Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2013-07-30T07:38:00+02:00

Se perdre au paradis

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link

voyage france

link

 

 

          C' est par un petit chemin bordé de fleurs que nous avons laissé derrière nous, ce Japon garonnais enchanté.

1-IMG_8555.JPG

          Les méandres du chemin nous offraient encore des échappées sur l' étang aux nénuphars, et, à chaque fois, nous nous apercevions que nous ne pouvions nous en lasser.

1-IMG_8557.JPG

1-IMG_8565.JPG

1-IMG_8568.JPG

          Mais le chemin, à force de tournicoter, a bel et bien laissé l' étang derrière nous, pour nous offrir un autre jardin.

          A travers le rideau formé par quelques branches, nous voyons une petite construction qui ressemble à un pavillon de chasse, ou à un pigeonnier, ou du moins, je l' imagine.

1-IMG_8571.JPG

          Un bruit d' eau est tout proche; un détour du sentier nous révèle une petite cascade.

1-IMG_8572.JPG

          Cette eau omniprésente ajoute aux charmes de ces jardins.

          Brusquement, ce pavillon/pigeonnier se dévoile;

1-IMG 8573-copie-2

          Face à lui, l' entrée d' un labyrinthe; je m' y engouffre avec dans la tête, des rires qui me viennent de l' enfance, quand j' adorais aller m' y perdre.

1-IMG_8574.JPG

          L' amie parisienne me suit comme mon ombre. Me voilà responsable !!!

          Je me demande combien de temps va t' il me falloir pour trouver la sortie, et, même......en sortirai-je un jour ?


Voir les commentaires

2013-07-28T09:32:00+02:00

Bienvenue au Japon.....

Publié par divagations-et-balades
voyage cambodge
voyage france
 
          Dès l' entrée, en passant sous le " torii " de bois rouge, nous savons que nous entrons dans un sanctuaire shintoïste.1-IMG_8541.JPG
          Une agréable sérénité habite ce lieu, vestibule d' un jardin que l' on imagine un peu magique;
1-IMG_8544.JPG          Sur les bords d' un petit étang rempli de nénuphars,( Fleur d' eau ), les traditionnelles lanternes de pierre, elles aussi, caractéristiques du sanctuaire shinto.
1-IMG_8543.JPG          Je n' ai pas vu, ou su voir, les fameux " chiens coréens ", gardiens du sanctuaire. En réalité, ce sont deux lions identiques, à ceci prés, que l' un a la gueule ouverte, car il doit prononcer la première lettre de l' alphabet sanskrit, début de toute chose, et l' autre, a la gueule fermée, prononçant la dernière lettre, symbolisant la fin de toute chose.
          Au VIIème siècle, le bouddhisme a fait son apparition au Japon, bousculant un peu le shintoïsme, ou " voie des dieux ", religion traditionnelle ancienne. Les " Kamis ", divinités Shinto, devinrent des êtres surnaturels, participant du cycle karmique, et qui protégèrent le bouddhisme lui permettant de s' épanouir.
          Et le Bouddha veille sur l' étang et les jardins.
1-IMG_8548.JPG          Sa position du lotus, son éternelle méditation, trouvent un écho sur cet étang, et dans le murmure cristallin de l' eau, au rythme duquel coulent ses pensées.
          Est' il Siddhärtha Gautama, le pur et parfait, père du bouddhisme ? Bouddha vient d' un mot sanskrit signifiant " éveil ". Un bouddha serait donc un " éveillé ", celui qui, par sa profonde sagesse, a atteint le nirvana, ou transcendé la dualité, samsara.
1-IMG_8551.JPG          Y a t' il une vie dans cette immobilité figée pour l' éternité ? Oui, sans doute puisque Bouddha peut mourir.
          Comme nous tous, je pense, je suis passée par l' âge rebelle au cours duquel j' ai cherché autre chose que ce que mes traditions familiales m' inculquaient. J' ai lu " le pélerinage aux sources " de Lanza Del Vasto, " Siddartha " vieux livre de Hermann Hesse, je rêvais d' aller en Inde, dans un ashram, et j' ai vu, bien sûr et bien aprés, le film " Little Buddha " de Bertolucci.   
          De cette époque, il me reste un Bouddha ventru, en bois sombre, qui semble joyeux de me retrouver aprés toutes ces années d' indifférence à son égard.
1-IMG_8775.JPG          Dans ce lieu, tout respire la beauté sereine, l' ataraxie,( qui me tue disait le Nathanaël d' André Gide). Où que l' on soit on entend des bruits légers de cascade. Ils accompagnent nos pas autour de l' étang aux eaux figées. On n' a plus envie de parler, seulement de regarder et d' écouter.
1-IMG_8546.JPG1-IMG_8550.JPG1-IMG 85501-IMG_8552.JPG1-IMG_8554.JPG          Mais ici, une prière muette s' exprime; nous n' allons pas la déranger. Alors nous partons, presque sur la pointe des pieds.
1-IMG_8553.JPG          Vous étiez au Japon......sur Garonne, dans les jardins de Beauchamp, joyau serti dans les confins de Marmande. 

Voir les commentaires

2013-07-27T09:51:00+02:00

Merci les orages !

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link

voyage france

link

 

 

          L' avant-dernière nuit vers zéro heure trente, et la nuit passée, à peu prés au même moment, le tonnerre, qui, depuis environ une heure, grondait dans le lointain, s' est soudain déchainé avec une violence extrême. L' orage s' était rapproché en catimini, nous ne nous doutions pas qu' il était déjà là, au-dessus de nos têtes.

          Je venais de me coucher, et j' adore entendre le tonnerre et rugir le vent au coeur de la nuit et moi, au creux de mon lit.

          Mais, ce matin...........Comme d' habitude j' ai fait un petit tour du jardin de devant, en ouvrant les persiennes de la salle à manger. Et, j' ai vu le nouveau carnage.

          Le rosier Pierre de Ronsard, qui s' était bien redressé après les pluies de juin, a encore pris un coup sur la tête;

1-IMG_8707.JPG

          Combien de plantes, aux tiges couchées, lamentablement;

1-IMG_8709.JPG

          Les lauriers roses, laminés, à terre; S' en relèveront' ils ?

1-IMG_8712.JPG

          Et ce rosier pompom ?

1-IMG_8714.JPG

          Et le genêt, les lavandes, la bignone qui était si fièrement campée sur le toit,

1-IMG_8477.JPG

          Et qui, maintenant, baisse la tête,

1-IMG_8723-001.JPG

          Honteuse d' avoir éparpillé ses fleurs, sur les pas japonais d' un côté der la maison.

1-IMG_8720.JPG

          Et tous ces morceaux de branches cassées qui jonchent le sol !!!

          Même les plantes en pots de la terrasse n' ont pas été épargnées. Et comme jamais deux sans trois, notre station météo personnelle nous annonce un autre orage, pour ce soir, ou la nuit prochaine. Ces orages sont tout de même intelligents, car ils nous accablent la nuit mais, dans la journée, ils se font très discrets et laissent le soleil briller et sécher les larmes des jardins. J' espère malgré tout que nous aurons encore la chance de ne pas avoir les graves nuisances de certains.

          Tout cela est trop triste, je mets la dernière photo en noir et blanc.

1-IMG_8731.JPG

                                             MERCI LES ORAGES !!!

Voir les commentaires

2013-07-26T08:21:00+02:00

Fascination

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link

voyage france

link

 

 

          J' ai déjà parlé des bizarreries de Victor le Chien, Le chien-tournesol , Régulièrement, nous en découvrons de nouvelles. Déjà, il veut tout ce que nous avons dans les mains : livre, clef de voiture, téléphone, stylo..........On a beau lui dire qu' il ne sait pas lire,( enfin, nous le croyons....), que les chiens ne sont pas autorisés à conduire, qu' il ne sait pas téléphoner ou écrire, rien n' y fait. Mais il y a deux choses qui le rendent fou : un sac à provisions, dans lequel il veut absolument plonger sa tête, ( on ne sait jamais, il y a peut-être quelque chose de bon !), et, surtout, tout ce qui est rouge, sans distinction de quoi que ce soit.

          Malheur à moi si je mets mon imperméable rouge; si ma soeur ou moi ne planquons pas ce que nous avons de cette couleur, tout lui est bon, et quelquefois, on le voit traverser le salon, fier comme l' Artaban de ce roman-fleuve du XVIIème siècle, tenant dans sa gueule un objet rouge qu' il a volé D.ieu sait où, et qu' il va cacher dans le jardin comme des oeufs de Pâques.

          Mais, parfois, il nous fait vraiment rire, et ce fut le cas il y a deux ou trois jours, quand ma soeur a sauvé de justesse une belle tomate, de la convoitise d' une espèce de bolide qui a déboulé dans la cuisine, bondissant comme un cabri décérébré.

1-IMG_8485.JPG

          Il a tout essayé pour l' avoir : l' intimidation, la tentative d' hypnose, ( de la tomate pour qu' elle se suicide en tombant dans sa gueule ), de nous énerver pour nous faire céder, ou de gémir à petits cris déchirants.

          Quel cabotin ! Nous avons été inflexibles, alors, vaincu, il nous a regardées d' un oeil mauvais et, est allé bouder entre deux fauteuils.

1-IMG_8698.JPG

          Le voilà maintenant amoureux d' une tomate ! Belle, d' accord ! Mais même pas de Marmande ! Quand même !!!

1-IMG_8485-001.JPG

          Quel caractère !!! Parfois, il peut nous harceler pendant des heures. Et encore, vous ne l' avez jamais entendu essayer de parler !!!

Dernier scoop : à l' instant, il vient de réussir à casser l'embout de son ennemi intime, qu' il attaque avec véhémence chaque jour : l' aspirateur. Il n' a même pas proposé de le rembourser ! Sale bête !


Voir les commentaires

2013-07-25T06:29:00+02:00

Fleur d' eau

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link

voyage france

link

 

 

          Hier, je me suis promenée sur les bords romantiques d' un petit étang.1-IMG_8556.JPG

          Il y avait des fleurs sur ses rives, mais aussi des nénuphars qui s' étalaient paresseusement à sa surface.

          Certains sont d' un rose délicat qui se marie bien avec le vert de ces feuilles luxuriantes qui, parfois, occultent complètement la surface.

1-IMG_8558.JPG

          D' autres sont d' un rose ardent qui pare l' étang d' éclats de beauté.

1-IMG_8560.JPG

          Ces fleurs, d' origine arabo-persanne, existent en Asie et en Egypte depuis des temps immémoriaux.

          Elles présentent d' étranges ressemblances avec le lotus, et, en particulier, avec le lotus sacré égyptien.

1-lotus-sacre.jpg

                                                                                  ( lotus : image Wikipedia)

1-IMG_8559-001-copie-1.JPG

          Même coeur d' or qui capte le soleil, teintes délicates proches l' une de l' autre.

          Toutes deux aiment les eaux calmes, que le soleil réchauffe. Moins frileux que son cousin, le nénuphar s' est bien adapté sous nos climats.

          Je me souviens qu' à Cypress Gardens, en Floride, dans la région d' Orlando, il y avait des nénuphars géants; si grandes étaient leurs feuilles, qu' on disait qu' un homme pouvait tenir debout dessus.

1-250px-Nenuphar_geant-001.jpg

                                                           (Ayant perdu mes photos, j' ai encore recours à Wikipédia)

          Une légende sud-américaine se rapporte à l' un de ces géants. Une jeune indienne, amoureuse des étoiles, voulait devenir étoile elle-même. Mais, pour cela, elle devait toucher la Lune. Alors que tombait la nuit, la Lune apparut, belle, froide et rayonnante. Elle était accompagnée de brillantes étoiles. Coquette et trompeuse, comme toujours, la Lune admirait son reflet dans l' eau d' un lac. Voulant la toucher, la jeune indienne tomba et se noya. Apitoyée, la Lune la transforma en un éblouissant nénuphar géant, si beau et si parfumé, qu' on l' appela : " Etoile des Eaux ". Pour les botanistes, c' est Victoria Regia, roi des nénuphars d' Amazonie.

         Parfois, les feuilles, jalouses de la beauté des fleurs, en deviennent presque rouges de dépit.

1-IMG_8566.JPG

          Il parait qu' il existe une grande variété de nénuphars. Certains, plus ou moins poètes, les appellent des " nymphéas ", surtout si leur couleur est blanche et virginale. Et quand, tel Monet, le poète est aussi un grand peintre, cela nous vaut un des plus beaux tableaux.

          Ces grandes fleurs, sont' elles de la même famille ?

1-IMG_8561.JPG          Voyons-les de plus prés !

1-IMG_8562.JPG

          Il semble bien que oui.

          Mais laissons pour aujourd'hui cet étang enchanteur,

1-IMG_8563.JPG

          Cet endroit est magique, et, renferme d' autres merveilles. J' y reviendrai bientôt.

 

Voir les commentaires

2013-07-24T09:35:00+02:00

Avis aux oiseaux

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link

voyage france

link

 

 

          Le fait que les oiseaux nous fassent des cadeaux de remerciement pour la nourriture et l' eau que nous leur prodiguons à longueur d' année, n' exclue pas que nous nous fâchions un peu de temps en temps. Cadeaux des oiseaux

          C' est ce petit moineau, cherchant un peu de fraîcheur près des vieillles colonnes du Palais Rohan, qui m' y a fait penser.

1-IMG_8524-001.JPG

          Nous leur mettons des graines sur la table du jardin, ainsi que de l' eau dans une vieille assiette, unique survivante d' un service disparu.

1-IMG_8479-001.JPG

          Ces oiseaux sont très curieux et attentifs à ce que nous faisons. Un moineau vient sur le bord du toit nous surplombant, dès que nous nous mettons à table, une tourterelle turque se poste sur une branche, les merles nous épient, cachés dans les buissons.....Ils voudraient bien venir manger eux aussi, car c' est l' heure, mais voilà, nous sommes prioritaires......

1-IMG_8443.JPG

          Cependant, ils attendent sagement que nous ayons fini, pour venir à leur tour, ce qui, à priori, semble bien élevé, mais, il ne faut pas s' y tromper, nous devons quand même les rappeler à la bienséance, car, ils mangent n' importe comment, et balancent des graines partout. Alors, je leur ai laissé un petit mot pour leur rappeler les règles.

1-IMG_8479.JPG1-IMG_8480.JPG

          Eh bien ! Le croiriez-vous ? Depuis, ils font attention et en dispersent beaucoup moins.

Voir les commentaires

2013-07-23T09:11:00+02:00

Le Palais Rohan

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link

voyage france

link

 

 

          Hier, lundi, nous sommes, ma soeur et moi, allées assister à la toujours émouvante cérémonie du souvenir des Déportés de la Seconde Guerre Mondiale. Ensuite, nous étions conviées à une petite réception sympathique dans les salons du palais Rohan, qui abrite la Mairie de Bordeaux.

1-IMG_8530.JPG

          Construit en mille sept cent soixante et onze pour l' archevêque Ferdinand Maximilien Mériadeck de Rohan, ce palais fut successivement : Tribunal révolutionnaire, Hôtel de la Préfecture, palais impérial de Napoléon 1er, château royal sous Louis XVIII, et enfin, Hôtel de Ville de Bordeaux en mille huit cent trente cinq.

1-IMG_8525.JPG

          Nous y entrons par la Cour d' Honneur, carrée, fermée côté rue, par un portique à arcades, avec, au centre, un portail monumental.

1-IMG_8521.JPG

          Devant la façade principale, deux têtes faites de grillage. Ce sont des sculptures de Jaume Plensa, artiste catalan, dont les oeuvres parsèment en ce moment la ville, et dont je reparlerai.

1-IMG_8498.JPG

          Cette réception m' a donnée l' occasion de rentrer dans certains des salons de l' Hôtel de Ville.

1-IMG_8506.JPG

          Les lambris, de style Louis XVI, aux boiseries de tilleul, sont décorés de motifs végétaux sculptés par Barthélémy Cabirol.

1-IMG_8507.JPG

1-IMG_8511.JPG

          Les lustres sont superbes;

1-IMG_8514-copie-1.JPG

1-IMG_8512.JPG

           La façade côté jardin est la réplique exacte de la façade côté Cour d' Honneur et rue.

           La vue sur les jardins se fait à travers de larges et hautes fenêtres;

1-IMG_8520.JPG

          Des engins de chantiers témoignent de travaux dans les deux ailes, dont on aperçoit l' une d' elles, et qui sont des musées.

1-IMG_8503.JPG

1-IMG_8505.JPG

          Je n' ai pas photographié les beaux portails en fer forgé bleu et or, à cause des engins qui les défiguraient.

          Aprés avoir sacrifié aux mondanités, ma soeur et moi sommes parties.

          Un petit coup d' oeil en face, au chantier de la Cathédrale, où les Compagnons de Saint Jacques rénovent la Porte Royale, une merveille que nous pourrons admirer dès le mois de septembre.

          je n' y manquerai pas.


Voir les commentaires

2013-07-22T07:53:00+02:00

La vie du silence

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link

voyage france

link

 

 

          Dans le parc de Bourran, passant sous un petit pont bossu, un ruisseau offre à nos regards, une eau de prime abord un peu inquiétante.

1-IMG 8344

          Elle est glauque, peu engageante, et l' on y devine des ombres furtives;

1-IMG_8345.JPG

          Un bruit d' eau et un claquement de bec, nous parviennent de l' autre côté du pont. Allons voir ! C' est un canard qui fait la chasse à un petit papillon blanc, qui s' est réfugié sur une feuille, hors de portée du misérable prédateur. Celui-ci a l' air tout marri.

1-IMG_8346.JPG

          De ce côté, l' eau est plus claire et chatoie comme une moire verte;

1-IMG_8350.JPG

          Les ombres sont alors beaucoup moins inquiétantes, et nous ne tardons pas à distinguer de gros poissons;

1-IMG_8347.JPG

          Mais oui.......je ne rêve pas.........ce sont des carpes ! Elles ont de la chance que je n' aime pas les poissons d' eau douce ! Mais..même, je n' aurais pas eu le coeur de les sortir de l' eau.

1-IMG_8349.JPG

          Oh ! Mais le voici qui se met à battre furieusement l' eau de sa queue. Celle-ci s' agite, et prend des couleurs d' orage.

1-IMG_8351.JPG

          Est-ce que nous le dérangeons ? Partons.

          J' espère que ses enfants n' ont pas été kidnappés pour servir de collation aux vauriens de la colo !!! Jeux d' eau à la colo


Voir les commentaires

2013-07-21T11:25:00+02:00

Jeux d' eau à la colo

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link

voyage france

link

 

 

          C' est l' heure de la douche à la colonie de vacances de Cancanville sur Mer. La monitrice principale, Fatou, jeune oie blanche venue de Guinée, appelle les petits colons à se rassembler sous l' oeil sévère du directeur, Monsieur Bernache, venu, lui, du Canada. Les jeunes pensionnaires sont guinéens et canadiens.

1-IMG_8394.JPG

          Tous deux ont fort à faire pour obtenir un peu de discipline, car, le temps des vacances n' est' il pas celui de la liberté ?

          Les Guinéens sont les premiers à se mettre en file indienne, derrière l' austère Mademoiselle Le Long Cou, envers qui ils éprouvent une crainte, pas toujours respectueuse.

1-IMG_8381.JPG

          Vexés, les petits Canadiens se bousculent pour en faire autant;

1-IMG_8402.JPG

          Mais ils sont très turbulents, et leur moniteur s' égosille tout seul au milieu du plan d' eau;

1-IMG_8407.JPG

          La douche est pourtant très attractive, j' irais bien me faire arroser. Des myriades de gouttes tombent en pluie et font des friselis sur l' eau.

1-IMG_8374.JPG

          Mais aprés tout, pourquoi vouloir à tout prix de la discipline ? N' est-ce pas mieux ce joyeux désordre ?

1-IMG_8409.JPG

          Tiens ! Et que cherche t' elle celle-ci ? Un poisson ? Aurait' elle faim ?

1-IMG_8385.JPG

          Ah mais oui ! C' est l' heure de la collation ! Vite, vite, on se met en file indienne, il ne faudrait pas se faire punir maintenant !

1-IMG_8383.JPG

          Toujours plus brouillons, les Canadiens ont du mal à se mettre en ordre de marche.

1-IMG_8412.JPG

          Mais enfin, nous y sommes. Ils sont tous en train de déguster les petits poissons de la collation.

          Ouf ! se disent les hauts responsables, tant qu' ils mangent, nous sommes tranquilles !

          Et ils vont sereinement jouir d' un moment de détente bien mérité.

1-IMG_8388.JPG  

Voir les commentaires

2013-07-20T08:21:00+02:00

L' arbre de soie

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link

voyage france

link

offenbach

 

          Parmi mes arbres favoris, il en est un, outre le magnolia, Délice citronné sucré que j' aime aussi beaucoup : l' albizzia. On l' appelle également " arbre de soie " en raison de l' aspect de sa fleur que l' on dirait vraiment être faite de fils de soie.

1-IMG_8428.JPG

          C' est un arbre magnifique qui se déploie en parasol,

1-IMG_8438.JPG

construit au-dessus de nos têtes, une voûte colorée qui filtre le soleil pour paraître encore plus beau.

1-IMG_8441.JPG

          Parfois, pour notre plaisir, il réalise un véritable tableau;

1-IMG_8429.JPG

          Je ne me lasse pas de le regarder se dessiner sur le ciel;

1-IMG_8439.JPG

          Il me rappelle son cousin, le flamboyant, que j' admirais tellement lors de mes séjours dans les îles tropicales ou en Israël.

1-Top-009.jpg

          Flamboyant et albizzia sont de la même famille, celle des mimosacaea, et il est vrai que leur feuillage ressemble beaucoup à celui de mes mimosas, dont la destruction malveillante suscite toujours en moi une rage qui ne s' éteint pas.

1-ph-10069.jpg

          Merci à Filipo Del Albizzi, qui, au XVIIIème siècle, introduisit en Europe cette beauté asiatique. Le plaisir que nous donne, grâce à lui, de si jolies fleurs, valait bien qu' on lui donne son nom !

1-IMG_8442.JPG



Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog