Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2014-05-21T12:13:04+02:00

Pendant quelques temps...

Publié par divagations-et-balades

... Pendant quelques temps,

privée d'accès Internet à la suite de travaux sur les lignes,

et handicapée passagèrement ( main droite inutilisable)

je ne pourrai malheureusement ni visiter vos blogs ni éditer de billet...

Merci de votre visite, à très bientôt !

Simone

Voir les commentaires

2014-05-14T05:16:47+02:00

Avec modération.........

Publié par divagations-et-balades

          Si vous saviez ce que ça peut m' énerver et me sembler ridicules ces mots que nos lumières télévisuelles nous serinent aux moindres propos ou allusions à l' alcool.  Nous sommes donc un peuple si débile qu' il faille le tenir par la main pour chaque acte de la vie ! Et notre liberté alors ! On en fait quoi ?

          Si j' ai pris ce titre, c' est pour avoir eu le plaisir de rouspéter ci-dessus. Et aussi parce que...........

Avec modération.........

          Eh oui ! Un bouilleur de cru ! J' en croyais l' espèce disparue, et en plus, il est ambulant !

          Bouilleur de cru ! Des termes qui m' ont toujours paru rigolos, sans trop savoir d' ailleurs ce qu' ils recouvraient exactement. Alors, vite, Wikipedia.

         J' apprends qu' il s' agit de quelqu' un qui est habilité à produire ses propres eaux de vie, et, qu' il n' est pas question d' une profession, mais d' un statut. " Certains bouilleurs de cru bénéficient d' une allocation en franchise leur donnant droit à une exonération de taxes sur les mille premiers degrés d' alcool pur qu' ils produisent ". Ceci constitue un privilège qui, jusqu' en mille neuf cent cinquante neuf, était transmissible par héritage. Par abus de langage, ce privilège est devenu " droit de bouillir " d' où le nom.

          Depuis deux mille huit, les bouilleurs de cru ne bénéficiant pas du privilège, sont taxés à cinquante pour cent pour les dix premiers litres d' alcool, et ensuite, à cent pour cent.

          C' est Napoléon 1er qui instaura le privilège de bouilleur de cru, et son caractère héréditaire.

          La distillation se fait dans un alambic en cuivre, tel celui-ci :

 

     

 

Avec modération.........

          qui était exposé sur une table devant le magasin; il me parait petit par rapport à celui-là qui date de mille huit cent quatre vingt dix sept.

 

Image Wikipedia

Image Wikipedia

          Et, que fabrique notre bouilleur de cru local ?

Avec modération.........

          Sans doute le produit de la distillation des fruits de son verger !

 

Avec modération.........

          Allez, je suis sympa, je vous dis où il se trouve : sur la place centrale de la bastide de Monflanquin. Nous irons bientôt.

Voir les commentaires

2014-05-12T18:52:43+02:00

Avant de repasser la porte.....

Publié par divagations-et-balades

          Laissant derrière nous l' église et ses fresques, nous reprenons notre promenade dans les rues fleuries de Pujols le Haut.

 

Avant de repasser la porte.....

          Une pancarte accroche mon regard;

Avant de repasser la porte.....

          Une esplanade qui se termine en balcon sur la vallée, c' est donc là, l' ancien cimetière ! Il est vrai que ce lieu dégage une certaine sérénité.

Avant de repasser la porte.....

          Bien sûr, je vais vite voir quel spectacle nous offre ce belvédère : un vieux rempart où les fleurs semblent naître de la pierre,

Avant de repasser la porte.....

          Et ces collines molles et verdoyantes de la vallée du Lot qu' embrasse le regard écarquillé;

Avant de repasser la porte.....

          La vieille rue se fait tortueuse, pour exciter l' imagination et la curiosité;

 

Avant de repasser la porte.....

          Qu' y a t' il après le virage ? La deuxième porte du village; elle est dite " Porte des Anglais " car c ' est par là qu' ils s' étaient enfuis, quand les Français les avaient chassés de Pujols pendant la Guerre de Cent Ans.

 

Avant de repasser la porte.....
Avant de repasser la porte.....

          Un vieux puits occupe presque le milieu de la rue. Il a été coupé en deux, pour permettre le passage des voitures que les habitants du Moyen-Âge n' avaient pas prévues.

Avant de repasser la porte.....

          Tiens ! Nos deux bavards ont changé de place !

Avant de repasser la porte.....

          Nous voilà revenues à notre point de départ. Un petit tour au bureau du tourisme ne nous donne pas la clef du mystère du canon, mais, une maquette de l' ancien château et du village blotti contre lui, nous permet d' imaginer les lieux aux temps médiévaux.

Avant de repasser la porte.....

          Puis, c' est la sortie, dans l' odeur ténue de la glycine rose.

Avant de repasser la porte.....

Voir les commentaires

2014-05-11T10:31:47+02:00

Supposez......

Publié par divagations-et-balades

          Supposez que chaque matin, votre banque crédite votre compte de quatre vingt six mille quatre cents euros. Mais, elle impose deux règles :

     * tout ce qui n' aura pas été dépensé dans la journée vous sera enlevé le soir. Vous ne pouvez pas tricher, ni virer cet argent sur un autre compte, vous ne pouvez que le dépenser, sachant qu' au réveil, la banque créditera à nouveau votre compte de quatre vingt six mille quatre cents euros, pour la journée.

   

image Wikipedia

image Wikipedia

     * deuxième règle : la banque peut interrompre ce " jeu " sans préavis; à n' importe quel moment, elle pourra vous dire que c' est fini, qu' elle ferme le compte et qu' il n'y en aura pas d' autres.

Image Wikipedia

Image Wikipedia

          Alors, conscient de cette situation, qu' allez-vous faire ? Des tas de choses sans doute. Vous faire plaisir, aider vos enfants, votre entourage, offrir plein de cadeaux, participer à des oeuvres caritatives.....

          Mais, vous pensez tout à coup qu' une telle banque est parfaitement utopique, qu' elle n' existe pas et n' existera jamais.

image Wikipedia

image Wikipedia

          Or, cette banque magique existe : c' est le TEMPS

Imge Wikipedia

Imge Wikipedia

           Chaque matin au réveil, nous sommes crédités de quatre cent vingt six mille quatre cents secondes de vie pour la journée. Lorsque nous nous endormons le soir, il n' y a aucun report possible. Hier n' existe plus, et ce que nous n' avons pas vécu dans la journée est perdu, pour toujours. Et, chaque matin, la banque magique nous redonne nos secondes. Mais, à tout moment, le compte peut être clôturé, et la banque s' empare de notre existence.

image Wikipedia

image Wikipedia

          Alors, quelle est en fait la seule question à se poser :

 

     " Que faire de ces quatre vingt six mille quatre cents secondes ? "

 

image Wikipedia

image Wikipedia

          Cette petite histoire m' avait été racontée il y a longtemps; sans doute faisait' elle partie de mon éducation. J' en avais perdu la trace, et la voilà qui resurgit au hasard des pages du livre que je viens de finir. Et j' ai décidé de vous la raconter.

Supposez......
Supposez......

Voir les commentaires

2014-05-10T06:08:43+02:00

La deuxième église

Publié par divagations-et-balades

          Donc, le village perché possède une deuxième église. Il s' agit d' une vieille paroisse rurale qui fut reconstruite dans le bourg au XVème siècle ou  tout au début du XVIème.

La deuxième église

          Une première église, Sainte Foy la Vieille, dite " la Fennotte ", avait été construite à l' extérieur de la forteresse, sur la muraille côté sud; mais elle fut abandonnée peu à peu, car son accès était dangereux à cause des armées de la guerre de Cent Ans. Elle laissa donc la place à Sainte Foy la Jeune, qui devint l' église la plus fréquentée.

 

La deuxième église

          De style gothique tardif, on y accède par une entrée en ogive, avec une niche, qui, sans doute, devait contenir une statue de Sainte Foy.

          Elle est surmontée par un clocher dit " à peigne ", pourvu de quatre arcades, qui abritaient chacune une cloche.

 

La deuxième église

          Celles-ci ont disparu lors de la Révolution de mille sept cent quatre vingt neuf.

          La nef, lambrissée de cyprès, se termine par un choeur à cinq pans. Elle a été restaurée en mille neuf cent soixante.

La deuxième église

          Elle est flanquée de deux chapelles latérales, mais, surtout, elle est décorée de fresques, datant du XVème siècle, très altérées pour la plupart, mais classées aux Monuments Historiques depuis mille neuf cent six.

          Ces fresques avaient été élaborées afin que les fidèles, dont la grande majorité ne savait pas lire, puissent malgrè tout, accéder à une éducation religieuse.

          Elles furent créées dans la gamme de couleurs des matières naturelles, et, avec des pigments que le chaux n' altère pas.

 

La deuxième église
La deuxième église

          Sur celle-ci, on voit encore l' Arbre de Jessé, qui représente la généalogie de Jésus, depuis Jessé, père du roi David.

 

La deuxième église
La deuxième église

          En mille cinq cent vingt, après le Concile de Trente, qui dura dix huit ans et couvrir cinq pontificats, les Huguenots occupèrent Pujols le Haut, et recouvrirent les fresques de plâtre, car ils étaient hostiles à toute représentation du divin. Elles ne furent libérées de cette gangue qu' à la fin du XIXème siècle.

          Redevenue catholique à la fin du XVIème siècle, l' église fut désaffectée au moment du Concordat.

            Dans ce qui fut une chapelle se trouve un élément inattendu, et même incongru : un canon.

La deuxième église

          Celui-ci porte encore des traces de décoration. Je n' ai malheureusement eu aucune explication à sa présence en ce lieu.

 

La deuxième église

          Nous allons donc aller essayer de consoler notre frustration en continuant la balade dans le village, et, qui sait, peut-être y glanerons-nous quelques renseignements ?

Voir les commentaires

2014-05-08T07:20:50+02:00

Dans les rues du village perché

Publié par divagations-et-balades

          Sortant de l' église, nous nous trouvons sur une place, sur laquelle s' ouvrent deux rues face à face, l' une partant vers la droite, l' autre vers la gauche. Nous prenons celle de droite, subodorant qu' elle fait le tour du village, et que nous reviendrons par celle de gauche.

Dans les rues du village perché

           Cette rue nous apparait bien pimpante, avec ses fleurs, ses maisons à colombages et ses fenêtres à croisillons,

Dans les rues du village perché

          Telle celle-ci qui abrite la boutique du pruneau, gloire de l' Agenais.

          A notre droite, une ruelle : rue de l' Androne. Ce terme désigne, dans les bastides et les villages médiévaux, ces passages étroits qui existaient entre les maisons, et qui, parfois, étaient couverts ou en escalier.

Dans les rues du village perché

          Encore une vieille demeure, joliment décorée, et cette glycine superbe me rend un peu jalouse, mais la mienne est encore si jeune que c' est la première année qu' elle fleurit.

Dans les rues du village perché

          Tout, dans ce village, respire la sérénité. On doit y vivre une vie tranquille, loin de la fureur du monde; on prend le temps de s' asseoir pour discuter avec un ami ou un voisin.

Dans les rues du village perché

          Même les chats semblent ressentir cette tranquillité, qui n' hésitent pas à faire la sieste sur la chaussée.

 

Dans les rues du village perché

          Mais, nous allons faire une petite halte, car voici une autre église. Comment un si petit village peut-il avoir deux églises ? Il doit y avoir une explication. Rentrons.

A bientôt !

Dans les rues du village perché

Voir les commentaires

2014-05-06T09:30:21+02:00

Dans un village perché

Publié par divagations-et-balades

          L' amie parisienne étant venue passer quelques jours dans sa maison bordelaise, nous avons, comme d' habitude décidé de faire une escapade.

          Cette fois, cap sur le Lot & Garonne, où nous attendait un des plus jolis villages de France : Pujols le Haut.

          Notre première escale : Le Temple sur Lot et sa Commanderie templière.

Dans un village perché

          On la désigne aussi sous le nom ancien de " Commanderie de Bruhles ". C' est une forteresse où les Templiers d' Agen s' installèrent dès que la construction fut terminée, à la fin du XIIème siècle.

          Après la suppression de l' Ordre du Temple, elle fut dévolue aux Hospitaliers de Jérusalem, en juillet mille trois cent dix sept.

          Actuellement transformée en restaurant, c' est là que nous avons rapidement déjeuné.

          Quelques kilomètres plus loin, Pujols nous apparut, perché sur son plateau rocheux.

Dans un village perché

          La route grimpe la colline en zigzagant. Nous voilà en haut. Je gare la voiture au pied de l' église fortifiée dont le clocher est aussi la porte d' entrée dans le village.

 

Dans un village perché

          Un vaste panorama s' offre à nous. Vers la droite, c' est Villeneuve sur Lot qui s' étale à nos pieds;

 

Dans un village perché

          Vers la gauche, la verte campagne lot et garonnaise;

Dans un village perché

          Nous nous dirigeons vers l' immense porte.

Dans un village perché

          Vue de l' extérieur, cette église, en fait ancienne chapelle seigneuriale Saint Nicolas, donne une impression de puissance énorme, mais, avec un petit côté rébarbatif.

Dans un village perché

          Entrons; l' intérieur est peut-être plus aimable, quoique, en ce qui me concerne, j' aime beaucoup ces lourdes bâtisses médiévales.

          La nef, un peu trapue, me parait assez courte. Toutes les statues du Christ sont voilées de tissu rouge.

Dans un village perché

          Bien sûr, me dit-on, Pâques n' étant pas encore passé, le Christ n' est pas encore ressuscité.

          L' autel est très dépouillé et même austère.

Dans un village perché

          A droite et à gauche, de part et d' autre de la nef centrale, deux chapelles, dont l' une très fleurie, peut-être dédiée à Saint Nicolas,et l' autre, à la Vierge

Dans un village perché
Dans un village perché

          Sur notre gauche en regardant l' autel, et en hauteur dans une niche pourvue de barreaux qui semblent solides, une Vierge à l' Enfant, toute dorée, qui doit être précieuse.

Dans un village perché

          Et nous revoilà dehors. Nous allons maintenant aller nous perdre dans le village.

          A plus tard !

Voir les commentaires

2014-05-04T10:30:15+02:00

Les surprises de Bécassette

Publié par divagations-et-balades

          En cette année 2014, la jeune Bécassette, fraîche émoulue de l' école des maîtres d' école, a été nommée à Bordeaux, fort loin, pense t' elle, de sa Bretagne natale.

          Si l' on sait combien les Bretons sont attachés à leur province, on ne s' étonnera pas de la voir un peu tristounette.

          Néanmoins, décidée à s' inscrire très vite dans son nouvel environnement, elle a entrepris de visiter la ville.

          D' abord, les lieux emblématiques : le Grand Théâtre, qu' elle trouve particulièrement beau le soir,

Les surprises de Bécassette

          Le Miroir d' Eau, où elle se promet de venir elle aussi, patauger à l' heure de la brume magique, quand les beaux jours venus, la chaleur se fera trop dure pour la Bretonne qu' elle est.

Les surprises de Bécassette

          Et voilà qu' un mercredi, alors qu' elle déambulait dans la tranquille rue Borie, du prestigieux quartier des Chartrons, elle eut une grande surprise, doublée d' une émotion qui fit rosir ses joues.

          Elle tomba en arrêt devant une porte rouge.

Les surprises de Bécassette

          Ah ! ça alors ! se dit' elle en voyant la pancarte;

Les surprises de Bécassette

          Mais c' est le restaurant qu' avait ouvert mon arrière grand-mère !

 

Les surprises de Bécassette

          Il existe toujours !!! Je rentre, je veux voir ça !

          Mais.....c' est Bekassa, la fille que le marquis de Proey-Minan avait eu quand il faisait son service militaire au Sénégal. Je me souviens avoir entendu ma grand-mère parler de cette soeur adoptive, quand sa mère l' avait recueillie à la mort du marquis.

Les surprises de Bécassette

          Voilà que je retrouve mon histoire familiale à Bordeaux !

          Me voici dans la grande salle. Un monsieur sympathique vient m' accueillir : le patron.

          A ma gauche, un comptoir sépare de la partie cuisine. En effet, les plats sont préparés devant les clients. Trois messieurs y mangent en pérorant, bien que ce ne soit pas encore tout à fait l' heure.

Les surprises de Bécassette
Les surprises de Bécassette

          Du même côté, dans des meubles bien astiqués, la collection de vins, du Bordelais, mais aussi du monde entier. On n' a que l' embarras du choix. Et...un morceau de l' avenant maitre des lieux, dont il est aussi le talentueux cuisinier, si j' en crois ce que j' entends.

Les surprises de Bécassette

          Mais, ce sont les jambes de mon arrière grand-mère que j' ai vues ! Mais oui, c' est elle, je la reconnais;

Les surprises de Bécassette

          De là-haut, elle surveille encore ce qui se passe, et que la tradition d' excellence soit maintenue. Sur ce point, elle ne doit pas se faire trop de souci, car les gens ont l' air de se régaler.

          Je vais m' installer par là, vers cette partie de la salle où les tables sont comme chez ma grand-mère.

Les surprises de Bécassette

          Le serveur, aussi avenant que son patron, vient me présenter la carte. A midi, c' est menu, avec deux plats au choix, plus entrée ou dessert, ou les deux moyennant un très léger supplément. J' opte pour des linguines aux coquilles Saint Jacques fraîches. Après, on verra si j' ai encore faim, car ici, on n' est pas adepte de la nouvelle cuisine avec trois bouchées dans son assiette.

          Aux murs, des tableaux de fort bonne facture, qui peuvent, parait' il, être vendus. J' en mettrais bien un chez moi, quand je serai bien installée.

          Au-dessus de la porte qui va vers l' office, une effigie de ma grand-mère. Il parait que je lui ressemble. Quand je vais raconter ça chez moi !!! Ils voudront tous venir voir.

Les surprises de Bécassette

          Tout est chaleureux et sympathique ici, les couleurs, le patron, le serveur, et les clients qui se régalent et se détendent, dans une atmosphère de convivialité contagieuse.

          Je reviendrai, car, enfin, je suis quand même un peu chez moi. D' ailleurs, le patron m' a offert le repas, en l' honneur de mon arrière grand-mère.

          Mais si je veux venir le soir, il sera plus prudent de réserver, surtout à partir du mois de Juin, où un chanteur se produira une fois par mois, toute l' année.. J' ai même ouï-dire que le patron chantait aussi ! Mais chut !!!!

Voir les commentaires

2014-05-03T07:36:46+02:00

La glace, la Saône, et moi.

Publié par divagations-et-balades

          Quel meilleur endroit pour déguster ma glace, que les bords du fleuve. Juste en face de moi, une église aux clochers disparates, coincée entre des immeubles jaune pale et orangé.

La glace, la Saône, et moi.

          En déambulant le long des quais, et en zoomant un peu, je vois cette porte monumentale sur le quai opposé. Vers quoi s' ouvre t' elle ?

La glace, la Saône, et moi.

          Un coup d' oeil panoramique me montre quelques maisons colorées sur le quai où je me trouve;

La glace, la Saône, et moi.

          Un mur peint, face à moi, superbe trompe-l'oeil.

 

La glace, la Saône, et moi.

          Et surtout, le bel ensemble du quai de Saône, en face de moi, de l' autre côté de la masse verte liquide qui court rejoindre son compère le Rhône.

La glace, la Saône, et moi.

          Ma glace est finie, dommage ! Je repars vers les rues du Vieux Lyon, pour revenir vers la cathédrale Saint Jean, comme je me l' étais promis en descendant de Fourvière.

          Cela me permet de rebrousser chemin par une autre rue, où, une certaine et célèbre Tour Rose m' attend. Mais avant, un peu blême coincée entre ses voisines aux teintes vermeilles, une belle demeure gothique.

 

La glace, la Saône, et moi.

          Tout à coup, je tombe en arrêt devant une inscription murale : maison du Crible.

La glace, la Saône, et moi.

          Entrons par ce large couloir; vers quoi débouche t' il ?

La glace, la Saône, et moi.

          Un univers ocre-orangé, faisant avec le vert d' un arbre un joli contraste.

La glace, la Saône, et moi.
La glace, la Saône, et moi.

          En me retournant, je la vois, resplendissante dans le soleil; un effet de sol y sombra la rend bicolore,

La glace, la Saône, et moi.

          Oui, c' est bien elle, la star du Vieux Lyon, la Tour Rose, veillant à droite,

La glace, la Saône, et moi.

          Se gardant à gauche,

La glace, la Saône, et moi.

          Et soudain, intimidée, se dérobant aux regards derrière ces parures vertes.

La glace, la Saône, et moi.

          Mais l' heure tourne; le temps est impitoyable. Un petit clin d' oeil narquois à cet escalier que j' avais pris.....à rebrousse-poil.

La glace, la Saône, et moi.

          Et me voici à nouveau place Saint Jean pour visiter la cathédrale.

 

La glace, la Saône, et moi.

          Je m' assieds un peu à côté du porche et m' aperçois que j' ai une superbe vue sur la Basilique, là-haut. Il suffit de zoomer un peu.

La glace, la Saône, et moi.

          A plus tard pour la visite intérieure !

Voir les commentaires

2014-05-01T17:00:46+02:00

Au bout du couloir

Publié par divagations-et-balades

          Voilà, j' ai fait mon petit suspense, alors je vais dévoiler ce qu' il y a au bout de ce vilain couloir.

          D' abord, en levant le nez, cette belle croisée d' ogives,

 

Au bout du couloir

          Et la porte que l' on aperçoit est celle d' une tour, dans laquelle se trouve un escalier qui dessert deux corps de bâtiment.

 

Au bout du couloir

          Je la trouve belle avec ses fenêtres à meneaux,

          Cet immeuble a la particularité d' avoir deux cours en une;

 

Au bout du couloir
Au bout du couloir
Au bout du couloir

          J' ai bien fait de rentrer dans ce vilain couloir. Il ne faut pas se fier aux apparences, des trésors peuvent s' y cacher.......

          Un peu plus loin, une autre entrée qui ne paie pas trop de mine, et là, dans une cour assez banale, un fort beau puits.

 

Au bout du couloir

          Il aurait été construit par Philibert de l' Orme. A ses côtés, un ancien cadran solaire.

          Retour dans la rue où se presse une foule compacte;

Au bout du couloir

          Ceci explique t' il cela ? Car après tout, c' est l'heure !

Au bout du couloir

          Celui-ci me plait davantage avec ses arcades; elles lui donnent du mystère !

 

Au bout du couloir

          A moins que...celui-ci.......

Au bout du couloir

          Ce pauvre Amphytrion, prototype du mari trompé ! Bon, c' est vrai, Zeus, fidèle à son habitude, avait pris son apparence pour mieux abuser son épouse Alcmène, et il avait engendré Héraklès, mais, quand même........

          Non, tenez, si je devais perdre mon temps à aller manger, j' irais plutôt là :

 

Au bout du couloir

          Et, une petite glace ? Si je parviens à m' approcher du marchand; mais.....pourquoi petite ?

          Rendez-vous après la dégustation ?

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog