Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

2018-03-25T17:24:54+02:00

Clin d' oeil de l' ancien monde

Publié par divagations-et-balades

          Il parait que nous vivons désormais dans un monde nouveau, et, bien sûr, une certaine catégorie d' êtres humains habitant notre (ex) douce France, par définition n' y comprend rien, n' y est pas adaptée, en bref, n' a plus rien à y faire : les vieux, autrement dit : les retraités.

          Devant " fêter " le trente et un de ce mois, le quatrième anniversaire de ma prise de retraite, (hélas ! et pourtant j' avais traîné les pieds....), je sens que je vais encore prendre un coup de bambou sur le crâne.

          Pour que le coup soit encore plus dur, j' ai été aidée, il y a trois ou quatre jours, par une émission de télé qui faisait revivre les divertissements des années 70, à travers les émissions de Maritie et Gilbert Carpentier.

Photo télé ( comme toutes les suivantes )

Photo télé ( comme toutes les suivantes )

          Ah ! Le choc ! C' était comme ça l' ancien monde ? Ce mélange de gaîté, de légèreté, d' insouciance, de liberté !!!

          Et tout à coup, je me suis sentie partir en arrière, rentrer dans l' écran du téléviseur, humer cet air léger dans les rues quand approchait un Printemps généreux, plein de fleurs, de vert tendre sur les jeunes feuilles des arbres, de chants d' oiseaux qui glorifiaient la renaissance de la nature.

          Nos pas, soudain, devenaient plus sautillants, dansants, le sourire redevenait facile et spontané dans les regards et sur les lèvres.

          Non, non, je n' embellis rien sous prétexte que c' était aussi le temps de ma jeunesse, mais parce que je compare avec l' air lourd, l' atmosphère triste et grise actuelle, la perte de ce qui n' était même que politesse naturelle.

          Quand je rentre dans un lieu public, je dis bonjour comme je l' ai toujours fait, mais quand, allez, sur dix personnes trois me répondent, je me dis que c' est un jour faste.

          Et cela me fait penser à ce que disait un certain Nicolas Gomez Davila :

     " Le degré de civilisation d' une société se mesure au nombre de gestes usuels de politesse dans la vie quotidienne ".

          Adieu la galanterie des hommes, bonjour la porte qui vous revient sur le nez quand ils vous passent devant, en force, (merci les féministes, ces êtres hybrides que je ne saurais vraiment définir).

          Salut les " djeuns " (et moins djeuns), qui vous bousculent dans la rue sans même s' en excuser; et même ces vieilles dames roublardes qui, sournoisement, essaient de vous piquer votre place dans la queue aux caisses des super marchés. Il y a encore quelques vieux messieurs qui, gentiment, voyant que vous avez peu de choses, vous cèdent courtoisement leur place. Qu' ils en soient ici remerciés.

          Moi, bavarde invétérée, (les colles de la scolarité n' ont pas eu l' efficacité escomptée), je me sens un peu frustrée parfois, avec la langue qui me démange. Alors, si je repère une tête sympathique, je me hasarde et....... ça marche la plupart du temps. Quelques mots échangés, un peu d' humanité partagée.... rien n' est peut-être perdu après tout !

          Je me souviens des magasins où j' allais aux Etats Unis : " Bonjour ma chérie, en quoi puis-je vous être utile aujourd'hui ? ", et quand revenue en France, on venait roder autour de moi comme si je préparais un mauvais coup, en me disant d' un ton rogue : " qu'est-ce que vous cherchez ? ", sans rire je me demandais où j' étais ou si j' avais l' air si patibulaire que ça.

          Alors voilà, j' ai connu l' autre soir un plaisir sans bornes. Les Carpentier laissaient aux artistes qui venaient dans leurs émissions une liberté totale, et c' était en direct ! Et l' on voyait des bandes de copains, hilares, qui s' amusaient comme des fous. J' ai pris quelques photos, et vous en donne quelques-unes en cadeau pour vous rappeler que l' ancien monde était comme ça.

Clin d' oeil de l' ancien monde
Clin d' oeil de l' ancien monde
Clin d' oeil de l' ancien monde
Clin d' oeil de l' ancien monde
Clin d' oeil de l' ancien monde

          J' en ai d' autres, ce sera pour une autre fois, car j' ai, peur que ce ne soit trop lourd.

          Mais, ce que je crois, c' est que l' ancien monde était bleu !

Clin d' oeil de l' ancien monde

Voir les commentaires

2018-03-22T15:13:52+01:00

Magie du Monde

Publié par divagations-et-balades

          C' est une grosse boule qui tourne sur elle-même et autour d' un astre flamboyant qui lui envoie de chauds rayons pour que la vie existe sur elle. On la nomme : La Planète Bleue.

Wikipedia

Wikipedia

          Déjà, à l' école primaire, j' étais bonne en géographie parce que je rêvais d' explorer cette boule, et si possible, d' en faire le tour. Bien des années après, je n' en ai pas fait le tour, mais si je fais le compte des pays, îles et états visités, je vois, avec surprise que j' ai atteint le nombre cinquante et un. C' est dire tout ce qui me manque et que je ne verrai jamais. Pas à dire, il faudra que je revienne, une vie ne suffit pas.

          Parce qu' il y en a des choses à voir sur cette planète ! Belles, sauvages, étranges.....Et parmi les bizarreries, il y a ces arbres qui poussent dans l' eau et la noircissent. On les trouve dans le nord de la Floride, dans le lac Héloïse près de Winter Haven.

Magie du Monde

          Ce sont des cyprès chauves, et je n' en ai vu de tels qu' à cet endroit.

Magie du Monde

          Il m' avait été dit que leurs racines sécrétaient de l' aniline, et que celle-ci était responsable du noircissement de l' eau. Il nous avait même été conseillé de ne pas nous baigner là, ni de rester trop longtemps respirer ici, car l' aniline formait des composés toxiques pouvant même être létaux. (?)

          Les hérons, en tout cas, ne semblaient pas incommodés,

Magie du Monde

et j' en devine un, qui m' était resté inaperçu, comme en surimpression sur le tronc d' un cyprès.          

Magie du Monde

          S' il ne semblait pas incommodé par les vapeurs d' aniline, c' est peut-être qu'avec le temps il s' était immunisé.

          J' aimais bien cet endroit, et le parc si romantique qui s' étendait tout près, si près qu' il s' appelait Cypress Garden, avec ses azalées qui venaient flirter avec les cyprès,

Magie du Monde

et ses nénuphars géants aux feuilles si larges qu' un homme, dit-on, pouvait s'y tenir debout.

Magie du Monde

          Ce merveilleux jardin, dont j' ai déjà parlé il y a quelques années, n' existe plus aujourd'hui.

          Créé en mille neuf cent trente six, il ferma ses portes en avril deux mille trois. Un an plus tard, il devint Cypress Garden Adventures Park.Racheté en deux mille dix, il subit d' importants travaux, et rouvrit l' année suivante sous le nom de Legoland Florida.

          Il était devenu un vrai parc d' attractions avec montagnes russes, manèges, attractions aquatiques etc....

          Depuis, je ne le visite plus qu' en rêve !!!

Voir les commentaires

2018-03-20T19:48:57+01:00

Mésaventure

Publié par divagations-et-balades

          J' avais atteint ce stade des études de médecine où l' on avait acquis le droit de faire des remplacements.

          Etre, à ce moment-là, fille dans le Sud-Ouest ne facilitait pas les choses. Le machisme bien connu des hommes d' ici, nous excluait pratiquement de toute chance d' avoir un remplacement dans la région. Alors, on s' exilait au nord de la Loire, ou au moins sur sa rive sud.

          J' avais trouvé ce que je cherchais dans un petit village de Touraine; c' était l' hiver, et, à ma grande horreur, il y avait de la neige partout, et, la nuit, le thermomètre descendait à - 20°.

          C' était encore le temps héroïque où nous recevions des appels de nuit. Et ça n' a pas raté, une nuit, appel à 2h du matin, et pour compliquer les choses, c' était pour un bébé.

          Je devais aller dans une ferme, et le fermier m' avait dit : " on agitera une lanterne pour que vous nous trouviez plus facilement ". Les GPS étaient encore loin dans le futur.

          Et, je partis. Enfin j' aperçus une lanterne en train de se balancer. Je tournais et.........au bout d' environ une trentaine de mètres, la voiture s' arrêta, impossible d' aller plus loin, j' étais bloquée par la neige. Obligée de continuer à pieds, les yeux fixés sur la lanterne.

          Enfin j' arrivais à la ferme, les pieds gelés. J' entrais dans une grande salle commune, bien chauffée, un berceau au milieu de la pièce. Près de lui, le père, la mère et la grand-mère.

          " Que se passe t' il ? " Et là............les bras m' en sont tombés. La  grand-mère s' était levée pour aller aux toilettes, et devant traverser cette salle, avait vu le bébé faire les marionnettes avec ses mains. 

          " Vous vous rendez compte Docteur, à 2h du matin il ne dormait pas. Que peut-il bien avoir ? ".

          Je n' avais pas osé dire qu' il fallait peut-être soigner la grand-mère.

          Pour que je puisse repartir; il avait fallu sortir une vache de l' étable pour remorquer ma voiture jusqu'à la route. J' étais rentrée à plus de 4h du matin, en espérant ne pas avoir un autre appel qui m' attendait.

          Il arrivait parfois de drôles d' aventures dans les remplacements ! 

Voir les commentaires

2018-03-18T19:09:43+01:00

c"est assez !

Publié par divagations-et-balades

          J' en ai assez ! ça suffit de se faire traiter d' imbéciles par des incultes, sous prétexte qu' étant à la retraite et donc du 3ème âge puisque c' est la retraite qui le définit, on ne peut plus rien comprendre parce qu' on est de l' ancien monde. 

      Et qu'a donc le monde nouveau de si extraordinaire et complexe pour que nos cerveaux ramollis ne puissent pas l'intégrer?

      A part la disparition de ce qui faisait la grandeur de l' Etre Humain, de son humanisme devenu transhumanisme désincarné, de ce qui faisait que la vie était plaisante, courtoise et conviviale, de la culture qui avait fait de la France un phare que vous avez éteint,qu' est donc ce monde nouveau où vous séparez les zélites dont vous êtes le gourou arrogant de cette masse de riens traînant dans les gares de moins en moins nombreuses.

      Vous nous prenez pour des sots empêtrés dans des idées révolues,des idiots au sens pathologique du terme, englués dans un monde que vous vous efforcez de faire disparaître, en faisant bien comprendre que vous seul avez raison et que ceux qui ne pensent pas comme vous ont forcément tort. A quand les camps de rééducation ? mais en valons-nous la peine ? Après tout nous serons tous bientôt morts ! A ce sujet, pardon de vivre trop longtemps. C' est vrai, quel toupet ! Nous vivons 15 à 20 ans de plus que nos grands-parents.

      Vous rendez la France inculte,triste et grise, elle était joyeuse, légère et spirituelle.

      Puisque les thuriféraires de service vous disent si intelligent, vous devriez réfléchir, et tenez, un film du monde ancien pourrait vous y aider. Cela s' appelait : Les caves se rebiffent.

Bon sujet de méditation !        

Voir les commentaires

2018-03-17T20:09:46+01:00

La minute littéraire

Publié par divagations-et-balades

          Ce  soir, je voudrais juste partager avec vous un plaisir tout à fait récent : la lecture du dernier livre de Ramon Basagana,que certains d' entre vous connaissent sans doute, car en fait, le monde des blogueurs n' est peut-être pas aussi vaste qu' on le croit.

          C' est un livre redoutable, car, dès lors que l' on a ouvert la première page, on n' a plus envie de l' abandonner. Il vous fait quitter votre univers quotidien pour d' autres, multiples, mais qui envoûtent tous.

          Je n' en dirai pas plus pour laisser le plaisir de la découverte, sauf :

                    Lisez-le, vous ne serez pas déçus.

          Ah ! que je n' oublie pas de vous en donner le titre, et même mieux que ça :

La minute littéraire
La minute littéraire

          Bonne soirée !

Voir les commentaires

2018-03-15T19:20:23+01:00

Méchanceté

Publié par divagations-et-balades

          Dans ma voiture, cet après-midi, j' ai entendu une pensée qui m' a faite rire. Elle est d' un humoriste américain dont je n' ai pas entendu le nom, et qui est, parait' il, celui qui présente la cérémonie des Oscars.

          Je vous livre la phrase; elle est un peu cruelle mais c' est comme cela que, souvent, on rit le plus.

      " Je ne dis pas qu' elle est grosse, mais elle serait mieux à son avantage si on la photographiait depuis un satellite ".

          Et puis, ce soir, j' ai décidé d' être méchante. Ce n' est pas mon habitude mais on a bien le droit de l' être au moins une fois dans l' année, non ?

          Alors je vais dédier cette phrase à toutes ces féministes outrancières qui nous cassent les pieds en permanence, à cause de qui les hommes vont perdre toute courtoisie à notre égard, qui lancent une guerre des sexes absolument ridicule, qui se croient malines alors qu' elles ne sont que malignes, (je veux dire qu' elles sont passées du psychologique au pathologique, comme une tumeur banale peut devenir cancéreuse) en inventant l' écriture inclusive que certains flagorneurs se sont empressés d' adopter....

          En bref, ces bonnes femmes (?) m' énervent moi dont les amis ont toujours été plus nombreux que les amies. Elles me donnent envie de les bousiller. Voilà !

Méchanceté

Voir les commentaires

2018-03-13T11:15:09+01:00

Histoires de chutes

Publié par divagations-et-balades

          C' était un week-end de janvier, clair et froid, et pour une fois, le blizzard avait oublié de venir s' engouffrer dans les rues de New York. La météo l' avait annoncé, le blizzard l' avait fait.

          M' étant gelée toute la semaine, le vendredi soir, je prenais un vol de nuit (tarif 1ère classe = tarif classe touriste, alors pourquoi se priver) pour Miami ou Los Angeles, histoire d' aller me réchauffer. J' aimais mieux Miami, il y faisait plus chaud.

          Mais un jour, ayant réfléchi, il m' apparut que c' était quand même idiot de ne pas aller voir les chutes du Niagara, à un pas aérien de NYC. C' était décidé, j' allais m' envoler pour Buffalo et Niagara Falls.  mais, site touristique oblige, je n' avais eu un billet que pour le samedi, ce qui restreignait beaucoup ma visite.

          Il y a deux Niagara Falls; l' une, américaine, dans l' état de New York, l' autre, canadienne dans l' Ontario. Les deux cités sont séparées par la rivière Niagara allant du lac Erié au lac Ontario.

          Il y a trois chutes : la canadienne, appelée " Fer à Cheval " du fait de sa forme, l' américaine, et, à sa droite sur la photo, une petite chute plus étroite : l'inévitable " Voile de la Mariée ". 

Histoires de chutes

          Le mot Niagara viendrait de l' iroquois onqiaahra qui signifie détroit. du nom de la tribu iroquoise qui habitait cette région, les Onqiara.

Wikipedia

Wikipedia

          Il existe une légende amérindienne se rattachant à ces chutes. 

          Une jeune et belle indienne, Lelawala, fut promise par son père à un homme qu' elle n' aimait pas, et même, méprisait. Elle était en secret amoureuse de He-No, dieu du tonnerre, qui vivait dans une cave derrière le Fer à Cheval. Pour le rejoindre, elle amena son canoë jusqu'aux rapides de la rivière Niagara mais elle fut projetée par-dessus bord. He-No la rattrapa in-extremis. Leurs esprits et leurs âmes se sont alors liés ensemble pour l' éternité, et ils vécurent là, dans le sanctuaire d' He-No, à l' abri de la grande chute.

          Un certain nombre d' histoires se rapportent aux chutes, mais il en est une, authentique, qui, sur le moment, apparut comme extraordinaire et même inquiétante pour certains.

          Il s' agit du jour où les chutes se sont arrêtées. C' était le 29 mars 1848. Le fabuleux grondement avait tout à coup été remplacé par un impressionnant silence. Les chutes n' étaient plus qu' un inaudible et mince filet d' eau.

          Bien entendu, les gens arrivèrent en foule pour voir le phénomène. alors, l' ancienne peur de l' An Mil surgit à nouveau, et, pour beaucoup, était là, devant leurs yeux angoissés, le signe le plus évident que la fin du monde était proche.

          Les plus courageux s' amusèrent à traverser le lit à sec de la rivière. Ceci permit de découvrir toutes sortes d' objets essentiellement militaires : fusils, baïonnettes, tomahawks, datant de la guerre anglo-américaine de 1812.

          Mais quelle était donc l' origine du phénomène ? Une énorme masse de glace s' était formée à l' embouchure de la rivière Niagara et du lac Erié, empêchant complètement le passage de l' eau. Puis, pendant la nuit du 31 mars, la glace a cédé, la rivière a recommencé de couler, le grondement familier a retenti.........Les chutes étaient de nouveau là. La fin du monde serait pour une autre fois.

          Niagara, c' était aussi le titre d' un film de Henry Hathaway, sorti en 1956, avec la belle et mythique Marilyn Monroe. Ce film est ressorti en DVD en 2002.

 

Wikipedia.

Wikipedia.

          A qui donc appartient cet avant-bras si anormalement positionné ?

          Dans ce film, Marilyn chantait de sa jolie voix, inimitable et envoûtante. (Hélas, rien sur deezer).

Voir les commentaires

2018-03-11T05:53:00+01:00

La pensée du dimanche : Quand l' humour grince.

Publié par divagations-et-balades

          J' aime bien quand l' humour décape et lessive un peu. Pour ce genre d' exercice je m'adresse à un spécialiste : Woody Allen.

Il a l' air un peu tristounet sur cette photo !

Il a l' air un peu tristounet sur cette photo !

          Il est le symbole de l' humour juif new-yorkais, mais il porte plusieurs casquettes ainsi qu' il sied à un surdoué.

          Réalisateur, scénariste, acteur, il se met en scène lui-même, souvent caricature de l' intellectuel juif new-yorkais en proie à d' affreux problèmes existentiels. Il est le recordman des nominations aux Oscars pour l' originalité de ses scénarii, et a obtenu quatre Oscars en tant que réalisateur et scénariste.

          Fan de jazz, il se produit régulièrement comme clarinettiste.

          On connait beaucoup de ces phrases à l' emporte-pièce qu' il sait très bien distiller, et on n'a que l' embarras du choix.

          J' en ai choisi une aujourd'hui qui correspond à mon humeur politique de ces jours-ci, et même des autres en fait, car je râle de trop sentir mépris et condescendance, arrogance et désintérêt pour les " gens qui ne sont rien ", et de me trouver dans la position du homard qui sent que l'eau va bouillir " en même temps " que son impuissance à éviter la cuisson complète, et alors là..........

          Voici la phrase, et je vous prie d' en excuser la trivialité mais je ne fais que rapporter :

          " Le fascisme c' est ferme ta gueule, la démocratie c' est cause toujours..."

          Si quelqu'un voit une vraie différence !!!!

Voir les commentaires

2018-03-09T20:18:46+01:00

Le château d' Arsac

Publié par divagations-et-balades

          Chaque samedi après-midi, je vais rendre une petite visite au seul copain de fac qui me reste. Les deux autres bons copains sont morts il y a une quinzaine d' années, lui seul est encore là mais dans un état très triste de Parkinson avancé et de démence frontale.

          Il était un joyeux drille intelligent et drôle, et, comme nous disions : "mon ami à un franc". Nous étions en première année quand il m' avait abordée dans le hall de la fac : " Dis, petite, tu n'aurais pas un franc à me filer, ça me manque pour aller prendre un café chez Auguste ". J' avais sorti la pièce de ma poche pour la donner à ce grand gaillard que je ne connaissais pas encore.

          Il avait pris la pièce en me disant : " Merci, maintenant on est ami pour la vie ".

          Il vit désormais dans une maison médicalisée à Arsac, à quatorze kilomètres du bourg où il a sa maison et moi la mienne. La plupart de ses copains ont déserté, et il n'a plus que son épouse et moi comme visiteuses régulières.

          Sur la route vers Arsac, il y a un château qui a, parait'il, neuf cents ans d' histoire. Il était en ruines et a été rénové en mille neuf cent quatre vingt six par son nouveau propriétaire. Une belle allée bordée d' arbres rangés comme à la parade, démarre en biais par rapport à la route sur laquelle je roule.

Le château d' Arsac

          Des plots à l' entrée de l' allée empêche d' aller plus loin, en voiture, mais pas à pieds. En avant donc ! Et je ne le regrette pas, ce château se mire dans un miroir d' eau, comme la Place de la Bourse à Bordeaux. Qui a copié ?

Le château d' Arsac

          Evidemment, nous sommes en Médoc, alors ce château est un domaine viticole qui fut fondé au XIIème siècle. mais, il est aussi un lieu ouvert à la création artistique. Tout a commencé de manière un peu insolite.

          En mille neuf cent quatre vingt huit, en plein travaux de rénovation, sont venus : la directrice de la Fondation Peter Stuyvesant, et le directeur de Peter Stuyvesant France.

          Que venaient faire là les représentants d' une marque de cigarettes ?

          Depuis les années soixante, cette société avait constitué une collection d' oeuvres d' art contemporaines dans le but de les installer dans leurs usines afin d'apporter de l' émotion esthétique aux ouvriers qui y travaillaient.

          Les chais du château intéressaient les visiteurs. Un accord fut conclu et, un an plus tard, eut lieu la première exposition nommée : Aventures dans l' Art. On y trouvait des oeuvres de Nikki de St Phalle, Robert Indiana et Karel Appel.

          C' était un coup d' essai, et l'exposition terminée les oeuvres repartirent aux Pays Bas. Et.........tout le monde au château se sentit orphelin. Celui-ci avait' il perdu son âme ?

          Alors, à partir de mille neuf cent quatre vingt dix, et pendant quatre ans, une exposition estivale fut organisée chaque année dans les chais et à l' extérieur. C' est ainsi que naquit le Jardin des Sculptures.

       J' en ai choisi trois qui symbolisent le vignoble : d' abord le Pot Rouge qui représente le savoir-faire du vigneron,

Le château d' Arsac

          Ensuite, l' Homme qui scrute les nuages, soulignant l' importance du temps qu' il va faire pour les viticulteurs,

Le château d' Arsac

          Et enfin, le Pouce levé symbole de l' indispensable présence humaine.

Le château d' Arsac

          Sur le plan viticole, les vins du château d' Arsac bénéficient de la prestigieuse appellation Margaux.

A votre santé !!!

Voir les commentaires

2018-03-06T19:58:42+01:00

Filets de poisson panés à ma façon.

Publié par divagations-et-balades

          Je viens de penser qu' il y a longtemps que je ne vous ai pas livré une de mes petites recettes.

          A midi, j' ai fait des filets de poisson panés. Rien d' original allez-vous dire, mais une idée m' est passée par la tête : j' en ai assez de la chapelure, alors je l' ai remplacée par des noix de cajou que j' ai moulues,

Filets de poisson panés à ma façon.

          Puis, mélangées avec du parmesan râpé,

Filets de poisson panés à ma façon.

          Et sel de Guérande, poivre noir et épices Massalé.

Filets de poisson panés à ma façon.

          dans une autre assiette, un oeuf battu,

Filets de poisson panés à ma façon.

          Dans un premier temps, après avoir essuyé les filets avec un papier absorbant, je les ai mis dans une poche en plastique contenant de la farine, et je les ai secoués dedans pour qu' ils soient bien imprégnés.

          En second temps, je les ai plongés dans l' oeuf battu et enfin dans le mélange faisant office de chapelure. Tout ça sur les deux faces évidemment.

          Alors je les ai installés sur une plaque recouverte de papier cuisson et hop au four pour quinze à vingt minutes à 180/200°.

Filets de poisson panés à ma façon.

          Et c' est maintenant que je m' aperçois que j' ai oublié de les photographier une fois dorés et croustillants. Mais je vous assure qu' ils étaient comme cela.

          Et..." en même temps ", un plat de poivrons, oignons, courgettes, dans lequel j' avais mis aussi un peu de poudre de noix de cajou.

Filets de poisson panés à ma façon.

          J' aime bien faire des plats colorés pour le plaisir des yeux.....sans oublier les papilles. Et en fait, ma soeur et moi nous sommes régalées.

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog