Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

2018-02-28T06:44:58+01:00

Sa Majesté le Paon

Publié par divagations-et-balades

          Sa Majesté le Paon se promenait en ses jardins. Il était un peu mélancolique en ces jours d' hiver clairs et froids, et, pour tout dire, s' ennuyait un peu au milieu de cette nature figée et unicolore.

          Justement, pour donner un peu de couleurs, il avait revêtu son plus bel habit de Cour; et allait vers l' Humanirium qu'il avait fait installer depuis peu, car ces étranges créatures à deux pattes l'intriguaient.

Sa Majesté le Paon

          Tiens ! Justement en voilà une. Les barreaux sont solides car cette espèce est assez belliqueuse parait' il, et...........on ne sait jamais !!!

Sa Majesté le Paon

          Elle tient un engin bizarre, noir, avec une sorte d' oeil gros et rond. Est-ce une arme ? Suis-je en danger, dois-je appeler la Garde ?

          La patrouille n'est pas très loin, c'est rassurant.

Sa Majesté le Paon

          Et la Garde Noire surveille le lac, en cas d'attaque aquatique.

Sa Majesté le Paon

          Le chef de mes gardes du corps me hèle depuis sa position de guet. Il y a quelque chose d'anormal.

Sa Majesté le Paon

          Quoi ? Un terroriste ! Les gendarmes s' approchent silencieusement. Il est tout de noir vêtu.

Sa Majesté le Paon

          Les nouvelles sont alarmantes, il a réussi à s'échapper malgré l'importance des forces de l'ordre et la collaboration des Oiseaux du Contre-espionnage dont les renseignements sont souvent précieux.

Sa Majesté le Paon

          Le chef de la police m'engage à rentrer au palais. Il y a danger potentiel. Que dois-je faire ? Le roi ne peut apparaître lâche et peureux !

Sa Majesté le Paon

          Mais un roi se doit  avant tout à ses sujets. Il est la cohésion du royaume et doit protéger son peuple. Je vais donc rentrer.

          Et, avec toute la dignité et la noblesse qui le caractérisent, Sa Majesté le Paon se retire.

Sa Majesté le Paon

Voir les commentaires

2018-02-25T19:50:54+01:00

La pensée du dimanche - Le 7ème commandement

Publié par divagations-et-balades

          Notre civilisation judéo-chrétienne trouve son fondement dans les Dix Commandements que Moïse reçut de D. sur le Mont Sinaï.

          On ne peut pas dire qu' ils furent tous accueillis dans la joie.

          Quoi ! On n'allait plus pouvoir s' amuser comme on voulait ? Zigouiller son voisin si sa tête vous déplaisait ? Voler les moutons du berger pour se faire de bons méchouis ? Chiper la femme du chef, beaucoup trop belle pour lui ? ( Et s' enfuir loin avec elle......on ne sait jamais ....).

          Et puis, de quoi se mêlait' il Moïse ?

          Mais celui-ci, imperturbable, se mit à lire les Commandements.

          Au fur et à mesure qu' il les égrenait, la consternation se lisait sur les visages. Mais lorsqu' il arriva au 7ème commandement, le tumulte fut à son comble.

          Que disait' il donc ce fameux 7ème commandement ?

           " Tu ne désireras pas la femme de ton prochain "

          Et ça criait, et ça vociférait, le peuple était déchaîné......du moins les hommes, car, dans leur coin, les femmes restaient silencieuses.

          Mais que criaient' ils donc ?

           " Barre le sept, barre le sept, barre le sept "

          Et voilà pourquoi, nous dit Georges Chouraqui, qui a raconté cette histoire dans " Terre d' Israël ", le sept s' écrit avec une barre.

Wikipedia

Wikipedia

          J' y ai juste mis un tout petit peu d' impertinence. Mais......je m'interroge : Qu'est-ce que ça cache quand on ne met pas la barre du 7, comme les Anglo-Saxons par exemple ???

Voir les commentaires

2018-02-23T19:58:55+01:00

Mosaïques

Publié par divagations-et-balades

          En mille neuf cent quatre vingt quatre sous l'égide du maire d'alors, Jacques Chaban-Delmas, la rue Sainte Catherine à Bordeaux est devenue piétonnière.

          Ce nouveau visage de la rue la plus commerçante de la ville, qui est, je crois, la plus longue de France, a été inauguré en avril de cette année-là.

Photo Sud-Ouest - Arch. J.F. Grousset

Photo Sud-Ouest - Arch. J.F. Grousset

          Cette rue tient son nom d'une très ancienne chapelle qui fut inaugurée en mille quarante huit par les Chevaliers de Malte. Ceux-ci étaient alors plus connus sous le nom d'Hospitaliers, car ils avaient construit un hôpital à Jérusalem pour soigner les pèlerins sans distinction de race ou de religion.

          Cette chapelle se trouvait à l'emplacement actuel de la FNAC. Au XIème siècle, il y avait à ce niveau une vraie gadoue, et, pour éviter que les dames ne salissent leurs longues robes, on voulut paver le sol devant la chapelle. Mais, on manquait de moyens et les travaux coûtaient très cher, alors, le clergé vendit le mobilier de la chapelle et les travaux purent se faire.

          Puis, la chapelle fut très longtemps abandonnée et ses derniers vestiges disparurent en mille huit cent trente cinq. En faisant des fouilles pour y établir un théâtre, on y a trouvé beaucoup d'ossements humains.

          Quelle sombre histoire s'est déroulée à cet endroit ? Je ne le sais pas et je ne trouve aucune trace. Alors c'était peut-être tout simplement un cimetière.

          A son extrémité Place de la Victoire, se dresse toujours la Porte d'Aquitaine, à l'autre extrémité, près du Grand Théâtre, s'élevait la Porte du Médoc; mais cette dernière a disparu en mille sept cent soixante douze.

          La rue Sainte Cath, comme on dit souvent ici, a toujours été très fréquentée et commerçante. Il fut un temps où les bouchers et tripiers de Bordeaux n'avaient pas le droit de vendre leur marchandise ailleurs.

          Les meuniers y venaient porter leur farine depuis les moulins des jalles de Blanquefort ou celui de Gajac à St Médard en Jalles.

          Au moment de Noël, la rue s'illumine.

Mosaïques

          Mais elle n'a pas toujours été aussi paisible. Au moment de la Fronde elle devint un véritable champ de bataille entre partis opposés, et le bilan de quatre cents morts pesa lourdement.

          Et aujourd'hui ? L'article de Sud-Ouest fut une révélation. Cette rue, que j'ai arpenté si souvent.........je ne la connaissais pas bien. Je ne m'étais jamais rendu compte, en effet, qu'elle était pavée de mosaïque. Il a fallu cette photo, peut-être prise par un drone, pour que je la vois.

Photo Sud Ouest - Arch. Ph. Taris

Photo Sud Ouest - Arch. Ph. Taris

          Ou alors, je ne la vois pas d'assez haut quand je baisse les yeux, en bref, je ne suis pas assez grande. Pourquoi n'ai-je pas été plus obéissante et fait tant de chichis avec la soupe !!!

Voir les commentaires

2018-02-21T15:20:06+01:00

Lueurs

Publié par divagations-et-balades

          Il y a quelques jours, alors que tout laissait penser que le soleil avait disparu, le voilà qui est venu, pourfendant les nuages nous faire un clin d'oeil : "Je suis là, pas de stress, laissez-moi le temps de me réveiller, et vous me verrez bientôt".

Lueurs

          Bonnes pâtes, nous sommes convenus de le croire, d'autant plus qu'il avait laissé tomber un petit morceau, comme pour nous garantir son authenticité.

Lueurs

          Il n'avait pas menti, il est là, il a azuré le ciel, et les mimosas, heureux à nouveau, font chanter leurs petites boules d'or contre lui.

Lueurs

          Je déambule dans le jardin, suivant Victor le chien, en respectant sa pudeur !!!

Lueurs

          Et soudain, je l'aperçois, là-bas, dressée comme un phare au milieu d'un massif encore vêtu d'hiver. Mais oui, c'est une jonquille ! Que fait' elle là, toute seule ?

Lueurs

          Je m'approche et lui demande ce qu'elle fait là.

          " Je suis une sentinelle avancée me dit' elle, je viens vérifier si les conditions sont réunies pour que notre émigration commence. ".

          " Alors ? " dis-je, un peu inquiète car la météo prévoit un froid sibérien la semaine prochaine sur la France.

          " Ne t'en fais pas, ce sera pour la moitié nord, et nous arriverons très bientôt ".

          Je la remercie et lui fais compliment de sa beauté.

          " Oui, me dit'elle d'un ton soudain nonchalant, je suis belle Ô Mortelle, comme un rêve de printemps. Je t'autorise à me photographier pour immortaliser ma beauté, parce qu'elle le vaut bien ".

Lueurs

          Bon, c'est vrai, elle est belle, mais.........quelle prétentieuse !! Et je rentre en me disant : " attends que les roses fleurissent, pécore ! ".

Voir les commentaires

2018-02-18T14:47:05+01:00

La pensée du dimanche - L'art du mensonge

Publié par divagations-et-balades

          Ma pensée de ce dimanche, je l'ai  retrouvée dans un petit carnet où j'avais pris des notes en lisant un bouquin sur la Kabbale. J'avais cette manie, et je l'ai encore, de lire certains livres un stylo à la main.

La pensée du dimanche - L'art du mensonge

          Dans ce livre, j'ai appris que : " la Kabbale est un jeu, qu'il ne s'agit pas d'y croire mais de s'en servir pour entrer dans une pratique du questionnement qui est fondatrice de l'Homme ".

          " Peu importe ce que tu crois, dis-moi comment tu le sais ", disait Rachi de Troyes dont il était le rabbin respecté. Il était aussi un exégète de la Bible, un poète et un légiste. Pour cette France du XIème siècle, il fut surtout écrivain, philosophe et chroniqueur, et ses écrits en ancien français sont un précieux témoin de ce temps.

Wikipedia

Wikipedia

          " L'important est de ne jamais cesser de s'interroger " a dit Einstein; et si la, pratique de la Kabbale s'apparente à un jeu, un art et une science, point n'est besoin de s'y plonger pour se poser des questions. Il suffit d'écouter ce que disent, en particulier, les hommes et les femmes politiques.

          Ceux-ci, même sans jamais avoir jeté un coup d'oeil dans la Kabbale, connaissent, d'instinct sans doute, l'art du mensonge.

          Et que font les citoyens qui les écoutent ? Perplexes, la plupart se posent des questions. Vérité ou enfumage ? Promesses ou fake news ? pour parler comme Jupiter qui ne rate pas une occasion d'exhiber son so chic accent british.( Ce n'est pas comme moi, dont un anglais justement, avait dit que j'avais un horrible accent américain).

          Mais revenons à nos moutons. Les citoyens sont perplexes et en questionnement. Oubliant que Charles Pasqua avait dit : " les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent ", le bon peuple est, semble t'il, toujours prêt à croire ceux, qu'étourdiment, ils placent à la fonction suprême. Du moins dans un premier temps, car, moins sot que ce que l'on veut lui faire croire, il finit par découvrir la supercherie.

          Jupiter d'ailleurs, sans le faire exprès, a donné les éléments pour le démasquer avec cet " et en même temps " dont il parait si fier. Avec cette formule, évidemment géniale, il marie les contraires, ainsi, il dit tout et l'envers de tout, ce qui lui permet de dire qu'il a tout envisagé.

          Ainsi, en vrai bête politique bien formatée, il connait, de façon innée sans doute, (marque du génie), la bonne méthode pour mentir.

          Je vous la livre...........ça peut servir !!!

               " L' homme qui veut mentir utilise d'abord un fond de vérité pour échafauder ensuite son mensonge ".

Au-revoir !!! 

Wikipedia

Wikipedia

Voir les commentaires

2018-02-16T15:47:26+01:00

Balade dans l' Apacheria

Publié par divagations-et-balades

          Un jour, pour trouver l'endroit de nos vacances américaines, nous décidâmes de nous en remettre au sort. Prenant une carte des Etats-Unis, je fermais les yeux et laissais tomber mon doigt sur la carte, étant décidé que nous irions là où il l'indiquerait. Je ne considérais malgré tout que la moitié sud, le nord, où que je sois, ne m'attirait guère.

          Et mon doigt désigna Big Bend National Park, à cheval sur le Texas et l' état mexicain de Chihuahua une partie de l' Apacheria,le territoire des Apaches. Celui-ci s'étendait aussi vers le Nouveau Mexique, le sud de l' Arizona et l'état mexicain de Sonora.

Wikipedia

Wikipedia

          C'est là, dans le sud-ouest des Etats-Unis qu'ils furent repoussés par les Comanches.

          J'aime bien les Apaches. En langue zuni, c'est un nom générique qui signifie " ennemi ", et qui est donné à différentes tribus d' Amérique du Nord partageant la même langue et les mêmes territoires formant ladite Apacheria. Elle est leur habitat historique.

          Big Bend, partie de ce territoire apache, signifie " grande courbure ", c'est celle que forme le rio Grande à cet endroit.

          Le paysage est magnifique et sauvage.

        

Balade dans l' Apacheria

          Malgré moi, je jetais par moment des coups d'oeil vers les sommets, guettant quelque fumée, ou m'attendant à voir un cavalier indien nous observant avant de commander à une horde hurlante de dévaler de la montagne vers nous.

Peinture de Russel. La derniere qu'il fit avant sa mort.

Peinture de Russel. La derniere qu'il fit avant sa mort.

          Nous étions en plein western. Les noms indiens dansaient dans ma tête : Mescaleros, Chiricahuas, Cochise et Geronimo, Mangas Coloradas, qui, au cours des guerres indiennes, tenta de négocier avec l' armée américaine, mais fut trahi, torturé et décapité. Sa tête fut envoyée dans l' Est pour y être étudiée. C'était la mode de la phrénologie.

          Cochise prit la relève, mais conscient de la différence des forces en présence, et voulant préserver son peuple, il signa, par l'intermédiaire de son ami Tom Jeffords, délégué aux affaires indiennes, une paix plutôt favorable, qui les autorisait à continuer des raids contre le Mexique.

          Mais, Cochise meurt deux ans plus tard, et Jeffords part. La réserve chiricahua est fermée et les Indiens sont déportés vers la réserve de San Carlos, dans un endroit désertique qu'ils détestèrent aussitôt.

          C'est alors qu' un homme-médecine, simple guerrier, Geronimo, s'enfuit avec quelques Braves et reprit la lutte. Pris plusieurs fois, il s'échappa plusieurs fois, et....finit par se rendre et accepter de regagner la réserve. Mais, la liberté lui manquait et il s'enfuit à nouveau avec femmes, enfants et une quinzaine de guerriers.

 

Balade dans l' Apacheria

          Mais, il sera encore repris.

          Drôle de destin que celui de Geronimo. On le place, avec ses guerriers, sous haute surveillance militaire, dans un fort en Floride. Mais pour eux, habitués au climat sec du désert, la Floride est trop humide et malsaine, et plusieurs guerriers décèdent. On emmène alors les survivants en Oklahoma.

          Qu'y devint Geronimo ? Il se convertit au christianisme et au métier de fermier. Il alla vendre des souvenirs à l' Exposition Universelle de 1904 à St Louis, et assista aux Jeux Olympiques qui eurent lieu dans cette ville à ce moment-là. Il participa même à la parade pour l' élection de Théodore Roosevelt en 1905. Il mourut le 17 février 1909, d' une pneumonie.

          Mais toute sa vie il regretta sa reddition. peut-être revivait' il dans ses rêves les galopades à travers les Grandes Plaines, les descentes fulgurantes du sommet des montagnes pour aller attaquer le cheval de fer qui s'essoufflait dans la vallée ?

A Stone Mountain

A Stone Mountain

          A l'origine, son nom était Goyathlay, (il y a plusieurs orthographes), ce qui veut dire : celui qui baille. Il prit le nom de Geronimo suite à une bataille contre les Mexicains qui allaient à l'attaque en invoquant la protection de St Jérome : Geronimo.

          Bien des années plus tard, la traque d' Oussama Ben Laden avait pour nom de code Geronimo. Ceci contraria fortement les communautés indiennes.

          C'est à Big Bend que j'ai fait une rencontre qui m'a beaucoup marquée. Un cavalier arrivait face à nous sur la piste. Il était torse nu et portait autour de la tête le ruban rouge des Apaches. Il avait une allure incroyable, fière et altière, et en passant auprès de nous, au pas lent de son cheval, il nous a toisé d'un air de mépris absolu. Il aurait été inconcevable que je le photographie comme un simple objet de curiosité. Il inspirait le respect et probablement la frousse s'il avait eu ses peintures de guerre. Je ne l'ai jamais oublié.

          Big Bend est traversé par le rio Grande qui marque la frontière entre Etats-Unis et Mexique. Nous étions allés nous promener à pieds sur une ancienne piste comanche, passant au Mexique sans le savoir. C'est à notre retour que nous avions appris qu'il ne fallait surtout pas faire ça, car....il y avait des ours noirs, des coyottes, des pumas et vingt deux espèces de serpents.

          On m'avait suivie avec réticence et en rouspétant un peu, parce que nous étions en pleine chaleur de l'après-midi, mais c'est sans doute à cause d'elle, et de la torpeur qu'elle suscitait, que nous n'avions pas fait de mauvaises rencontres.. Il m'avait été gentiment suggéré d'arrêter d'être inconsciente.

Voir les commentaires

2018-02-14T19:27:17+01:00

A l'ouest du Pecos

Publié par divagations-et-balades

          Nous sommes passés un jour dans une petite ville nommée Langtry sur les bords du rio Grande au Texas, où avait sévi, dans la seconde moitié du XIXème siècle, un personnage bizarre : le Juge Roy Bean. Il était barman dans un saloon qu'il avait lui-même créé, et s'était auto-proclamé juge, se surnommant : la loi à l'ouest du Pecos.

Wikipedia

Wikipedia

          Le Pecos est un affluent du rio Grande, (ou rio Bravo pour les Mexicains), qui prend sa source dans les montagnes à l'est de Santa Fe, au Nouveau Mexique. Il traverse les Grandes Plaines, et va se jeter dans le rio Grande au sud-ouest du Texas.

          Au XIXème siècle, le Pecos marquait la limite entre les terres conquises et l' Ouest sauvage, le Wild West des westerns.

          On était là dans les montagnes du désert chihuahuan, et le paysage était magnifique.

A l'ouest du Pecos

          Il s'est dit, aidé en cela par le cinéma, que la petite ville de Langtry devait son nom à une célèbre actrice : Lillie Langtry.

          Elle était née Emilie Charlotte Le Breton, en mille huit cent cinquante trois  dans l' île de Jersey. Très belle, on la surnomma Le lys de Jersey.

Wikipedia

Wikipedia

          Elle eut de nombreux amants, dont le futur Edward VII d' Angleterre. Le cinéma en fit l' égérie de Roy Bean.

          Ce fut le cas dans le film de John Huston : " Juge et Hors -la-loi " Ava Gardner tenait son rôle.

Wikipedia

Wikipedia

          Et quelques années avant, dans " Le cavalier du désert " de William Wyler, où elle est interprétée par Lilian Bond.

 

Wikipedia

Wikipedia

          Lillie Langtry ne donna pas son nom à la ville éponyme. C'est le cinéma qui en construisit la légende. Connut' elle seulement Roy Bean ?

          Elle mourut à Monte Carlo en mille neuf cent vingt neuf. On dit aussi que c'est elle qui inspira à Pete Townshend, le guitariste des Who, la chanson : " pictures of Lily ".

          Et, décidément, cette région doit beaucoup au cinéma, c'est à partir du film d' Edward Killy : " A l'ouest du Pecos ", que ce titre devint une expression populaire aux Etats-Unis.

Voir les commentaires

2018-02-11T19:25:19+01:00

La pensée du dimanche. Le ridicule ne tue toujours pas

Publié par divagations-et-balades

          Cette semaine, j'avais décidé de ne pas râler, et puis..............mais que voulez-vous, on me provoque !

          Toutes zé tous, celles zé ceux......me font plutôt rire, un peu jaune, mais rire quand même. Ce langage jupitérien ne peut que côtoyer les sommets, même si ce sont ceux de la dérision. En fait, n'est pas olympien qui veut ! Non, je ne parle pas de l' OM......Au fait, ont'ils un entraîneur ou une entraîneure ? Il est vrai qu' entraîneuse....ça peut prêter à confusion, mais quoi, il y a le contexte quand même !

          Mais voilà, je râle malgré mes bonnes intentions parce que, cliquant par hasard sur la chaîne BFM TV, j' ai vu, sur la bande passante en bas de l' écran, une phrase parlant des entrepreneures !

          Allons bon, je croyais que l'on disait : entrepreneuses ! Celles zé ceux qui refont la grammaire savaient' ils qu' un mot féminin existait déjà ? Ou bien ont' ils déjà jeter aux orties le langage du monde ancien ?

          Alors me reviennent en vrac : docteur et docteure, auteur et auteure, et pourquoi pas marcheur et marcheure.........tout ce que j'avais appris est'il donc obsolète ? Tiens, j' y pense, obsolet ne se dit pas !!!!!!!!

          Parce qu'enfin, si le mot docteur désigne un homme qui exerce la médecine, le mot doctoresse désigne une femme exerçant le même métier, mais, si le mot docteur désigne le titre universitaire, il n'a pas de féminin, (car le mot doctoresse n'est pratiquement pas utilisé dans ce sens), il se dit alors aussi bien pour l'homme que pour la femme :

Monsieur le Docteur H       Madame le Docteur F (Wikipedia)
Monsieur le Docteur H       Madame le Docteur F (Wikipedia)

Monsieur le Docteur H Madame le Docteur F (Wikipedia)

          De même pour le terme auteur. Le dictionnaire Larousse n'indique pas de féminin pour lui. (Il y a déjà des revendications), et je ne me suis jamais sentie ni gênée ni traumatisée parce que l'on disait devant moi qu' Agatha Christie, femme de lettres britannique, était l' auteur qui avait créé le personnage d' Hercule Poirot. Auteure !!! Qu'est-ce que c'est moche !

          Et quand nous disions à la fac que le prof de physio était très sévère, (en fait, nous l'exprimions autrement, mais la bienséance veut que.....etc.......), le fait que c'était une femme ne nous a jamais interpellés parce que nous disions le prof. On constatait simplement qu' elle était plus rosse que les hommes. Enfin, pour nous, les filles !!!

          Voilà, j' ai encore rouspété. Je crois que nous, les résidus du monde ancien, nous avons vraiment la nuque raide selon l'image du Grand Charles. Mais comment feront les enfants du monde nouveau pour lire et comprendre les classiques ??? Bof ! ils ne les liront pas. ou alors, ils auront la traduction sur leurs tablettes ! Mais oui, mais c'est bien sûr ! 

Wikipedia

Wikipedia

Voir les commentaires

2018-02-08T19:57:21+01:00

Tea party dans le désert

Publié par divagations-et-balades

          On fait des rencontres intéressantes partout dans le monde, et même dans les déserts qui, je l'ai vu, ne le sont jamais tout à fait.

          Au cours de notre balade dans la Arava, nous avons rencontré des Bédouins.Leur nom lui-même permet de les situer; en effet le mot bédouin vient du mot arabe badawi, qui signifie : habitant du désert.

          En Israël, ils habitent surtout dans le Neguev et la Arava, mais aussi dans le nord de la Galilée.

          Les Bédouins du nord disent descendre d' Ismaël, fils d'Abraham et de la servante de Sarah, son épouse. Ceux du sud font remonter leur filiation à Houd, un prophète qui serait l'arrière-petit-fils de Noé.

          Les Bédouins vivent de l'élevage des chèvres, des moutons et des dromadaires.

          Quand nous sommes arrivés, une discussion se tenait aux pieds d' un dromadaire à l'air altier. Peut-être était-ce des pourparlers de vente/achat.

Cette photo a une quarantaine d'années, et de l'âge présente les outrages !!!!

Cette photo a une quarantaine d'années, et de l'âge présente les outrages !!!!

          En tout cas, la transaction, si c'était le cas, semblait se faire dans la bonne humeur. On sourit, on roule sa cigarette....

Tea party dans le désert

          Et pendant ce temps, les femmes s'activent, comme il se doit. Gentiment l'une d'elles est venue me demander, par une éloquente mimique, si je prendrais un verre de thé avec elles.

          " Bien sûr, avec plaisir "....Et se fut très amusant à cause de la barrière de la langue. Elles ne parlaient pas hébreu, mon arabe était celui de l'Afrique du Nord........elles ne parlaient que leur dialecte local. 

Tea party dans le désert

          Mais on trouve toujours le moyen d' échanger, ne serait-ce que par le sourire.

          Pendant ce temps, une bonne odeur de pain frais me chatouillait les narines. Une femme, dans une tente, était en train de cuire un pain biscornu sur un khanoun. On aurait dit un grand pain pitta; mais pour moi c' était une kessra. Tout compte fait, non, c' était bien un pain pitta.

Tea party dans le désert

          J' adore le pain arabe; Je lui en aurais bien demandé un petit bout, mais elle aurait été capable de me le donner entier, alors je n'allais quand même pas leur enlever leur pain !

          Mais qu'est-ce que j'ai bien pu faire de mon plat à pain pour me faire une bonne kessra ? Il va encore falloir que j'aille farfouiller !!!

Voir les commentaires

2018-02-06T18:23:30+01:00

Février 1956

Publié par divagations-et-balades

          Cette date est restée mémorable en Gironde, car il y fit grand froid. Je m'en souviens parfaitement, c'était la première fois que je voyais autant de neige.
          Aujourd'hui, alors que la météo lance des alertes neige et grand froid sur quarante deux départements, (Ouf ! Pas chez nous !), je reprends le journal Sud-Ouest qui, il y a deux ou trois jours, a consacré toute une page à ce mois de février mille neuf cent cinquante six, à travers quelques photos.

Février 1956

          Une chape blanche avait brusquement recouvert les chaises des allées de Tourny, et la place de la Comédie.

          Jusque-là, l'hiver était conforme à l'habitude, doux et clément, et tout-à-coup.......ce froid polaire : moins quinze degrés le quinze février. Je n'avais pas encore connu cela, mais j'ai su de suite que je n'aimais pas ça.

          La place de la Victoire avait perdu la bataille du froid, et la neige l'avait à moitié avalée.

Février 1956

          On déblayait les trottoirs pour accéder au marché des Capucins, dont les étals étaient plutôt sinistrés.

Février 1956

          Les quais étaient envahis, et les sergents de ville, (affublés du surnom " d'hirondelles "), avaient revêtu leurs pèlerines aujourd'hui disparues.

Février 1956

          Ce jour-là, le journal Sud-Ouest écrivait : " De mémoire d'homme, on n'avait jamais vu cela ".

          Et c'était encore pire dans le reste du département. A Arcachon, la neige poudreuse atteignait un mètre cinquante; la route du Cap Ferret était coupée; au lac d'Hourtin, la jetée s'était effondrée sur une eau glaciale.

Février 1956

          Et au nord du département, à Sainte-Foy-la-Grande, la température était descendue au nombre record de moins vingt huit degrés.

          La Gironde grelottait, et pourtant, ce grand froid avait fait des heureux : les fervents du ski qui profitaient de chaque rue en pente pour assouvir leur passion.

Février 1956

          Moi, je faisais de la luge sur les boulevards avec le fils des voisins.

          Et aujourd'hui, six février deux mille dix huit, à quatorze heures quinze, je suis allée au jardin faire la photo témoin du temps de ce jour :

Février 1956

          Comme quoi, les années se suivent, (de loin), et ne se ressemblent pas..........pour l'instant !!!!

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog