Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2014-08-31T09:16:45+02:00

Piqûre de rappel

Publié par divagations-et-balades

          Ne croyez pas que je radote, et je ne voudrais pas vous ennuyer, mais, je suis en train de lire :

Piqûre de rappel

          Et, quiconque est attaché à la liberté, à la loyauté dans les rapports humains, bref, à tout ce qui fait l' honneur de notre humanité, ne peut qu' éprouver colère et indignation à la lecture de ce livre-témoignage.

          Il s' y greffe le besoin de faire quelque chose pour que cet homme soit rendu à sa famille, et tout simplement à sa vie que les Qataris sont en train de lui voler, et de quel droit ?

          Outre une pétition que j' ai signée, mais dont je ne suis pas sûre qu' elle émeuve beaucoup ceux qui tiennent les rênes de la liberté de Jean-Pierre Marongiu, ici, et au Qatar, en raison d' intérêts financiers, mais on ne sait jamais ! que nous reste t' il pour agir pour lui ? Acheter son livre, afin que sa famille puisse vivre et qu' il puisse lui, faire face à son affolante situation.

          Alors, je compte sur la fraternité de notre devise et la solidarité qui ici, ne sera pas un vain mot.

Voir les commentaires

2014-08-30T05:34:05+02:00

Trompeuse Lobélie

Publié par divagations-et-balades

          Malignes comme nous sommes, nous avons retrouvé le bon sentier. Le Gaouleou est derrière nous. Il n' a pas réussi à nous retenir prisonnières de ses charmes.

Trompeuse Lobélie

          Le sentier de la Lobélie nous invite à nouveau à l' aventure.

Trompeuse Lobélie

          Il suit la rive de très près, et, soudain, nous aboutissons à une charmante petite crique.

Trompeuse Lobélie

          Le calme et la paix distillés par cet endroit, sont presque surnaturels. C' est une crique pour les Fées, d' ailleurs, qui peut dire qui sont ces baigneuses ?

          Ici, on se sent loin du monde. C' est un de ces lieux privilégiés et magiques, comme il en existe quelques-uns sur notre planète, où l' on a l' impression d' être à l' abri de toute laideur, et qu' il faut dénicher au prix d' un petit effort.

          Je m' y attarde, assise sur une souche. Une sorte de rêve éveillé m' emplit d' une étrange langueur. Je resterais volontiers davantage, mais.....l' amie parisienne a filé, et se trouve déjà loin. Pourtant ! Je l' ai vue, il y a peu.

          Allez, debout ! J' allonge le pas pour la rattraper.

          Et..........de manière imprévue, le sentier semble finir là, brusquement, butant sur le lac omniprésent.

Trompeuse Lobélie

          Encore un cul-de-sac ! Mais, où est passée la parisienne ? Aurais-je du la voir rebrousser chemin ? Avançons. Le sentier tourne à angle droit, et s' est transformé en chemin de sable grimpant à l' assaut de la dune.

          La parisienne est déjà presque au sommet. Je la sens peiner un peu dans son ascension.

Trompeuse Lobélie

          Une flèche en bois est là, et, me nargue un peu en indiquant :

Trompeuse Lobélie

          Et alors ! Ce n' est pas ça qui va me décourager. A mon tour, je me lance à l' assaut de la dune, non sans un regard un peu trop plein de commisération pour le malheureux homme qui a fait trois mètres et, a renoncé.

Trompeuse Lobélie

          Une modestie tardive me fait me demander si nous ne sommes pas un peu présomptueuses. Allons-donc, me dis-je, j' étais très sportive ! " Oui mais, il y a longtemps " crois-je entendre dire une petite voix intérieure.

          Mais, quelle perfidie ! Allez, hop ! En avant !

Voir les commentaires

2014-08-28T10:11:51+02:00

Danse avec les virus

Publié par divagations-et-balades

          Ils sont nombreux dans les profondeurs des forêts de l' Afrique tropicale. Ils s' y tapissent depuis des milliers d' années...........

          Ils viennent, " mangent " ce qu' ils peuvent, puis, se replient dans la forêt.

          Ils reviennent toujours.

          Le dernier en date à venir nous visiter se nomme " Ebola ". On dirait un nom de danse africaine.

 

         

Virus Ebola. Source Wikipedia.

Virus Ebola. Source Wikipedia.

          Sa première apparition date de mille neuf cent soixante seize. Il a fait des offensives foudroyantes en mille neuf cent quatre vingt neuf, et quatre vingt dix. Puis, il est reparti se cacher. Et aujourd' hui, le voilà qui revient pour une nouvelle attaque. Et la première est évidemment en Afrique, son lieu de naissance.

          Voilà où il sévit ces jours-ci.

Sa localisation il y a 3 jours. Wikipedia.

Sa localisation il y a 3 jours. Wikipedia.

          Pourquoi ces virus, tel l' Ebola, ou le VIH par exemple, jouent' ils les marionnettes en venant faire un tour, puis, s' en vont, aprés avoir détruit nombre d' êtres humains au passage ?

          Il y a quelques années, un scientifique américain, Robert Preston, qui, à ce moment-là, siégeait au Conseil des Sciences Humaines de l' Université de Princeton, avait émis une théorie qui m' avait semblé intéressante. D' aprés lui : 

          " L' apparition de l' Ebola, et de bon nombres d' autres agents des forêts humides, semblait une conséquence naturelle de la dégradation de la biosphère dans les régions tropico-équatoriales.

Déforestation en Afrique. Wikipedia.

Déforestation en Afrique. Wikipedia.

          Les virus se manifestent dans les parties du monde endommagées sur le plan écologique. Nombre d' entre eux viennent des abords violés des forêts vierges, ou des savanes trop rapidement colonisées par des populations animales et/ou humaines.

Danse avec les virus

          Les forêts vierges sont les réservoirs profonds de la vie sur la planète, elles renferment la plupart des espèces végétales et animales du monde. Elles sont également les plus vastes réservoirs de virus, puisque tout ce qui vit en est porteur. Quand les virus sortent d' un écosystème, ils tendent à se diffuser par vagues dans la population humaine comme les échos d' une biosphère mourante ".

          Et Preston ajoute :

          " La Terre, ne serait' elle pas en train de fabriquer une réponse immunitaire contre la race humaine ? Elle commence à réagir à l' homme comme à un parasite...........Peut-être la biosphère n' aime t' elle pas la présence de plus de six milliards d' êtres humains ?

Image Wikipedia

Image Wikipedia

          Mais, on pourrait dire aussi, que l' augmentation de la population humaine au cours des cents dernières années, a produit une énorme quantité de viande, présente partout, et pas toujours capable de se défendre contre une forme de vie qui voudrait la consommer.

          La nature voudrait' elle ainsi rétablir son équilibre ? Si tel est le cas, la Terre commence à attaquer la race humaine, considérée comme un parasite infectieux dont elle veut se débarrasser ".

          Preston pose alors une autre question inquiétante :

          " Les virus ne font'ils pas partie d' un processus naturel d' élimination, très mal intentionné envers notre espèce ? "

          Si un virus tueur se propageait par voie aérienne, il ferait le tour du monde en quelques semaines ou, au plus, en quelques mois.

Danse avec les virus

          Assistons-nous à un nouvel épisode de la revanche de la forêt vierge ?

          Cette épidémie, comme les précédentes, va s' arrêter, presque d' elle-même. Le virus va, une fois de plus, se replier dans sa cachette.

          Il reviendra.

          En attendant, nous n' arrêterons pas de danser.

Danse avec les virus

Voir les commentaires

2014-08-26T13:24:26+02:00

La Pointe du Gaouleou

Publié par divagations-et-balades

          D' où vient ce nom ? Peut-être est-ce la forme gasconne de " Gaule ", vestige du temps de la Gaule Aquitaine !

          Le Gaouleou est une petite presqu' île. A la pointe, on a une vue à trois cent soixante degrés sur le lac.

 

La Pointe du Gaouleou

          Sur notre chemin, à notre gauche, roselière et bateaux.

La Pointe du Gaouleou

          En poursuivant notre panoramique : la dune, et à son pied, la plage.

La Pointe du Gaouleou

          Et partout, le lac, qu' enchâsse la forêt.

La Pointe du Gaouleou

          Nous approchons de la pointe, avec ces fleurs improbables, surgies du sable.

La Pointe du Gaouleou
La Pointe du Gaouleou

          Déjà, nous contournons la pointe.

          Un pin foudroyé n' en finit pas de se noyer dans la roselière.

La Pointe du Gaouleou

          De l' autre côté, un bout de lac, dans un cadre de bois mort.

La Pointe du Gaouleou

          Et............Nous nous perdons. Le chemin que nous avons pris finit en cul-de -sac au ras de l' eau.

          Nous rebroussons chemin, pour essayer de retrouver celui qui nous ramènera sur le sentier de la Lobélie.

          Allons-nous y arriver ? Peut-être aurions-nous du semer des petits galets blancs !!!!

          A bientôt ! ........... Peut-être ! Quels animaux sauvages hantent ces bois ?

Voir les commentaires

2014-08-25T05:46:31+02:00

Où es-tu ?

Publié par divagations-et-balades

          Où es-tu, mon vieux jardinier algérien d' un jardin d' Aïn Taya, qui un jour m' avait dit : " Ma fille, n' oublie jamais de regarder pousser les fleurs ".

Où es-tu ?

          Je t' imagine, Vieux Sage, quand, du haut du vrai paradis d' Allah où tu es maintenant, tu regardes vers cette Terre qui s'obscurcit, et je vois les larmes amères qui coulent de tes yeux.

Voir les commentaires

2014-08-24T07:19:33+02:00

Le sentier de la Lobélie

Publié par divagations-et-balades

          Il se trouve dans la réserve naturelle des dunes et marais d' Hourtin, le plus grand lac de France.

          J' entends déjà quelques protestations : " mais non, c' est le Léman. Ces gens du sud-ouest sont tous mégalomanes ".

          Oui, d' accord, le Léman est plus grand, mais sa plus grande partie est en Suisse. Donc, Hourtin est bien le plus grand lac de France. Voilà.

          Il s' étend le long de la côte océane sur une longueur maximum de dix huit kilomètres sur cinq de large, couvrant deux mille cent cinquante hectares.

          Il a été classé réserve naturelle en décembre deux mille neuf.

Le sentier de la Lobélie

          Plusieurs sentiers permettent d' explorer ces lieux. Nous choisissons de commencer par le sentier de la Lobélie et la pointe du Gaouléou.

          Nous voilà partis par ce chemin qui est aussi un chemin de Compostelle.

Le sentier de la Lobélie

          Nous avons sur le lac, des échappées de charme. C' est une petite anse où paressent quelques voiliers,

Le sentier de la Lobélie

          Une autre, où les roseaux de la rive brodent en noir sur fond bleu.

Le sentier de la Lobélie

          Au fur et à mesure des contorsions du sentier, la même anse offre un aspect différent, renouvelant le spectacle.

Le sentier de la Lobélie

          Par endroits très goulues, les roselières mangent une partie de la rive.

Le sentier de la Lobélie

          Mais voilà la bifurcation qui doit nous conduire vers la Pointe du Gaouléou.

Le sentier de la Lobélie

          J' adore ces petits chemins qui semblent partir vers nulle part, et donnent à la moindre balade un subtil parfum d' aventures.

          Allons-y !

Voir les commentaires

2014-08-22T07:57:50+02:00

Grimaces et mimiques

Publié par divagations-et-balades

          J' ai toujours aimé faire des grimaces. Quand j' étais petite, ça allait; maintenant, je dois faire un peu demeurée. Tant pis !

          Mon rêve était d' avoir un singe, et quand j' en réclamais un, il m' était invariablement répondu ; " regardes-toi devant la glace ". Cela ne m' a même pas donné de complexe.

          Mon statut de grimacière patentée est peut-être la raison pour laquelle j' adore Louis de Funès.

Wikipedia

Wikipedia

          Mais là, une question se pose : de Funès, fait' il des grimaces ou des mimiques ?

          Qu' est-ce qu' une grimace ? Une contorsion volontaire du visage participant de la communication non-verbale. Alors, Rafaël Nadal fait bien une grimace après avoir raté une balle.

Grimaces et mimiques

          Et la mimique ! Qu' est-ce donc ? Elle est l' expression de la pensée par le geste, le jeu de physionomie, l' ensemble des expressions du visage.

          Pour moi, les rois de la mimique sont les chefs d' orchestre en pleine action. J' aime beaucoup les observer, et l' un d' eux m'a ravie lors du concert du quatorze juillet à Paris.

          Je crois que tous les sentiments et émotions se sont succédés sur son visage.

Grimaces et mimiques
Grimaces et mimiques

          On le sent " vivre " l' oeuvre dont il dirige l' interprétation.

Grimaces et mimiques

          Je me régalais devant mon téléviseur, autant par la musique que par la façon qu' avait ce chef d' orchestre italien, ( dont j' ai oublié le nom ), de l' exprimer.

Grimaces et mimiques

          La rapidité avec laquelle les expressions se succédaient sur son visage, m' époustouflait.

Grimaces et mimiques

          C' était un vrai plaisir.......apparemment pour lui aussi !

Grimaces et mimiques
Grimaces et mimiques

          Ce doit être important pour des musiciens, d' avoir un chef d' orchestre qui vit, exprime, et donc, transmet si bien, les émotions de l' oeuvre qu' ils jouent.

          En fait, je suis persuadée qu' il existe entre eux une véritable symbiose.

Grimaces et mimiques

Voir les commentaires

2014-08-20T10:04:20+02:00

Bye Bye Léon

Publié par divagations-et-balades

          Rescapés de l' Amazone, de ses pirahnas, alligators et Jivaros, nous voila de retour à notre point de départ : l' étang de Léon.

Bye Bye Léon

           La partie en eau a été classée en mille neuf cent soixante huit; les rives, en mille neuf cent quatre vingt.

           La partie occidentale et le courant de Huchet, ont été intégrés au réseau Natura 2000 en mille neuf cent quatre vingt huit.

           Sa faible superficie ne lui fait pas mériter le nom de lac. Il reçoit ses eaux d' une petite rivière : La Palue, et de ses affluents. Il se déverse dans l' océan Atlantique par un petit fleuve côtier : le Courant de Huchet.

           Sur ses rives sauvages, quelques cabanes typiques : les Tonnes, qui servent à la chasse au canard.        

Bye Bye Léon

          Certaines, plus sophistiquées, comportent des cages,

Bye Bye Léon

          D' autres, en ruines, servent de refuge aux mouettes.

Bye Bye Léon

          Mais, l' étang n' est pas que le domaine des chasseurs de canards, l' été est dévolu aux vacanciers amateurs de baignades et autres pédalos.

Bye Bye Léon
Bye Bye Léon

          La petite plage est agréable, en particulier pour les enfants qui peuvent goûter aux joies de la baignade sans le risque des vagues océaniques. ( Mais qu' est-ce qu' on a pu s' amuser mes copains et moi à se faire rouler dans les vagues, en un temps où la recherche utopique du risque zéro n' existait pas ).

Bye Bye Léon

          Et qu' est-ce que j' aurais aimé ces cordes élastiques, moi la fan des anneaux et autres trapèzes quand j' étais jeune depuis beaucoup moins longtemps que maintenant.

Bye Bye Léon

          Mais, voilà venue l' heure de prendre le chemin du retour. Bye Bye Léon !

          Encore une dernière photo, au passage, de cette église au curieux chapeau pointu sur un clocher massif et trapu, et au porche rustique.

Bye Bye Léon

          A plus tard pour une nouvelle balade !

Voir les commentaires

2014-08-19T12:45:25+02:00

Prisonnier en enfer

Publié par divagations-et-balades

Bonjour à tous,

 

                       Aujourd'hui je ne délire pas, au contraire, mais je vais cependant vous parler d' un sujet délirant.

                       Peut-être avez-vous déjà entendu parler de Jean Pierre Marongiu, notre ami Ramon nous a déjà parlé de lui.

                       Suite à une machination locale, il se trouve depuis de longs mois prisonnier au Qatar, vous savez, cet ami qui nous veut du mal.

Wikipedia

Wikipedia

                      Son épouse, en France, se démène en vain auprès du quai d' Orsay. Quelques ministres sont allés sur place mais.......n' ont pas eu le temps d' aller le réconforter et surtout de plaider sa cause.

                      Si, comme moi, vous êtes indignés et révoltés, et si vous voulez essayer de l' aider, il y a deux moyens :

* médiatiser, transmettre à tous vos contacts pour qu' on en parle partout.  Il ne pourra espérer sortir de cet enfer qatari que si la pression en France s' intensifie

* acheter son livre : " Qatar ", ( très bien écrit m' a dit Ramon qui est en train de le lire ), car l' argent est le nerf de la guerre.

                      Le livre est disponible sur Amazon. Je viens de le commander.

                      Voilà ce que je voulais vous dire aujourd' hui. Il nous appartient qu' il ne soit pas oublié.

                      Merci.

Prisonnier en enfer

Voir les commentaires

2014-08-17T15:35:54+02:00

Amazonie 40

Publié par divagations-et-balades

          Alors ! me dit la dame assise à côté de moi sur le bateau, ça va ? Vous n' aviez pas vu cette grosse branche en travers, et ne vous étiez pas aplatie assez vite !

Amazonie 40

          Eh non ! Et je me suis assommée à moitié. Le temps d' une ou deux divagations sans doute; je me connais. Mais, à partir de maintenant, je vais faire attention et profiter de cette balade; car elle nous réserve encore de bien belles surprises.

          Et pour moi, les plus belles sont le chatoiement des couleurs de l' eau et leur lumière.

          Les tons de vert sont infinis,

Amazonie 40

          Par endroit, épicés de jaune.

Amazonie 40

          C' est une palette miroitante. On a l' impression que les couleurs sont tombées au hasard, se diluant sans se mélanger.

Amazonie 40

          Parfois, des flaques d' argent tombent et s' y brisent.

Amazonie 40

          Cet univers aquatique est un leurre où le ciel et l' eau se mélangent pour nous entraîner dans un monde d' illusions.

Amazonie 40

          Un monde impressionniste qui montre sa brisure,

Amazonie 40

          Et qui soudain, ressemble à l' entrée du monde magique des vivants.

Amazonie 40

          Ici, la forêt s' éclaircit, devient plus humaine;

Amazonie 40

          Là, le vert reprend sa royauté, et règne sans partage, du plus clair au plus profond.

Amazonie 40

          Plus loin, l' eau, en les noyant, pare les arbres morts d' une redoutable beauté.

Amazonie 40

          Et, soudain, parfaitement inattendue, une explosion florale. Des hibiscus des marais font éclater leurs corolles roses.

Amazonie 40

          Ils jaillissent d' herbes folles qui envahissent un petit cap, que nous allons contourner pour prendre un autre bras du fleuve.

Amazonie 40

          Celui-ci s' ouvre, aussi mystérieux et enchevêtré que le précédent.

Amazonie 40

          Un cyprès chauve de Louisiane, flanqué de ses racines aériennes !!! Que fait'il ici ? Si loin des bayous ?

Amazonie 40

          Nous en voyons d' autres, exhibant leurs racines.

Amazonie 40

          Nous traversons un étang de safran dilué dans de l' or vert liquide.

Amazonie 40

          Des sentinelles des deux mondes se dressent devant nous.

Amazonie 40

          Certains décors font vraiment penser à des tableaux impressionnistes.

Amazonie 40

          Cette Amazone des Landes se nomme " Courant de Huchet ". Nous allons bientôt en sortir pour rejoindre le lac de Léon. J' espère qu' il vous plaira autant qu' à moi.

          Alors, à bientôt !

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog