Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2014-11-30T16:27:49+01:00

Mes beignets d' aubergines préférés

Publié par divagations-et-balades

          Il y a longtemps que je n' avais partagé avec vous, une de mes recettes préférées : les pakoras d' aubergines, c' est à dire, des beignets d' aubergines aux épices à l' indienne.

         Alors, que faut-il ? Des aubergines bien sûr, (mais parfois je mélange : une aubergine, une courgette).

Mes beignets d' aubergines préférés

         De la farine de pois chiche, des épices : gingembre, curry, curcuma et de la coriandre, fraîche de préférence, mais je n' en ai pas, alors : poudre.

Mes beignets d' aubergines préférés

         Pour 4 personnes : 4 petites aubergines, ( ou 2 aubergines et 2 courgettes ), 150g de farine de pois chiche, 1 cuillère à café de coriandre, une cuillère à café de curry, idem de curcuma, du gingembre râpé ou en poudre, du poivre, du sel, et de l'eau.

         Mélanger tous les ingrédients dans un saladier et ajouter de l' eau jusqu' à obtention d' une pâte ni trop liquide, ni trop épaisse. Elle doit rester collée à la cuillère.

Mes beignets d' aubergines préférés

         Faire chauffer l' huile. Il faut qu' elle soit très chaude afin que les beignets ne soient pas trop gras.

         Couper les aubergines ( et courgettes ), en tranches de un demi centimètre d' épaisseur environ, et les plonger dans la pâte.

         Et voilà des beignets bien dorés, il ne reste plus qu' à se régaler.

Mes beignets d' aubergines préférés

         Bon appétit !

Voir les commentaires

2014-11-28T08:11:00+01:00

Un jour, les couleurs....

Publié par divagations-et-balades

          Un jour, les couleurs décidèrent de s' éclater. Pourtant, elles dansaient dans l' infini des ciels de l' Univers, que voulaient 'elles de plus ? Pas grand-chose en réalité, juste connaître un ailleurs, forcément plus beau que l' endroit qu' elles coloraient depuis trop longtemps à leur goût.

         La première à s' enfuir fut le bleu.

Les images de cet article sont extraites de mon téléviseur.(chaine 85)

Les images de cet article sont extraites de mon téléviseur.(chaine 85)

          Il bondit soudain dans l' espace, en laissant une quadruple traîne de comète lui courir aprés.

         Pour s' amuser, passant près d' un monde inconnu, il en éclaboussa le ciel.

Un jour, les couleurs....

          Mais un jour, il se fatigua de son errance. Il avisa alors une jeune planète, pas encore complètement terminée. Il décida de s' y fixer.

         Depuis, ce jeune monde est appelé " la planète bleue ".

         Le rouge, qui, depuis toujours était en rivalité avec le bleu, voulut, lui aussi, avoir une planète. Il retrouva la trace du bleu et, partit à la recherche de la galaxie où se trouvait sa planète, car il voulait pouvoir narguer son vieux rival.

         Il y parvint, et dénicha, pas très loin, une petite planète incolore, qu' il emprisonna dans son feu ardent.

Un jour, les couleurs....

         Peu à peu, cette petite planète devint rouge; elle reçut le nom de Mars, en raison du caractère belliqueux de la couleur qui l' avait peinte.

         Le jaune, qui enviait tout le monde, voulut, lui aussi, aller courir les galaxies. Mais, les autres couleurs l' avaient enfermé au milieu d' elles, pour l' empêcher de les ennuyer avec ses jérémiades et critiques permanentes.

Un jour, les couleurs....

          Il lui fallut déployer un énorme effort qui le fit jaillir comme un bolide de sa gangue colorée. 

Un jour, les couleurs....

          La jalousie étant un moteur puissant, il retrouva la galaxie où le bleu et le rouge s' étaient installés. Mais, il ne pouvait pas se contenter d' une banale planète. Il lui fallait plus : dominer les deux autres. Alors, il n' éteignit pas son flamboiement, continua de brûler dans cet univers, et, en occupa la place centrale.

         A partir de ce moment, il régna en maître sur le monde bleu, et sur le monde rouge.

Un jour, les couleurs....
Un jour, les couleurs....

          Et son triomphe fut total, lorsque, bien des millénaires plus tard, les Humains, eux-mêmes l' adorèrent et le couronnèrent Soleil Roi.

         Il grandit en puissance, devint l' égal d' un dieu. Il acquit une ambition qui n' avait d' égale que son éclat.

         Toutes les couleurs, dispersées aux confins extrèmes de l' Univers, entendirent parler de lui, et, toutes vinrent lui faire allégeance dans un éclatement éblouissant.

 

Un jour, les couleurs....

Voir les commentaires

2014-11-26T07:12:33+01:00

Longarisse

Publié par divagations-et-balades

         Le chien a été clément et, a certainement reconnu une copine, car il m'a permis de vadrouiller au bord du lac, et s' est même désintéressé de moi, ce qu' à la limite, je me demande si ce n' est pas vexant.

Longarisse

          Quelques bateaux sont à l' ancre, dont un petit catamaran qui doit pester contre sa petite taille, qui le condamne au lac, alors que, j' en suis sûre, il rêvait d' épopée océane.

         Une passerelle de bois m' invite; j' accepte l' invitation et m' aventure dessus. Elle a l' air solide.

Longarisse

         A ma gauche, une modeste crique avec quelques bateaux, à ma droite, une eau de métal brillant bordée d' une végétation rousse, quelques villas abritées sous les grands pins, et les inévitables bateaux, dont il semble bien que l' un d' eux soit en préparation pour une aventure sur les eaux du Moutchic.

Longarisse

         Je pars en exploration et tombe sur une mini crique, royaume aquatique de roseaux verts et roux.

Longarisse

         Cet endroit me parait un peu mystérieux. Il m' a semblé voir une ombre furtive glisser dans cette eau d' argent liquide. C' est Triton, m' a confié le chien, aprés les tempêtes de l' hiver dernier, que sa trompe n' a pas suffit à arrêter, il s' est senti vexé, et, il est venu se réfugier ici, à l' abri des regards.

Wikipedia

Wikipedia

         En fait, c' est Poséidon qui l' a puni, et l' a privé d' océan, l' exilant dans cette anse minuscule.

         Un peu plus loin, quelques barques semblent abandonnées au bord du lac; mais je crois qu' elles ne font que se reposer en attendant les rameurs du week-end,   

Longarisse

envieuses de celle qui, là-bas, est en partance pour une croisière lacustre.

Longarisse

          Ici, une belle sculpture naturelle, malheureusement trop grosse pour que je puisse l' emporter; dommage elle aurait orné mon jardin.

Longarisse

         Je pense qu' il est temps que je reprenne mes chevaux pour rentrer à la maison, comme dit mon GPS.

         Je dis adieu au lac, et lui vole une dernière image.

Longarisse

         J' ai maintenant rejoins la route qui va vers Bordeaux. Le lac et l' océan sont désormais derrière moi. Mais je reviendrai.

Longarisse

Voir les commentaires

2014-11-24T11:42:25+01:00

Les mimosas de l' Escourette

Publié par divagations-et-balades

          Chaque fois que j' allais au Moutchic, sur les bords du lac de Lacanau, je voyais une pancarte indiquant la direction de Longarisse, et, chaque fois je pensais " il faudra que j' y aille ".

         Enfin, je l' ai fait; chemin faisant, j' ai traversé un tout petit village, quelques villas longeant la route, à peine visible dans les pins, et portant le charmant nom de l' Escourette.

         La route est bordée de pins entremêlés de mimosas.

Les mimosas de l' Escourette

          Il y en avait partout, disputant aux pins l' hégémonie de la forêt.

Les mimosas de l' Escourette
Les mimosas de l' Escourette

         J' aime beaucoup ces mimosas sauvages qui, juste avant les ajoncs, égaient la forêt, et, surtout, sont emblématiques de la fin de l' hiver.

         Evidemment, je reviendrai ici au moment de leur floraison.

         Puis, j' arrivais à Longarisse. Ici, des villas, de part et d' autre de la route. ( Je ne sais pas où elle mène, mais j' irai voir une autre fois).

          Le lac scintillait à ma gauche. Je me garais sur un petit parking, et là, un chien, l' air olympien, me fixait du regard.

 

Les mimosas de l' Escourette

          Allait' il me laisser m' approcher du lac ? Ou devrai-je me contenter de cette vue, un peu trop lointaine à mon goût ?

Les mimosas de l' Escourette

          Ne va-t' il pas me faire comparer ses crocs avec ceux de Victor le Chien ?

Wikipedia

Wikipedia

         Suspense..................A bientôt !!!  J' espère !

Voir les commentaires

2014-11-22T11:16:19+01:00

Merveille du soir

Publié par divagations-et-balades

         Ce même jour, conscient de la frustration que l' on peut éprouver face à l' aspect fugitif des choses, le ciel a décidé de nous offrir un superbe show crépusculaire.

         Pour cela, il a commencé par allumer une grande flamme qui a failli embraser nos pins.

Merveille du soir

          C' est depuis l' ouest, là-bas, qu' avant de basculer dans la grande mer, le soleil se prend pour un dragon, et, pour nous souhaiter une bonne soirée, il crache ses flammes et ensanglante les nuages, juste au-dessus de notre jardin.

Merveille du soir

         Mais aussi, au-dessus de la maison, vers l' est.

Merveille du soir

         Je m' y précipite et, reste bouche bée devant l'intensité du spectacle. 

Merveille du soir

          Mais ce n' est pas tout : côté sud, une effilochée rose orne le ciel encore bleu.

Merveille du soir

         Me battant contre l' éphémère, je me précipite à nouveau vers l' ouest, la flamme incandescente pâlit et le ciel se décolore.  

Merveille du soir

         Puis, la nuit s' étend comme une marée qui vient désagréger la flamme, et, bientôt la dévorer. Celle-ci tente un baroud d' honneur en intensifiant sa couleur,

Merveille du soir

          Mais, imperturbable et sûre d' elle, la nuit va gagner le combat, et nous confronter au vertige de l' infini.

Merveille du soir

           Ce fut une de ces journée où la nature nous offre un festival de beauté, toujours renouvelé mais jamais le même.

          Merveilleuse magie !

Voir les commentaires

2014-11-21T17:51:21+01:00

Magie du matin

Publié par divagations-et-balades

          Le destin de la beauté, serait' il d' être éphémère ?

          Ce matin, alors que la météo nous annonce encore des températures printanières, le ciel, dans sa voracité d' admiration, nous a offert, pour son mariage avec le soleil levant, un somptueux festival de couleurs.

Magie du matin

         La nuit, peu à peu, s' est retirée devant cette débauche colorée, et quelques flaques bleu-clair sont apparues, repoussées par ces petits nuages roses, soldats du soleil.

Magie du matin

         Puis, le bleu céleste a pâli davantage, signant l' abdication de la nuit; l' incandescence s' est diluée tout en devenant plus envahissante encore.

Magie du matin

         De larges rayons de feu, si jaunes, que je les imagine incendiaires de quelques arbres aux branches dénudées.

Magie du matin

          Vers le sud, rose et bleu se bagarrent encore pour l' hégémonie dans le ciel.

Magie du matin

         Tout à coup, je me suis souvenue de l' eau que j' avais mise à chauffer pour mon thé matinal. Je suis rentrée au galop..... trop tard, il ne restait plus qu' un fond dans la casserole. 

         Pas grave !!! J' en ai remis d' autre à chauffer, puis, suis ressortie pour voir qui avait gagné la guerre du ciel.

         Le bleu, évidemment !

Magie du matin

          Mais, quelques nuages délicatement rosés, font encore, mais pour peu de temps, de la résistance.

         A plus tard, je vais voir si je peux encore espérer boire du thé ce matin.

Voir les commentaires

2014-11-19T08:59:01+01:00

Galère d' automne

Publié par divagations-et-balades

          L' automne n'apporte pas que le plaisir des yeux, mais aussi, la corvée annuelle du bois, pour nourrir notre cheminée.

          Il y a quelques jours, le livreur est venu, et, à ma soeur et moi de ranger ce tas de bûches qu'il a jeté en vrac dans le jardin.

Galère d' automne

         L' hiver dernier, j' avais acheté un abri-bûches en bois.......qui git dans un coin du jardin, jamais monté; ce qui me fait dire dans les jours de " râlerie " que c' est fini, je n' achèterai plus rien. 

        Alors voilà, le bois de cette année va rejoindre, sous sa bâche bleue, le reste des bûches de l' an dernier, car l' hiver avait été très clément, nous permettant de garder un bon stock pour le prochain.

Galère d' automne

         En vertu d' un droit d' aînesse sans arthrose, c' est moi qui trimbale sur dix bons mètres, les bûches que la soeur plus jeune, mais arthrosique, range sous la bâche, à un rythme nettement moins soutenu. 

Galère d' automne

         Pendant ce temps, un peu accablé par la chaleur qui règne encore durant cet été qui s' attarde, ( et pas encore toiletté), Victor le Chien, au lieu de nous aider, dort du sommeil du juste. De toute façon, ce chien ne sait rien faire !

Galère d' automne

          Des impatiens impassibles nous regardent faire. Décidément, c' est l' indifférence totale à notre égard. Vous savez quoi ? Nous les humains, nous sommes de vrais esclaves en réalité.

Galère d' automne

          C' est facile, hein, de venir quand tout est fini ? On nous nargue ou quoi !!!

Galère d' automne

         Mais qui, maintenant, va aller faire tea-time avec un bon cake maison aux amandes et pépites de chocolat ?

Voir les commentaires

2014-11-18T08:00:05+01:00

L' étang oublié

Publié par divagations-et-balades

         Je l' avais aperçu qui miroitait sur la droite de la piste, quand je longeais le grand étang.

        Me voilà donc repartie sur le chemin, au début de la boucle.

L' étang oublié

         Les étangs de la Barreyre sont donc quatre, et non trois. Comme les mousquetaires du roi.

         Pourquoi cet oubli du quatrième ? Est-ce sa modeste dimension qui a suscité le snobisme des trois autres ? Sa petitesse désordonnée a t' elle entraîné le dédain ?

L' étang oublié

          Soudain, un étrange personnage se dresse, l' air sévère, devant moi.

Wikipedia

Wikipedia

    " Où vas-tu à cette heure-ci ? " me dit'il d' un ton peu amène.

    " Je viens voir ce petit étang ", dis-je, un peu interloquée quand même.

    " Et pourquoi t' intéresse t' il ?

    " Parce que, me semble t' il, on l' a oublié; je trouve cela injuste car il est plein de charme, et.......peut-être y a t' il un charme, puisque tu es là ! ".

    " Je suis le gardien de cet étang. Est-ce que tu crois aux Fées ? Et à l' existence du Petit Peuple ?".

    " Mais oui, bien sûr " dis-je, sincère.

    " Alors, reste jusqu' à ce que la nuit tombe, et je te permettrai de voir ".

          Je ne posais plus de questions et décidais d' attendre; il n' y en avais plus pour très longtemps. Et.....je fus récompensée. Une jeune ondine habitait cet étang, et, tous les soirs, quand les humains étaient partis, elle sortait un peu pour respirer l' odeur de la forêt. 

Wikipedia

Wikipedia

         Je restais cachée et n' osais bouger pour ne pas l' effrayer. D' ailleurs, j" étais surveillée de prés.

         Elle resta un moment à humer l' air, et batifoler dans l' eau, puis, après un signe de connivence amicale avec le gardien, elle plongea et disparut à ma vue.

         Il ne restait plus, à la surface du petit étang oublié, que des plantes aquatiques qui devaient soustraire son palais aux regards trop curieux

L' étang oublié

         Après avoir remercié le vieux gardien, je lui souhaitais bonne nuit, et, rentrais à la maison, enchantée de ma curiosité.

Voir les commentaires

2014-11-16T08:49:36+01:00

Le petit dernier ?

Publié par divagations-et-balades

         Il s' étire un peu en longueur, l' eau partagée entre le chocolat et le bleu nacré.

Le petit dernier ?

         Un îlot minuscule flotte à la jonction des deux couleurs. Ici, point de carpes géantes ou non, seulement de la " friture ", menu fretin un peu dédaigné.

         Ses bords sont plus broussailleux; je me demande où les pécheurs peuvent s' installer en sécurité. Peut-être certains sont'ils tombés à l' eau ! Cette pensée me donne envie de rire. N' y faites pas attention, c' est nerveux, mais cela m' a valu un jour une magistrale gifle de ma mère, qui avait trébuché sur un trottoir. Elle était la vivacité personnifiée.

         A cet endroit, l' eau est striée de bleu et de chocolat au lait.

 

Le petit dernier ?

          Je suis toujours sur la piste fauve qui amorce un virage, et me voilà déjà à l' extrémité de l' étang.

         Un deuxième îlot se trouve dans l' alignement du premier. Les couleurs se panachent harmonieusement et lustrent les eaux.

Le petit dernier ?

          Je suis maintenant sur le chemin qui va boucler la boucle autour des étangs.

         Je crois que voilà la trace du passage d' un chevreuil ou d' une biche.

Le petit dernier ?

          La piste longe à nouveau le grand étang.         

Le petit dernier ?

         Le vent s' est levé, et ses rafales rendent folles les herbes de la pampa.

Le petit dernier ?

         La balade touche à sa fin. Mais, en ai-je terminé avec les étangs de la Barreyre ?

         La suite le dira. Alors....à bientôt !

Voir les commentaires

2014-11-14T10:39:55+01:00

En suivant la piste fauve....

Publié par divagations-et-balades

         ....J' arrivais vite au bord du deuxième étang. Il était plus petit, mais exhibait des îles touffues pour Robinson lilliputien.

En suivant la piste fauve....

         Mais, ce sont surtout des pécheurs qui viennent hanter ces lieux, car, ces étangs ont été très empoissonnés. Parmi les espèces de poissons, on trouve de très grosses carpes et des esturgeons dans le premier étang,

En suivant la piste fauve....
En suivant la piste fauve....

          Des carpes " normales " dans le second, et des espèces " friture " dans le troisième.

          La règle, pour ceux qui viennent pécher ici est : " No Kill " ce qui veut dire que tous les poissons péchés doivent être remis vivants dans les étangs.

          En ce qui me concerne, ce n' est pas la pèche qui m' intéresse, mais la magie de cet endroit, la synthèse parfaite des couleurs de l' automne, qui le transforme en lieu enchanté.

En suivant la piste fauve....

         Un peu plus loin, je vois des bouquets d' herbes folles qui tentent de descendre vers l' eau, pour se baigner ou essayer de construire de nouveaux îlots ?

En suivant la piste fauve....

         Certains ressemblent à des bâteaux, échoués là, par inadvertance.

En suivant la piste fauve....

          Puis, soudain, aprés un virage de cette piste rousse, les couleurs se font plus éclatantes.

En suivant la piste fauve....

         L' automne tente même d' allumer un incendie dans un coin sombre, histoire de montrer qu' il y a encore de l' été en elle.

En suivant la piste fauve....

         Un autre virage et, tout s' apaise; le décor se pastellise à nouveau; trois petits canards s' en vont, se promenant tranquillement.

En suivant la piste fauve....

         J' arrive au bout de ce second étang. Un îlot, ici, semble immergé dans du chocolat;

En suivant la piste fauve....

         Mais, la piste fauve ne s' arrête pas là. A suivre !!!

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog