01:00

Les mirages de la nuit

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link   link

 

 

          La nuit dernière, vers cinq heures quinze, un bruit étrange m' a réveillée. c' était une sorte de grondement grave, qui devenait fracassant, avant de s' éteindre et de recommencer quelques minutes plus tard. Et des lueurs vives illuminaient ma chambre. Tiens ! un orage ! me suis-je dite. J' aime les orages la nuit, les éclairs, et le vent qui mugit dans les grands pins en me faisant croire que l' océan est tout près, au fond du jardin. Mais cet orage-là était bizarre, le bruit s' est soudain arrêté, mais, des éclairs intermittents balayaient toujours ma chambre en silence.

          Intriguée, je me suis levée et j' ai décidé d' aller voir dehors. La nuit était encore noire, bien sûr, et je n' y voyais pas grand-chose. J' allais repartir vers mon lit quand, tout à coup, le jardin s' est illuminé d' une vive et quadruple lueur rouge; une chaleur m' a frappée en plein visage, et, levant les yeux, je l' ai vue, s' élevant lentement d' abord sous la poussée de ses réacteurs flamboyants, puis, disparaissant dans la nuit à une vitesse si foudroyante que, figée sur place, je n' étais plus sûre de la réalité.

          Ai-je vu, oui ou non, une soucoupe volante ?

1-PC124232.JPG

Voir les commentaires

2012-12-16T08:54:00+01:00

Les fenêtres de Castelmoron

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link  link

 

 

          Il y a plusieurs mois maintenant, je vous avais emmenés faire une balade dans le plus petit village de France.       ( Castelmoron d'Albret ). J' y suis retournée la semaine passée, car j' ai lu je ne sais plus où que ce village, pendant la période de Noël, devenait un village de crèches, non seulement dans l' église, mais aussi dans les rues. Hop ! me voila partie à travers la Gironde roussie de l' automne finissant.

          A Castelmoron, je suis surprise de ne pas voir un être humain dans les rues. Je parcours le village, et en moins de trois minutes me voila sur la place de l' église. Un homme apparait. Je me renseigne auprès de lui, et.........j' apprends que les crèches ne seront visibles que pour la fête samedi et dimanche. Nous étions mardi. Devant ma déception, il me dit " quelques-unes sont finies, je vais vous les montrer ". Il m' explique que, dans chaque maison, une crèche est installée devant une fenêtre donnant sur la rue, et, il ouvre les volets rabattus d' une première maison,

 

1-IMG_4100.JPG

1-IMG_4101.JPG

Cette crèche originale est faite de santons en tricot. La deuxième vers laquelle cet obligeant cicérone me conduit, est faite d' une matière très blanche comme l' albâtre, mais je ne pense vraiment pas  que ce soit le cas.

1-IMG_4102.JPG

La barre centrale de la fenêtre me gêne pour avoir une vue d' ensemble, tant pis, on réunifit par l' imagination.

1-IMG_4103.JPG

Comme je ne pourrai pas revenir, et, bien qu' elles soient inachevées, il propose d' ouvrir l' église et de me montrer les crèches en cours. Décidément, je suis tombée sur la bonne personne ! Comme quoi, à mauvais jour, gentil monsieur en compensation.

1-IMG_4105.JPG

Il semble que nous entrions là dans l' international. Ces santons ressemblent à des babouchkas russes, quand à ceux de droite.....n' est-ce pas un chapeau de paysanne chinoise que je vois ?

Et là ! Sommes-nous au Moyen Orient ?

1-IMG_4106.JPG

Un coup d' aile, et nous voici à Marrakech ? Non bien sûr, mais cette crèche-là est sur une place qui a des petits airs de Djemââ El Fna.

1-IMG_4108.JPG

Au fond, à gauche, n' est-ce pas Balthasar qui se prépare à suivre l' étoile, la myrrhe pour bagage ?

Et là ?  Bolivie, ou  Pérou, je me trompe toujours sur qui porte le chapeau melon;

1-IMG_4110.JPG

Ce mini tour du monde s' achève avec ces petits Aztèques en Amérique Centrale.

1-IMG 4113

Dommage que je ne puisse pas revenir et admirer tout ce qui va s' exposer derrière les vitres des fenêtres de Castelmoron d' Albret. Ces petits santons sont pleins de charme. L' année prochaine ???

 

 

 

Voir les commentaires

2012-12-15T05:38:00+01:00

Apologize

Publié par divagations-et-balades

 

 

          Ce matin, j' ai relu ma dernière divagation, et, horreur ! je me suis aperçue que dans ma précipitation à envoyer cet article, ( car je ne suis pas très présente en ce moment, j' étais à un séminaire de pédiatrie ), j' ai laissé passer deux ou trois fautes d' orthographe. J' en suis désolée et vous demande à tous de bien vouloir m' en excuser.

 

 

1-Top.jpg

Voir les commentaires

2012-12-14T09:17:00+01:00

Un songe étrange

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link  link

 

 

          L' autre soir, alors que rien ne le laissait prévoir, j' ai soudain éprouvé une étrange langueur. Le monde autour de moi a paru blanchir et scintiller, puis, je me suis sentie emporter dans un tourbillon éblouissant. Que m' arrivait' il ? Je ne ressentais pourtant aucune crainte. Et tout à coup, j' ai aperçu, au-dessous de moi, un village qui me paraissait minuscule, mais qui semblait se rapprocher de moi à vive allure. Mais voila que j' ai compris que c' était moi qui me déplaçais, car, tel Gulliver à Lilliput, je racourcissais à si grande vitesse que j' en avais quelques vertiges.

1-IMG_4117.JPG

L' atterrissage fut quelque peu brutal, mais je pliais bien les genoux et trouvais vite mon équilibre. Etais-je vraiment à Lilliput ? Je commençais à me promener au milieu de tous ces villageois, qui, sans me voir, continuaient à vacquer à leurs occupations.

1-IMG_4122.JPG Que fait-on dans cette hutte de branchages ? Le miroir posé par terre me fait penser qu' un vitrier travaille là.

1-IMG_4123-copie-1.JPG

Et cette femme avec son panier d' oeufs, sans doute une fermière des alentours, qui vient vendre ses poulets et canards.1-IMG_4124.JPG

Devant l' école, les enfants ont l' air de ne pas trop vouloir y rentrer. Il faut dire que la maitresse n' a pas l' air commode qui les attend avec un gros bâton à la main. N' est-ce pas Monsieur le Maire que je vois arriver, portant fièrement son écharpe tricolore ?1-IMG_4125.JPG

Ah ! voila le cordonnier ! Il est bien absorbé par son travail. Est' il en train d' arranger la pantoufle de vair que Cendrillon a perdue ?

1-IMG_4126.JPG

Mais c' est Toto qui aide sa grande Tata à faire une pelote de laine. Est-ce que ce serait encore un autre pull-over pour lui ? La grande Tata, pas très maligne, ne sait faire que ça. Mais Toto s' en moque, car il a tellement de pull-over qu' il les échange contre des billes et des bonbons avec ses copains qui n' ont pas la chance d' avoir une grande Tata tricoteuse.

1-IMG_4127.JPG

De sa cabane, à côté, la fileuse, Madame Grincheuse, regarde ce que fait la grande Tata de toute le laine qu' elle file. Si cette sotte fait un seul pull-over de plus, je ne lui filerais plus de laine. Je suis la meilleure fileuse du pays, se dit' elle, et je mérite mieux que les sempiternels pull-over de la grande Tata.

1-IMG_4128.JPG

Encore un cordonnier !!! Je me demande si je n' ai pas la berlue. Je tâtonne sur mon nez, c' est bien ça, je n' ai pas mes lunettes. Pourvu que je les retrouve à la maison ! Comment ? Il se pourrait que je ne puisse pas revenir chez moi !

C' est impossible, je ne peux pas vivre dans ce monde médiéval !

Bah ! On verra ! Pour l' instant, je continue mon exploration.

1-IMG_4119-copie-1.JPG

On s' affaire vraiment beaucoup dans ce village! Mais tout semble joyeux. Tiens ! le curé a mis sa soutane du dimanche

1-IMG_4120-copie-1.JPG

Mais, que vois-je là-bas ? Des bergers, juchés sur leurs échasses, rassemblent leurs moutons. Approchons !

1-IMG 4121-copie-1

Ils semblent tous ébahis devant le spectacle d' une femme qui vient de mettre au monde un nourrisson qui doit avoir bien froid. La grande Tata et la fileuse devraient venir bien vite lui faire un manteau douillet. Cette histoire me rappelle quelque chose ! Mais quoi ? Mon esprit s' engourdit à nouveau, je me sens prise de torpeur, le tourbillon m' emporte, le monde devient minuscule........Mais non, je grandis démesurément, tout s' estompe, et.........je suis dans mon fauteuil, face au téléviseur et à la cheminée où flambe des bûches de bois de mimosa. Le rêve est passé. Mais........était-ce bien un rêve ????

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

2012-12-12T08:45:00+01:00

Eté indien girondin

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link  link

 

 

          Je crois que, parfois, la Gironde se prend pour ce qu' elle n' est pas. En ce moment elle se croit américaine.

          Il y a peu encore, la campagne girondine était verte; puis, insensiblement sont apparues, par ci par là, des taches de rousseur, Dans le Médoc où je vis, l' automne en reste là, car, les pins, plus nombreux que les autres essences, sont verts d' un bout de l' année à l' autre, et les chênes, chataigniers et autres acacias, sont les seuls à changer au fil des saisons.

1-IMG_3797.JPG

Sur la rive droite de la Garonne, les pins sont beaucoup plus rares, et la rousseur s' empare de la campagne. Hier, roulant dans l' Entre-Deux-Mers, allant sans le savoir encore vers une légère mésaventure, je me suis trouvée dans une nature transformée, où le vert et le bleu avaient laissé la place à une superbe symphonie rousse.

1-IMG_4093.JPG.Une discrète touche verte vient, de temps en temps, faire chanter plus fort ces couleurs de rêve d' or. A savoir si la campagne girondine ne se monte pas la tête et ne rêve pas de gloire hollywoodienne !

1-IMG_4094.JPG

Et là-haut, sur la colline, un château veille sur ses vignes décharnées et la splendeur d' été indien de ses terres.

1-IMG_4095.JPG

Dans mon Médoc bleu, les fougères, le soleil couchant sur le tronc des pins, et parfois, la robe d' un cheval, sont les seuls qui donnent à la forêt cette touche somptueuse.

1-DSC00165_2.JPG

1-Top.jpg

 

 

 

 

Voir les commentaires

2012-12-11T10:29:00+01:00

La rue du Mirail

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link  link

  Jean Philippe Rameau

 

          Aux XVIème et XVIIème siècles, la rue du Mirail,( miroir en gascon ), à Bordeaux, fut une rue aristocratique où furent construits de luxueux hôtels particuliers. Il en reste encore de beaux exemples. Pour l' un d' eux, seule une porte monumentale reste témoin d' une splendeur disparue.

1-IMG_4038.JPG

Malheureusement en mauvais état, elle est surmontée d' un balcon en fer forgé ouvragé, dont le dessous est joliment sculpté.

1-IMG_4054.JPG

Un peu plus loin, l' hôtel de Razac est un exemple typique de demeure urbaine entre cour et jardin. Il possède une façade en retrait et deux eiles en retour d' équerre. Un haut mur l' enferme dans lequel s' ouvre un portail flanqué de quatre colonnes ioniques.

1-IMG_4048.JPG

Des masques grotesques agrémentent les consoles des corniches;

1-IMG_4045.JPG

1-IMG_4046.JPG

Cet hôtel est utilisé comme annexe par le lycée Montaigne tout proche. Il a été construit vers mille six cent treize pour un conseiller au Parlement de Bordeaux.

Bâti sur le même modèle, l' hôtel Lecomte ou Puységur, a été construit pour un conseiller du roi à la Cour de Bordeaux. Il a été achevé vers mille six cent cinquante. Il présente un portail monumental encadré de colonnes doriques.

1-IMG_4053.JPG

1-IMG_4040-copie-1.JPG

D' un classicisme rigoureux, il subsiste malgré tout un certain archaïsme à travers quelques têtes grimaçantes et des fruits sur le fronton de l' attique; Il a aussi façade en retrait et deux ailes en retour.

1-IMG_4041.JPG

1-IMG_4042.JPG

Propriété des soeurs de l' Immaculée Conception sous la Restauration, une belle chapelle néo-Renaissance avait alors été construite à l' arrière du bâtiment central.

Le frère cadet de Montaigne fit construire et habita l' hôtel Montaigne-Bussaguet dans les dernières années du XVIIème siècle. Il se situait au numéro vingt huit de cette rue. La façade est abimée, de même que celles des hôtels de Lestrade et Saint François, qui ne sont pas encore restaurés.

 

Voir les commentaires

2012-12-10T08:14:00+01:00

Les jardins de l' Alhambra

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link   link

 

 

          Ils sont le charme de Grenade, la belle de la Sierra Nevada. L' héritage de la mythique Al Andalous, faux paradis d' un faux âge d' or. Mais quand on se promène dans ces jardins, on ne voit plus que la beauté et l' harmonie qui font le plaisir des yeux.

          On aperçoit l' Alhambra de loin, en montant vers lui, surgissant d' une barrière de fleurs pâles, dans une lumière que l' ancienneté des photos dore, comme pour se faire pardonner une qualité détériorée.

1-Top-007.jpg

Noius arrivons exprès un peu tard, à l' heure où les rayons du soleil deviennent obliques, et vont ensanglanter les murs qui se dressent devant nous. Alhambra vient de Al Hamra : la rouge.

1-Top-copie-1.jpg

Nous allons entrer dans l' enceinte du palais par une succession de portes aux arcs outrepassés.

1-Top-001.jpg

et nous nous trouvons devant une explosion de couleurs;

1-Top-002-copie-1.jpg

Ce n' est pas la belle ordonnance des jardins du palais d' été, le Generalife, mais j' aime cette exubérance; la rencontre un peu incongrue de quelques religieuses, qui portaient encore leur cornette en ce temps-là, nous fait un peu sourire.

1-Top-003-copie-1.jpg

Encore une profusion de fleurs;

1-Top-004-copie-1.jpg

et de plantes de toutes sortes, dans des cours secrètes, dans un apparent fouillis;

1-Top-008.jpg

Nous continuons notre visite, apparemment circulaire, nous faisons le tour du palais par l' extérieur; le soleil qui va bientôt se coucher pare les murailles d' une belle robe rouge orangé;

1-Top-005-copie-1.jpg

Les ombres s' allongent, et nous voilà près de la sortie. Nous allons partir avec les yeux pleins de l' éclat de ce bougainvillée magnifié par les rayons amicaux dans ce jour finissant.

1-Top-009.jpg

Nous sommes les derniers et goûtons cette musique silencieuse qui imprègne cet endroit.

 

 

Voir les commentaires

2012-12-09T09:25:00+01:00

Malaga, vue de haut.

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link  link

 

 

          Quand on est au " Gibralfaro ", la " colline du phare " , entre deux tours, vestiges des murailles du XIVème siècle, on voit la ville de Màlaga qui étend paresseusement ses maisons blanches au bord de la mer bleue.

1-Top-004.jpg

Màlaga est une ville très ancienne, fondée au XIIème siècle avant J.C. par les Phéniciens; elle s' appelait alors Malakka, et gisait au pied du Gibralfaro. Jusqu' à sa conquête par les Arabes en sept cent quarante trois, et son annexion à l' émirat de Cordoue en sept cent cinquante cinq, elle a connu des fortunes diverses, passant successivement sous la domination des Carthaginois, des Romains, des Vandales et des Wisigoths.

Pendant toute la période arabo-andalouse, elle a servi de débouché maritime à l' émirat de Grenade. Elle est restée un port important de part sa situation en face des côtes marocaines.

1-Top.jpg

Le dix neuf août mille quatre cent quatre vingt sept, après des combats féroces, la ville est reprise par les Castillans dans le cadre de la Reconquista.

De mil huit cent dix à mil huit cent douze, la cité de Màlaga a connu sa dernière occupation étrangère, par les troupes napoléoniennes.

Reine de la Costa del Sol, Màlaga est une ville très touristique. Sa plaza de toros est une des plus connues d' Espagne.

1-Top-003.jpg

1-Top-002.jpg

Elle a vu naître Pablo Picasso; un musée lui est d' ailleurs consacré ainsi qu' un parcours initiatique retraçant son passage dans les petites rues andalouses.

1-Top-005.jpg

Antonio Banderas, qui allait devenir un des " Zorro " les plus séduisants d' Hollywood, est aussi né ici.

1-250px-Zorro_pencil_sketch_CVN-copie-1.jpg

                                                                                       ( image Wikipedia )

Arthur Koestler a vécu à Màlaga qu' il a mis en scène dans son livre " Le testament espagnol ".

 

( les photos, de trente ans d' âge, ont subi les " outrages " du temps . Désolée ).

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog